105
Commentaires

Macreux

Commentaires préférés des abonnés

Chef de Projeeeeet !


Alors, alors... Il était comment notre chef de projet qui aurait proposé sa démission au mystérieux « premier cercle des donateurs » ?
A quoi faut-il s’attendre se demandent à l’unisson les unes de la PQR ?
Bein rien, pourquoi ? Ah (...)

"Quand on a rien à dire et du mal à se  taire

On atteint les sommets de l'imbécillité"


Bernard Dimey

j'ai raté les deux premières minutes de l'allocution de Macron 


Moi, j'ai raté la totalité, mais c'était volontaire ! 

Depuis le début je refuse que ce type ( et ses sbires ) rentre chez moi que ce soit par n'importe quel poste 

( radio o(...)

Derniers commentaires

C'est mal d'utiliser WhatsApp, Daniel ! WhatsApp c'est Facebook. Et FB, c'est pas vraiment le respect de la privée, ni l'éthique. Y a des alternatives, si, si !

C'est vrai je n'avais pas remarqué/compris le titre de l'article

était-ce une réminiscence lointaine de Macareux ? Je suis passé à l'article

Mais revenant, je vois toute la force de la critique et de l'image


Macreux, creux comme une callebasse, une callebasse vide de sens


Biographie :

Emmanuel Macron né à Amiens

Devint Macroc pour gagner Paris

Emmanuel pour les très riches

Macron le temps d'une élection

Ronflant de promesses à tout va

Macreux il finit à la télévision

Ah ah Daniel "Macreux" c'est vraiment excellent ! suis morte de rire, on pourrait aussi dire "Macrotte" je rigole encore plus.

Parce qu'il y a encore des gens qui perdent leur temps à écouter Macron..?

Bon, j'ai bossé ce matin. pas moins de 10 téléphones

Une idée en tête, connaître ce qu'Emilie et ses chaussettes rayées, ce qu'Hector, un pote qui compte ses cheveux tous les matins. etc.. (je dis pas tout..) avait retenu -pensé- de manumilitary, 

sans brusquer, en finesse.


 moi :" j'avais pas mis le son - touche mute - de la télécommande, que l'image,  et j'ai rien compris............"

EMilie:" t'as fait un apéro tard hier soir?? "


Hector: " ben, forcement si t'avais pas le son, tu pouvais pas comprendre..

moi: il y avait quelque chose à comprendre?

Hector: ben oui, enfin..fallait faire l'inverse le son sans l'image..

moi: mais l'image ça me tient, depuis toujours, tu sais bien..

Hector: oui je sais, oui. tu veux que je te résumes?

moi: oui. mais coupé le son du portable.


et ainsi de suite les 20 y sont passés. 

Savez-vous? aucun, aucune n'a trouvé la bonne réponse..

Et la bonne réponse, vous l'avez-vous? non? la langue au chat?

" pourquoi n'as-tu appris à lire sur les lèvres.."

Hein? mais puisque je voulais pas écouter. ..Simple? je pouvais toujours fermer les yeux..


Suis-je clair?





Je suis hors sujet, mais tellement contrit.


Je ne peux pas le croire ! On m'aurait menti ?  Des hommes politiques pourraient-ils être malhonnêtes?


Tout s'effondre . Mes convictions sont ébranlées.


Je viens d'apprendre que des proches de Monsieur Balladur ont été condamnés à des peines de prison,  pour des délits de 1995, soit 25 ans après.


J'espère de tout coeur qu'ils vont pouvoir faire appel, puis, éventuellement, se pourvoir en Cassation. Il ne faudrait pas qu'une justice expéditive  les punisse à tort.


On peut estimer que le jugement sera définitif dans quelques années.

Il suffit  d'attendre, mais je ne promets pas d'être   toujours là, pour pleurer.


Quant à Monsieur Balladur ( et Monsieur Léotard ), ils sont forcément innocents ; d'aussi belles âmes ...


Pardonnez-moi mais vous n'avez rien compris.
Ce monsieur passe à la télé pour qu'on admire ses costumes...
Tout est là.

