326
Commentaires

Macron, le sympa et l'immontrable

Derniers commentaires

Tout ça ressemble à de la stratégie militaire bien imaginée et téléguidée par de grands capitaines d'industrie appartenant à la même caste.
Excellent...Du moins, ça aurait pu l' être AVANT de contribuer à son élection somptueuse: aujourd'hui, ça laisse juste un sale goût dans la bouche, surtout quand on met en parallèle la " frilosité ", affichée, au soutien de Mélenchon, au 1er tour, par rapport à celui, inconditionnel, à Macron, pour le deuxième!
En fait, je n' arrive pas à savoir QUI je déteste le plus: le déçu post-traumatisé de 2002, jurant, ad nauseam, le front bas mais républicain, " qu' on l' y reprendrait plus, na. ", la pintade hystérique, inquiète, hier, qu' il y ait tant de trous dans le grillage de son poulailler, ou l' amnésique, maintenant, qui critique la couleur du costard qu' il a offert à son nouveau maître!?
Heureusement que ce sont les mêmes, pinaize...!
- " Que les damnés obscènes, cyniques et corrompus,
fassent griefs de leur peine à ceux qu' ils ont élus.
Car devant tant de problèmes,
et de malentendus,
les dieux et les diables en sont venus
à douter d' eux-mêmes... "
Carpe diem...Et Champagne pour tout le monde ( Le seul qui ne donne pas de remords, ni de gueules de bois: de, et par Jacques Higelin, 1979 )
Je trouve cet article à la limite du consiprationisme. On frôle le n'importe quoi.
Bien évidement, ce documentaire est monté, vu que le réalisateur à lui même expliqué qu'il avait utilisé seulement 1% (ou 5% je ne sais plus) des rushs dont il disposait.
Le fait que la coupe/le montage soit évident durant cette séquence NE PROUVE RIEN. C'est un raisonnement par l'absurde.
Parce qu'un morceau à été coupé, il faudrait comprendre que toute la séquence est "mise en scène" ? On est dans le délire complet.
Et si la coupe avait été réalisée pour ne pas divulguer d'informations privées (comme le nom du détenteur du RIB, etc) ?
En réalité il y a pleins de raisons qui peuvent expliquer ce montage. Mais vous courrez vers une raison complotiste.
Le pire c'est surement le racisme latent dans votre propos sur l'attaché de presse de Macron.
Alors expliquez nous @ASI, en fait elle est ultra présente non pas parce qu'elle est importante dans le dispositif et parce qu'elle a l'air d'avoir une relation de confiance avec Macron, mais parce qu'elle est noire ? C'est ça votre logique ?
Donc les méchants blancs d'En Marche ont demandé au réal de sélectionner les séquences ou elle était présente ?
C'est du délire total. Ceux qui connaissent le mouvement savent :
Qu'elle est en effet ultra importante dans le dispositif
Qu'En Marche est composé pour une part très importante de personnes issues de la diversité, de femmes, de jeunes, etc...
Le plus dingue, c'est qu'il vous aurez suffit de faire votre boulot de journaliste ! Interroger le réal, interroger l'attaché de presse, certains membres d'EM... Votre boulot quoi. Vous auriez appris que le réal n'a reçu aucune directive de la part de d'EM, et aucune censure.
C'est bizarre je croyais que le principe même d'@SI c'était de faire du journalisme et d'éviter les raccourcis, de ne pas faire confiance à l'image et d'aller chercher l'info ? C'est tellement plus simple de fantasmer sur "ce qui n'est pas montré".
Vraiment flippant comme on retrouve ces mêmes fantasmes, à l'extrême droite comme à l'extrême gauche aujourd'hui.
On a bien compris, ce qui n'est pas montré c'est les vilains globalistes qui tirent les ficelles avec leur nez crochus.
Ils manipulent cette pauvre petite black, innocente ! Voilà pourquoi En Marche paraît si diversifié ! C'est un complot !
En fait @si, êtes vous bien placé pour donner des leçons de diversité ? Je me demande ?
Voilà ma réaction.
Bien à vous
Tout le Grésivaudan sait pour qui vous roulez, Pierre. Les complots les plus efficaces sont souvent les plus discrets.
Aveu : je n'ai pas lu toutes les contributions de Yogi parce que ma patience a des limites qui sont, l'âge venant, vite atteintes.
De ce survol, je tire une première conclusion : consternant (en un seul mot) et une interrogation : Yogi est en pleine campagne pour les législatives. C'est un agent électoral consciencieux, dévoué, opiniâtre.

Il s'est peut-être trompé de place publique, mais bon...
et les 48h à 35 ans ben oui on peut quand on n'a jamais élevé un gamin de sa vie c'est à dire se lever la nuit, changer les couches, courir chez le pédiatre ou tout simplement éduquer, aimer, éveiller. mais ça le type hors sol qui n'a jamais une corbeille de linge sale à laver, l'aspi à passer bref faire les courses, le ménage de sa vie puisque c'est la gouvernante qui s'en charge il peut pas savoir que les 48h on les fait déjà car c'est pas avec nos salaires qu'ont va connaître les difficultés de gestion du petit personnel. Et puis ça appâte moins d'heures à 55 ans sauf que là, ils sont pas cons les patrons, ils trouveront bien une raison de licencier pour embaucher un petit jeune de 35 ans. ben ils seraient cons tout de même de ne pas aller au bout de l'idée.
ont commencé...
Oui....
C'est ça...
Les choses sérieuse ont REELLEMENT commencé...
Le barrage anti FN a sauté comme une digue de Fos-sur-Mer (et c'est tant mieux)...

