128
Commentaires

L'irruption d'une intermittente chez Hanouna n'a pas fait rire D8

Rires et embrassades devant les caméras, mais colère en coulisse. Quelques jours après son apparition sur le plateau de Cyril Hanouna sur D8 pour une dénonciation (chaleureuse et conviviale) des baisses de salaires des intermittents, Sophie Tissier, opératrice de prompteur sur l'émission, a été convoquée aujourd'hui par la direction des ressources humaines de la chaîne. La chaîne a renvoyé toute décision sur la direction du groupe Canal+, son propriétaire. Toutefois afin de prévenir tout nouvel éclat, un retardateur a été installé en régie pour diffuser les émissions en léger différé. Et la séquence incriminée, et la réaction de l'invité du jour, Jean-Luc Mélenchon, ont été supprimées de l'émission en Replay.

Derniers commentaires

Le seul soucis , c'est que cette dame devrait etre salariee et non intermittent ... car par definition un intermittent a plusieurs employeurs et non un seul comme le groupe canal + ... les "vrais " se battent chaque jour pour trouver du boulot ..
Apres c'est triste a dire , sans vouloir etre pompeux ... cette emission defend la "culture" ...comme mc do la gastronomie ...
Monsieur Mélenchon est un homme politique possible engagé à gauche, et l'intermittente la représentation d'un nouveau proletariat éventuel qui subit le nouveau monde du travail (ah qu'il est laid celui-ci !). Je voudrais mesurer la notion de simulacre dans tout cela. Je veux dire, non pas que l'engagement de Monsieur Mélenchon soit feint et la détresse de l'intermittente fictive, mais tout de même la question se pose : comment moi, en tant que pectateur lambda, puis-je considérer que ceci n'est pas une histoire de plus, un roman bien connu, qui vient perpétuer un système de représentation où tous les rôles sont attribués ?

En d'autres termes : il me semble que qu'il est tout à fait automatique de considérer que Monsieur Mélenchon est avant tout une fonction ; par exemple une chaise qui permet de s'assoir, ou un arrosoir qui permet d'arro...., et l'intermittente, l'usager de la chaise, ou la terre en laquelle il faudrait insérerer l'idée d'un besoin d'eau indépassable.


Comment dépasser cette opposition binaire ? Et comment faire pour que les binomes chaise/popotin et arrosoir/terre-aride-malgré-les-larmes esquissent une nouvelle distribution des tâches ? Je ne sais pas répondre, mais je crois que faut réussir à substituer à cette fiction déjà sue, une nouvelle cosmogonie, qui puisse faire de la chaise un organe de digestion nouveau , et du popotin , un aliment autre que du prémaché.
TV, Censure: Rediffusion tronquée et faux direct ?

D8 comme Direct ou Décalé ? !

L'irruption d'une intermittente du spectacle sur le plateau de Cyril Hanouna n'a donc pas fait rire D8. La chaine installerait un dispositif "retardateur" de quelques minutes qui peut s'apparenter à un outils de contrôle, déjà utilisé, notamment pour la retransmission des cérémonies des JO en Chine.

Un moyen de censure qui pourrait-être étendu ?

Alors que déjà pour des raisons économiques, de simplicité de production de programmes quotidiens, ou de confort d'émissions tardives, de moins en moins de celles-ci sont diffusées en direct. D'autres chaînes vont-elles suivre ? En particulier celles du même groupe Canal + ?

Doit-on craindre que ce dispositif soit utilisé contre tous risques de contributions jugées inappropriées ?

Les "conditions du direct" ne sont pas vraiment celles d'une production non enregistrée et sans filet, spécialement pour les plateaux avec des invités, des débats ou en public. On regrettera la perte de ce petit sel qui fait aussi partie de l'intérêt du direct pour les émissions d'actualités.
Néanmoins, il restera toujours des témoins, spectateurs, qui n'hésiterons pas à signaler de prochains pareils incidents.

Et Quid du logo "Direct", présent à l'écran ?

Comme de l'avenir de cette jeune intermittente et de la politique sociale sur D8
?

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=5883%2F

[ lien gratuit 24h ]
.

publication originale:

http://fb.com/LeGlaneur.info/posts/10152924450810347
.
Vous dites...

D’abord, D8 retire le replay de l’émission qui n’était pas disponible en ligne, vendredi 31 mai, pour le remettre en ligne durant le week-end,

puis

Nous conseillons le visionnage de cette réaction à Bruno-Roger Petit, chroniqueur sur Le Plus (groupe Nouvel Obs), qui visiblement a vu l'emission expurgée puisqu'il reproche à Mélenchon son silence :


Sauf que le billet de BRP a été publier le 31 voir 29 (modifier le 31). Le 31 vous dites que la video n'etait plus en ligne. Ce qui laisse à penser que BRP a vu la video non censurée et que les critques qu'il porte a l'encontre de Melenchon, n'ont pour base qu'un mensonge. Ce qui a mes yeux n'aurait rien d'exptionnel, vu la haine que porte la petite caste des chiens de garde parisien au FDG. Ils n'en sont pas a leur premier coup de pute !!!
Ce qui est intéressant c'est la duplicité du groupe Canal/D8 qui censure l'extrait sur le replay de D8 qui a sans doute une audience réduite mais le met en avant dans le Zapping de canal+

Disponible en replay sans censure ici : http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid1830-c-zapping.html?vid=878653
Bonjour
Merci à @si de nous permettre de voir ce que C+ nous cache.
Tout ça laisse à penser qu'ils nous en cachent beaucoup plus que ce que l'on croit.
La TV n'est plus ce que c'était et le "on l'a vu à la télé donc c'est vrai" n'a vraiment plus aucun fondement.
J'ai regardé l'émission non censurée sur le lien donné ci-dessus car j'avoue que je ne regarde plus la télé depuis des années (sans aucun symptôme de manque) et ce que j'ai vu ne m'a pas encouragé à rallumer ma télé.

