326
Commentaires

Macron, le sympa et l'immontrable

Derniers commentaires

Tout ça ressemble à de la stratégie militaire bien imaginée et téléguidée par de grands capitaines d'industrie appartenant à la même caste.
Excellent...Du moins, ça aurait pu l' être AVANT de contribuer à son élection somptueuse: aujourd'hui, ça laisse juste un sale goût dans la bouche, surtout quand on met en parallèle la " frilosité ", affichée, au soutien de Mélenchon, au 1er tour, par rapport à celui, inconditionnel, à Macron, pour le deuxième!
En fait, je n' arrive pas à savoir QUI je déteste le plus: le déçu post-traumatisé de 2002, jurant, ad nauseam, le front bas mais républicain, " qu' on l' y reprendrait plus, na. ", la pintade hystérique, inquiète, hier, qu' il y ait tant de trous dans le grillage de son poulailler, ou l' amnésique, maintenant, qui critique la couleur du costard qu' il a offert à son nouveau maître!?
Heureusement que ce sont les mêmes, pinaize...!
- " Que les damnés obscènes, cyniques et corrompus,
fassent griefs de leur peine à ceux qu' ils ont élus.
Car devant tant de problèmes,
et de malentendus,
les dieux et les diables en sont venus
à douter d' eux-mêmes... "
Carpe diem...Et Champagne pour tout le monde ( Le seul qui ne donne pas de remords, ni de gueules de bois: de, et par Jacques Higelin, 1979 )
Je trouve cet article à la limite du consiprationisme. On frôle le n'importe quoi.
Bien évidement, ce documentaire est monté, vu que le réalisateur à lui même expliqué qu'il avait utilisé seulement 1% (ou 5% je ne sais plus) des rushs dont il disposait.
Le fait que la coupe/le montage soit évident durant cette séquence NE PROUVE RIEN. C'est un raisonnement par l'absurde.
Parce qu'un morceau à été coupé, il faudrait comprendre que toute la séquence est "mise en scène" ? On est dans le délire complet.
Et si la coupe avait été réalisée pour ne pas divulguer d'informations privées (comme le nom du détenteur du RIB, etc) ?
En réalité il y a pleins de raisons qui peuvent expliquer ce montage. Mais vous courrez vers une raison complotiste.
Le pire c'est surement le racisme latent dans votre propos sur l'attaché de presse de Macron.
Alors expliquez nous @ASI, en fait elle est ultra présente non pas parce qu'elle est importante dans le dispositif et parce qu'elle a l'air d'avoir une relation de confiance avec Macron, mais parce qu'elle est noire ? C'est ça votre logique ?
Donc les méchants blancs d'En Marche ont demandé au réal de sélectionner les séquences ou elle était présente ?
C'est du délire total. Ceux qui connaissent le mouvement savent :
Qu'elle est en effet ultra importante dans le dispositif
Qu'En Marche est composé pour une part très importante de personnes issues de la diversité, de femmes, de jeunes, etc...
Le plus dingue, c'est qu'il vous aurez suffit de faire votre boulot de journaliste ! Interroger le réal, interroger l'attaché de presse, certains membres d'EM... Votre boulot quoi. Vous auriez appris que le réal n'a reçu aucune directive de la part de d'EM, et aucune censure.
C'est bizarre je croyais que le principe même d'@SI c'était de faire du journalisme et d'éviter les raccourcis, de ne pas faire confiance à l'image et d'aller chercher l'info ? C'est tellement plus simple de fantasmer sur "ce qui n'est pas montré".
Vraiment flippant comme on retrouve ces mêmes fantasmes, à l'extrême droite comme à l'extrême gauche aujourd'hui.
On a bien compris, ce qui n'est pas montré c'est les vilains globalistes qui tirent les ficelles avec leur nez crochus.
Ils manipulent cette pauvre petite black, innocente ! Voilà pourquoi En Marche paraît si diversifié ! C'est un complot !
En fait @si, êtes vous bien placé pour donner des leçons de diversité ? Je me demande ?
Voilà ma réaction.
Bien à vous
Tout le Grésivaudan sait pour qui vous roulez, Pierre. Les complots les plus efficaces sont souvent les plus discrets.
Aveu : je n'ai pas lu toutes les contributions de Yogi parce que ma patience a des limites qui sont, l'âge venant, vite atteintes.
De ce survol, je tire une première conclusion : consternant (en un seul mot) et une interrogation : Yogi est en pleine campagne pour les législatives. C'est un agent électoral consciencieux, dévoué, opiniâtre.