Mainteant... Reste plus qu'un verrou...
L'ultime... Avant le chaos absolu...

Celui où les gens vont voter massivement FN (ou autre nom inventé à la con peu importe) non pas par adhésion à des idées moisies racistes et/ou identitaires mais, au contraire, pour un rejet tellement profond du FN ET du cirque Marcon et clique cie que les gens vont voiloir le FN pour vraiment foutre la merde... Instaurer le chaos...

C'est vraiment pas ce que je souhaite... Mais, malheureusement, on y court tout droit, et en galopant en plus...
Ce jour là, ça sera manif à flingues (du gros calibre) et dégommage en tout sens....

Faudra bien s'entrainer sur des champs de tir bien calfeutrés dans des maquis pour être en repli et tenter de survivre...

Délirai-je ?

J'aimerai tellement....

Amicalement,
Combativement,

Cyril.
Putaing,

le macronisme (avec un ou deux "n"? la règle tacite en mettrait 2, mais pour macron c''est trop lourd!) nous ramène freudgo et un Yogi.
Mais où qu'il est Kazoula?
Yogi, peut-être?

Ca promet!

Les échanges vont être un pur produit de chez produit...." et des exemples de métiers ou on fonctionne par "projets" il y en a à la pelle de chez pelle."
Vous savez le produit qui écrase le produit des autres car il est conçu comme un produit qui doit écraser tous les autres produits. CQFD.

Moi je demande le râteau et je lui laisse le sot, à la pelle. (18 juin législatives!!)
Michel

Pourquoi pas aussi des critiques sur Paris-Match, Closer etc...

Les lecteurs de asi n'attendent que cela.
Immontré aussi aux infos d'hier juste après le jeune Elu qui marche sur l'eau,
l'autre versant de Paris, l'autre jeunesse, "En marche pour 5 ans de guerre sociale"
Voici qqs images ici!

https://www.youtube.com/watch?v=V-6bSQrr8B0&t=58s
On ne peut pas dire qu'il fasse l'unanimité ici, ou plutôt si!
Jules et Jim

J'étais en Allemagne ce weekend
Et à l'annonce des résultats, tous les Allemands ont poussé un grand ouf de soulagement. Leur peur à eux, leur peur aux Allemands, c'était que la grosse facho gagne et que les Français leur ouvrent la boite de Pandore d'où sort le NPD
Et à l'annonce des résultats, ces Allemands ont reçu des SMS des Français qu'ils connaissent, des SMS avec des drapeaux Européens, car ces Français sont des expats qui travaillent en Allemagne, et s'y plaisent, et eux ont pensé immédiatement Europe tandis que les Allemands ont convergé vers le point de Godwin car pour eux, ce point-là ce n'est pas une banalité, une anti-argumentation fantaisiste, c'est une crainte viscérale.

Macron leur parait sympa, de loin. Ceux avec qui j'étais savent bien que c'était le choix entre le pire et le moins pire et qu'il n'était pas l'heure de prendre le moindre risque

Maintenant de retour ici, la désolation de voir que ce qu'on avait prédit dès le départ fonctionnerait, que ces sondages basés sur un vide sidéral (absence totale de programme alors) entraîneraient avec une facilité sidérante la montée du mec désigné par les banques qui allait détruire tout sur son passage sur les pas de Maggie et de Blair, que tout ça avait réussi.
Et maintenant, les petits jeux politiques commencent tout en nous disant que s'en est fini de la politique passée
Et maintenant, commencent les législatives avec les nouveaux rêves impossibles, et les nouvelles parlottes éternelles tout ça pour arriver au même résultat : un combat entre le parti des fachos et un nouveau parti aux slogans néo-fascistes "République en marche" (on voit les statues années 30 où les traits d'humanité sont effacés par la dureté de l'airain et la pierre)
Et maintenant commencent les cogitations des Insoumis suivies de cogitations, et maintenant s'assument les traitrises des socialistes devenus réalistes et qui peuvent d'autant plus facilement changer d'étiquettes qu'ils se refont une vertu
Et maintenant, voilà qu'à peine leur favori élu, les Juncker n'ont même pas la décence d'attendre ou d'user de la subtilité

No pasaran, mais ils sont passés
Au passage, un sujet du JT de Pujadas cite un trouble-fête nommé Juncker, Jean-Claude, lequel a salué l'élection en rappelant que "les Français dépensent trop d'argent, et ils le dépensent au mauvais endroit".

Putain, mais on n'est pas tous plus ou moins d'accord là-dessus ? On n'est pas d'accord que la dépense publique est mal gérée, qu'on soit de droite ou de gauche ? Parce que c'est Juncker qui le dit, c'est pas vrai ?

Et à quel moment il embobine les ouvriers Macron ? Mais merde à la fin. Leur dire qu'on va se battre contre le grand méchant Mittal, ça, c'est embobiner les ouvriers. Leur dire qu'on va essayer de les former et de les reclasser, sans rien promettre, c'est, littéralement, la vérité.

Mais dans la tête de Daniel Schneidermann, l'embobinage, finalement, c'est tout ce qui ne s'apparente pas à une critique forte de toute idée libérale. En gros, si ce que vous dîtes ne ferait pas tâche sur un tract NPA, voire FI peut-être, ce n'est pas de l'embobinage. Sinon rien.

