19
Commentaires

Libé a supprimé ses "trackers" publicitaires... vrai ou faux?

Fini les trackers publicitaires sur "Libération" ? Le quotidien annonçait fièrement début octobre que les "mouchards publicitaires" de son site, qui servent à mieux cibler les utilisateurs, disparaîtraient pour ses abonnés. Plusieurs pointent aujourd'hui un manque de transparence. Nous avons enquêté, en traquant les trackers de Libé.

Commentaires préférés des abonnés

Il y a encore des gens qui lisent Libé ?

Des gens de droite qui se croient à gauche. France Inter.

j'ajoute un élément essentiel, c'est que ce qui a été découvert ces derniers jours par Aeris, (dont je salue au passage l'abnégation), est une vraie nouveauté dans la guerre pub/adblockers, et une nouveauté malsaine.


Les cookies tiers que vous pouvez (...)

Derniers commentaires

pour protéger à minima sa vie privée sur internet: 

- utiliser Firefox (https://www.mozilla.org/fr/firefox/new/)

- ne pas utiliser google (plutôt par exemple https://duckduckgo.com/)

- bloquer les trackers: ublock origin https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/ublock-origin/

- bloquer le contenu décentralisé qui sert aussi de tracker, comme certains scripts et polices de caractères par exemple: https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/decentraleyes/

- isoler facebook dans un onglet: https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/facebook-container/

- isoler google dans un onglet: https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/google-container/

Plus de réglages ici: https://hackernoon.com/thre-c-4r5g3ksj


@ASI vous pourriez faire mieux: 

- ne pas utiliser de google fonts, ou au moins les héberger sur votre serveur

- ne pas utiliser google tag manager

- ne pas utiliser google analytics (matomo est une bonne alternative qui peut être auto-hébergée)




Un peu de pub pour bloquer la pub : Adblock

Et sur arretsurimages, on en trouve 10:


…akamaized.net
…dmcdn.net
…google-analytics.com
…googletagmanager.com
…gstatic.com
…twitter.com
…vimeo.com
…vimeocdn.com
…youtube.com
…ytimg.com


Tout d'abord, une précision importante : les cookies ne sont pas nécessairement liés à la pub, bien au contraire. Le cookie est un outil qui permet d'enregistrer localement dans le navigateur, des paramètres, qui peuvent ensuite être interrogés par le site pour améliorer la navigation ou permettre certaines fonctionnalités. 

Cet outil, comme beaucoup d'autres, a finalement été dévoyé par certains, pour être souvent utilisé à des fins publicitaires, et il est donc maintenant envisagé comme néfaste par beaucoup d'utilisateurs qui ne se doutent pas forcément que son usage dépasse de très loin le simple tracking publicitaire.

Nous utilisons nous-mêmes des cookies, qui ne sont pas repérés par les extensions de navigateurs, puisqu'ils sont bien créés par nos soins, depuis notre domaine arretsurimages.net. Cela permet notamment d'enregistrer les données de session pour éviter que vous ne deviez vous reconnecter trop souvent. 



Ensuite il y a des cookies tiers. C'est à dire qu'ils sont déposés dans le navigateur, par d'autres domaines que le nôtre. Là encore, il ne s'agit pas forcément de publicité : c'est le cas par exemple de Vimeo qui enregistre dans votre navigateur, vos préférences de lecture  de vidéo, de façon à vous permettre de retrouver ces paramètres lors de la lecture d'une autre vidéo sur notre site. Même chose pour dmcdn qui est fourni par Dailymotion, ou encore youtube. Si l'utilisation de ces cookies est bloquée, cela peut entraver le bon fonctionnement des lecteurs de vidéos.
C'est aussi le cas de PayZen, notre prestataire de paiement, que vous ne citez pas, mais qui est utilisé dans le parcours d'abonnement, pour garantir la continuité de la session entre notre site, et le leur. Un blocage de ce cookie peut là aussi, bloquer la possibilité de paiement.

Ensuite il y a d'autres cookies effectivement plus discutables.
Oui, nous utilisons Google Analytics à des fins de mesure d'audience, et à cet effet, Google dépose des cookies qui permettent notamment de suivre le cheminement des utilisateurs à travers les pages. Google utilise aussi ses cookies à des fins publicitaires.
Ytimg, dépend de youtube et sert là encore essentiellement à un suivi publicitaire, permettant notamment d'éviter de réafficher plusieurs fois une même publicité.
Twitter dépose également des cookies lorsque nous intégrons des tweets.
Ces cookies tiers peuvent effectivement servir à des fins publicitaires pour les sites qui les déposent, mais perdent en pertinence puisque nous ne communiquons strictement rien des données que nous collectons, et aussi du fait que nous n'affichons strictement aucune publicité sur notre site.

En tout cas, nous ne tirons aucun avantage de l'utilisation éventuellement publicitaire de ces cookies, et nous ne partageons strictement aucune donnée personnelle que nous collectons.


Enfin, et c'est sans doute le plus important dans le contexte de cet article, nous n'avons jamais communiqué, et encore moins à la façon tonitruante de Libé, en promettant que nous n'utiliserions aucun tracker.
Au contraire, nous informons nos utilisateurs de l'existence de ces cookies de façon tout à fait transparente ici :  https://www.arretsurimages.net/confidentialite 

Pour n'avoir jamais lu Libé, je m'institue l'autorité de juger. 


Plus que de savoir si Libé a ou avait des mouchards installés sur son site internet, ce qui m’intéresse est de savoir si libé a menti en écrivant que Libé avait supprimé les mouchards.



Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

ah ah ah : ce matin https://www.liberation.fr contient comme indésirables : 16 mouchards (Ghostery), 29 publicités (AdBlockPlus), et 13 scripts qui n'ont rien à faire là (NoScript)...

Ah ça... on trouve de tout quand on va bidouiller dans les pages de journaux en ligne...

Il y a encore des gens qui lisent Libé ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.