26
Commentaires

M6 vire "The Apprentice", l'émission où les candidats se font licencier

Pas de CDI pour la nouvelle émission de télé-réalité de M6, The Apprentice, déprogrammée par la chaîne après deux prime times et autant d'audiences catastrophiques. "Un rejet du concept" pour le patron d'Endemol, producteur de cette émission où les candidats se battent pour décrocher un contrat de travail. Aux États-Unis, où Donald Trump s'est glissé dix ans durant dans la peau du méchant patron, l'émission triomphe depuis 2004. Au Royaume-Uni aussi.

Derniers commentaires

Bonnell n'a pas connu que le succès. En 2006, Infogrames la boite qu'il a créé, perd 65% de sa valeur: il est viré. Quand Apple sort l'iPhone, il n'y croit pas. On a connu mieux comme flair marketing. On vient d'apprendre que le salon Innorobo sur la robotique qu'il a initié en 2010, ne se déroulera plus a Lyon mais a Paris. Les revers multiples ne font lui font pas perdre le sourire. Un vrai adepte de la méthode coué.
« M6 VIRE "THE APPRENTICE » ».

Non, non, ce sont les téléspectateurs qui l’ont virée.
Hu, hu, hu ! Ça fait du bien !
Ouf. Il existe encore des différences culturelles entre la France et les USA ou le Royaume-Uni. On est rassuré.
Si on pitch des concepts : je propose qu'un employé puisse choisir avec quel boss il veut bosser...
Mais apparemment on a le droit de se moquer des employés (et, d'après l'article, pourrir leurs vies) mais les chefs d'entreprises n'accepteraient pas de se mettre dans cette situation...

Pourquoi pas une TV réalité sur plusieurs entreprises et celle qui a les conditions de travaille les plus mauvaises a le droit à une grève payée?

Bref, vive la compétition... entre les employés et les individus. J'attends toujours des émissions qui promeuvent la collaboration. Après on s'étonne qu'il n'y a plus de "vivre ensemble" dans notre pays. Bientôt on aura (en plus des émissions) les mêmes situations qu'aux US (suffit de voir Marseille ces temps-ci... on se croirait dans The Wire).
Un bon concept ce serait le mélange de Apprentice avec marathon de Danse avec les stars.. Au bout de 39 heures, un boulot zéro heures à la clé... (35 est une aberration économique inventée par les socialistes pour les feignasses)
Hey je propose un nouveau concept, on choisit des candidats et le gagnant a un poste à grosse responsabilité en CDD de 5 ans!
V a raison, espèce de socialo-gauchiste... un contrat zéro heures, ça c'est l'avenir, ça c'est la relance que les gens attendent!
l'emission anglaise, c'est produit par la bbc et le boss est alan sugar, qui est bien plus interessant comme personne, et bien plus intelligent.

L'emission anglaise est plutot amusante, pourtant je deteste tout ces concept de tv realité, surtout avec elimination .

Mais la version anglaise est tres sincere, et ettonante , de maniere general les reality tv de la bbc sont etonnantes et des fois vraiment pas mal .d

QUand on voit les concept repris en france, tout devient tout pourris, car il y a du pathos, de l'emotion fausse etc .

BBC a créer l'echange de couleur de peau, et c'etait plutot bien . La version francaise de ce que j'ai vu , n'a pas du tout le meme ton

Donc la encore , ce n'est pas le systeme ou meme le concept, mais la maniere dont on le fait .
Ca valait le coup de sortir des grottes et d'arrêter la cueillette primitive pour se retrouver avec ce tel degrés de progrés humain condensé dans le petit poste. Si un Lead Chief Operating Marketing Manager de chez Bolorré passe par là vous pouvez nous faire un The Apprentice inversé ! Imaginez : Séguéla (pas encore mort en plus), Bolloré, Bouygue, Bettencourt et toute une clique de nos plus beaux capitalistes en train de vendre des patates ou de récurer les chiottes. Perso, si cela arrive je promet de racheter une télé et de regarder tous les soirs !
A quand une télé réalité dans une agence de pole emploi ?

Sèrieusement ils n'ont plus aucune limite.
Le mec qui anime une émission de télé-réalité dans laquelle il s'amuse à virer des gens... un travailliste. Ah ah ah ah ah.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.