Là j'ai retrouvé DS ! Cà a un peu tardé mais c'est reparti; à demain !

Je pense à ceux qui croyaient que ce " petit chose" allait enfin mettre en place ce qu'il fallait faire pour que tout change !

 Maintenant vous comprenez qu'il ne fera rien. Pour le changement il va falloir le faire sans lui et sa clique. Préparez-vous à une dure bagarre. La prochaine grosse claque se sera les élection du 2ème tour des municipales. Pensez-y avant de déposer votre bulletin.

Et dans la série "le ridicule ne tue pas " :


Benjamin Griveaux va intégrer les rangs de la BITD, pour "base industrielle et technologique de défense", comme le rapporte l'Opinion 


moi, ça m'avait échappé

Je n'ai pas écouté donc je me trompe peut-être, mais les bribes que j'ai entendues laissent entrevoir les mêmes erreurs que les 1ers discours lors des GJ :

Il confond sciemment le mouvement et ses dérives (GJ = violences, manifs antiracistes = déboulonnage de statues).


En gros il semble avoir choisi un "camp" en simplifiant et caricaturant le mouvement, et on peut s'attendre à ce que les manifestations s'amplifient devant cette intransigeance. A voir...


Concernant les hausses d'impôts je ne suis pas contre, car absence de hausse d'impôts = ce sont les pauvres qui paient.

Et le huitième jour d ieu créa le noble combat, les séparatistes et l'écologie libérale...


Le peu que j'ai entendu par des commentaires sur France Info/Inter m'a rappeler un sketch ou une des conférences gesticulées de Frank Lepage

Un commentateur ici en avait déjà parler pour une autre des allocutions de d ieu mais là ça a été d'une clarté d'eau de roche pour mon esprit pourtant si porté à la foi :

c'était incroyable comme les mots magiques sortirent du bonnet : le tout écologie, lutte contre les descriminations (depuis le temps ces saloperies ne s'avouent toujours pas vaincues),.... sans oublier racisme inacceptable, police méritable, devoir de reconstruction, travailler plus pour continuer comme avant, Amen!


Mais qui est ce personnage à peine plus âgé qu'un bâtard royal pour venir défendre contre des "séparatistes" (nouveau terme présidentiel qui rime avec terroristes) le déboulonnage des vilains de l'Histoire

Je ne suis pas convaincu par l'expression du "privilège blanc". Pourquoi faire d'un contrôle d'identité sans meurtre un "privilège" ?


Oui ils font tout porter sur la Sécurité Sociale comme d'hab (rappelons-nous les "mesures" Gilets Jaunes) :


Pédagogique : https://www.franceculture.fr/emissions/la-bulle-economique-edition-speciale/financement-de-la-securite-sociale-circulez-ya-rien-a-voir


Plus technique : https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/05/26/michael-zemmour-les-assurances-sociales-n-ont-pas-a-supporter-la-dette-due-au-covid_6040735_3232.html




Merci pour la chronique.


Petite suggestion de montage @si : illustrer le nombre de fois où E. Macron ou E. Philippe ont saisi l'occasion d'une intervention pour nous en promettre plus ... lors d'une prochaine intervention. C'est quand même un grand classique de cette équipe, en particulier pendant toute la phase de confinement. 

Là ça fait 3 mois, il y a eu 187654 tribunes sur "le monde d'après", et E. Macron n'a rien d'autre à dire que de patienter jusqu'à juillet pour prendre connaissance des grandes orientations que son cerveau supérieur va nous concocter. Car voyez-vous, il consulte. Quand cette blague se terminera-t-elle ? Je ne sais même pas bien en quoi il pense que cette stratégie le sert, tant elle démontre au contraire l'imposture de sa soi-disant pensée complexe et la faiblesse de son équipe (pas UNE personne pour lui trouver UNE idée un peu fraîche dans une période comme ça ? A quoi sont payés ses conseillers ?). J'ai écouté cette intervention comme celle de quelqu'un aux abois, mais suffisamment fat pour maquiller cela en autosatisfaction. 


