57
Commentaires

Mais où sont donc les 750 milliards ?

Vous vous souvenez, du grrrand plan européen de soutien à l'euro ?

Derniers commentaires

Je dirais très naïvement, en juriste qui a quelques réflexes, que Barnier a fumé la moquette (sévère) et qu'il le sait très bien, que l'examen des budgets nationaux par la commission nécessite l'attribution à l'Union d'une compétence nouvelle dont elle ne dispose pas en vertu des traités, et dont elle ne peut donc faire l'usage - c'est ce qu'on appelle le bon vieux principe de spécialité des compétences des organisations internationales.

Elles ne s'occupent, comme dirait notre amie Rachida Dati, que de "ce qu'on leur donne à s'occuper".
Et là, pour l'instant, l'Union, de compétence budgétaire, elle n'en a point.
Il faudrait tirer à l'extrême l'interprétation des compétences dont elle dispose déjà pour lui prêter ce pouvoir, et franchement je ne vois pas comment.
Et s'ils le font, je vous jure que je me plonge dans le contentieux communautaire pour voir si les recours sont possibles : on peut faire annuler des actes de l'Union s'ils souffrent d'un défaut de base légale.

En attendant, let's cool down.
Voilà. Bref, faut pas s'énerver.
Mad World... Autant de peurs que de larmes. Les spéculateurs ont fait la culbute et tout le monde crie, tout le monde veut gouverner... La faute à Raoul et aux espagnols.

La seule bonne nouvelle, Clothilde est libre.


Oui désolé, je sais...je m'ennuyais, alors un peu d'amour.. la musique adoucit les moeurs.
Il me semble (mais je peux me tromper) qu'il ne s'agissait pas de demander que chaque tranche soit soumise systématiquement au vote de tous les parlements nationaux, mais plutôt que celà soit le cas dans les pays qui le souhaitent (Finlande, peut-être Allemagne et Pays Bas).
Ainsi le président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, a-t-il félicité l’Espagne et le Portugal pour leurs "décisions courageuses", après leur annonce "de rudes cures d’austérité", suivant la formule euphémistique de Romandie news, "sous la pression des marchés et des poids lourds de la zone euro".

« Nous refusons de payer pour la finance », par Olivier Bonnet, sur son blog Plume de presse, 18 mai 2010 http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1419
Juste un petit mot pour dire que ce vite-dit, sur les méthodes de Free, aurait mérité une place dans les articles à forum.
Le discours de la méthode de Free

Bonne chronique, sinon.
Je viens de trouver une info qui nous avait échappé :

[quote=Dimanche 9 mai, des images montrant quelques milliers de manifestants qui participaient à la Marche Mondiale du Cannabis au Mexique étaient diffusées en boucle sur I télé....., signalant également que ce pays en a dépénalisé la consommation, ce qui permet aux Mexicains de détenir 25 grammes de marijuana. L’an dernier, la Marche Mondiale du Cannabis à Paris avait été victime d’une opération de camouflage par l’autorisation d’un rassemblement simultané de démocrates malgaches. Une embrouille qui avait permis à l’AFP d’annoncer fallacieusement : « la Marche mondiale du Cannabis annulée ». Dans 332 villes du monde, la Marche Mondiale du Cannabis a rassemblé dans les rues des centaines de milliers de manifestants pour réclamer la fin de la prohibition. PDF - 71.9 ko COMMUNIQUE N°37 En France, dès le premier Mai, à Lyon, Paris ou Aurillac, en marge des rassemblements traditionnels, les partisans de la légalisation s’étaient regroupés pour protester contre cette loi inefficace. Et ce samedi 8 mai 2010, la Marche Mondiale du Cannabis - Place de la Bastille, a réuni plus d’un millier de manifestants. Aux slogans "moins de police, plus de cannabis", "on veut du bédo, on veut du bédo bio", « vive le cannabis libre », « Prévenir mieux que punir », « halte à la prohibition, vive la légalisation »... La foule présente, très participative, a pu danser sur quelques chansons engagées qui animaient le Parvis de l’Opéra Bastille, avec badauds et touristes signalant au passage leur soutien. Dans cet espace très limité flottait un air de « Paristerdam », symboliquement dédié à Bernard Rappaz, avec de nombreux posters demandant sa liberté. Même si la plante, le chanvre – cannabis Sativa L- était à l’honneur pour le jour de la Libération, une « Bastille » reste à prendre... pour plus de réalisme tolérant et préventif Yes we can...nabis]

Ca change du fric, nan ?
Et puis, ce matin, j'ai entendu aussi qu'on n'aurait bientôt plus de poisson dans nos assiettes...
Mais pas grand chose sur ce montant faramineux (sauf que la réunion d'hier ne s'était pas terminée sur un accord... phrase bien biscornue pour annoncer un échec total).
Je pense que c'est Luc Rodet qui a raison. Je pense que, pour vous en sortir, DS, il faut non pas que vous écoutiez mais bien que vous décryptiez vos forums.