Il s'est peut-être trompé de place publique, mais bon...
et les 48h à 35 ans ben oui on peut quand on n'a jamais élevé un gamin de sa vie c'est à dire se lever la nuit, changer les couches, courir chez le pédiatre ou tout simplement éduquer, aimer, éveiller. mais ça le type hors sol qui n'a jamais une corbeille de linge sale à laver, l'aspi à passer bref faire les courses, le ménage de sa vie puisque c'est la gouvernante qui s'en charge il peut pas savoir que les 48h on les fait déjà car c'est pas avec nos salaires qu'ont va connaître les difficultés de gestion du petit personnel. Et puis ça appâte moins d'heures à 55 ans sauf que là, ils sont pas cons les patrons, ils trouveront bien une raison de licencier pour embaucher un petit jeune de 35 ans. ben ils seraient cons tout de même de ne pas aller au bout de l'idée.
ont commencé...
Oui....
C'est ça...
Les choses sérieuse ont REELLEMENT commencé...
Le barrage anti FN a sauté comme une digue de Fos-sur-Mer (et c'est tant mieux)...

Mainteant... Reste plus qu'un verrou...
L'ultime... Avant le chaos absolu...

Celui où les gens vont voter massivement FN (ou autre nom inventé à la con peu importe) non pas par adhésion à des idées moisies racistes et/ou identitaires mais, au contraire, pour un rejet tellement profond du FN ET du cirque Marcon et clique cie que les gens vont voiloir le FN pour vraiment foutre la merde... Instaurer le chaos...

C'est vraiment pas ce que je souhaite... Mais, malheureusement, on y court tout droit, et en galopant en plus...
Ce jour là, ça sera manif à flingues (du gros calibre) et dégommage en tout sens....

Faudra bien s'entrainer sur des champs de tir bien calfeutrés dans des maquis pour être en repli et tenter de survivre...

Délirai-je ?

J'aimerai tellement....

Amicalement,
Combativement,

Cyril.
Putaing,

le macronisme (avec un ou deux "n"? la règle tacite en mettrait 2, mais pour macron c''est trop lourd!) nous ramène freudgo et un Yogi.
Mais où qu'il est Kazoula?
Yogi, peut-être?

Ca promet!

Les échanges vont être un pur produit de chez produit...." et des exemples de métiers ou on fonctionne par "projets" il y en a à la pelle de chez pelle."
Vous savez le produit qui écrase le produit des autres car il est conçu comme un produit qui doit écraser tous les autres produits. CQFD.

Moi je demande le râteau et je lui laisse le sot, à la pelle. (18 juin législatives!!)
Michel

Pourquoi pas aussi des critiques sur Paris-Match, Closer etc...

Les lecteurs de asi n'attendent que cela.
Immontré aussi aux infos d'hier juste après le jeune Elu qui marche sur l'eau,
l'autre versant de Paris, l'autre jeunesse, "En marche pour 5 ans de guerre sociale"
Voici qqs images ici!

https://www.youtube.com/watch?v=V-6bSQrr8B0&t=58s
On ne peut pas dire qu'il fasse l'unanimité ici, ou plutôt si!
Jules et Jim

J'étais en Allemagne ce weekend
Et à l'annonce des résultats, tous les Allemands ont poussé un grand ouf de soulagement. Leur peur à eux, leur peur aux Allemands, c'était que la grosse facho gagne et que les Français leur ouvrent la boite de Pandore d'où sort le NPD
Et à l'annonce des résultats, ces Allemands ont reçu des SMS des Français qu'ils connaissent, des SMS avec des drapeaux Européens, car ces Français sont des expats qui travaillent en Allemagne, et s'y plaisent, et eux ont pensé immédiatement Europe tandis que les Allemands ont convergé vers le point de Godwin car pour eux, ce point-là ce n'est pas une banalité, une anti-argumentation fantaisiste, c'est une crainte viscérale.

Macron leur parait sympa, de loin. Ceux avec qui j'étais savent bien que c'était le choix entre le pire et le moins pire et qu'il n'était pas l'heure de prendre le moindre risque

Maintenant de retour ici, la désolation de voir que ce qu'on avait prédit dès le départ fonctionnerait, que ces sondages basés sur un vide sidéral (absence totale de programme alors) entraîneraient avec une facilité sidérante la montée du mec désigné par les banques qui allait détruire tout sur son passage sur les pas de Maggie et de Blair, que tout ça avait réussi.
Et maintenant, les petits jeux politiques commencent tout en nous disant que s'en est fini de la politique passée
Et maintenant, commencent les législatives avec les nouveaux rêves impossibles, et les nouvelles parlottes éternelles tout ça pour arriver au même résultat : un combat entre le parti des fachos et un nouveau parti aux slogans néo-fascistes "République en marche" (on voit les statues années 30 où les traits d'humanité sont effacés par la dureté de l'airain et la pierre)
Et maintenant commencent les cogitations des Insoumis suivies de cogitations, et maintenant s'assument les traitrises des socialistes devenus réalistes et qui peuvent d'autant plus facilement changer d'étiquettes qu'ils se refont une vertu
Et maintenant, voilà qu'à peine leur favori élu, les Juncker n'ont même pas la décence d'attendre ou d'user de la subtilité

No pasaran, mais ils sont passés
Au passage, un sujet du JT de Pujadas cite un trouble-fête nommé Juncker, Jean-Claude, lequel a salué l'élection en rappelant que "les Français dépensent trop d'argent, et ils le dépensent au mauvais endroit".

