43
Commentaires

Macron survole les sondages, mais s'ensable à Lannion

Et les medias macronisés continuent de macroniser. C'est une rubrique quotidienne de la macronisation galopante

Derniers commentaires

Il parait que grâce à la loi Macron, on peut changer de banque plus facilement.
Macron en a rajouté sur l'élevage intensif de porcs, oubliant leur impact sur la qualité de l'eau : https://www.politique-animaux.fr/elevage/emmanuel-macron-nie-l-impact-de-l-elevage-sur-les-eaux-de-bretagne

ça + le diésel en août 2016 et le nucléaire : c'est vraiment l'homme des lobbies productivistes !
Je contaste quand meme un truc avec ces sondages et cela meme s'ils ne sont pas fiables.

La remarque que je me fais est que Valls (s'il gagne la primaire PS) est credite de 10% et que Macron s'il se presente en parallele est credite de 20%.
La tendance etant que si Hamon ou Montebourg gagne la primaire, une partie des electeurs de Valls se redirigeront pour Macron.

Deja je suis impressionne par le fait que Valls puisse rassembler autant de voies avec le bilan du quinquennat de H, ce qui prouve que contrairement a tous ce que je pensais et que les medias suggeraient, il est plutot bien soutenu par ce qui reste de l'electorat du PS (on est loin de 5% de 2012).

Dans un premier temps et assez betement j'ai pense que les decus du PS (l'autre reste de de l'electorat du PS, celui qui est parti) iraient plutot voir a gauche, mais en fait c'est exactemenent le contraire qui se profile avec Macron qui rassemble large au centre et en prenant majoritairement ces fameux decus du PS. A l'heure actuel le seul que je vois capable de lui prendre des voies est Bayrou mais il est peu probable qu'il se presente.

L'interpretation que j'en fait est que le bilan de Hollande n'a pas plu aux electeurs PS de 2012 (du premier tour) car il n'etait pas assez liberal. Encore une fois je me suis fait eu par les ecrans de fumee des recentes contestations venant de la rue qui en fait ne representent personne en France.

C'est quand meme beau la democratie
L'emploi de "Si c'était lui/elle" à des fins non satiriques devrait entraîner une interdiction au moins temporaire d'exercer le métier de journaliste.
Un nouveau site de vérification de faits, « Les Surligneurs », tenu par des universitaires, chercheurs en droit, a vu le jour en en janvier 2017. Il n'a pour le moment accordé qu'une seule épingle à Emmanuel Macron, ce dernier ayant proposé de créer « un Erasmus de l’apprentissage », une mesure qui existe déjà.
Sur ce coup- là, je vous aime, D. Schneidermann!
Merci pour le lien vers l'article du monde. Je viens de découvrir qu'ils font parti des rares média à ne pas utiliser google maps mais leaflet, openStreetMap et CartoDb, outils libres et géniaux.

Ils remontent dans mon estime !
Ce qui serait surtout intéressant, c'est de connaître mieux qui sont les premiers émetteurs de cette petite musique qui trouve un si bon écho dans le monde conformiste des grands médias.
Tout cela vient-il d'un collectif de militants enthousiastes et actifs sur les réseaux ? ou de communicants issus du sérail, chevronnés habiles et disposant de relais là où il faut ?. Et combien coûtent les meetings, et comment ils sont financés ?
On nous a tellement expliqué que pour parvenir à quelque chose dans notre Ve République, il fallait une machine électorale, et là tout d'un coup, un premier de la classe à la gueule d'ange qui arrive sur un petit nuage attire tous les regards rien qu'avec sa bonne mine ?
Les votes de ces dernieres annees ont tous fini sur un plantage en technicolor du candidat ou de la reponse choisis par les medias, qu'on peut donc raisonnablement qualifier desormais de tres fiables boussoles a indiquer le sud.

Donc, personnellement, le Macron jusqu'a l'indigestion, ca me rejouit !!!
Il se fout royalement de la gueule des français, se défausse de ses échecs en jouant sur les mots et veut noyer le poisson. Tout ça au service de sa clique charognarde qui le caresse dans le sens du poil et que ses militants aveugles adoubent à tout va. La cure de désintoxication macronienne heureusement a déjâ commencé chez @si.
Sentiment de plus en plus prégnant d'assister à un spectacle irréel, hors-sol, fait de faux-semblants et de fantômes.


Mais le réel reprendra ses droits. Il les reprend toujours, parfois violemment.

Quand et comment ?
" les politiques parlent une langue morte, sèche et menteuse , comme le sable ... "
Oui, et à la place du titrage "L’« amnésie » d’Emmanuel Macron sur les sables de Lannion", il n'est pas possible pour les décodeurs du monde de titrer "Sables de Lannion : Macron a menti" ?

Quel horrible terme que celui déresponsabilisant d'amnésie !!!
Macron a donc tout ce qu'il faut pour en faire un politique véreux : il ment droit dans les yeux, micro entre les mains.