Bonjour l'analyse…
Bonjour
Les TV (2 chaines, une troisième et une quatrième jeudi) immédiatement béates à la botte. On se croirait à Pyongyang !!!
On va en bouffer du Macron. L'oligarchie a pu placer sa créature (pardon, son "projet"), et elle compte bien nous le rappeler à intervalles réguliers, très réguliers.

D'ici là, va falloir faire le dos rond et croiser les doigts pour qu'on ait encore le droit de vote dans 5 ans.

(non mais c'est vrai ça vous avez vu le score du FN ? on ne peut plus laisser les français voter ça c'est plus possible ...)
Faudrait quand même arrêter votre fixette sur la Rotonde. Inviter son équipe, qui s'est défoncée pendant des mois, à une soirée de célébration après une étape importante d'un projet, c'est bien le moins. Y inviter des sponsors et des soutiens extérieurs, c'est bien le moins.

Vous faites jamais aucune réunion festive chez ASI ? Votre vie de pisse-froid ne doit pas être bien réjouissante et je plains vos collaborateurs.
Je serai étonné qu'ils fassent ce genre de réunion à la Rotonde, mais sait-on jamais ...
Ah. Vous voulez dire que dans le documentaire ils ont reconstitué La Rotonde comme décor dans un studio télé ?
Je serai étonné qu'ils fassent ce genre de réunion à la Rotonde, mais sait-on jamais ...
Ah pardon, à la relecture je vois que je n'avais pas compris votre message. Vous parliez d'ASI sans doute, qui a donc le droit de célébrer des succès, contrairement à une équipe de campagne, et qui donne le "la" sur la place de Paris quant à savoir quels sont les lieux appropriés pour cela. La Rotonde n'est pas le Fouquets, et Sibeth Ndiaye n'est pas Serge Dassault.
Oh, Yogi, tu gonfles!"
Le probleme, c'est que le lendemain, on se pointe sur les plateaux teles avec une mine grave "La Republique est en danger, il faut laisser de cote vos opinions pour voter comme un seul homme contre le danger de l'extreme droite"....

Mais avec des cernes sous les yeux, un ou deux serpentin coince derriere l'oreille, des confettis dans les cheveux, tout en se mordant les joues et en croisant les jambes pour s'empecher de se remettre a danser la chenille....

Ca s'appelle le comble de l'hypocrisie : avoir tout fait pour avoir Le Pen en face de soi (voir la campagne delirante de la semaine precedente sur Melenchon et l'Alba !), le celebrer bruyamment, et jouer ensuite la partition de la situation exceptionnellement grave et serieuse qui justifie l'abolition de tout debat de fond politique.
1) Commentaire absurde. Selon vous il aurait du laisser Le Pen prendre la tête du premier tour. C'est cela, oui.
2) Commentaire hors sujet. Célébrer un succès avec ses équipes est normal, légitime et souhaitable à tous points de vue.

Essayez autre chose.
Célébrer le fait d'avoir le FN au second tour est pour le moins curieux en effet.
Pfff. C'est l'ineptie totale de ce genre de commentaire qui me dégoûte des forums.
Donc selon vous le mot d'ordre de la soirée était "Vive le FN" ? Vous y étiez ? Racontez-nous.
Je sais pas si ça avait été Mélenchon face à la Marinade je suis à peu près sur que dans les équipes ça aurait pas mal tiré la tronche en mode "merde le FN au second tour" plutôt que de se réjouir "youpi on est président".

Mais vous avez raison, en cas de doute, c'est toujours de la faute des communistes.
Si je puis me permettre de m'immiscer : La Rotonde c'est vraiment un détail, certes un mauvais message, mais pour moi ça ne mérite pas de s'y attarder plus que ça.
"ça aurait pas mal tiré la tronche en mode "merde le FN au second tour" plutôt que de se réjouir "youpi on est président" : c'est clair. La perspective de voir JLM élu aurait laissé ses partisans de marbre. Lui-même ne tenait d'ailleurs pas vraiment à être au deuxième tour. Face à Le Pen il aurait sans doute préféré se retirer. Vous ne connaissez aucune limite à l'ineptie.

"Mais vous avez raison, en cas de doute, c'est toujours de la faute des communistes" : Attaque gratuite, commentaire vide de sens, complètement hors sujet. Faute d'apporter le moindre fond, je suppose que vous postez ici suite à un pari ? Votre prochain challenge c'est de poster "tarte aux pommes" ?
Tarte aux pommes.

Oui mon bon monsieur, voir les équipes de Macron se réjouir parce que le second tour est quasiment plié d'avance, ça fait bizarre quand on voit ce que cette victoire représente pour :
1 / Les gens qui ont voté Fillon.
2 / Les gens qui ont voté Hamon.
3 / Les gens qui ont voté Mélenchon.
4 / Tous les autres, ne les oublions pas non plus.
5 / Oui, y compris les gens qui ont voté LaPen, qui sont jusqu'à nouvel ordre libres et égaux en droits.

Désolé mais "vos gueule les cassos, maintenant votez pour moi sinon vous êtes des fascistes", on a vu plus rassembleur, sans aller jusqu'à prononcer ce gros mot qu'est "démocratie".
Raisonnement sans le moindre rapport avec le réel. Si vous vous engagez pour une cause, que vous croyez à cette cause, que vous pensez qu'elle est bonne pour le pays, alors vous êtes heureux de voir qu'elle prend corps, et vous êtes heureux aussi pour ceux qui n'ont pas encore compris que votre cause était la bonne, et vous faites tout pour qu'ils vous rejoignent.