Putain, mais on n'est pas tous plus ou moins d'accord là-dessus ? On n'est pas d'accord que la dépense publique est mal gérée, qu'on soit de droite ou de gauche ? Parce que c'est Juncker qui le dit, c'est pas vrai ?

Et à quel moment il embobine les ouvriers Macron ? Mais merde à la fin. Leur dire qu'on va se battre contre le grand méchant Mittal, ça, c'est embobiner les ouvriers. Leur dire qu'on va essayer de les former et de les reclasser, sans rien promettre, c'est, littéralement, la vérité.

Mais dans la tête de Daniel Schneidermann, l'embobinage, finalement, c'est tout ce qui ne s'apparente pas à une critique forte de toute idée libérale. En gros, si ce que vous dîtes ne ferait pas tâche sur un tract NPA, voire FI peut-être, ce n'est pas de l'embobinage. Sinon rien.

Bonjour l'analyse…
Bonjour
Les TV (2 chaines, une troisième et une quatrième jeudi) immédiatement béates à la botte. On se croirait à Pyongyang !!!
On va en bouffer du Macron. L'oligarchie a pu placer sa créature (pardon, son "projet"), et elle compte bien nous le rappeler à intervalles réguliers, très réguliers.

D'ici là, va falloir faire le dos rond et croiser les doigts pour qu'on ait encore le droit de vote dans 5 ans.

(non mais c'est vrai ça vous avez vu le score du FN ? on ne peut plus laisser les français voter ça c'est plus possible ...)
Faudrait quand même arrêter votre fixette sur la Rotonde. Inviter son équipe, qui s'est défoncée pendant des mois, à une soirée de célébration après une étape importante d'un projet, c'est bien le moins. Y inviter des sponsors et des soutiens extérieurs, c'est bien le moins.

Vous faites jamais aucune réunion festive chez ASI ? Votre vie de pisse-froid ne doit pas être bien réjouissante et je plains vos collaborateurs.
mais quand donc un coefficient de ponderation interviendra t il dans les commentaires, je suis lassée de la surexposition des hommes politiques en général et de Macron en particulier, les medias sont devenus fous.... l'outrance, le buzz constituent leurs raisons d'être et nous devrions nous opposer à ces
portraits , ces informations, ces explications pour nous dire ce qu'il faut penser... avoir comme reflexion ...nous eclairer ..je ne supporte plus qu'on parle de son epouse et sa vie privée, je trouve inapproprié pas qu'on fasse des livres ... et des livres...des des documentaires, pour nous expliquer une façon de voir les choses
un philosphe a dit " L EXCÈS EN TOUT EST UN DEFAUT" trop c'est trop !!! je ne veux pas savoir comment se comporte cet homme surtout à travers le regard "tendancieux" de quelqu'un d'autre que moi , personne ne peut expliquer le pourquoi le comment etre d'une autre personne sinon de l'apparence de ce personnage de ce qu'il veut bien montrer alors de grâce voyons son projet et verifions le bien fondé de ses idées au pire en s'y opposant mais de grace laissons le vivre sa vie qui n'interesse en fait pas grand monde si on se pose la question !!!!
.
en résumé : https://www.youtube.com/watch?v=Vvwogu43NxY
https://www.youtube.com/watch?v=NNDgsw39m9s
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Moi, j'ai bien aimé la photo avec la pyramide luminescente: on dirait qu'il s'en va.
OK, c'est de la com qui cache tous les aspects déplaisants.

Mais en quoi est-ce différent des précédent présidents ? Que je sache, les médias n'insistaient guère sur les défauts de Hollande et de Sarkozy peu après leur élection. Donc pourquoi, chez Macron, cela vous choque-t-il plus ?

Peut-être qu'en fait, cela est moins dû à Macron qu'à vos présupposés. Bon nombre de gens sont persuadés qu'on leur cache des choses au sujet de Macron. Que ce soit sur son patrimoine ou ses réseaux, son ascension parait trop rapide pour être honnête. Et bien que ni les journalistes, ni le fisc n'ont trouvé quoi que ce soit de répréhensible, les complotistes s'en donnent à coeur joie. Car au fond, tout le monde a bien envie que Macron chute.
magnifique opération de com.... a coté le documentaire de Miller en sympathie sur Melenchon c'est presque un chef d'oeuvre.
il y a surement une version alternative beaucoup moins flatteuse préparée en cas de défaite au premier tour.
La messe est dite, "le système" (un système dans lequel médias et financiers ne font plus qu'un) a gagné, il nous a placé son produit et maintenant ils assurent le service après-vente.
et les mêmes se sont donnés les moyens de lutter contre la dissidence avec les décodeurs Inc., et tous les checkers-des-facts-des-autres.
Une pensée pour Pénélope sans qui Brigitte ne serait pas là ou elle est.
Merci de nous expliquer comment vous proposez de lutter contre le mensonge généralisé autrement qu'en faisant du fact-checking. Merci d'avance.
C'est simple, on demande au staff de Mélenchon si l'info leur paraît crédible et/ou valable idéologiquement. Ils devraient accepter quelques consultants lepéniste pour assurer un peu de pluralité.
Et pour consulter les caciques du PS on s'adresse où? Chez Macron? On contacte DSK??? vous avez sûrement ses coordonnées. Et tiens, où est donc passé Hamon? Sous les décombres?
Comment est l'ambiance au PS???