A l'heure à laquelle j'écris ce message, il y a 6 réactions ici, et aucun de leur auteur n'a compris ce que vous insinuez alors que c'est pourtant assez clair.

Cela démontre quoi, DS ? Que le contenu de ce site est mis, par les @sinautes, non pas en concurrence mais dans une droite ligne, dans un parallélisme avec tout ce qui se dit ailleurs. Cela démontre à quel point vous êtes devenu, vous êtes reçu comme un site classique d'information et non comme un site critique de l'information, que ce qu'on attend de vous n'est plus un regard sur l'information, mais un discours sur la réalité dont cette information diffusée partout contient forcément les éléments objectifs, bref, une idéologie.

Faut réparer cela, DS, et vite !
Moi je suis en train d'écouter Jimmy Smith sur FIP .
C'est quand même nettement plus interessant que toutes
ces mascarades d'économies européennes désormais
hors de contrôle !!! Et si chacun s'occupait de son économie
nationale et pas de celle des autres !! Ca fini par ressembler
à l'Eurovision : Norway twelve points , Norvège douze points ,
Hungary ten points , Hongrie dix points ect .. Bon je retourne
à Jimmy Smith !!
"On s'approche, ils reculent."

Le ministre des finances grec :
Comment veux-tu que je calcule ?
Choeur des traders :
Comment veux-tu que je spécule ?
La transparence progresse, vous trouvez ? Moi je trouve que nos politiques continuent à nous prendre pour des cons. Et le pire, c'est que personne ne bouge...

Ah si ! le 27 mai, les "partenaires sociaux" (le mot est vraiment bien trouvé) nous appellent à une petite grévounette sans conséquence...

Sinon, désolée d'en rajouter une couche, mais Mélenchon ne disait pas autre chose, il y a déjà quelques jours.
Tentant contre vents et marées de garder le cap, l'éclaircissement de l'information, la certification des faits, le magot et les dessous du magot, en bon capitaine qui maintient l'allure.
Et surtout de nous montrer qu'on pourrait encore imaginer peut-être que la démocratie n'est pas un vain mot, qu'après avoir décidé tous seuls de filer 750 milliards, certains pensent qu'on pourrait faire voter nos représentants, mais que penser alors, de ces mêmes certains qui veulent par ailleurs faire contrôler notre budget par des désignés non élus à Bruxelles, bref, c'est quoi cette démocratie qu'on sort quand on veut freiner et qu'on oublie quand on veut accélérer ?

http://anthropia.blogg.org
Merci Daniel.
Votre chronique est très efficace.
J'ai pas suivi car ce matin j'écoutais bafouiller Assayas sur France Cul parlant de son film sur le bandit Carlos... (l'autre, le gros qui chantait et qu'était fils de Freud et d'Oeufray, est mort ça fait déjà un certain temps). Les 750 billions sont pas dans ma poche, c'est certain et puis, après tout, je m'en fous. J'ai les yeux qui me piquent, rapport au nuage du volcan, et j'ai mal au bide rapport à l'eau pourrie poisonne que je bois même après l'avoir "filtrée". C'est pas le tout, et là les 750 billions, comment que je m'en tape, je vois sur mon journal quotidien.fr préféré un déversement de haine contre le vieux Polanski qui, si j'en crois les haineux, mériterait de finir sur la chaise électrique à Schwarzy. ça me fout le bourdon. Autant que de rencontrer, hier, mes petits copains qui travaillent encore pour me payer ma retraite (hi hi hi hi) et qui, pendant que je me tapais une andouillette AAAAAA avec des frites super et que je buvais du bon vin du Languedoc (pas du "pinard", tssss!), eux mangeaient de la salade et du jambon et buvaient de l'eau désinfectée au gaz carbonique... Ra la la la.
Qu'est-ce que je dois faire ? Vous me dites... J'ai le choix : l'arsenic ou le 7.35 ? ça m'évitera de sauter par la fenêtre en croyant que je suis un banquier américain... Raaaaa...
Après un temps d'éloignement, je suis revenue sur le site. 2ème matin de satisfaction. Continuez!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.