Je voudrais aussi souligner le "C’est pourquoi, j’assumerai avec vous ". C'est dingue, cette formule. Il nous dit en fait qu'il n'assumera rien parce qu'on est tous mouillés avec lui. Moi, quand j'assume, c'est "devant" quelqu'un, pas "avec" 


Macreux et McRamé -complètement- sont dans un bateau ...


Non, je n'ai ni vu ni entendu les déclarations tragi-absconses du Czar McRond.


Le dernier que j'ai écouté attentivement est Rocard.


Je ne partageais pas toutes ses idées bien sûr ; mais au moins il tentait d’expliquer ce qu'il faisait. 


Pendant que son président à la francisque le torpillait ...


J'ai pu entendre des déclarations de Mendès France. Aussi beaucoup de rigueur et de pédagogie.


Où sont passés les honnêtes hommes et les honnêtes femmes ?


NB Mon grand père s'était moqué de moi lors de l'élection de Miterrand :


"Lui, il est socialiste comme le pape !"

Creux ? Vous êtes trop clément. Ce président renvoie plus que jamais l´image arrogante de la toute puissance du monarque, tout un symbole de la déliquescence de nos institution. Macron ferait passer des chefs d´Etats Angela Merkel ou Justin Trudeau qui ne sont pas vraiment des gauchistes pour des dirigeants dynamiques et à l´écoute de leur peuple. A voir cette conférence de presse on peut comprendre pourquoi Trudeau c´est l´anti-Macron: https://www.youtube.com/watch?v=8FX3b2ldxZo 



Absolument rien à voir, mais important... Fake ou pas ? Une idée de rubrique pour ASI ?

Macreuse, c'est Brigitte ?

Cher Daniel, 


les mots sont importants, vous êtes bien placés pour le savoir. 


Que vous succombiez à l'appellation générique "profs" pour désigner les "enseignant.e.s" est sûrement le fait d'une habitude. Mais au fond quelle profession, à part peut-être les "flics", mais ça ne s'écrit pas ou les "toubibs" mais ça ne s'écrit pas non plus, peut se vanter d'avoir un sobriquet autant médiatisé ? 


Or celui-ci est un diminutif, à l'image de la diminution constante de leur salaire (gel du point d'indice depuis des années) ou de la diminution de la considération qu'on leur porte.... Mais il est vrai qu'il est plus facile de diminuer symboliquement une profession nommée par un diminutif. 


Ce n'est pas votre intention bien sûr et l'enquête que vous avez menée l'atteste, mais comme bon analyseur des médias, vous conviendrez que désigner par leur nom les "enseignant.e.s" c'est déjà leur redonner l'ampleur de leur profession et moins la diminuer !


Merci !


Daniel, vous qui  croisez Duhamel  dans les couloirs de Libé est il vivant ou est ce sa statue de cire ? Quand ses memoires sortiront il racontera comment il interwiuvai Napoleon,  et avant  Louis IVX, et Cesar .. Ca me fait penser au general à vendre de Francis Blanche Francis Blanche - Général à vendre - Chanson française - Vidéo Dailymotion 

Bonjour, ce n'est pas, parce qu'ON n'a rien à dire, qu'il faut fermer sa gueule !!!..... J'ai honte d'être Gaulois !!!..... 

"Macreux" : J ’aime beaucoup le titre de cette chronique et ça me conforte dans ma décision : je n’écoute plus les discours du gouvernement, je regarde à la télé ce qui me fait du bien, ou m’instruit : en l’occurrence, pendant son discours, j’étais devant la fin du JT sur ARTE, puis devant Vox Pop et Karambolage… Je ne m’en porte pas plus mal, au contraire ! ( les 2 sujets de Vox Pop : la mort des abeilles (aussi bien domestiques que sauvages), leurs causes et un remède possible appliqué en Bavière ; le 2è sujet : le traitement des migrants aux frontières par l'agence Frontex ! Ces 2 sujets sont bien plus importants que tout ce qu'a pu dire, ou pas, E. M.) Et ce, d’autant plus que tout ce qu’il faut savoir de concret et pratique est repris par les médias et ce à quoi il faut porter attention est décortiqué par d’autres sources d’info auxquelles je suis abonnée, dont celle-ci. Merci @si !