Plus facile de cracher du venin sur FI que de faire un peu d'ordre chez soi, hein?
Votre obsession sur mon rapport au PS est tout de même assez rigolote.
Etonnant de voir Carole Gaessler dans le documentaire de France 3, s'insurger lorsque G. Miller indique que certains français déteste ce que représente Macron. Mme Gaessler vraiment elle ne peut comprendre que l'on déteste son idole !!!!!
Si le mensonge est généralisé alors le fact Truc est lui,même un mensonge!
Ça a l'air d'une plaisanterie , mais êtes vous assez naïf pour croire qu'un 'fait' existe en lui même ?
Qu'il ne puisse
Être mis en tête de gondole coMme notre premier actuel
Au contraire cache au fonds des tiroirs , la ou personne ne va le dégoter
Et enfin ne puisse être objet de diverses interprétations ?

Juste un petit truc sur les 'faits' , ne vous est il jamais arrivé de trouver dans un sondage la réponse à une question qui ne vous est jamais venue à l'esprit , ni à celui de vos connaissances ? Un fait comme un Mâcon , ça se fabrique , ma bonne dame.

Sinon essayez l'esprit critique et la contradiction , le recoupement , la vérification et surtout ne laissez ce soin à personne d'autre que vous même et surtout pas à un site qui vous désigne ceux que vous pouvez ou ne pouvez pas requête sur internet.
Vu votre logique défaillante et votre syntaxe chancelante, je ne suis pas sûr que ce débat soit utile. Rapidement cependant :

"un 'fait' existe en lui même" : c'est certain. Par exemple, la terre est ronde, ou pas. Soros a donné 100M€ à Macron, ou pas. Macron a un compte caché aux Bahamas, ou pas.

"un fait peut être l'objet de diverses interprétations" : c'est certain. Et déjà pour être interprété encore faut-il qu'il existe, vous vous contredisez donc.

"ne vous est il jamais arrivé de trouver dans un sondage la réponse à une question qui ne vous est jamais venue à l'esprit" : non. Et je ne vois pas le rapport entre des sondages et des faits.

"Un fait comme un Mâcon , ça se fabrique" : vous ne savez pas ce qu'est un fait.

"la vérification ne laissez ce soin à personne d'autre que vous même" : absurde. Je fais déjà suffisamment de vérifications par moi-même et je n'ai pas le temps de tout faire. Donc quand je trouve un site qui fait ce même travail en documentant sa démarche et en donnant ses sources, et que sur les sujets que je connais j'arrive aux mêmes conclusions que lui, j'apprécie l'aide apportée. Et rien ne m'empêche de vérifier par moi même sur les sujets vraiment importants.
La terre n'est pas ronde, c'est un fait. Renseignez vous!

Un "fait" est d'abord une production, construite par et pour les hommes. Un point de vue ne donne pas "la chose", mais juste une image, une representation de la chose.
Houlà, ça va nous le perturber !

Inconscient que vous êtes !
LOL. Quel galimatias. La science comme production sociale, c'est ça ? Vous avez visiblement mal digéré votre Latour. Allez relire Popper et René Thom, et revenez quand vous comprendrez quelque chose au sujet.
et pourtant, elle tourne !
Où ai-je parlé de "la science" ?

Je vous dit qu'un "fait" relaté n'est jamais qu'une construction humaine, qui depend donc du point de vue de celui qui raconte. Au lieu de m'attaquer bassement, repondez sur le fond, merci.

un "fait" relaté n'est jamais qu'une construction humaine, qui depend donc du point de vue de celui qui raconte.

LOL. Et en pontifiant avec de telles platitudes vous pensez mériter quel type de réponse ?

Vous niez donc le "fait" (pardon) que la terre soit ronde quel que soit le récit qu'on en fait. Vous niez le "fait" (pardon) que Macron détienne (ou pas) un compte aux Bahamas quelle que soit la connaissance qu'on en a. Car après tout hein, toutes les opinions se valent, les faits alternatifs ont droit de cité, et la réalité n'existe pas.