Et je ne doute pas que ça aurait été aussi le sentiment des Mélenchonnistes s'ils avaient été dans ce cas.
Votre aveuglement et votre incapacité à vous mettre à la place d'autrui forcent le respect.
C'est bien parce qu'en ayant conscience que si j'avais eu 20 ans de moins, j'aurais été Macroniste, que je suis capable de voir en quoi ce pseudo-centre de droite est une impasse. Certains d'entre nous sont passés par là, vous savez.
Certains, pas tous !

Fais gaffe, toi ;-)
"je suis capable de voir en quoi ce pseudo-centre de droite est une impasse" : c'est possible, mais ça n'est pas la question.
Ces gens croient à ce qu'ils font, comme les mélenchoniens ou les lepénistes, ils pensent sauver le pays, comme les mélenchoniens ou les lepénistes, et il est donc logique, normal et souhaitable qu'ils fêtent les avancées vers leur but.

Essayez de vous concentrer sur les questions posées et d'avoir un raisonnement qui tienne debout, ça aidera au débat.
Par ailleurs je ne connais pas votre âge mais pour se la jouer "vieux sage" il faut apporter un minimum de hauteur de vue. On attend.
Euh jusqu'à présent de ce que je lis, HBK semble être celui qui s'en tire le mieux niveau raisonnement sagesse et hauteur de point de vue. Vous, à part les affirmations gratuites et pleines de mépris ?
D'accord. Donc pour vous aussi il est incompréhensible que les équipe de Macron croient en ce qu'ils font, et il est scandaleux qu'ils aient envie de célébrer leurs succès, c'est bien cela ?
Je vous invite à relire ce que les gens ont écrit. Depuis le début vous déformez leurs propos.
Citation 1 : "voir les équipes de Macron se réjouir parce que le second tour est quasiment plié d'avance, ça fait bizarre quand on voit ce que cette victoire représente pour : 1 / Les gens qui ont voté Fillon. 2 / Les gens qui ont voté Hamon. ..."

Citation 2 : "si ça avait été Mélenchon face à la Marinade je suis à peu près sur que dans les équipes ça aurait pas mal tiré la tronche en mode "merde le FN au second tour" plutôt que de se réjouir "youpi on est président".

Pour écrire ça il faut
1) être incapable de concevoir que les équipes EM croient en ce qu'ils font et croient qu'ils agissent pour le bien du pays, autrement dit être incapable de prendre de la hauteur pour concevoir deux secondes le monde autrement que par ses propres oeillères, préjugés, certitudes. 2) être incapable de concevoir un sentiment humain de joie lorsqu'on franchit une étape clé vers un but, autrement dit être incapable de tenir un raisonnement basique.
Avoir tout fait pour retrouver lepen en face de soi.

L'objet du propos que vous déformez était l'hypocrisie des gens vis à vis de lepen.
Quatre erreurs dans vos deux lignes.
1) L'objet des propos que j'ai cités était de savoir (1) s'il était autorisé aux équipes d'EM de fêter leur passage au second tour, et accessoirement (2) en sachant que Le Pen y était
2) J'ai cité ces propos in extenso et ne les ai pas déformés
3) Chaque candidat a "tout fait" pour être au second tour : aucun n'est responsable de la place de tous les autres
4) "l'hypocrise des gens vis-à-vis de Le Pen" est vide de sens. Toutes les équipes se servent des faiblesses de l'adversaire pour faire valoir leurs propres idées. Il est risible de penser que Mélenchon ne se serait pas réjoui, pour ses propres chances, d'avoir Le Pen en face de lui plutôt que Macron. Que ce soit regrettable pour la France tout le monde est d'accord et ce n'est pas le débat ici.
être incapable de concevoir que les équipes EM croient en ce qu'ils font et croient qu'ils agissent pour le bien du pays, autrement dit être incapable de prendre de la hauteur pour concevoir deux secondes le monde autrement que par ses propres oeillères, préjugés, certitudes

je crois que ne saisissez pas bien le sens général de la critique de macron sur ASI.

il parait évident à certain ici que Macron s'inscrit dans une certaine politique qui se situe dans la continuité des politiques libérales qui on démarrée dans les années 70 et qui précarise toujours un peu plus le travail pour s'adapter au grands bouleversements économique du monde.
Pompidou:
"Citations de Georges Pompidou

Le problème de la concurrence à l'intérieur du marché commun est un problème sérieux, est un problème grave. Seulement, ce que je souhaiterais pour ma part, c'est que ceux qui s'adressent comme vous même, qui s'adressent aux industriels, aux commerçants, à ceux qui dirigent l'économie, au lieu de leur dire que ça va mal et c'est la faute du gouvernement, leur disent : "vous avez pendant 50 ans vécu à l'abri de protections inadmissibles. Pendant 50 ans vous étiez tranquilles, chacun produisait sa petite affaire, sans savoir à quel prix de revient, et la revendait tranquillement avec son petit bénéfice. Il y avait de bonnes frontières douanières, il n'y avait aucune concurrence, et le client français était traité comme un client qui est obligé de payer ce qu'on lui donnait au prix qu'on demandait. Nous vivrons et l'économie française et les industriels et les commerçants français doivent vivre, désormais, dans la préoccupation permanente. Il s'agit de se dire qu'ils sont toujours menacés par la concurrence, qu'il faut toujours qu'ils fassent mieux, qu'il faut toujours qu'ils produisent à meilleur compte, qu'ils vendent la meilleur marchandise à meilleur prix et que c'est ça la loi de la concurrence et la seule raison d'être du libéralisme. Car si ce n'est pas ça, je ne vois pas pourquoi on se livrerait à ce genre de spéculation et pourquoi on prendrait tous ces risques et tous ces dangers. Nous serons donc en risque permanent ! Et le gouvernement en est parfaitement conscient. Son rôle est de diminuer ces risques parfois, mais son rôle n'est certainement pas d'inviter les gens à la paresse en leur créant de nouvelles protections."

