54
Commentaires

L'incertaine équipée de BHL en Tunisie

Une chose est certaine : Bernard-Henri Lévy est bien arrivé en Tunisie vendredi soir à l'aéroport de Tunis-Carthage,

Derniers commentaires

Le blog d'un tunisien surper interessant parle des amis de BHL le vautour de l'Afrique du Nord, Tunisie, Lybie , les liens entre trafics d'armes et mafia !

BHL et le recyclage des anciens de Ben Ali et comment cet escroc en dentelles veut un nouveau bain de sang en Algérie :BHL et barbouzeries
Ils votent aujourd'hui !
Les tunisiens ? démocratiquement *? un deuxième tour ? Vous êtes sûr ?
*Il est là, BHL ?
C'est qui BHL ?
"la révolution libyenne"

hahahahahhahahahahahhahahahahhahahahahhahahahahahahhahahahahahahhahahahahahahhahahahahahahahhahahahahahahahahahhahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahahhahaahahahahahahahahahahahhahahhahahahahahahhahahahahahhahahahahhahahahahhahahahahahahhahahahahahahhahahahahahahhahahahahahahahhahahahahahahahahahhahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahahhahaahahahahahahahahahahahhahahhaha !!!!

Vous êtes vraiment très très drôle !!!
Waouw ! Mais cette information c'est ... rien !

C'est tellement plein de vide que moi-même je m'y suis laissé aspirer.
On a quand même l'analyste du siècle et du précédent réunis : dénoncer un vent de folie, c'est grand. Réchauffement climatique ?
je me réjouis de l'expulsion de BHL de Tunisie . Cet énergumène est nuisible . Ce fauteur de troubles doit être remis à sa place
C'est de loin la meilleuire nouvelle de la journée. B H L" l'usurpateur" viré de Tunisie. Genial les tunisiens ! Ils ont compris ce que cet individu est réellement .Si ça pouvait lui faire fermer son clapet . Qu'elle honte pour lui, c'est ce qu'on apelle une super bâche.
BRAVO @SI pour cette belle enquête effectuée rapidement.

Partout où va BHL, la guerre n'est pas loin. Par conséquent, je soutiens à 100% ces manifestants tunisiens.
BHL est venu en catimini à minuit et est reparti à 8h du matin..
Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas resté longtemps.. et les autorités tunisiennes ont tout simplement mis la manière pour l'expulser "convenablement".

Ce qui est intéressant aussi, ce sont les liens entre BHL et les milices islamistes.
Tout comme il est intéressant de constater les liens entre Daech (ou l'organisation de l'Etat islamique) avec Paul Mac Cain (ex candidat à la présidence aux Etats-Unis).

BHL est celui qui pendant des années parlait du "fascisme vert", des "islamo-facistes". Aujourd'hui, il est l'ami d'Abdelhakim Belhadj qui est un "ancien" terroriste d'Al Qaïda repenti après un passage à Guantanamo..

Il serait vraiment intéressant qu'@SI fasse une enquête objective sur les MAGOUILLES entre les pays "occidentaux" et les djihadistres et autres islamistes salafistes.
Je pense que cela a été fait (si j'ai bonne mémoire..).

SEMIR
Les métadonnées de la photo disent qu’elle a été prise le 01/11/2014 à 15h53 par un Iphone.
"BHL entartré à l'aéroport de Tunis... Il est obligé de rentrer à Paris se changer." Quelle belle une, ç'aurait été...
Tiens c'est intéressant, on parle d'Abdelhakim Belhadj.

http://en.wikipedia.org/wiki/Abdelhakim_Belhadj

"In 1992, after the Mujahideen took Kabul, he travelled across the Middle East and Eastern Europe, before returning to Libya in 1992.[9] There he and others formed the Libyan Islamic Fighting Group (LIFG) (note: classé organisation terroriste, à l'ONU, l'OTAN, au RU etc), which tried to overthrow Colonel Gaddafi from 1994 onwards. Belhadj was known during this period as Abu Abdullah al-Sadiq, and was part of the LIFG that fought an insurgency campaign based from eastern Libya. But after three unsuccessful assassination attempts on Gaddafi, the LIFG was crushed in 1998.[7]

Arrest in Bangkok, return to Libya via CIA rendition[edit]
Belhadj and other leaders of the LIFG fled to Afghanistan, and joined the Taliban. In 2002, after the 11 September attacks and Gaddafi's reconciliation with the west, an arrest warrant was issued for Belhadj by the Libyan authorities. In it, it was alleged by the Gaddafi government that Belhadj had developed "close relationships" with al-Qaeda leaders, and specifically Taliban chief Mullah Omar.[7] Based in Jalalabad, he is alleged to have run and financed training camps for Arab mujahideen fighters."

C'est assez typique, voilà un gars avec le parfait pédigré pour se faire vitrifier par un drone, mais en fait maintenant c'est un copain. "Tout ça est à se tordre de rire", pour ne pas pleurer.
Le vent de folie souffle sur @SI également : vers la fin de l'article on lit "BHL dément en bloc. Que faisait-il en Libye ?"
Il était en Tunisie ou en Lybie ? Les deux peut-être ? Je n'y comprends plus rien.
« Plus personne ne vérifie quoi que ce soit. Les gens écrivent, de plus en plus, n'importe quoi. »
Ce cher BHL est bien placé pour le savoir. Il ferait bien de rester Botul et mouche cousue.
C'est pas bientôt fini cette campagne anti-BHL ? Après avoir sabordé sa grandiose pièce Hotel Europe dans un vite-dit assassin, voila que vous tentez de réduire à néant la tentative de "réconciliation nationale" en Libye d'un "simple touriste".
" vent de folie dans les rédactions " ?

Pour le moment, rien sur lemonde.fr (Monsieur Chemises Blanches est au comité de surveillance, hein), Libé, Le Figaro, le Nobs.

Sur le Point, où Monsieur a son couvert, Monsieur se défend... et se prend tôle sur tôle en commentaires !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.