A l'image de Trump dont vous vous inspirez, vous représentez la faillite de la pensée et la fin de tout contrat social. Passez votre chemin.
"La terre est ronde" est une affirmation rigoureusement fausse. "La terre est ronde" n'est pas un "fait", c'est une approximation, une image. La terre est plus proche d'une ellipsoide que d'un ballon de foot. Et oui le diable se cache dans les details. Et donc non, la terre n'est pas ronde quel que soit le recit qu'on en fait. Sinon on serait incapable d'avoir le GPS par exemple. On peut la decrire comme ronde, pour expliquer aux enfants, ou on peut la decrire comme une ellipsoide, pour pouvoir faire des cartes, par exemple. Donc elle est a la fois "ronde" pour les enfants, et "pas ronde" pour les autres. Un fait qui est et qui n'est pas, n'est plus un fait, non? En fait, derriere "un fait", il y a une subjectivité, une volonté, un but.

La terre est ronde (ou pas) est une illustration de ce que "un fait" n'existe pas en soi. Ce qu'on appelle un fait, est une histoire racontee pour decrire qqe chose. Cette "platitude pontifiante", pardon de la repeter, mais vous ne semblez pas la comprendre. Toutes les opinions ne se valent pas, mais le meme objet peut etre decrit de differentes façons. Meme si la realite concrete des choses est la meme pour tous, la facon de la decrire, de "relater un fait" est en soi subjectif et orienté. C'est une image, pas la realit?. D'accord ou pas?

PS: je n'ai rien a voir avec trump, merci pour l'insulte. Quant a la faillite de la pensée, vu comment vous refusez de penser, a votre place je ne donnerai pas de leçon... a moins de vouloir passer pour un gros con !
"La terre est ronde" est une affirmation rigoureusement fausse.
Vous vous enfoncez. J'ai bien dit "ronde" et pas "sphérique". Ronde opposée à plate ou à pyramidale. C'est un fait que la terre est de forme arrondie et pas de forme pyramidale ou de disque, indépendamment du discours qu'on en donne et de l'usage qu'on en a. Les faits existent "per se" bien que vous vous acharniez à les confondre avec le récit qu'on en fait.

Meme si la realite concrete des choses est la meme pour tous
Voilà, vous allez y arriver. "La réalité concrète des choses", communément appelée "fait", que vous confondez allègrement avec "récit" ou avec "rapport des faits".

la facon de la decrire, de "relater un fait" est en soi subjectif et orienté. C'est une image, pas la realit?. D'accord ou pas?
La distinction entre le "fait" (dont vous reconnaissez au passage l'existence indépendante, jdcjdr ;-) ) et sa relation par quelqu'un est incluse dans la notion de "mensonge", concept normalement assimilé en dernière année de maternelle. Vous n'avez pas de question plus intéressante à poser ?

je n'ai rien a voir avec trump
Allons. Je vous cite : "Un "fait" est d'abord une production, construite par et pour les hommes" autrement dit les "faits alternatifs", qui sont bel et bien construits par et pour les hommes, sont des faits comme les autres. Vous êtes Trumpiste jusqu'au trognon.

a votre place je ne donnerai pas de leçon... a moins de vouloir passer pour un gros con!
Et c'est vous qui vous formalisez de la bassesse des attaques ? Passez votre chemin.
Il n'y a pire sourd que celui qui ne veut entendre. Non je ne reconnais pas l'existence indépendante des "faits". je dis au contraire q'un fait n’existe que dans un rapport au monde donné. J'ai dit SI la matière est la même pour tous (ce qui n'est même pas certain), alors quand bien même, le regard que l'on porte sera différent, et donc la description du phenomene sera differente, et ce qu'on appelera "un fait" sera différent..


Un "fait" est PAR DEFINITION un recit, une description. Sans homme pour l'exprimer, un fait n'existe pas.
les faits existent ils par eux même ?

http://books.openedition.org/cdf/2113?lang=fr





3. « La liberté, c’est de dire que deux et deux font quatre »

13L’opposition entre l’intellectuel de pouvoir, qui juge l’attitude libérale désuète ou sentimentale, et l’homme ordinaire, qui s’accroche aux faits et à la probité, structure toute la pensée politique d’Orwell. Elle s’exprime dans une page justement célèbre de 1984 :

16 Orwell, 1984, p. 119.

Le Parti vous disait de rejeter le témoignage de vos yeux et de vos oreilles. C’était son commandement ultime, et le plus essentiel. Le cœur de Winston défaillit quand il pensa à l’énorme puissance déployée contre lui, à la facilité avec laquelle n’importe quel intellectuel du Parti le vaincrait dans une discussion, aux arguments subtiles qu’il serait incapable de comprendre et auxquels il pourrait encore moins répondre Et cependant, c’était lui qui avait raison ! Ils avaient tort, et il avait raison. Il fallait défendre l’évident, le bêta et le vrai (the obvious, the silly and the true). Les truismes sont vrais, cramponne-toi à cela. Le monde matériel existe, ses lois ne changent pas. Les pierres sont dures, l’eau est humide, et les objets qu’on lâche tombent vers le centre de la terre. Avec le sentiment […] qu’il posait un axiome important, il écrivit : « La liberté, c’est la liberté de dire que deux et deux font quatre. Si cela est accordé, tout le reste suit.16 »

Comment comprendre cette fameuse formule ? Je voudrais à son propos insister sur trois points.

