306
Commentaires

"Malheureusement", Fourest re-condamne le mari d'Aubry

Vous n'en entendrez sans doute pas parler, parce que l'affaire est déjà préhistorique

Derniers commentaires

Caroline Fourest et Fiammetta Venner condamnées pour diffamation contre Marine Le Pen :

http://www.liberation.fr/politiques/2012/10/09/caroline-fourest-et-fiammetta-venner-condamnees-pour-diffamation-contre-marine-le-pen_851982
Ils sont plus d’un milliard d'êtres hostiles, répartis sur cinq continents et parlant une douzaine de langues... Ils se « reproduisent comme des rats », forment une masse hirsute, pauvre et hystérique. Ils n’aiment pas l’alcool en dépit de l’étymologie. Ils ne consomment pas plus le porc, qui n’est pourtant pas leur totem…Ils n’aiment pas Darwin et Darwin le leur rend bien… Ils ont une sainte horreur de la démocratie. Ils n’acceptent pas les droits de l’homme même sous la menace de bombardiers. Ils haïssent, d'instinct, les juifs et ne s’en remettent pas d’avoir été doublés sur l’affaire de la Shoah... Ils condamnent l'homosexualité. Ils n’ont ni sens de l’humour ni sens critique, pour eux lire Voltaire est une torture… Ils n'ont ni esprit de géométrie ni esprit de finesse… Ils voilent leur femme et violent les nôtres. Ils ont des pratiques et des mœurs aussi absurdes qu’étranges. Ils célèbrent des fêtes bizarres et cruelles suivant un calendrier autant lunaire que décalé. Ils sont archaïques, médiévaux, enfermés dans des traditions obsolètes et absconses. Ils sont rétifs à toute science, allergiques à tout savoir, ont en horreur l’idée de raison. Ils aiment la guerre, la violence, la désolation... Ils sont irrationnels et menaçants. Ils nous haïssent pour ce que nous sommes. Ils ont le cul posé sur nos hydrocarbures par on ne sait quelle ironie de la géographie. Ils ne pensent, entre deux prières, qu’à copuler et à baffrer, leur apport à l'Histoire universelle se résume au zéro… Ils ont pour livre saint une déclinaison orientale de « Mein kampf ». Ils gangrènent nos écoles, assiègent nos hôpitaux, saturent nos prisons, hypothèquent nos économies, remplissent les colonnes de nos journaux, s'invitent quotidiennement dans nos petites lucarnes... Ils détériorent, pervertissent, subvertissent nos identités... Ils s’introduisent, s’immiscent, se glissent, se tapissent partout au bénéfice d'obscurs réseaux, ils sont partout... Ils travaillent à faire de nous des dhimmis et à la constitution d' une Eurabia dont nous serions les dindons. Qui sont-ils ? Ce sont les grands « Eux » d'aujourd'hui…Ce sont les musulmans, plaie du XXIe siècle !
Sur les islamogauchistes, un texte trouvé sur le site Mondialisme.org "Ni patrie , Ni frontières ! "

//Un nouveau spectre hante le petit monde altermondialiste et d’extrême gauche : la « théophilie » - littéralement, l’amour de Dieu - ou en tout cas un athéisme honteux ou un agnosticisme complaisants vis-à-vis de courants politico-religieux.

Qu’il s’agisse de l’islam ou du catholicisme, de prétendus athées ou agnostiques découvrent tout à coup les vertus de la religion. Du Monde diplomatique à certains courants de la LCR (Socialisme par en bas, Socialisme international), d’Alain Gresh à Jean-Marie Vincent, en passant par Saïd Bouamama, Pierre Tevanian, Christine Delphy ou François Burgat, on ne compte plus les éloges de la « théologie de la libération » à la sauce catholique, du « féminisme musulman » et de la prétendue radicalité anti-impérialiste de certains courants islamistes.

On peut d’ailleurs se demander si ces Nouveaux Théophiles ne se recrutent pas surtout, dans les pays impérialistes occidentaux, parmi des hommes et des femmes qui n’ont jamais eu aucune éducation religieuse.

En effet, toute personne qui est passée par un catéchisme catholique*, une école du dimanche protestante, une école juive ou une madrassa musulmane et qui a ensuite radicalement rompu avec la religion sait parfaitement que les religions ont toutes une dimension totalitaire, et surtout que les fidèles ne sont pas mus principalement par des motivations politiques et par une révolte contre l’ordre existant.