Une idée de chronique pour ASI : 

Blanquer a annoncé un changement "important" du protocole sanitaire. Au lieu de réserver 4 mètres carrés par élève, on passe à un mètre linéaire entre deux élèves. Aucun journaliste ne l'a relevé mais un calcul de niveau CM2 montre que ça ne change pas grand-chose. Alors, les journalistes n'ont aucune compétence mathématique ou bien ils ont décroché ?

Source : interview LCI  du 15 juin "On passe ainsi de 4m2 autour de chaque élève à un système plus souple" : il faudra seulement respecter une distance d'un mètre latéral dans les salles de classe et tous les espaces clos, entre l'enseignant et les élèves ainsi qu'entre chaque élève. "

Nous avons atteint le sommet de l'incohérence. Cette chose qui parle et ces choses qui écoutent ne semblent pas humaine... Fais-je du raciste ? C'est possible... Dois-je être censuré ? C'est encore possible... Mais alors que ce monde entre dans une phase de déni jamais atteint, nous sombrons tous avec eux si nous nous bougeons pas.


Une idée ?


Et bien, je serais professeur des écoles ou professeur "tout court" j'inviterai fortement mes collègues et les parents de mes élèves à ne pas retourner en classe le 22. Oui mais, n'est-ce pas refuser de prendre en charge ces élèves qui durant le confinement "forcé" ont décroché ? C'est possible... Alors, faisons appelle à notre "Surmoi" instance en voie d'extinction...

Mais n'est-ce pas ce même cercle vicieux qu'ont dû vivre le monde de la santé ? Alors que des semaines de grèves n'ont mené à rien le virus, petite chose que l'on ne sait si il est vivant ou non, a remis les pendules à l'heure. Un système de  Santé cohérent c'est important. Alors tout s'arrête sauf la santé pris en tenaille entre ses convictions d'un travail bien fait et des "guignols" qui agitent les mains.


Ce que EM a réussi à faire, c'est bien de renvoyer la faute à l'autre dans une forme intériorisé. Nous serions au moyen-âge, je pourrais lui donner le nom de


Merci à wikipedia


Néanmoins, c'est bien la folie qui attend ce monde.

Discours tiré du traité de la  Néantologie.. !!!

Le type en avait juste marre qu’Édouard Philippe prenne tous les points de sondage relatifs aux annonces de bonnes nouvelles (si tant est qu’on y croit encore à ces sondages)

Sinon j’aime bien la chronique qui reprend simplement et de manière assez synthétique les urgences à traiter du moment.

Il est peut être temps d’inviter Mélenchon et quelques débris du PS pour avoir un sérieux échange sur la stratégie à suivre pour les 2 prochaines années avant l’élection car les Médias ont re-choisis leur camp et commencent à re-préparer l’arène (les décors et les figurants sont toujours là et bien prêts...)

travailler plus sans augmenter les salaires, c'est pas augmenter les impôts? Cela s’appelait la taille je crois dans l'ancien, ancien, ancien monde.

Chef de Projeeeeet !


Alors, alors... Il était comment notre chef de projet qui aurait proposé sa démission au mystérieux « premier cercle des donateurs » ?
A quoi faut-il s’attendre se demandent à l’unisson les unes de la PQR ?
Bein rien, pourquoi ? Ah si, je sais : il va nous dire que 2020 est une année de merde !


Chérie, viens écouter Macron !
« C’est dans la boîte : 19’ 30’’, on l’apprend à l’instant... il a fait court, il a travaillé son texte jusqu’à la dernière minute... attention, il peut y avoir une surprise ! Il pourrait même renverser la table !...
Sur le plateau, les animateurs BFM assurent difficilement le teasing de la 4ème intervention solennelle pour annoncer l’acte 3 ou 4 ?... On ne sait plus très bien...
Quoi, juste un exercice de com pour regagner quelques points sur son PM ? Sophia Chirikou sera-t-elle réinvitée ?