17 . Évangile selon saint Jean ,VIII, 32.

14Première remarque. La conception défendue ici par Orwell doit être soigneusement distinguée d’une autre que j’appellerai, pour faire vite, la conception classique du rationalisme des Lumières : « la connaissance rend libre ». Selon cette conception, la connaissance, en faisant reculer ignorances, erreurs et illusions, rend l’individu plus libre puisqu’une volonté éclairée est plus libre qu’une volonté aveugle. Cette conception soulève des difficultés bien connues. D’abord, celle de savoir si la vérité revendiquée en est bien une ; après tout, la formule « la vérité vous rendra libres » figure dans l’évangile de Jean17, mais on est en droit de douter que la croyance religieuse en question soit une vérité et qu’elle soit libératrice. D’autre part, cette conception met en jeu les relations complexes et discutées entre connaissance, volonté et liberté. Je ne veux pas dire ici que cette conception classique serait fausse, mais simplement que ce n’est pas la conception défendue ici par Orwell, laquelle est à la fois plus modeste et plus radicale.

15Cette conception d’Orwell est elle-même constituée de deux thèses. Thèse 1 : ce sont les faits eux-mêmes (la réalité) et non les hommes (individus ou sociétés) qui décident si un énoncé est vrai ou faux. La vérité échappe à tout pouvoir humain. Thèse 2 : En conséquence, celui qui reconnaît une vérité échappe par là-même à l’emprise de tous ceux qui voudraient dominer son esprit et acquérir un pouvoir sur lui ; n’ayant pas barre sur la vérité, ils n’ont pas barre non plus sur lui en tant qu’il reconnaît justement la vérité en question. C’est le sens profond de la fameuse déclaration attribuée à Galilée : « Et pourtant elle tourne. »

16À mon avis, la thèse 1 ne présuppose aucune théorie philosophique déterminée de la vérité. Elle ne fait qu’expliciter ce que nous entendons par « vrai » dans les usages les plus ordinaires de ce mot, et que capture intuitivement la fameuse formule de Tarski : « la phrase “la neige est blanche” est vraie si et seulement si la neige est blanche ». C’est là un trait du concept commun de vérité ; quiconque veut proposer une théorie philosophique de la vérité doit en tenir compte et en rendre compte.
Propos d'un logicien plein de verve : "Tarski : A & B est vrai quand A est vrai et B est vrai, tout le reste à l’avenant : merci, Monsieur de La Palice ! C’est l’arrogance essentialiste poussée à l’extrême !"
Bah. Vous continuez à confondre la réalité (les faits) et le récit qu'on en donne (le discours). "Par définition" dites-vous ? Reprenez vos études. http://www.cnrtl.fr/lexicographie/fait

FAIT? Ce qui est arrivé, ce qui existe.
1. Ce qui est effectivement arrivé, ce qui existe réellement, événement ou état de choses. La civilisation est un fait qui peut être décrit, raconté, qui a son histoire (Guizot, Hist. Civilisation)
2. Ce qui existe réellement, la chose réelle (p. oppos. à la fiction, au rêve, à l'idée, au principe, au souhait, etc.; souvent au plur.); tout ce qui peut être constaté de façon certaine.
3. Spéc. Ce qui existe, ce qui constitue la réalité (p. oppos. au droit, à ce qui est voulu ou reconnu par la loi).


Sans homme pour l'exprimer, un fait n'existe pas.
C'est clair. Avant l'apparition de l'homme, la terre n'était pas ronde.
Un "fait" est PAR DEFINITION un recit, une description. Sans homme pour l'exprimer, un fait n'existe pas.

N'inventez pas des définitions, ouvrez plutôt un dictionnaire.

Le Larousse par exemple :
Fait : Acte, phénomène, action. Chose, événement qui se produit

La disparition des dinosaures est un fait avéré, qui s'est produit dans la réalité, bien avant l'apparition de l'Homme pour l'exprimer.
Ça prouve bien que sans dictionnaire, il n'y a pas de fait.
Je préfère les faits mères qui ne durent que le temps du sevrage...à la recherche du poète perdu.
Temps court contre temps infini.

Clochette, Mél usine de l'oeuf au travail!
Eheh.

