14
Commentaires

Libé supprime un article sur l'extrême droite et l'Arménie

Un article de Libération portant sur le soutien de l'extrême droite française à l'Arménie, dans le conflit du Haut-Karabakh avec l'Azerbaïdjan, a été retiré du site du journal dans la nuit du 1er au 2 octobre. Il sera remis en ligne, assure le quotidien, qui explique avoir voulu protéger son envoyée spéciale en Arménie. Mais quatre mois plus tard, l'article est toujours inaccessible.

Commentaires préférés des abonnés

Il faudrait vraiment mener une enquête sur ce sujet. Je ne suis pas spécialiste de la région, même si j'ai eu à travailler sur l'Arménie, donc je ne pose que des questions. Il s'agit d'un territoire qui appartient à l'Azerbaidjan sur lequel il y a un(...)

Approuvé 5 fois

Ce n'est son territoire que dans l'imagination des diplomates, le Haut Karabach république autonome a population arménienne pas du tout minoritaire (76% avant la guerre selon Wikipedia citant le recensement de 1989, et 90+% même selon les sources arm(...)

Approuvé 4 fois

Plutôt d'accord avec Carnéade. Si j'en crois Wikipédia, l'Artsakh (dont fait partie le Haut-Karabakh) fait partie de l'Azerbaïdjan sur le papier, parce que les frontières reconnues internationalement sont les frontières internes de l'ex-URSS. Mais c'(...)

Derniers commentaires

Il faudrait vraiment mener une enquête sur ce sujet. Je ne suis pas spécialiste de la région, même si j'ai eu à travailler sur l'Arménie, donc je ne pose que des questions. Il s'agit d'un territoire qui appartient à l'Azerbaidjan sur lequel il y a une minorité arménienne indépendantiste qui bénéficie de l'appui militaire de l'Arménie depuis plusieurs années. Donc l'Azerbaidjan intervient sur son territoire national, si je comprends bien. Et ce qui m'étonne, c'est qu'il est traité d'agresseur. Du point de vue médiatique, le peu de choses que j'ai vu/lu (France culture, France 24 en gros) donnait un point de vue pro-Arménie et ne faisait intervenir que des gens liés à l'Arménie (associatif, ambassadeur ...). Je connais la situation politique de l'Azerbaidjan et le jeu de la Turquie dans la région, donc aucun tropisme de ma part de ce côté, mais comme toujours, quand il s'agit de politique internationale ... L'Arménie, par ailleurs, n'est pas mieux placée, mais peut-être plus active en Europe de l'ouest question diplomatie ? ASI, j'attends une émission ! :) 

Réponse de huron en forme de question :

La diaspora Azeri en France est moins influente que la diaspora Arménienne ?


J'attends les coups...


C’est tout sauf idiot : les arméniens bénéficient d’un capital sympathie en France, et ce depuis longtemps.

Je ne serais pas étonné d’apprendre que la plupart des journalistes français ne connaissent rien à la géopolitique de la région (d’ailleurs complexe, je garde un souvenir pénible de ma lecture de l’histoire de l’Arménie, qui m’a laissé tout aussi perplexe que la mythologie Grecque).

Ce n'est son territoire que dans l'imagination des diplomates, le Haut Karabach république autonome a population arménienne pas du tout minoritaire (76% avant la guerre selon Wikipedia citant le recensement de 1989, et 90+% même selon les sources arméniennes ne reconnaissant pas les populations arrivées sous l'Urss pour russifier ou azérifier la région*) a déclaré son indépendance complète en 1991 sous le nom de république d'Artzakh (et suite à la guerre est maintenant à population 95+% arménienne, avec juste une poignée de russes comme minorité).


L'idée que les arméniens y aient été minoritaires vient je pense d'une confusion entretenue par les azeri avec le Karabach historique (khanat du Karabach annexé par la Russie en 1822, après avoir été un temps controlé par l'Iran), comprenant deux autres régions à population Azeri, l'une restant Azérie et l'autre, faisant la jonction entre Arménie et Artzakh étant contrôlée par l'Arménie depuis la guerre.


Enfin donc, que l'Azerbaidjan lui fasse la guerre c'est plutôt l'équivalent de la Russie en Tchétchénie (il y a même le même argument d'un micro état enclavé, peu viable et peu intéressant à reconnaitre internationalement**, pour contester son droit à être indépendant) ; sauf que là les Tchétchènes ont un allié de même poids que le pays refusant leur indépendance, et susceptible de s'unifier à terme avec eux ; et que la Turquie s'en mèle de l'autre coté.


Pour compliquer encore les choses l'Azerbaidjan contrôle toujours la partie orientale du Haut-Karabach tel que défini par l'URSS, et aussi une autre région à population arménienne au nord de celui ci que l'Artzakh revendique. 


Le projet de résolution diplomatique (dont la Russie se voulait médiatrice à une époque) serait un échange des régions azéries contrôlées par l'Arménie (moins un petit corridor pour garder une jonction avec l'Artzakh) avec celles que revendique ce dernier. Mais après 20+ ans que les uns ou les autres l'agitent selon les moments (avec un manque de synchronicité certain, tandis que le théorique médiateur se soucie surtout de vendre des armes à tout le monde)  ils ont fini par se dire autant se remettre sur la gueule.


* un de leurs arguments étant qu'elle était à 94% arménienne quand Staline décida de la rattacher à l'Azerbaidjan


** il l'est officiellement par 4 pays au monde, dont l'un est l'Arménie et 3 ne sont pas reconnus non plus par l'ONU

ps : après si l'Azerbaidjan essaye de récupérer les régions sous contrôle Arménien, il ne fait incontestablement que s'attaquer à une occupation étrangère, si c'est l'Artzakh c'est logiquement critiqué par ceux favorables au droit d'autodétermination de son peuple. 


En l’occurrence le nouveau conflit semble avoir commencé par des tirs sur sa capitale donc c'est logiquement critiqué (après "semble avoir commencé" car c'était une escalade après une guerre larvée sur des années avec des provocations des deux cotés, et plusieurs centaines de morts durant la période de "paix").

Plutôt d'accord avec Carnéade. Si j'en crois Wikipédia, l'Artsakh (dont fait partie le Haut-Karabakh) fait partie de l'Azerbaïdjan sur le papier, parce que les frontières reconnues internationalement sont les frontières internes de l'ex-URSS. Mais c'est seulement sur le papier: ce qu'on voit sur les cartes, dans cette région, c'est une fiction.


En pratique, sur le terrain, l'Artsakh a déclaré son indépendance en 1991, en même temps que toutes les ex-républiques soviétiques (y compris donc l'Arménie et l'Azerbaïdjan). L'Azerbaïdjan n'a jamais contrôlé ce territoire, qui inclut la province du Haut-Karabakh (le petit truc qui sur les cartes est enclavé en Azerbaïdjan), mais aussi d'autres territoires (d'à peu près la même taille) à majorité arménienne.

Hum hum. Ce conflit est ancien et les arméniens de cette région ont bien des raisons de refuser de vivre sous la botte du gouvernement azéri, au demeurant une dictature pétrolière corrompue qui a ses relais en France.

du pur Libé : Arméniens = catholiques = soutenus par les fachos   ,comme le Yézidis et le chrétiens d' orient sans doute . Au fait ,ils n'ont pas été victimes d'un génocide  sur ordre des Jeunes Turcs  les  Arméniens  en 1915 ?

De toutes façons c'est un tel non-scoop que l'ED prenne le parti d'un régime chrétien contre des musulmans, que euh bof.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.