Les croyants cherchent d’autres satisfactions dans la religion : un milieu, des repères moraux, une certaine fraternité, une affirmation identitaire, au prix d’une soumission à un dogme et /ou à une hiérarchie officielle* vis-à-vis desquels on peut toujours maintenir une certaine distance critique (très relative mais suffisante pour de petites minorités plus exigeantes que la moyenne des croyants) car toute religion vivante est divisée en de multiples tendances ou sectes qui offrent d’innombrables versions de la Vérité divine...//

* C'est mon cas, version catho intégriste. Je comprends donc bien cette analyse, et me souviens fort bien du confort donné par cette certitude d'être du seul côté qui vaille. Confort que j'ai payé très cher par la suite, découvrir qu'on s'est fait rouler, qu'on a donné sa vie à des margoulins, peut conduire à la dépression.

** J'ai mis en gras ce passage, car je trouve qu'il caractérise une forme dévoyée (quoique sincère) du militantisme.

Les idiots utiles. Leurs homologues, en Iran, crurent bon de lutter aux côtés des partisans de Khomeini (soutenu également en France par certains à gauche). La plupart sont morts, exterminés par leurs faux alliés. Ceux de France n’ont, confortablement assis à l’écart, rien appris rien oublié.
Elle ne sait donc pas où se trouve son intérêt, cette petite sotte ?

Ben si, justement...
Début juin, lorsque Caroline Fourest avait été l'invitée de la matinale de France Inter, à l'occasion de la sortie de son bouquin sur Marine Le Pen, Sophia Aram lui avait consacré sa chronique.
Une chronique humoristique très réussie comme le sont la plupart de celles de Sophia, mais également fort bienveillante.
Il faut dire que parmi les extrémistes, les deux ont pas mal d'ennemis communs, mais tout de même...
Sophia lui avait offert sa protection, l'invitant, en cas de danger, à se cacher derrière elle, "ravie d'être l'Arabe qui cache la Fourest."
Sophia ne comprend décidément rien à rien. Comment peut-elle, elle dont les parents sont maghrébins et musulmans, se montrer aussi amicale avec "la grande pourfendeuse" de mahométans, celle qui les traque jusque dans les piscines, les cantines et les voyages scolaires (et probablement les chiottes, mais restons prudents, n'affirmons rien avant d'avoir vérifié) ?
Cherche-t-elle à désespérer, en les trahissant, les farouches défenseurs de ses amis immigrés et coreligionnaires ?
Elle ne sait donc pas où se trouve son intérêt, cette petite sotte ?
la paix sociale à un prix!!!

les dérives qu'elle décrit sont bien vrais, dans le sud c'est pareil....

il est certain que son discours enflammé , a parfois du mal à etre entendu

mais entre paris et le vie locale, c'est à dire la cage d'ascenceur, je lui donne entierement raison

et melenchon aussi a raison, sur ce theme

vous qui ne vivez pas dans les hlm, et autres banlieues, cette gauche carviar, bobos, nonos, etc...descendez un peux de votre 'statue'!! venez à la rencontre des vrais gens et non pas de quelques personnes manipulées electoralement
et un conseil amicale, allez lire son blog, ses interventions, avant je la jeter aux chiens de soral
Caroline Fourest a porte ouverte partout grâce aux réseaux BHL...

Ce n'est pas la seule, il semblerait qu'un concours de recrutement a été perturbé pour faire une place à Mehdi Belhaj Kacem, star montante de la philo, proche de BHL, un de ses nouveaux disciples...

Passe-droit à l'Ecole nationale d'Arts de Paris-Cergy grâce à BHL NOUVEAU MINISTRE DE L'EDUCATION ?

SEMIR
J'ai entendu dire que cette dame aura une chronique à la rentrée sur France-Inter ? Normal, son copain Val est bien placé pour lui rendre ce petit service.

Mais pour qui se prend-elle, cette péronnelle ? De quels mérites particuliers a-t-elle donc fait preuve pour s'ériger pareillement en juge ? D'où parle-t-elle donc ? Il serait intéressant de le savoir, puisque ce genre de "crétin d'Etat" (= expert en novlangue pour citer JC Michéa) prétend nous dire quoi penser. Pas besoin qu'elle me le dise, qu'elle rentre à la niche, elle sera vite oubliée en ce qui me concerne !
Je veux pas dire, mais nos temps actuels, ça ressemble furieusement aux années 30 : crise économique, montée des extrêmes... Manque juste le pays belliciste dirigé par un malade.
Ce sujet ne méritait pas une chronique, tout juste un vite-dit. Déclencher des polémiques vaines sur la vie et l'oeuvre des épouvantails médiatiques, on s'en passerait bien, merci.