Oui à moins de vivre qqchose soit même, pour tout ce qu'il se passe ou ce qui s'est passé, nous sommes obligés de nous appuyer sur le récit de nos semblables. Aussi Poloi a tout à fait raison de rappeler que ces récits peuvent être mensongers ou dépendre de points de vue / d'idéologies qui peuvent pousser les gens à les interpréter de différentes manières.
Un "récit mensonger" c'est par définition un récit qui s'éloigne des "faits". Le récit est plus ou moins mensonger selon qu'il s'éloigne plus ou moins des "faits". Ce qui illustre parfaitement que le "fait" est une borne inamovible de référence absolue, que l'on essaie d'approcher par le récit. CQFD et merci.
Yogi, on va te sevrer et te retirer de ce sein que tu ne peux plus téter...Il faut grandir, ou pas. Chosis!
" Les faits sont têtus", disait le grand philosophe Lénine, grand admirateur de Taylor et de Ford. Comment faire comprendre que l'hyper-réalisme du camarade Yogi est d'essence 100% religieuse ? Plus j'avance en âge, plus je vois que la Science elle-même n'est pas seulement fille de la Magie, comme l'astronomie l'est de l'astrologie et la chime de l'alchimie; elle est viscéralement superstitieuse, elle ne pense pas, c'est là sa chance.
Plus j'avance en âge, plus je vois que la Science elle-même (...) est viscéralement superstitieuse, elle ne pense pas, c'est là sa chance.
Vous êtes le troisième ici qui se la joue "mon grand âge". Méfiez-vous de ne pas connaître le mien, et de ne pas passer, avec tout le respect dû à vos âges sans nul doute canoniques, pour un ramassis de vieux schnocks.

Vous tentez d'ouvrir un débat "science vs religion" auquel je suis rompu depuis des dizaines d'années, et je vois immédiatement que vous ne ferez pas le poids sur le fond. Des zozos dans votre genre qui s'emmaillotent dans des tournures ampoulées pour dissimuler leur vacuité j'en ai vu plus qu'il ne m'en faut. Et comme de plus je lasse les lecteurs de ce fil, on va en rester là.
Putaing! on va te retirer tes fiches.
Remercions Yogi pour nous faire la faveur de nous accorder de son temps pour nous faire profiter un peu de son énorme savoir et de sa connaissance supérieure sur tous les sujets. Nous ne faisons pas le poids face à un tel monument de sagesse.

Dont on a eu un aperçu dès le départ :
Merci de nous expliquer comment vous proposez de lutter contre le mensonge généralisé autrement qu'en faisant du fact-checking. Merci d'avance.
Ne vous entêtez pas, Strumf, Macron nous a expliqué l'autre soir qu'il y a les sachants et les non-sachants , les talents et les non-talents. Yogi, après Macron, a adopté ces classifications que Diotime, rapportée par Socrate, contestait déjà dans le Banquet.
Vu le contexte*, et si je négligeais vos capacités de réaction, je dirais que vous êtes "fait.".

*"Macron est élu" est un fait.
" Et donc non, la terre n'est pas ronde quel que soit le recit qu'on en fait. Sinon on serait incapable d'avoir le GPS par exemple. "
Je tombe la-dessus par hasard. Pourriez-vous expliciter l'objection ?
Pourquoi les satellites tourneraient en rond autour d'une terre plate ? Par magie ?
- La phrase de Poloi dit que "la terre n'est pas ronde sinon" etc.. donc que
"si la terre était ronde nn n'aurait pas le GPS" "
- bien sur on pourrait placer des sateltites autour d'un terre plate de rayon fini utililser un 'Flat Positioning System"
[quote=claude lafleur]Qui n’est pas fasciné par le Mont Everest, qui culmine à 8,5 kilomètres, ou les méandres du Grand Canyon? Qui n’est pas intrigué par les fausses abyssales au fond des océans. certaines atteignant les 11,5 kilomètres de profondeur?

Pourtant, c’est bien peu comparé au 12 750 kilomètres de diamètre de notre planète. C’est dire que les écarts de relief équivalent à moins de 0,1% du diamètre de la Terre.

Autrement dit, la surface terrestre est lisse à ±0,1%, ce qui correspond à une perfection que n’atteignent pas les boules de billard.

Et bien qu’elle soit légèrement bombée à l’équateur et aplatie aux pôles, notre planète est néanmoins une sphère parfaite à ±0,2%. Elle est, disons, une belle boule de billard bleue pâle.
quel rapport avec le GPS?

quel rapport avec le GPS?

