45
Commentaires

Macron fâche les Bretons, en évoquant l'illettrisme chez Gad

Grosse bourde et confusion : pour sa première interview accordée à une radio – Europe 1 en l’occurrence – le nouveau ministre de l’économie Emmanuel Macron a cru bon d’évoquer le dossier Gad, abattoir breton et société dont les employés, selon le ministre, sont en majorité des femmes "pour beaucoup illettrées". Emoi immédiat sur la toile en général et auprès des salarié-e-s en particulier qui dénoncent le mépris de Macron. Si ce dernier s’est immédiatement excusé regrettant un terme "extrêmement blessant", les médias reprennent l'information selon laquelle l’illettrisme est en effet un problème chez Gad : il y aurait 20% d’illettrés, quand la moyenne nationale est à moins de 10%. Mais d’où vient ce chiffre ? Mystère.

Derniers commentaires

Mes amis !

apparemment personne n'a compris sur le site, que ce gouvernement, "essaie" de mener une politique de droite !

Certes, pas assez à droite, voire maladroite ...

Mes très chers amis, vous, qui vous cherchez ... N'attendez à demain ! Cueillez dés aujourd'hui les roses de Marine ...

Je vous aime, je vous estime !
C’est pas evident mais en gros, la bourde, c’est d’avoir repris la soi-disant info du premier soi-disant journaliste.
Macron c'est qui?
Il a pas déjà disparu lui?
Bonjour, je suis l'imbécile de service.

En fait, je n'ai pas compris en quoi il s'agit d'une bourde.

Comprends de moins en moins ces foutus médias, moi...
Et quel pourcentage d'alcooliques ?
Ma gni fique...
Donc, 20% des employés de GAD ne savent ni lire, ni écrire.
Non, franchement, sublime.
mais quand les politiciens vont ils donc cesser de passer leur temps à lâcher leurs petites phrases stupides et les journalistes cesser de leur courir derrière pour les ramasser et en faire aussitôt, qui 5 minutes de JT, qui un article ...

quelle que soit la radio écoutée ou le JT regardé, 50% du temps y sont consacrés 'à des détails sans la moindre importance, à des ragots, aux commentaires des uns et des autres ...

que ce pays est épuisant de superficialité !

et pendant ce temps, le chômage continue sa progression,, les uns planquent leur fric pour ne pas payer d'impôts, l'hémicycle est quasi désert en permanence, les pauvres le deviennent encore plus ,les plus privilégiés hurlent qu'on va leur enlever leur pain quotidien si on leur demande d'exagérer un peu moins, des clowns en frac noir continuent d'ouvrir la porte du bureau présidentiel en criant "Monsieur le Premier Ministre" au cas où Hollande ne l'aurait pas reconnu et les deux amis socialistes de tenir ensuite une réunion en se vouvoyant et en faisant semblant d'être sérieux sous l'œil de la caméra de FR2...

un jour viendra-t-il enfin où une tornade secouera tout ce monde de fantaisistes et d'inciviques ?

René Taquet
Je rappelle à quelques asinautes ici présents que le problème soulevé par l’article d’Anne-Sophie
n’est pas que Macron ait parlé d’illettrés mais que les salariées de Gad ne soient pas si illettrées que cela
et que les médias font circuler un pourcentage non sourcé.
Quelle bourde ? Parler d'illetrisme serait-il tabou. ? Jouer les vierges effarouchés parce qu'on parle de personnes qui ne savent pas lire paraît bien un problème de gens coupés de la réalité des choses. Oui l'illettrisme existe et l'évoquer ne doit pas être honteux. C'est votre réaction de bonne conscience qui est minable et qui empêche de lutter contre. Sapin l'avait déjà dit mais comme lui n'est pas u ancien banquier on ne lui en tient pas rigueur. Cela montre vos stéréotypes où on dénonce plus les mots que la réalité des choses.
Mépris de classe habituel.
Honnêtement la j'ai du mal a comprendre ce que l'on reproche a Macron... Les mots sont-ils plus importants que le fond?
Je vous conseille : L'Invention de l'illettrisme de Bernard Lahire : très instructif sur cette drôle de notion à géométrie variable qu'est l'illettrisme... Et sur la façon dont la construction d'un problème social censé permettre d'aider ceux qui en souffrent peut finalement contribuer à les stigmatiser au nom d'une culture dominante.
Peut-être qu'on pouvait s'attendre à une autre vision de la part de ce Monsieur ? Dieu soit loué, il nous a tout de suite éclairés. Ouf!
Peut-être qu'il ne sait pas compter ?
Je like.
Merci Anne-Sophie !
Macron est injustement attaqué: De nombreuses ouvrières n'ont pas voté Mélenchon, ce qui est un signe flagrant d' illétrisme.
Macron est injustement attaqué: De nombreuses ouvrières n'ont pas voté Mélenchon, ce qui est un signe flagrant d' illétrisme.

Ah, l'ortographe d'illétrisme -)
Ah, l'orthographe d'ortographe ! ;-)
Hé oui, à son grand désespoir Melenchon séduit plus les bobos qu'est ouvriers...
Melenchon séduit les travailleurs dans son ensemble.
Certes mais il a encore de la marge dans son pouvoir de séduction...
Certes, mais faut-il s'en réjouir comme vous le faites ?
Je crois qu'au lieu d'insister très lourdement sur la défaite électorale de Mélenchon et du front de gauche, vous devriez plutôt nous expliquer en quoi il est réjouissant que ducoup il y ait eu un hollande au pouvoir à la place ?
C'est juste un constat, je ne me réjouit guère du pouvoir en place et j'aimerais bien que Melenchon reprenne du poil de la bête. Ça passe par la conquête des classes populaires, désolé si je suis lourd.
"vous devriez plutôt nous expliquer en quoi il est réjouissant que ducoup il y ait eu un hollande au pouvoir à la place ?"

Il y a un hollande contre un sarkozy, pas pour un hollande. On a toujours su que le père flanby était une huitre.
Mais on est parti du principe qu'une huitre serait toujours mieux qu'un chacal.
Au final, pas de différence, à part le fait qu'avant on avait un banc de fruits de mer dirigé par un chacal, et maintenant un banc de fruits de mer avec une huitre en maestro.
Mon amie Sandy !
Et non, c'est plutôt Marine qui séduit les ouvriers ! A votre grand désespoir ...
Tiens ? moi, j'ai une statistique qu'elle séduit surtout les racistes.
Peut parce que dans son programme, elle s'en fout complètement de la condition des ouvriers mais s'intéresse de très près à comment faire chier un max les non-Blancs ?
Que les ouvriers...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.