Tiens sinon, on a notre premier mort dans l'affaire News of the Ouergl, un journaliste qui a été un des premiers à dénoncer les méthodes du journal, et notons que Scotland Yard y dit que la mort est inexpliquée, mais pas liée à l'affaire, mais inexpliquée quand même. Oui mais pas liée. Mais toujours inexpliquée. Ah bon d'accord alors.

Éphémérides, le blog le plus vert et blanc de la blogosphère
Quel sale métier d'avocat, pensez-don, tous ces salauds qui défendent des hors-la-loi, parfois pires que ces hors-la-loi eux-mêmes, c'est une honte. ;-((

Je vais en parler à Vergès, tiens. :-))
@ Athalouk

Car tout est ahurissant depuis le début :

- Un sénateur, pas n’importe lequel puisqu’il s’agit d’un questeur, càd un monsieur chargé entre autres du budget du Sénat, qui se fait des notes de frais zarbis dans le restau de sa fifille.

- Qui, pincé par Médiapart, rédige un fausse attestation de nature à compromettre son boss, Larcher.

- Lequel Larcher, au lieu de hurler comme le premier directeur de Monofric marseillais venu, couvre benoîtement le gros gourmand.

- Et le Sénat, qui n’a pas eu un mot de reproche pour le Pastor, s’en prend… à ceux qui ont décaché la merde au chat ! Bon, il faut dire que ces décacheurs ont aussi mis à jour des beaux privilèges que ces messieurs, incontinent*, ont dû abandonner !


Tutafait! On aurait pu ajouter:

- Le silence assourdissant (complice?) de la direction du PS.....(à moins qu'on m'ait caché quelquechose)
Mon conseil : ne serrez plus la main à un arabe. Je rigole pas, il en va de votre sécurité.

C'est vrai, on sait jamais, ça peut toujours être un intégriste.
C'est comme mon épicier, à côté de chez moi, qui fait des horaires ahurissants, et qui est toujours souriant et gentil et effacé ; qui me dit que derrière ce sourire de façade ne se cache pas un double discours, une pensée bifide, et que quand il se retrouve dans l'arrière boutique, son sourire évaporé, il ne se livre à quelques rites barbares, s'entraîne au lancer de caillou pour se faire la main à la lapidation, écoute des cassettes de Ramadan, fait des plans pour islamiser sournoisement l'école d'à côté, et je ne sais encore quelle perfidie.

Alors, du coup, si je lui serre la main, je risque gros : car la police politique de ce pays peut me tomber dessus, et ces gens-là, les BHListes, ne font pas de quartier, c'est des durs, ils rigolent pas avec Lévaleurs. Et moi, je suis pas sûr que l'islamisme ça se transmette pas comme une maladie, par contact, par exemple.

Donc, moi, c'est dit, j'ai compris la leçon, je ne serre plus de main à des arabes.
DS fait ce qu’il veut, il est chez lui. Mais perso j’aurais préféré qu’il parle de la plainte du Sénat pour vol, à laquelle @si ne consacre (pour l’instant, allez, pour l'instant) qu’un Vite dit.

Car tout est ahurissant depuis le début :

- Un sénateur, pas n’importe lequel puisqu’il s’agit d’un questeur, càd un monsieur chargé entre autres du budget du Sénat, qui se fait des notes de frais zarbis dans le restau de sa fifille.

- Qui, pincé par Médiapart, rédige un fausse attestation de nature à compromettre son boss, Larcher.

- Lequel Larcher, au lieu de hurler comme le premier directeur de Monofric marseillais venu, couvre benoîtement le gros gourmand.

- Et le Sénat, qui n’a pas eu un mot de reproche pour le Pastor, s’en prend… à ceux qui ont décaché la merde au chat ! Bon, il faut dire que ces décacheurs ont aussi mis à jour des beaux privilèges que ces messieurs, incontinent*, ont dû abandonner !

Tout cela est directement et autrement plus inquiétant pour notre démocratie que les excès** de Mme Fourest, non ?

* Non, l’absence de s n’est pas une faute !

** Par excès, j’entends ses accusations infondées contre Mr Brochen et non sa dénonciation de l'islamogauchisme, que je partage totalement. Sans oublier le reste de son combat contre l'intégrisme, surtout qu'elle s'est éloignée des fanatiques de Riposte laïque.
"...Caroline Fourest, grande pourfendeuse d'islamistes dans les piscines, les réfectoires et les voyages scolaires."