la "gauche" et le centre vont tres vites rejoindre ce mouvement .
Mitterrand fera semblant de rompre avec mais le rejoindra rapidement.
Rocard qui n'etait pas le plus à droite du PS n’hésitera pas à voir le Medef comme un allier et la lutte des classes comme une vieillerie dépassée. https://www.youtube.com/watch?v=nA5-h9UAYFM

"gérer les antagonisme dans la confiance" c'est à dire filer les cles de la protection sociale au patronat.


la loi macron, la loi el khomri, le CICE( sans aucune contrepartie autres que des promesses d'embauche qui n'ont pas été respectées) n'offrent pas beaucoup de doutes quand à la politique qui sera menée les 5 prochaines années.

hors, beaucoup d'entre nous souffrons de cette politique.
visiblement pas vous et c'est tant mieux.
SVP essayez de ne pas perdre de vue que ceux ici qui critiquent Macron, la rotonde et ce que vous voulez, pour peu qu'ils aient un minimum de culture politique, sont au courant de tout ce que j'ai décrit précédemment même si ils ne l’énoncent pas comme je viens de le faire.

SVP, Prenez en compte ce que macron incarne chez ses détracteurs, ça dépasse de beaucoup le fait qu'il fasse la teuf à la rotonde pour fêter son élection.
visiblement pas vous et c'est tant mieux Accusation ad hominem sans fondement, qui ne mérite pas d'être mentionnée et donc pas d'être relevée.


SVP essayez de ne pas perdre de vue que ceux ici qui critiquent Macron, la rotonde et ce que vous voulez, pour peu qu'ils aient un minimum de culture politique, sont au courant de tout ce que j'ai décrit précédemment Et qu'est-ce qui vous permet de penser que ce n'est pas mon cas ? Vous croyez que je n'ai jamais lu Lordon, Piketty, Jorion, Schneidermann, Mélenchon ? Vous réalisez que je suis abonné ASI ?


SVP, Prenez en compte ce que macron incarne chez ses détracteurs, ça dépasse de beaucoup le fait qu'il fasse la teuf à la rotonde pour fêter son élection. Vous abondez dans mon sens : mes contradicteurs ont des réflexes pavloviens au seul son de "Macron" qui les rendent incapables de réfléchir froidement à un sujet donné. Pensée globalisante, absence de hauteur de vue, incapacité à raisonner en dehors de ses oeillères. Pour jouer les vieux sages c'est embêtant.
Et qu'est-ce qui vous permet de penser que ce n'est pas mon cas ? Vous croyez que je n'ai jamais lu Lordon, Piketty, Jorion, Schneidermann, Mélenchon ? Vous réalisez que je suis abonné ASI ?

excusez moi mais ou ai-je écrit que ce n'est pas votre cas ?

je ne parle pas de vous mais de vos interlocuteurs.

je pense juste que plutôt que de vous époumoner a contredire vos interlocuteurs sur des histoires de rotonde et autre détail, vous devriez prendre en compte la critique globale qui est faite à Macron.

de deux chose l'une, soit vous êtes d'accord avec cette critique globale et dans ce cas pourquoi le défendre sur des micro detail? ca serait faire l'avocat du diable.

soit vous n’êtes pas d'accord avec cette critique globale des politiques libérales dans lesquelles s'inscrit Macron et dans ce ca, argumentez sur le fond, pour élever un peu le débat, car là, c'est pas terrible comme "hauteur" vos:" vous être incapable de concevoir un sentiment humain de joie lorsqu'on franchit une étape clé vers un but, autrement dit être incapable de tenir un raisonnement basique."


Citation:visiblement pas vous et c'est tant mieux

Accusation ad hominem sans fondement, qui ne mérite pas d'être mentionnée et donc pas d'être relevée.

accusation de quoi? de ne pas souffrir de la politique dont macron est la continuité?

j'ai juste présumé que vous n’étiez pas masochiste et que si vous le défendiez de cette façon, c'est que la politique dans laquelle il s'inscrit ne vous fait pas souffrir.
Je suis conscient que j'emmerde (quasi) tout le monde sur ce fil et que "la Rotonde" peut paraître anecdotique. Notez que j'interviens rarement, et que vous pourrez bientôt reprendre une activité normale.

