24
Commentaires

Mais pourquoi Chabot inflige-t-elle deux minutes de Ch'tis à Fillon ?

Les téléspectateurs de l'émission politique A vous de juger, sur France 2, ont assisté, à la fin de l'émission du 12 juin, à un moment de télévision indéfinissable : la projection au Premier ministre François Fillon d'un extrait, long de deux minutes, du film Bienvenue chez les Ch'tis.

Derniers commentaires

HEIN? Elle est boubourse à ct'theure quoi
Arlette Chabot doit viser la place de Drucker.
France 2 (Vive le Service Public !) a consacré une soirée à François Fillon, le Premier Ministre le plus insignifiant depuis la nuit des temps...

Non pas qu'il soit nul ou stupide... Il est malin, le bougre !

Son problème c'est que le nain l'étouffe,

Mais ce qui est hallucinant c'est de voir TOUT LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS en guise de spectateurs...

Ils sont en fait les seuls spectateurs, spectateurs d'eux-mêmes,

Spectateurs de rien, baudruches penchées sur le néant de leur inexistence...

Dans ce contexte la diffusion d'un morceau des Ch'tis est un phénomène marginal : un peu de clownerie vaguement ratée pour colmater une énorme connerie encore plus ratée et faire une chute (pour une fois le mot est bien trouvé !), ce n'est même pas ridicule... C'est pathétique !

Et cela peint bien le niveau de néant de notre système politique.

***
C'est vrai , Fillon il aime rire ? Dingue !
On a l'impression qu'il est presque gêné par la maladressse niaiseuse de cette séquence "pour se détendre" ! C'est tellement con que j'ai presque pitié de lui !
Ah bravo Arlette , mais malheureusement tu ne l'as pas fait exprès .
cet article n'a vraiment aucun interet !!
Je n'ai pas suivi l'émission j'allais dire :"bien entendu" mais là sur ce petit extrait mon premier sentiment est que c'est une belle perche tendue à not pov peucheure de 1° ministre débordé qui n'a plus le temps d'aller au cinéma et qui ne dispose pas LUI d'une salle de projection. Sous entendu pas comme à l'Elysée. On s'attend presque à le voir déplorer:"en plus qu'il m'a piqué La Lanterne" mes conditions de vie sont celles d'un forçat"
Il a la télé au moins? Et l'eau chaude?
Ils dorment à combien dans la cellule?
Allez à tchao. Anthinéa
C'est bizarre, je m'étais posé la même question. Parce que cette bande annonce, Dieu sait qu'elle a été matraquée lors de la période de promotion ! Pourquoi remettre le couvert ?
Arlette Chabot, elle a beau faire un effort mais ce n'est pas le genre joyeux. Pour ça elle fait la paire avec le Fillon. Les sondages ont dû lui dire que pour faire avaler la politique au télespectateur lambda, il fallait qu'elle y mette un peu du Chien.
Ce qui est étonnant, c'est de justifier cette séquence incongrue par la nécessité d'avoir en fin d'émission une "chute inattendue". Comme si une émission politique devait avoir les mêmes contraintes formelles que la construction d'un gag. Certes, il faut de grands talents de comédienne à Arlette Chabot pour tenter de nous faire croire qu'elle est journaliste et indépendante (et ce genre de comédie reste moyennement drôle), mais je dois avouer que le rapport entre les sketchs d'un humoriste et une interview d'un austère premier ministre ne m'ont pas immédiatement sauté aux yeux.

Hurluberlu
SOS......je n'en peux plus......j'etouffe......changeons nous, changeons le monde!!!!!!
Mauvaise émission, mauvaise animatrice, mauvaise journaliste, mauvaise chute, mauvais Fillon, mauvais ministres... Mauvaise chaîne public ! J'avais zappé depuis longtemps...
Ils perdent la boule au "service public". C'est ça de manquagagner (Daniel serait fier de moi) des millions.
le prochain invité aura droit au résumé de France-Hollande ^^
parlez nous,siouplaît, du traité de Lisboa rejeté à près de 54 pour cent par les irlandais çanous intéresse au plus hautpoint

on va nous dire qu'il n' y a que 3 pays sur 27 à avoir dit non. En omettant qu'il n'y a que 3 pays à qui on a demandé leur avis.
Moi j'ai regardé Cabu sur la 5... Autrement plus intéressant !
Quand j'ai vu la brochette de ministres, tous ces faux-culs et ces belles en cuisse, les gros plans sur Martin Hirsch et Fadela Amara j'ai préféré me tailler.
Tout ce petit monde là, je ne peux plus le supporter.
Donc en revenant de chez Cabu où je venais de respirer un bon petit air de liberté, d'intelligence, de joie de vivre, d'impertinence, de tendresse et d'amitié avec tous ses potes Cavana etc.. et que j'ai redécouvert Fillon en pleine simulation de bidonnage sur un extrait des chtis j'ai pas compris, j'ai éteint mon téléviseur et je suis allée me coucher. Alors ne me demandez pas pourquoi cette séquence décalée en fin d'émission (peut-être un su sucre ppour nous faire croire que le ministre austère a encore quelques zigomatiques même s'il ne les fait fonctionner que dans les grandes occasiosns..