Tous les jours, nous sommes macronisés du matin au soir. C'est barbant à la fin ces sondages qui s'envolent à vu d’œil, ces unes qui donnent de l'épaisseur à ce gamin propret que les banquiers de parents veulent absolument voir devenir premier de la classe.

Et nous qui par essence, nous révoltons contre ces manipulations de nos consciences, nous commençons hélas à craindre le pire : le jour où il nous faudra choisir entre un Macron, et un Fillon, et la fille du cyclope qui porte le même nom que lui mais qui comme nous n'ose plus le prononcer pour ne pas ajouter la peur à la peur et se fait appeler par son prénom, qui rappelle les sables où s'enlise Macron dans son mensonge.

C'est que oui, avec la meilleure volonté du monde, on n'arrive pas à croire à l'incroyable l'arrivée de Mélenchon, voire de Hamon, tout comme il était difficile de croire que Bernie Sanders aille plus loin que le quart de finale.

Sommes nous si macronisés que cela, si fillonisés que cela, si lepenisés que cela? Allez courage, remontons les manches. Je crois en "La force des esprits" avait dit Mitterrand.

Prière à d ieu s'il existe : Toi dont la colère peut tout enflammer, toi qui fais des prodiges, pourrais-tu faire tomber demain un trente cinq tonnes de façon miraculeuse sur Trump le menteur, Trump l'autre gamin gâté qui lui ne s'ensable pas mais s'enlise dans les schistes bitumineux. Si tu n'as pas de 35 tonnes, une météorite suffira.
"Article" du Monde aujourd'hui :

Le Pen, Fillon et Macron en tête dans les intentions de vote au premier tour

"Les sondages sont volontiers accusés de fabriquer l’opinion publique, voire de pervertir l’esprit des électeurs. L’enquête électorale du Cevipof (centre de recherche de Sciences Po), réalisée par Ipsos Sopra Steria, en partenariat avec Le Monde, apporte la démonstration inverse. Menée du 10 au 15 janvier auprès d’un panel représentatif de 15 921 personnes âgées de 18 ans et plus, régulièrement interrogées depuis novembre 2015, la dixième vague de cette enquête inédite par son ampleur confirme, en effet, les tendances observées sur le terrain ces dernières semaines." ...

Tout est dit, vous avez dit "post-vérité" ?
Il y en a tellement marre de voir à quel point "le système" veut nous imposer un homme qui va faire financer sa campagne à la City, auprès des banques qui organisent notre appauvrissement collectif. Je pense qu'il faut une bonne part de masochisme pour adhérer à Macron et à ce dont il est le nom. Pour ma part, je préfère le train au car. Nous sommes face à une grande manipulation et il faut la dénoncer.
des boules puantes...
Mettre en regard ce qu'il dit aujourd'hui et ce qu'il a fait hier ce sont des "boules puantes"? Vous pensez donc qu'on doit croire les politiques sur parole, et qu'il est malveillant d'aller questionner leurs actes?
Ça y est, ce garçon monte trop haut, faut donc lui balancer des boules puantes dans les jambes...

Sinon, effectivement, Valls est le candidat PS des media, même s’il prend l’eau.
Valls se retirer pour quelqu'un qui fut membre de son gouvernement ?

Oh!

Ca ne correspond pas tout à fait à l'image qu"on a de lui .
Grosse erreur du champion des médias...Pas difficile de déterrer son décret pour le saccage de la plage. Et un mensonge de plus, un ! Mais tout son personnage transpire tellement l'ambition, la rage de dominer, qu'il est loin de séduire la majorité. Et ce n'est pas parce que ses spectacles font salles combles qu'il gagnera. Voir Sarkozy qui faisait aussi salle comble...
Grand merci de rappeler cet épisode des sables de la côte de granit rose ! Les opposants à l'extraction se battent contre des murs et dans le plus parfait anonymat depuis pas mal de temps, sous l’œil presque indifférent de la presse locale. Une presse à l'unisson de la plupart de ses confères nationaux, énamourés du beau Macron, si neuf, si jeune, si consensuel, si moderne. Nous sommes en train d'assister à une expérience passionnante : la fabrication d'un président par manipulation des masses. Ce n'est pas tout à fait nouveau, naturellement, la nouveauté, c'est la transparence totale des manœuvres en cours. Reste à savoir si ce battage médiatique ne sera pas contre productif, une fois de plus. En route vers une nouvelle fessée pour les sondages et les médias, après 2005, après le Brexit, après Fillon, après Trump, etc... ? On se demande si on peut l'espérer, quand on voit vers quoi se tournent les peuples insoumis, dans la plupart des cas. En attendant, c'est pas demain la veille qu'on verra Leparmentier, Joffrin, Calvi, Quin, Barbier, Rouquette et consorts changer de braquet : l'élection présidentielle, ça doit rester un concours de beauté.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.