38
Commentaires

Libé renonce à recruter une rédac'chef nommée Bruni

A plus d'un mois de sa sortie, le 21 juillet, le prochain album de Carla Bruni-Sarkozy commence déjà à échauffer les esprits des journalistes. Devant les réactions "irrationnelles" des lecteurs, selon son PDG Laurent Joffrin, Libération vient de renoncer à faire de Bruni sa "rédactrice en chef d'un jour".

Derniers commentaires

ça n'est apparemment pas (selon ELLE.fr) le cas pour le Grand Journal de Canal + à la rentrée = beurkkkkkkkkkkkkkkk
comme quoi viendra - t-elle jouer les rédac' chef ???
pas comme Dany BOOOOOOON et ses 20 millions d'entrées ; pas comme Monmari ou Royal comme politiques en campagne...... alors ?
comme Première Dame de France, nouveau job créé pour faire baisser le chômdu ???
comme mannequin pour présenter la prochaine collection hiver de.... euhh mais de qui ???
comme publicité vivante de la chirurgie esthétique (et surtout des bouches "zet" des nez +++) ????????????

franchement je ne vois pas ce qu'elle a bien pu faire pour mériter une soirée entière à son honneur ??????
DENISOT : réveillez-vous la France vous regarde......... euhhhhh, c'est peut-être un peu trop non ??
Pas un seul instant il n'a été question dans l'article du contenu même de l'album : est-il engagé ? Ou avoir au moins le titre des chansons de l'album (ça peut donner une petite idée déjà) ? Enfin bref..., j'aurais aimé quelque chose qui nous permette d'évaluer la portée intellectuelle de l'album, tant dans l'engagement et l'écriture des textes que la musique elle-même... Après, et ça j'en suis sûr à 99,9% que ce sera très drôle et que ses petits yeux de harengs fris traduiront le regard vide, propre à une tête ni très bien faite, ni bien remplie. Mais bon, il reste 0,1% ... : on s'attend si peu à quelque chose de bien que la surprise pourrait en être d'autant plus grande !

Après, pour ce qui concerne la promotion de l'album, il est vrai que si une dame de France n'a pas de fonction déterminée constitutionnellement (et c'est bien normal car c'est le président qui est élu, pas sa femme), elle a au moins un devoir de réserve et une parole (politique) publique par défaut !!! Elle connaissait le contrat avant de signer ! (Tout comme Sarkozy connaissait son salaire si inadapté avant de signer). Dans leur couple, l'honneur (car ils occupent l'un et l'autre une fonction hautement honorifique) passe après la tune (l'album ne sort que pour faire du profit : elle n'écrit rien et fait très peu voire pas de tournée) !!!!
Bravo à Didier Porte pour en avoir parlé à France Inter hier lundi.
Un blâme pour Cluzel dont les accointances avec le Pouvoir sont connues ( Repas avec le Petit Nikos avant les Presidentielles, Monsieur est le parrain du fils Juppé etc)
Quant au reste.... la la la la
Walpole [http://www.pensezbibi.com]
Existe-til de nouvelles règles pour l'emplacement des nouveaux postages (remontée par exemple, pas de trace de nouveau)?
La véritable surprise de cet album serait que l'on découvre qu'elle a enfin appris son cinquième accord de guitare.
Je suis déjà fatiguée de la promo de la reine… Merci le service publique de nous matraquer de niaiserie en boucle.
Le show c'est ma came. Le fric c'est ma came.
N'empèche qu'un beau mariage ça relance peut-être une carrière? Mais on c'est déjà que ça ne relance pas les sondages présidentiel. Vas t-on voir un deuxième flop?
libé je lis plus !.......
france inter j' écoute plus !...........................................................................................................
France inter était déjà partenaire du premier album de la dame et en avait très largement matraqué les oreilles de ses auditeurs.
Elle n'était pourtant, à l'époque, qu'un simple ex-mannequin.
écoutons -ou pas-... et regardons ailleurs...
Monsieur joffrin Conference de presse, vous qui parliez de monarchie élective, vous refusez maintenant de faire de notre reine Carla la rédactrice en chef, pour un jour, de votre journal libération.
Monsieur joffrin, un homme aussi intelligent que vous, faire une aussi grosse bêtise, laissez Carla faire son show et prenez des notes, c'est comme cela que l'on progresse.J'oubliais, on est entre adulte, vous pouvez vous rassoir Joffrin, sans rancune.
Frank Louvrier qui déclare sans rire que l'album de la femme de son patron est un "événement mondial", il a pas l'impression d'un faire un peu trop niveau cirage de pompes? À part la France et l'Italie, je doute que les vocalises chevrotantes de Carla intéressent beaucoup d'autres pays. Son dernier disque, en anglais, a-t-il eu du succès outre-manche ou outre-atlantique? J'en doute, vu que ça a été un bide même en France. Si ça se trouve, le prochain le sera aussi en dépit de la couverture médiatique qu'il ne manquera pas d'avoir. Wait and see...
Bof, lémédias dits "de gôoche" ne sont pas à une concession près, si ?!

A lire aussi dans le Canard enchaîné : la demi-soeur de Carla Bruni-Sarkozy est depuis quelques semaines en poste de conseiller diplomatique à l'Elysée, spécialiste des questions sur la pauvreté absolue. On croit rêver.
J'avoue que je pensais que Libé avait abandonné ses convictions

au profit ... du profit.

Mais bon apparemment, le fond reste bon.

Bravo aux journalistes de Libé qui ont su garder leur repère.

Et s'agissant de Joffrin,
je le pensais plus clair que ça dans sa tête.

On ne peut pas juste être people
quand on s'appelle Libé,
c'est cela qu'il a oublié.

On est en guerre, voilà.

Tout n'est pas dans tout et réciproquement.
Tout n'est pas équivalant à tout.

Au-delà de la méthode Couet,
il y a un vieux truc,
un truc utile,
un truc qui aide à vivre,
quand on le fait vivre,
cela s'appelle un principe.




http://anthropia.blogg.org
[quote=Dan Israel]Selon le magazine Challenges du 19 juin, l'agenda de la dame est en tout cas chargé : « un JT lors de la sortie le 21 juillet, la couverture de Vanity Fair en août, Drucker en septembre... »

Ce n'est pas ce que j'appelle un agenda chargé... Un rendez-vous promo par mois, c'est au contraire du compte-goutte. Pour la promo d'un nouveau disque, on est plutôt habitué à voir et à entendre l'artiste concerné partout pendant quinze jours ou un mois : JT, Ruquier, Ardisson sur Canal, Taddei, Nagui, Durand, Fogiel, Grand Journal, émissions de variété du we même quand elles ne sont pas estampillées musicales type Dechavanne, Foucault, Cauet, etc. Là, la promo va au contraire être bien peu chargée en terme de présence de l'artiste concernée en personne dans les médias : une ou deux interview soigneusement planifiées, quelques photos exclusives, bien évidemment dans des médias choisis selon des critères de prestige (le 20h, Vanity Fair) et pour le reste les autres en parleront sans pouvoir l'inviter. Je vois mal Carla Bruni répondant à une interview de Télé 7 Jours, enchaînant par des galipettes chez Fogiel et batifolant avec Dechavanne et consort tout l'été ;-)
Qu'est ce que ça serait s'il elle était en plus une dirigeante chinoise.
Juste une question: c'est pourquoi faire, ces nominations de rédacteurs/trices en chef d'un jour ?
Monsieur Schneidermann, vous qui êtes de la maison.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.