J'ai été interloqué par la blonde qui demande à Mélenchon pourquoi il ne regardait pas les émissions de télé-réalité, ou "ce qui intéresse le public, et particulièrement les jeunes". Vu les différentes émissions abordées, je me demande si les "jeunes" ont vraiment le choix. Entre de la merde d'un côté et de la merde de l'autre côté, faut-il en déduire que le public aime la merde ?
Année après année, le but de la majorité des médias audiovisuels est de provoquer de l'abrutissement de masse pour fournir des moutons sensibles à la pub.
Ils en sont même arrivés à convaincre le public que c'est ce qu'ils souhaitent et ce qu'ils aiment.

J'approuve d'autant plus les propos de Mélenchon qui parle de ceux qui se font leur propre télé sur internet, à la carte. C'est le seul moyen d'échapper à cet abrutissement de masse.
Si BRP veut voir la séquence, il n'a qu'à aller sur le blog de Mélenchon.
La version solférino ne vaut pas un clou.
Par pure curiosité malsaine, je vas lire Brp et les réactions...
c'est pas moi qui le dit, c'est lui...

article



il semblerait que le "journaliste" se contenterait de regarder les redif censurées au lieu de chercher l'info ou elle se trouve...dommage...

il faut dire que pour la pravda solferinienne, tout est bon pour casser du melenchon!

l'intervention de l'intermitente se situe à 17mns et 30 secondes de la video non censurée
Il n'y que moi qui pense que c'est quand meme bizarre que des techniciens sur une emission de télévision réguliere soient des intermittants ?

Si je me souviens bien, le statut protège des employés précaires, et permet qu'ils soient payés entre 2 contrats parce que le théatre et le tournage de cinéma sont des activités ponctuelles. Et on repartle de l'exception culturelle et du financement du spéctacle vivant.

Mais pour une emission de télé ? Ca sent pas plutot la magouille pour ne pas payer les gens pendant la pause estivale ?
Et est ce que c'est pour ca qu'on n'en parle jamais a télévision, en mettant toujours le focus sur le théatre ou le cinéma, mais en occultant les intermittants "locaux" ?

D'ailleurs, par curiosité, est ce que @si profite du systeme ? (maintenant et a la période France 5 ?)
Dans un monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux (Guy Debord).


Sophie Tissier a fait surgir derrière le strass et les paillettes d'une émission de divertissement bas de gamme (sauf pour ce qui concerne les salaires des animateurs et producteurs) la dure réalité de l'exploitation de la société capitaliste marchande: derrière la rigolade factice, le spectacle facile, le discours faussé de la fabrique télévisuelle il y a toute une série de petites mains payées au lance-pierre, ultra-précarisées et considérées comme jetables au moindre problème de trésorerie. Lesquelles n'ont bien sûr pas le droit d'être visibles, dans un univers médiatique qui prétend cependant montrer tout le réel (monde réellement renversé).

Cette irruption du vrai est vraiment trop intolérable dans ce monde du faux : d'où la nécessaire censure non seulement de l'intervention de Sophie Tissier, mais aussi de Mélenchon; ce dernier était pourtant invité, et cela laisse entendre que l'on avait souhaité l'écouter: et l'on voit que le monde démédias se fout complètement de la parole de l'invité, encore plus s'il est politique. Et que derrière la liberté de la presse, il y a surtout le plaisir de censurer ce qui ne rentre pas vraiment dans le cadre factice du spectaculaire-marchand: c'est à dire la réalité, le vrai... la souffrance et l'angoisse.

Bravo à Sophie Tissier d'avoir permis ce dévoilement de la pourriture télévisuelle.
Mal placé !
--
Moi je comprends que Mélenchon tarde à réagir. Comme rien n'est sérieux dans cette émission, ça aurait pu être un traquenard quelconque.
La dictature socialiste qui marrie les homosexuels et attaque le quotient famillial des classes moyennes travailleuses, les Turcs qui ne tiennent pas en place, des hommes politiques exemplaires devant faire face aux machinations de juges gauchistes, et maintenant Melanchon qui pousse ces feignants d'intermittents à faire n'importe quoi comme d'habitude !!
Il y a des jours où on ne se sent plus chez soi, pauvre France !!!
Un truc que je ne comprends pas concernant la réaction de BRP : soit il a vu l'émission en direct et donc l'intervention de l'intermittente ainsi que la réaction de JLM, soit il a vu l'émission en différé et donc n'a vu ni l'une ni l'autre.
Dès lors, comment peut-il parler de l'une (l'intervention) tout en disant que l'autre (la réaction) n'a pas existé ?

A part ça, ayant vu en zappant que JLM était dans cette émission, j'ai fait l'effort de regarder (en direct). Je ne sais pas comment il a fait pour garder son calme face à certaines personnes de cette équipe, mais il l'a fait. Chapeau.
Vous n'avez plus qu'à embaucher Sophie Tessier chez @si si elle est virée. Comment ? Il n'y a pas de prompteur à @si ?

Sinon, Bruno Roger-Petit croit-il vraiment aux conneries qu'il raconte ou c'est du seconde degré ?
voilà ce qui arrive quand on laisse un dirigeant populiste perturber une saine émission de divertissement. Avec madame Le Pen, ç'aurait été exactement la même chose, que Plantu m'en soit témoin.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.