14
Commentaires

L'étrange "menace de démission" du Dalai lama, et le contresens de TF1

 

Derniers commentaires

Personnellement, ce qui m'interpelle, c'est le fait que le dalai lama aille faire une petit tour du côté de Pékin pendant les JO. Depuis des lustres, les chinois rêvent d'y mettre la main dessus afin de le "coffrer", si je puis dire. Or, quelle occasion sublime que celle là. Jeux Olympiques ou pas, il y a là, manifestement, un parfum d'inconscience. Un idéaliste contre une majorité de bornés, celà risque fort de faire des vagues dans les mois à venir. Sans vouloir jouer les paranos, l'on peut s'interroger à savoir si le dalai lama, à son insue, ne tient pas le rôle de la chèvre. Le Tibet n'étant, en quelque sorte, qu'une diversion venant à point. Mais bon, ce n'était qu'une idée lançée, là, en l'air.......
Ce que nous comprenons : face aux violences commises par l'armée chinoise, le Dalaï lama veut démissionner.
Parlez pour vous... personnellement je ne comprend pas cela et je cherche des sources supplémentaires au lieu de faire des raccourcis.
Merci pour cet éclaircissement, j'avoue que j'étais dubitatif après avoir entendu cette menace de démission sur France Info et sur F2. Ils n'avaient pas précisé clairement que cette menace n'était pas une réponse à la répression chinoise et le flou artistique m'avait conduit à cette conclusion erronée.

Bien joué :)
Et ce n'est pas fini. Deux étapes sont passées :
- la première étape : une vision partielle qui a d'abord mené les occidentaux à croire que les morts étaient tous tibétains et qu'il n'y avait que le gouvernement chinois qui agresse et tue (bien qu'il est largement sa part bien sûr) ; de toute évidence TF1 est encore dans cette étape, mais pas vraiment de surprise à cela, mais Arte ne l'est plus
- la seconde étape où de plus en plus de gens en Occident commencent à prendre conscience que c'est beaucoup plus complexe que cela, et que le radicalisme violent est aussi présent du coté tibétain

Vient maintenant la troisième étape : et si les tibétains violents étaient des "faux", ou des "corrompus" à la solde du gouvernement chinois ? Car m'enfin, c'est troublant que les chinois ne soient pas intervenus lors des actes violents à Lhassa, alors même qu'ils étaient très nombreux auparavant dans la ville. C'est comme s'ils avaient voulus sciemment "faire de l'image" négative des tibétains...
A partir des mêmes questionnements, on avait hier d'autres explications (dans les citations de Ben Carduss et Roger Faligot).

Le doute fait boule de neige, et cette boule s'apprête à changer de sens et à rouler de bas en haut. Pas de surprise, on est en Chine.
Je ne parlerais pas de contresens véritablement , mais plutôt de manque de précision du commentaire de TF1. Car c'est bien vrai que le Dalaï Lama démissionerait si les troubles devenaient incontôlables. Mais ce sont ces troubles que TF1 laissent troubles , et peut-être plus encore à qui s'adresse cette possibilité de démission (menace , je ne sais pas , car c'est peut-être simplement l'annonce d'une démarche personnelle) : au gouvernement chinois, aux tibétains qui lynchent des chinois , aux deux ,à d'autres, ou à personne ?
Merci Dan, je n'avais pas eu le temps d'approfondir l'info que j'avais saisie distraitement mais qui m'avait néanmoins interloquée. Ca ne colait pas avec la personne du DALAI LAMA. Je vérifie ainsi que même fort préoccupée par ailleurs, grâce aux mécanismes de défense qu'@si fait se développer dans mon intellect, une alerte se déclanche. Pour 30€ par an merci pour le retour sur investissement. Anthinéa
"L'étange menace" !!! Attention aux fautes tout de même ! La prochaine fois, c'est le pilon ou le Canard !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.