Mais surtout il me semble que critiquer "la Rotonde" en déniant à l'équipe EM leur totale légitimité à le faire, en poussant la mauvaise foi jusqu'à prétendre que les équipes de FI n'auraient pas fêté une qualification au 2e tour, c'est l'indice d'un aveuglement partisan, ridicule et moutonnier, qui dessert ceux qui le tiennent et nuit globalement à tout débat d'idée.
c'est donc vous qui abaissez le débat et restez bloqué à la superficie, sur la rotonde sans comprendre ce que représente Macron, sa victoire pour les gens de gauche.
Je pensais avoir été clair mais apparemment pas assez. Je vais simplifier encore tout en tentant d'être bref.

sans comprendre ce que représente Macron, sa victoire pour les gens de gauche.
Une fois encore : accusation sans fondement. Je vous ai listé mes lectures : je sais très bien comment Macron est perçu à gauche. Je lis aussi des blogs Fillonistes : je sais très bien le dégoût qu'il inspire à droite. Rassurez-vous (ou pas) : les champions de la haine anti-Macron ils sont de l'autre bord.

c'est donc vous qui abaissez le débat et restez bloqué à la superficie, sur la rotonde
La critique de la Rotonde c'est l'indice exemplaire de la mauvaise foi partisane et de la rupture sociale. C'est nier à l'autre son caractère humain en lui niant qu'il puisse manifester sa joie. C'est être plus obtus et borné encore qu'un hooligan. Si le fait de rappeler qu'il faut considérer autrui comme un être humain c'est "abaisser le débat", je ne sais pas ce qu'il vous faut. C'est la base de tout, et c'est oublié par les clans de partisans qui se bourrent le mou les uns les autres dans l'escalade du rejet de "l'autre bord".

Mais que vous le vouliez ou non, vous partagez un pays avec des Macronistes, des Fillonistes et des LePenistes. Soit vous voulez les écraser sous la botte du totalitarisme, chacun son tour bien sûr, soit vous maintenez la démocratie, vous les considérez comme humains et vous acceptez leurs droits. L'enjeu de La Rotonde, il est là. C'est pas "un détail", c'est le cœur de la vie en société.

de deux chose l'une, soit vous êtes d'accord avec cette critique globale et dans ce cas pourquoi le défendre sur des micro detail? (…) soit vous n’êtes pas d'accord avec cette critique globale des politiques libérales dans lesquelles s'inscrit Macron et dans ce ca, argumentez sur le fond, pour élever un peu le débat
Il est largement démontré que le capitalisme brut est une machine à concentrer les richesses, à exploiter et abêtir les peuples et à détruire l'environnement. Ce système super-prédateur broie ou conquiert jusqu'à ce jour toutes les autres formes d'organisation politique, et que vous le vouliez ou non, nous partageons une planète avec des Chinois, des Américains, des Indiens, j'en passe et des meilleurs.

Un pays peut-il s'opposer frontalement à un monde essentiellement capitaliste, à quel prix et avec quelles chances de succès, ou peut-il le faire évoluer de l'intérieur, à quel prix et avec quelles chances de succès, ce débat politique entre les durs et les tièdes dure depuis des générations. Ca vous donne une piste sur ma vision du sujet.
La réalité est une hallucination due au manque d'alcool. C'est justement l'heure de l'apéro. Santé.
"Ca vous donne une piste sur ma vision du sujet."
49 commentaires en deux jours, ce n'est pas une piste mais un boulevard.
Ce Yogi, je le trouve beaucoup commissaire et pas du tout yogi.

Malgré tout, il m'amuse.
vous débattez de tout ce qui est superficiel et laissez de coté tout ce qui est réellement politique.

Donc oui, Macron a le droit de rigoler avec son équipe de campagne à la rotonde et tout le monde s'en taperait le coquillard si la politique qu'il s’apprête à mettre en œuvre n'était pas la continuité des politique libérales .

vous militez pour son droit à allez à la Rotonde comme tout le monde?
il n'y a pas de petit combat ..
Vous ne lisez rien, ou ne comprenez rien. Dans les deux cas c'est votre problème, pas le mien.
50 posts pour ne toujours pas arriver à se faire comprendre, vous ne croyez pas qu'il y a un problème, quelquepart ?
je n'est pas eu le temps de répondre a votre dernier paragraphe.
Mais je comprends ce que vous dites.Excusez moi, le prenez pas mal mais c'est pas très compliqué ce que vous écrivez.
lisez vos 49 derniers commentaires à la suite, vous risquez vous même de ressentir une certaine redondance et un profond ennui.
je comprends que selon vous le plus sage qu'on ai à faire est de se résoudre au capitalisme et a ses règles.Que vous nous conseillez en quelque sorte d'accepter la marche inexorable du monde vers sa propre destruction à coup de bombe, de pollution et de capitalisme débridé.

il est donc normal que vous défendiez macron avec un tel acharnement.
je comprends que selon vous le plus sage qu'on ai à faire est de se résoudre au capitalisme et a ses règles. Que vous nous conseillez en quelque sorte d'accepter la marche inexorable du monde vers sa propre destruction à coup de bombe, de pollution et de capitalisme débridé.

Bien. Il se confirme que vous ne comprenez rien. Ce dernier paragraphe auquel vous prétendez répondre est constitué de deux propositions que je recopie ci-dessous pour vous jeanbat (les autres, un peu de respect pour jeanbat, arrêtez de me chier une pendule sur mon nombre de commentaires et faites silence pour qu'il puisse lire tranquillement et se concentrer).