C'est pas à moi qu'il faut demander ça. De mon point de vue Poloi rêve debout.
Je voulais dire qu'on a été capable de mettre un reseau de satellites qui donnent la position sur terre sur orbite parce qu'on a compris que la terre n'etait pas parfaitement ronde. Du moins un satellite va suivre la geoide terrestre (equipotentialit? gravitationnelle) qui est loin d'etre ronde (a cause de la repartition de la masse sur terre - e.g. les montagnes). Et c'est ce que "voit" ou "subit" le satellite. Les calculs precis d'orbites et ensuite de positionnement sur terre (notamment l'altitude) doivent tenir compte que la terre n'est pas ronde (parfaitement et a tous points de vue),
Je suis d'accord avec votre dernière phrase, bien sûr; vous conviendrez que si la terre était parfaitement ronde rien ne s'opposerait au fonctionnement du GPS ce que semblait affirmer votre phrase.
Oui. Et je vous l'accorde, c'etait pas tres clair car pas assez explicite. (et désolé de répondre si tard, sur le coup j'avais pas pu repondre, puis j'ai completement oublié, et la je suis retombé dessus...)
No problem -:)
J'habite au dernier étage d'un immeuble lui-même en hauteur. Ma vue est à 360°, et j'affirme que la terre est parfaitement circulaire.
Et vous n'avez pas attrapé de torticolis?
:-)

On the Internet, nobody knows you're an owl.
Aloys von, notre périscope à tous! ou le Père Iscope (mis cela ne veut rien dire. Donc, cela me plaît)
"J'habite au dernier étage "
la distance de l'horizon (ciculaire) que vous dominez et considérez comme la terre puisque c'est ce que vous pouvez voir, est approximativement liée à la hauteur H de votre balcon par d2 = RHR est le rayon de la terre (ronde pour l'occasion).
Si vous êtes à 50 mètres cela fait 25km. Ce sont les limites dans lesquelles on peut vous considérer comme un phare.
Ce matin, j'ai pu admirer le massif du Mont Blanc ( certes en contre jour) situé à 220 km à vol d'oiseau. J'évalue mon altitude à environ 295m, ce qui fait de moi un honnête phare.
Seriez-vous Breton?
D'après les équations de Robert, un breton qui aperçoit le mont-blanc habite nécessairement au 864ème étage de son immeuble et dispose d'un télescope turbo à 32 soupapes.
Vous l'aviez deviné, je suppose, déjà être un phare pour nous est une lourde charge, mais ô combien exaltante...mais être aussi Breton aurait donné à votre Far tout son moelleux dans une douce et délicate attention.
Ou alors c'est un touriste breton qui visite Chamonix (doit bien yen avoir!).
J'avais précisé que je supposais la terre plate. Ce putain de Mont Blanc vient troubler les calculs mais vous avez bien de la chance de pouvoir l'admirer. Ici, Toulouse, le ciel est blafard, ce qui n'est peut-être pas pour rien à mon humeur tatillonne.
Bonne journée.
Quand à Toulouse le ciel est blafard, l'occasion est chanceuse d'aller toucher du doigt les chapiteaux romans des Augustins, de rendre hommage au faux tombeau de StAugustin aux Jacobins, de s'extasier devant le tout dernier souffle de l'art roman à St Sernin. Yen a qu'ont d'lachance.
"À Saint Sernin" surtout au soleil d'aprèsur midi. Si vous y revenez, faites signe. Il y a un bon café sur la place et la promenade sur les bords de Garonne vaut aussi le coup.
Saint Augustin aux Jacobins, un faux tombeau. Je ne l'ai jamais entendu dire.

On dit par contre qu'y résident les reliques de Saint Thomas d'Aquin.
Mais je suis assez ignorant sur ce sujet.
moins d'un millénaire d'erreur, vous êtes dur.
En matière de religion, ne peut-on pas dire que l'erreur est
la règle (... surtout la religion des autres ) ?
https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/9c/8b/de/9c8bde399a566d8ae6f38f3d65ecd626.jpg
encore, encore, çà m'excite ...
Tout ça pour dire que j'avais raison : la terre n'est pas ronde. Elle a une forme arrondie, proche de l'ellipsoïde, mais elle n'est pas parfaitement et absolument ronde. Du point de vue du satellite, en tout cas, la terre n'est pas ronde.

Donc meme ce "fait" là est faux, comme tous les "faits" d'ailleurs - Sauf peut etre les faits mathematiques, qui peuvent etre formellement vrais, contrairement au langage courant où toute enonciation est sujette à caution - les faits sont une construction.

Le monde existe peut etre en dehors de tout regard, mais on ne peut le voir et le dire que depuis un certain point de vue (à nous de les multiplier), et avec des mots qui simplifient ("déforment").
": la terre n'est pas ronde"
Bien sûr.
Mais puisque vous tenez à la rigueur concernant les "faits", ne commencez pas par poser comme condition nécessaire(sinon) à l'existence du GPS que la terre ne soit pas ronde.
Au niveau grammatical vos phrases sont exactes. Par contre, elles n'ont strictement aucun sens.
On avait compris que vous ne comprenez rien...
Il aurait été naïf d'attendre autre chose d'un docu juste après l'élection.
Merci d'avoir regardé et de nous raconter ! Moi, franchement, "j'ai pas pu". En ce moment, la télé, c'est au delà de mes forces ;o)
1h30 d'images fascinantes dont (sauf erreur) quasiment pas une minute consacrée au contenu, au programme, aux idées. Bienvenue en macronie!
Montrez nous!!!!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.