parlez nous,siouplaît, du traité de Lisboa rejeté à près de 54 pour cent par les irlandais çanous intéresse au plus hautpoint
Mais oui alors, pourquoi?
Et pourquoi, mais pourquoi, Mme Chabot rappelle t-elle que " Ségolène Royal avait recueilli les suffrages de 17 millions d'électeurs, Nicolas Sarkozy 19 millions, et qu'il y a plus de 20 millions de français qui ont été applaudir les Ch'tis " ?
Si quelqu'un a vu le rapport...
c'est vrai k'il n'y a aucun rapport, et maintenant c'est le fait qu'il n'y ait aucun rapport qui crée le rapport...
qu'est-ce qui peut être supérieur à vous, le politique, le cinéma ?
Allez, nous allons collés notre pins Fillon sur notre tee shirt des ch'tis.
Lorsque l'on filme les réactions de quelqu'un en même temps qu'un extrait, la personne devient ce bon public, accordé avec"l'autre": tout le public, il est regardé en même temps que le film dans ce rapport indiscret, quel spectateur est-il ? Il est ce bon vivant en même temps que ce film de bon vivant que tant de français ont aimé, il devient le même succès !
Il a répondu qu'il a hâte que le dvd sorte parce qu'il ne peut pas aller au cinéma. Ça le met bien en valeur.

Et le présentoire à ministres : une idée formidable. Bien rangés, tous plus photogéniques les uns que les autres. Impossible de chuchoter à son voisin sans que paf un plan sur eux, ça meuble.
Et quand Arlette Chabot veut placer une petite phrase, c'est drôle, elle n'attend pas qu'ils s'arrêtent de parler, ses interlocuteurs (ou c'est eux qui font semblant de ne pas voir qu'elle veut en placer une et elle est obligée de faire ainsi?). Sauf qu'on suit pas ce qu'elle veut dire parce qu'on entend pas, dommage elle a l'air d'avoir de la répartie, de l'à-propos, ça la fait sourire toute seule... Avec Hollande, c'est clair qu'elle compte pour rien, il la coince d'un levée de bras immobilisant, réponse karaté sur la gauche et blabla sur le devant, quelle coordination!
La photo de Matignon en fond, comme la carte de France derrière un présentateur météo, mais il n'a même pas bougé les bras pour dire, "là y'a la porte, là y'a des grandes fenêtres, on peut voir que c'est haut de plafond. Ça s'appelle hôtel, mais n'essayez pas de réserver, c'est une façon de parler, y'a que moi qui y loge, pasqu'il faut être premier ministre... nan pas l'hôtel Martinon, c'est Ma-ti-gnon, et moi c'est Fi-llon".

Rien, tout complétement inutile, aucun sens. Pour faire joli, moins austère : des ministres comme des pots de fleurs, une photo plan serré presque non identifiable de Matignon, un bout de film dont tout le monde parle mais on a rien à dire dessus, des poseurs de questions qui se retrouvent "accusés levez-vous" "objection votre honneur"...
La sensation est que le but principal recherché par Arlette Chabot est être inutile, n'avoir pas de sens, du decorum, les gars, du decorum. Elle reste imperturbable dans son rôle "la fille décontractée qui ne se laisse pas impressionner". Sauf qu'il faudrait que ce soit elle qui impressionne un peu si elle veut qu'on la prenne pour une meneuse de débat, une intervieweuse...Les hommes politiques sont convaincus qu'un journaliste est un élément incontournable, mais inutile en face d'eux. Ils se débrouillent mieux sans. Ils ont réussi à la convaincre. Arlette Chabot fait potiche qui fait comme si pas du tout voyons. Irremplaçable.
Pour faire de l'audimat car c'est le seul film que tous les français ont apprécié ces jours ci , le cinéma quotidien du gouvernement ne les ayant pas réconcilié...........
On se demande...
De là à en faire une chronique...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.