Un pays peut :
1) soit muter et se confronter brutalement à un monde resté essentiellement capitaliste ; tel le lion entouré de ses pairs dans la savane et qui soudainement mute tout seul en gnou

2) soit tenter de faire évoluer le système progressivement de l'intérieur ; tel le lion qui se diversifie vers un régime partiellement herbivore tout en restant dans le groupe

Le débat entre ces deux options dure depuis le XIXe siècle.
Habituellement les "tièdes", partisans du deuxième plan, sont traités de sans couilles et de traîtres à la cause par les "durs", partisans du premier plan, et exécutés sans sommation.
Ensuite les "durs", après avoir exécuté les tièdes, s'avèrent incapables de faire face aux lions et coulent leur pays, ruinant tout espoir d'évolution pour des générations.
Maintenant c'est vous qui voyez.
"faites silence*"
Tzim boum tagada tsoin tsoin.!

*Encore un qui a "lu plus de livres"**

** comme c'était, selon Macron, l'argument d'autorité de Paul Ricœur en 68.
(les autres, un peu de respect pour jeanbat, arrêtez de me chier une pendule sur mon nombre de commentaires et faites silence pour qu'il puisse lire tranquillement et se concentrer).


je vous jure que comprendre ce que vous écrivez ne demande que tres peu d'effort intellectuel.
c'est une petite musique rabâchée par tout les médias, tout le temps, depuis 40 ans.
(en gros du Alain Minc avec trois mots de vocabulaire)


et donc Macron veut faire évoluer le capitalisme de l’intérieur," devenir herbivore tout en restant dans le groupe"?
Vos voyez, cette remarque, que vous venez de faire, elle est à me syeux extrêmement révélatrice, presque symptomatique.

Alors, clarifions avant que je continue : ce repars à la Rotonde ne m'a pas choquée, à vrai dire j'en ai rien à cirer.

Par contre, il est très révélateur que de votre point de vue il soit normal ( chaque terme a son importance) d'inviter son équipe qui s'est défoncée pour une étape d'un projet, avec les sponsors et les soutiens extérieurs, et dans la phrase d'après vous nommez les gens d'ASI en les désignant comme collaborateurs.

J'en déduis que dans votre univers professionnel, c'est ainsi que les choses se passent : il y a un chef, qui a une équipe, pour un projet, avec des étapes, et tout le monde se défonce et quand on a passé un étape le chef invite ses collaborateurs et c'est festif.

Je veux juste vous signifier que pour plein ( mais plein plein plein) de gens, le boulot ne se passe pas comme ça, que jamais RIEN n'est payé par l'employeur, pas même le café ni les éponges ni le produit vaisselle pour laver les tasses, et que même si on fait des miracles avec fort peu de moyens on ne partage jamais avec ses supérieurs des temps festifs.
pas parce qu'on est des pisse-froid, mais parce qu'on bosse dans des structures qui n'ont déjà pas les moyens de fonctionner, alors on ne dépense pas un centime ni une minute à faire autre chose que notre mission.

Mon propos n'est pas de reprocher à ceux qui le peuvent de partager du bon temps au frais de la princesse, mais de leur rappeler pourquoi ça peut en choquer d'autres.
Si vous avez besoin d'exemples concrets, j'en ai à la pelle.
"on bosse dans des structures qui n'ont déjà pas les moyens de fonctionner, alors on ne dépense pas un centime ni une minute à faire autre chose que notre mission" : je comprends, je compatis, mais ça n'a rien à voir avec une campagne présidentielle. Je ne vois donc pas le rapport.

"Si vous avez besoin d'exemples concrets, j'en ai à la pelle." : et des exemples de métiers ou on fonctionne par "projets" il y en a à la pelle de chez pelle. Et la célébration ça peut être de se retrouver pour un barbecue. Le reprocher à un candidat en campagne et pas à un chef de chantier ça relève de l'hypocrisie la plus totale.
http://www.dailymotion.com/video/xj0yxj_projet_fun
Je ne le reproche ni à l'un ni à l'autre.
Oui, un chantier BTP se termine souvent par un BBQ , chez les commerciaux on se fait un bon restau pour fêter un beau contrat.
Mais dans beaucoup de sociétés certains employés ne sont jamais conviés à ces célébrations et dans beaucoup d'organisations professionnelles il n'y a jamais aucune sorte de célébration ni de "remerciement" formel aux équipes, ni même de participation au fait que le quotidien soit un minimum convivial ( je reprends volontairement l'exemple du café).

Du coup, même si moi-personnellement-je-m'en-contrefous de son repas à la Rotonde, je comprends que le procédé ( au-delà même de la symbolique du lieu ou du montant dépensé) soit difficile à admettre pour beaucoup.

Et c'est en cela que je trouvais votre commentaire symptomatique, ce qui n'est pas du tout un jugement de valeur de ma part : les pratiques de Macron sont normales et habituelles pour une partie des Français, et totalement étrangères à d'autres.
S'il veut être le candidat de la réconciliation comme il le prétend, il va falloir que lui et ses soutiens en tiennent compte.
Ceci est un très bon résumé de mon avis sur le sujet :)
je comprends, je compatis, mais ça n'a rien à voir avec une campagne présidentielle. Je ne vois donc pas le rapport.

... avec la campagne à proprement parler, effectivement, on peut ne discuter, mais avec le fait qu'il est président désormais, ça un sacré putain de rapport, je vous le dis.
Parce que côté " team building", " DRH" et autres joyeusetés de domaine, parmi lesquelles se rangent donc les happenings festifs à l'initiative du dirigeant lorsqu'un projet a été mené à bien grâce au défonçage des collaborateurs... il y a désormais " sous" Macron bon nombre de fonctionnaires d'Etat, dont je fais partie et qui ne demandent qu'à voir... sans trop y croire cependant, je l'avoue.

