33
Commentaires

Loi audiovisuelle : suite de notre "liveblogging" à l'Assemblée

Deuxième jour du débat à l'Assemblée sur la réforme de l'audiovisuel public, deuxième jour de "liveblogging" pour @rrêt sur images. Après la discussion générale et un affrontement droite-gauche musclé le premier jour, les députés entreront-ils dans le vif du sujet ?

Derniers commentaires

Il faudrait faire ceci pour toutes les votations de nos chers députés parisiens, même ceux du parlement européen.
Je ne comprends pas pourquoi l'audiovisuel parisien passionne tellement le coorporatisme régionaliste de l'Île de France.
Il y a moins de passion quand certaines stations privées de tv ferment en région, par exemple TLT à Toulouse, mais avant Aqui TV ... à cause d'unes sombres batailles poltiiques.
Il y a une solidarité de la redevence qui favorise une seule région de France, toujours la même, ça devient lassant, Cette région est touchée par un régionalisme spécial, le nacional-égémonisme ou national-expansionisme, la pensée unique à langue unique ; C'est une solidarité qui ne mérite aucune critique négative, bizarre, non ?
Le constat est clair 90 % de la production télévisuelle est pensé et produit à París.
Quand arte pense à Strasbourg, les critiques fusent. Heureux Alsaciens d'avoir les Allemands pour avoir un siège de TV d'État, sans publicité !
Quand TV Breizh veut émettre en TNT, le CSA veille au grain afin de garder le monopole parisien de diffusion des tv...
Quand les Corses pensent un service public de TV avec le groupe -groupe de TV d'apartheid France Télévision- aucune critique dans la microcosme parisien sur l'attitude des directions parisiennes...
Le système de diffusion par TNT est conçu ainsi pour un monopole de production parisien, à tous les niveaux, même à celui des désicions d'autorisation de fréquence.

Aucun débat sur l'élitisme parisien lors de choix de technologie audiovisuelle...
Aucun débat, sur un nouveau pouvoir que l'on donnerait au CR comme pour les Länder.
Aucun débat sur la création de service public qui serait la TV des pouvoirs régionaux ?
Aucun débat sur la redistribution des taxes TV ou sur les publicités pour les radios associatives ...
Aucun débat sur les conséquences éducatives des TV privée et parisiennes, voire parisianistes...
Aucun débat sur le non respect de la Charte des TV publique en matière de langue de France ... ce respect est NUL.
Aucun débat sur la pensée unique que véhicule ces TV publiques parisiennes, ni sur leurs manières d'envisager la programmation (à croire que l'urbanisme actuel est une prévisiion pour que l'on puisse s'adapter à la programmation parisienne)

Malgré la facade, il n'y a AUCUN DÉBAT sérieux sur la réalité supportée par des citoyens qui se soignent, et qui ne sont pas contaminés par les pseudo-chercheurs sur l'audiovisuel et qui font les titres de grands articles de la presse de Gôche.

On se demande pourquoi ?
Le régionalisme parisien donne plus de réponse qu'il ne se pose de question.
Le provincialisme toulousain de la recherche TV ne mérite même pas la parole, elle collabore au système. Elle est touchée par le syndrome de Stockohlm.
Merci sincèrement Dan et Bravo pour le travail accompli.
Je me rends compte une fois de plus que c'est en lisant ce qui se trame à l'assemblée qu'on a la véritable image (lamentable) de la mécanique politique en France.
Merci pour ce liveblogging passionnant Dan. Pourriez vous faire un dossier sur les amendements les plus crétins proposés par nos chers députés, nominatifs bien sur? Nous pourrions ainsi voter pour le crétin d'or d'argent de bronze...
Le temps du politique, c'est ça, ce temps perdu, ces stratégies pour essayer de faire vivre la démocratie, parce que sinon on sait que c'est du tout cuit pour le Président,
faire voter à main levée, c'est contraire à la démocratie, c'est fliquer les gens de son camp pour être sûr qu'ils votent dans le bon sens.

http://anthropia.blogg.org
Passionnant ! et bien moins aride que les compte-rendus au J.O. Du courage, Dan !
Avant de lever le camp, le vaillant blogueur voudrait remercier l'association des journalistes parlementaires, qui lui a laissé à disposition une corbeille de pommes, bien utiles pour tenir le choc des débats... Bonne nuit à tous !
Daniel , vous ne lui avez pas laissé de l'argent pour qu'il se nourisse ?????
Terrible ces petites manigances qui se jouent pour donner aux copains de l'argent et museler l'audiovisuel public...
.
En lisant l'heure de la fin des débats, je me posais la question de savoir si les parlementaires n'étaient pas payés davantage quand ils siégeaient de nuit. Vous qui êtes sur place, pourriez-vous nous informer ?

Je l'avais lu pour les sénateurs... mais ne sais plus où.