Il semble effectivement que Caroline Fourest ait évoqué les créneaux horaires réservés de la piscine lilloise, mais s'agissant des réfectoires et des voyages scolaires, j'aimerais de votre part un peu plus de précisions sur ses éventuelles prises de position.
Merci d'avance.
Tout système exclusif ( et en particulier les systèmes religieux monothéistes ) conduit à une réaction opposée de même intensité ...
à terme on peut espérer une sortie vers autre chose de plus riche ...
Quelle chance de vivre dans ce pays et sur cette planète si paisibles !
Aucun nuage à l'horizon !

Parfois, nos poly-chroniqueurs, pleins d'attentions, viennent nous distraire,
froissant légèrement ce bonheur avec quelques menues polémiques,
mais toujours dans le noble objectif de souligner en creux notre plénitude.

Merci à tous.
J'ai rien compris.
Je retourne me baigner.
Le chef de meute a donné le signal de la curée.
Planque tes miches, Caroline !
Caroline Fourest, qui avait su se détacher des fanatiques de Riposte prétendument laïque, conserve donc des séquelles de leur fréquentation.

Dans les autres histoires qui alimentent la rumeur anti-Aubry, celle de la (et non les) piscine mériterait d'être replacée dans son contexte.
Sur les méthodes de la dame on lira avec intérêt le livre de Pascal Boniface : les intellectuels faussaires. Elle y est en bonne place.
Eviter, dans la mesure du possible, la confusion immigrés-islamistes.
A propos d'avocats... si Fourest tire argument de l'attitude de Vergès ou de Roland Dumas par rapport à leurs "clients", elle finira par avoir raison. Le "vice" vient de là, "malheureusement".
"Malheureusement", presque un siècle de tchékhisme et de valorisation de la Terreur jacobine a produit une culture de petits commissaires du peuple et de Fouquier Tinville héritiers des grands Vichinsky et autre Robespierre... Rien d'étonnant pour la Fourest de plus en plus décevante (à revoir sa minable prestation devant la bestiasse du FN, l'autre soir, en compagnie de Mouchard fils). "Malheureusement" cette ambiance est loin de s'atténuer.
Prenez une cour de province, vieux bassin industriel ayant attiré des vagues successives d'immigrants, et mettez-y un avocat reconnu et plutôt défenseur des droits humains, combien faudra-t-il de temps pour que l'avocat ait à représenter une personne dont les ancêtres ont à voir avec un pays arabe ? Et combien de temps s'écoulera-t-il pour qu'une fois repéré par les congénères de la personne, il soit à nouveau re-sollicité pur une cause proche ?

Voici un calcul pour chercheur et statisticien. Quel est le pourcentage d'affaires jugées à Lille, qui impliquent des immigrés ou fils et filles de, sur le nombre d'affaires total ? Quelles chances avait cet avocat de s'en occuper ?

http://anthropia.blogg.org
Eh oui, mais quand on n'est couvée par les réseaux béachèliens, ont peu dire n'importe quoi, c'est sans conséquences !
Ah soeur Caroline ... Un vrai poème. L'égérie de la défense de la laïcité, c'est bien simple, sans elle, nous serions envahis de mahométans échevelés...

J'ai lu ceci il y a deux jours.

Je ne suis pas toujours fan de Bruno Roger Petit, mais cet article est instructif sur la "méthode fourestienne"...

Le texte exact sur M. Aubry dans "la tentation obscurantiste" est :

"Maître Brochen a été l’avocat d’un des accusés du Gang de Roubaix, en 1994, déjà il avait défendu les lycéennes voilées exclues du lycée Faidherbe de Lille. Avocat des islamistes depuis plusieurs années, Maître Brochen était adjoint à la Culture de la mairie de Lille lorsque Martine Aubry – dont il est l’époux – a succédé à Pierre Mauroy."

Ben ouais. Du coup, Robert Badinter se retrouve être l'avocat des assassins d'enfants. Logique.
Ici (Nabeul,Tunisie) Il fait chaud , parfois même très chaud, et ce n'est pas d'aujourd'hui que Caroline Fourest fait froid dans le dos.
Brochen "avocat des islamistes" : Fourest persiste et signe

vous avez changé le titre passque la condamnation était moins flagrante avec celui-ci ?
:)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.