Parce que dans certains métiers de la fonction publique, se défoncer ça veut dire remplir au mieux une mission impossible avec des moyens très insuffisants et même zéro moyen parfois en se démerdant tout seul ( au mieux) voire contre sa hiérarchie ( et c'est de plus en plus fréquent).
Et là, maintenant qu'il est président, il a un rapport direct, immédiat et total avec ça.

Pour le seul secteur que je connais, l'éducation, il a :
- promis de mettre en place des choses qui existent déjà
- annoncé des mesures séduisantes qui ne sont techniquement pas réalisables, et d'autres qui ne sont pas séduisantes et pas de nature à régler les problèmes auxquels elle prétendent remédier
-prévu un chiffrage qui est faux

Alors, il est sympa, tant mieux, il est super fort pour souder les équipes et les troupes, c'est super ... mais maintenant il va falloir que ça se concrétise.

Si à la rentrée prochaine j'ai une fois de plus, comme tous les ans depuis Sarkozy, dans ma classe un ou plusieurs élèves qui a besoin d'une AVS et n'en a pas, dans une école où n'a plus de RASED... c'est pas d'un repas à la Rotonde ou d'un BBQ que j'aurai envie, mais juste de pouvoir bosser.
Et si je continue à me démerder sans AVS, en fin d'année ce sera toujours pas d'un BBQ ou d'un repas à La Rotonde que j'aurai envie, mais juste qu'on me foute la paix à ne pas me demander de passer mes week-ends à rédiger des putains de rapports qui ne servent à rien et remplir des tableaux .xls tout aussi inopérants.
Moi, c'est sur ça que je l'attends.
Et j'ai peu d'espoir.

Sa démago des classes de CP et CE1 à 12 en REP et REP+... on va voir où il les trouve les 12.000 postes que ça représente ( qui sont de son ressort) et aussi les 12.000 salles de classe avec leur équipement, qui dépendent des communes.
Et je veux bien lui laisser 4 ans sur les 5 de son quinquennat pour voir la mesure se mettre en place.
Moi, l'an prochain, justement j'ai un CP. Dans l'académie de Créteil.
Ils seront 28, dont deux en situation de handicap qui devraient avoir une AVS mais n'en ont pas. Et n'en auront pas.
mais quand donc un coefficient de ponderation interviendra t il dans les commentaires, je suis lassée de la surexposition des hommes politiques en général et de Macron en particulier, les medias sont devenus fous.... l'outrance, le buzz constituent leurs raisons d'être et nous devrions nous opposer à ces
portraits , ces informations, ces explications pour nous dire ce qu'il faut penser... avoir comme reflexion ...nous eclairer ..je ne supporte plus qu'on parle de son epouse et sa vie privée, je trouve inapproprié pas qu'on fasse des livres ... et des livres...des des documentaires, pour nous expliquer une façon de voir les choses
un philosphe a dit " L EXCÈS EN TOUT EST UN DEFAUT" trop c'est trop !!! je ne veux pas savoir comment se comporte cet homme surtout à travers le regard "tendancieux" de quelqu'un d'autre que moi , personne ne peut expliquer le pourquoi le comment etre d'une autre personne sinon de l'apparence de ce personnage de ce qu'il veut bien montrer alors de grâce voyons son projet et verifions le bien fondé de ses idées au pire en s'y opposant mais de grace laissons le vivre sa vie qui n'interesse en fait pas grand monde si on se pose la question !!!!
.
en résumé : https://www.youtube.com/watch?v=Vvwogu43NxY
https://www.youtube.com/watch?v=NNDgsw39m9s
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Moi, j'ai bien aimé la photo avec la pyramide luminescente: on dirait qu'il s'en va.
OK, c'est de la com qui cache tous les aspects déplaisants.

Mais en quoi est-ce différent des précédent présidents ? Que je sache, les médias n'insistaient guère sur les défauts de Hollande et de Sarkozy peu après leur élection. Donc pourquoi, chez Macron, cela vous choque-t-il plus ?

Peut-être qu'en fait, cela est moins dû à Macron qu'à vos présupposés. Bon nombre de gens sont persuadés qu'on leur cache des choses au sujet de Macron. Que ce soit sur son patrimoine ou ses réseaux, son ascension parait trop rapide pour être honnête. Et bien que ni les journalistes, ni le fisc n'ont trouvé quoi que ce soit de répréhensible, les complotistes s'en donnent à coeur joie. Car au fond, tout le monde a bien envie que Macron chute.
magnifique opération de com.... a coté le documentaire de Miller en sympathie sur Melenchon c'est presque un chef d'oeuvre.
il y a surement une version alternative beaucoup moins flatteuse préparée en cas de défaite au premier tour.
La messe est dite, "le système" (un système dans lequel médias et financiers ne font plus qu'un) a gagné, il nous a placé son produit et maintenant ils assurent le service après-vente.
Il aurait été naïf d'attendre autre chose d'un docu juste après l'élection.
Merci d'avoir regardé et de nous raconter ! Moi, franchement, "j'ai pas pu". En ce moment, la télé, c'est au delà de mes forces ;o)
1h30 d'images fascinantes dont (sauf erreur) quasiment pas une minute consacrée au contenu, au programme, aux idées. Bienvenue en macronie!
Montrez nous!!!!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.