Ah le voilà... Moins bronzé mais super filtré... Regarde bien le travail du coiffeur... La mèche ondulée, très Bonaparte non ? Surveille ses mains ; elles s’agitent dès qu’il parle chiffres... Waouhhh, bien l’effet de zoom qui se rapproche et serre sur son visage pour le plan final... Oui c’est bon coco, tu la regarde bien la France dans les yeux ! 


Alors, alors ? cette feuille de route ?  
Dès demain, tout le monde en zone verte sauf Mayotte et la Guyane mal barrées depuis le début.
Blanquer va bicher, on remet en route le Mammouth pour 15 jours... Écoles et collèges obligatoires le 22 juin... On va bien voir si les profs décrocheurs sortent de leurs tanières de confinés planqués.
Côté cuisine, les cuistots ne savent toujours pas s’ils peuvent enlever leur masque.
Rien, zéro sur la culture, pas un mot !


Sinon ?
« On va tirer toutes les leçons de ce que nous avons vécu, on ne va pas vivre un été comme les autres, on va accélérer la reprise, il va falloir travailler et produire plus (aie) ».
Pas un mot non plus sur les meurtres de George Floyd et d’Adama Traoré... Ciao Casta, le banquier redit son soutien à l’ordre républicain...les flics remettent déjà leurs menottes dans leurs poches  
Oui à l’unité nationale, halte aux communautaristes et aux séparistes, avertit notre chef aux petits pieds. Rassurez-vous braves gens, dormez tranquilles...


Pas un mot évidement pour ces jeunes de toutes origines ayant brisé le confinement et l’interdit pour manifester dans la rue et réclamer justice contre les violences policières. Faut pas déconner quand même...

Ah, voilà la très attendue séquence émotion ; zoom sur notre chef de projet qui aime finir ses interventions avec une french touche philosophico-mystique, du genre qui nous montre le cap pour la décennie à venir (merde, il veut rempiler le con) : « Les temps imposent de dessiner un nouveau chemin et trouver l’énergie du jour qui vient ». Ok, ok ? Tout le monde a bien compris ?


Pour la réinvention et le renversement de table, rendez-vous en juillet...
Pour le remaniement de grande ampleur, rendez-vous en juillet...
Vivement la soirée électorale du 28 juin pour voir les tronches défaites des LREM !

Comme vous Daniel j'ai "manqué" les deux premières minutes de la royale allocution, empêtré que j'étais dans un de ces apéro zoom (qui deviendront bientôt de l'histoire ancienne... ). J'ai assisté, zombifié, à la logorrhée lénifiante d'un monsieur bien rasé, bien cadré dans son décor, qui a beaucoup parlé de ce qu'on avait bien géré tout de même, bravo !

Puis l'écran a changé, ensuite est apparu un plateau avec un monsieur assez vieux qui parlait là comme un vieux professeur à un jury de thèse, puis aussi une femme, la présentatrice, qui avait vraiment envie de dire que les professeurs c'est des feignasses, qui le pensait tellement fort que même le monsieur syndicaliste sur skype l'a deviné à distance comme un télépathe, mais n'a pas osé lui rentrer dedans (dommage). C'était très intéressant. Il était alors 20h40 et j'avais donc perdu 38 minutes de mon temps

" C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule " 

"Macreux"


J'aime bien.


Ça résume bien.

Pas besoin d'un mot pour les profs, il suffit de relire la séquence:


Une campagne de presse putassière en début de semaine et le caudillito de, sans un regard vers l'arrière, annoncer une réouverture, pas moins arbitraire que la fin du déconfinement, comme démonstration d'autorité. 


Charge à l'administration d'appliquer. Si c'est En Marche (au pas de l'oie) vous voyez que le chef il cheffise, si ça marche pas prière de redisrupter le non évènement à coup de hohoholéprofCDfeignan (il se murmure que Bigard et Hanouna prêteront leurs plumes).