Si c'était le cas, ce serait un scandale supplémentaire. Il faudrait obliger tout ce petit monde à siéger uniquement de jour.
C'est pas sorcier sur France 3, plus moderne et accessoirement produite par une maison chère à D.S..
Il est intéressant en ces temps de débat sur la loi audiovisuelle de noter l'histoire de Wizzgo, petit magnétoscope dématérialisé, qui se voit par décision judiciaire (et par la pression de TF1 et M6) obligé de cesser toute activité. Dommage pour les amoureux du ciné qui ne pourront enregistrer ce soir Aguirre, la colère de Dieu ou Sexe, mensonges et vidéo dimancche prochain. Heureusement, il reste la Star ac'.
Excellents articles. Juste : "après que" est suivi de l'indicatif, et non du subjonctif.
J'ai malheureusement loupé la dernière demi heure, et je n'ai pas pu voir ce qu'on répondu le gouvernement et l'UMP aux amendements concernant la réforme du CSA pour qu'ils soit plus diverse, quelqu'un pour me résumer leurs pensées ou pour me donner un lien vers les discussions ?
bravo pour ce passionnant reportage
Le Parlement, c'est là que se fabrique la loi.

Alors évoquer des "arguties juridiques" à propos d'un amandement non déposé, est-ce que ce n''est pas un peu contradictoire ?

Le réglement de l'Assemblée n'a rien d'évident, et c'est pour cela qu'il y a des journalistes spécialisés : les journalistes parlementaires.

Apparemment, DS n'a pas fait un cadeau à Dan Israel en le "collant" à l' Assemblée.
Quel angle adopter ? Le naïf complet, genre Huron ou Fabrice à Waterloo.

Ou celui qui en sait un peu quand même , et qui l'explique aux @sinautes, gâce aux pommes et aux explications des confrères spécialsés.


Mais je n'ai toujours pas compris ce que ASI faisait à l'Assemblée...
Excusez-moi, je ne sais pas où le mettre.

Ce soir j'ai regardé distraitement le 20 H de Pujadas. Et tout à coup j'ai été stupéfaite : enquête sur le chômage partiel et les difficultés de s'en sortir => un maghrebin... Puis un noir qui reprend la blague "travailler plus pour gagner plus"

A quoi ils jouent sur La 2 ????

Comment écrire à la rédaction, je ne trouve rien sur leur site ?
Visiblement 20minutes n'ont pas trouvé le wifi ^^
http://www.20minutes.fr/article/275884/Media-Live-bloguer-depuis-l-Assemblee-nationale-mission-quasi-impossible.php
Une petite question puisque nous traitons ici de "lémédias" : Comment les "autres journaux" vont ils faire pour rendre compte des débats s'ils ne sont pas présents ? Uniquement à partir de dépêches d'agence ?
Dan, je reviens pour te dire que t'as fait un lapsus scripturae en écrivant, je cite: " le budget de l'Etat, déjà gravement publicitaire...

Ou! ça vaut le "Gigolus" de Delahousse, ça!

J'en profite pour reposer ici la question que j'avais posée hier: est-il prévu de rendre ce live-blogging multimédia (extraits audio ou vidéo des interviews) ou devrons-nous nous contenter de l'écrit?

Et re-re-bon courage...
une télé SARKOZY, beurkkkkkkkkkkk
et en plus faudra la payer, redevance obligatoire, pas le choix comme pour toutes les autres télés privées, re-beurkkkkkkkkkk
Franchement, Dan, il vous faut bien du courage...
J'aurais aimé avoir votre avis sur cette séance de l'assemblée :
Est-ce juste pour dire que la démocratie existe toujours dans ce pays, et que les députés ne sont pas élus et payés à rien faire ?
Y-a-t-il vraiment une chance que ce projet ne passe pas en l'état ?
Bien que je m'inflige parfois des séances sur LCP, vous, qui êtes sur place, devez avoir un meilleur aperçu de la situation...
"...qui risque de grever le budget de l'Etat, déjà gravement publicitaire. "

joli lapsus
Waouah ! Quel Suspense ! La loi sera-t-elle votée ? Quand ? Aurons-nous des tunnels de morale aussi intéressante que "C'est pas sorcier" sur la télé publique ? Et l'absence de pub découragera-t-elle le consommateur de faire son devoir en faisant marcher l'économie ?

C'est encore mieux qu'un Agatha Christie !

Trêve d'ironie ! Je trouve que Dan a le talent de plume et la jeunesse qui lui permet de rendre le débat intéressant. Plus que les séances de l'après midi à l'assemblée nationale sur la future défunte télé publique.

Voilà ! L'an I de la chute du PAF a trouvé son chroniqueur dans le sens médiéval du terme, celui qui relate dans la progression du temps.
Merci pour ce nouveau liveblogging. Et re-bon courage... Comptez-vous être présent à chacune des séances, apparemment nombreuses, où l'Assemblée débattra de cette loi?

Par ailleurs, je remets ici le lien vers la page permettant de voir en direct ce qui se dit dans l'hémicycle du Palais-Bourbon [en ce moment, la séance est levée]. Dan, es-tu à nouveau seul ou quelqu'un d'@si vient-il/elle te prêter main forte?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.