Point positif, le maquillage et/ou l'éclairage à l'air mieux foutu qu'en début de "mandat" si en plus la facture a diminuée chapeau aux techniciens et aux artistes.


On voyait presque pas le fumier.

Rentrée obligatoire ? Dans quelles conditions sanitaires, normales ? Ma fille a repris l'école il y a deux semaines seulement (classe fermée avant cela), elle ne fait qu'une journée par semaine, avec seulement la moitié des enfants qui ont repris. Alors leurs histoires me font bien rire. On laisse tomber le protocole sanitaire et on repart à la normale ? Ou on conserve le protocole sanitaire, et en augmentant le nombre d'élèves, on augmente le nombre de groupes et donc on réduit encore le temps de cours ?

Il n'a rien à dire parce qu'il n'a pas les rênes. Je n'évoque pas tant de l'Europe que les patrons du CAC 40.

Il n'a été mis là que pour pérenniser les privilèges de la caste et il fait le job

Ce qui m'a frappé c'est qu'il n'a effleuré l'écologie qu'à travers les "emplois d'avenir", comme si nous avions encore le temps.

Alors pourquoi se prendre la tête, en même temps ? Les médias mainstream lui prépare sa réélection : ce matin à l'heure des PRO(UTS), Pascal fait le panégyrique de Philippe DE VILLIERS qui serait un grand homme à la pensée vertigineuse mais qui aurait été dezingué par les "Guignols de l'info". Ce dernier, venu vendre un bouquin, rougit.

La France réactionnaire est à l'oeuvre : après avoir donné une tribune à Marion, on fait donner Philippe pendant qu'Eric, tous les jours, attise les braises. 

Je l'écris sans prendre de risque : en 2022, on s'en prend encore pour 5 années de néolibéralisme qui nous parlera encore des emplois d'avenir dans l'écologie


"Quand on a rien à dire et du mal à se  taire

On atteint les sommets de l'imbécillité"


Bernard Dimey

Il y a bien longtemps que je n'écoute plus les discours des présidents de la République.


C'est, je crois, depuis Vincent Auriol  que je n'écoute plus ... ( pourtant Duhamel n'était pas là ).


Déjà Albert Lebrun me gonflait ( Duhamel s'exerçait devant sa glace )


En revanche, je revois, de temps en temps, avec un peu de gourmandise amusée, quelques bribes des allocutions de De Gaulle (  et j'ai pourtant contribué à  lui faire prendre sa retraite ...  bien méritée ).


Pour tous les autres, on a peine à imaginer le volume de " truismes, de mots volés, de poncifs " , d'amphigouris, de galimatias , de charabias, de formules vaines,  et de promesses non tenues.


Vive la France et vive la République  !

j'ai raté les deux premières minutes de l'allocution de Macron 


Moi, j'ai raté la totalité, mais c'était volontaire ! 

Depuis le début je refuse que ce type ( et ses sbires ) rentre chez moi que ce soit par n'importe quel poste 

( radio ou télé )


Pour avoir du "vide", j'ouvre mon vide ordure et je regarde en bas !


Sinon, j'ai pensé à vous ce matin M. Schneidermann; réveillé par la master classe ( qui sont toujours très intéressantes ) de Kamel Daoud qui parle de la difficulté de tenir une chronique quotidienne, et de sa façon d'envisager celle-ci :

le lien est là pour les curieux :


https://www.franceculture.fr/emissions/les-masterclasses/kamel-daoud-le-roman-par-rapport-a-la-chronique-cest-le-match-par-rapport-au-penalty-1


Bonne journée

Coulisses.


Je suis assez bluffé par l'agilité intellectuelle des journalistes de télé qui commentent les propos présidentiels à 20h 20, juste à la fin de l'allocution.


En vrai, comment font-ils pour préparer leur impromptu ? L'Elysée a communiqué le texte du discours depuis quel moment de la journée ?  

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.