134
Commentaires

L'éternel retour des Roms

Tiens, les Roms sont de retour, dans les "TT" de Twitter.

Derniers commentaires

Voici ce que dit le Monde ce soir (18h13)
http://www.lemonde.fr/sante/article/2014/03/05/a-roubaix-le-medecin-des-roms-suspendu-d-activite_4378152_1651302.html
Extraits:

[quote=Camille Bordenet]« Il prescrivait trop et pour de trop longues durées du Subutex et d'autres dérivés à base de morphine, explique M. Decanter. Or les règles en matière de prescription de toxiques sont très strictes : pas plus de 28 jours d'affilée. Ces erreurs de prescription peuvent être très dangereuses pour les patients. »

« LE MÉDECIN N'A PAS ÉTÉ CONDAMNÉ PARCE QU'IL TRAVAILLAIT TROP »

Ce motif s'ajoute à « un ensemble de dysfonctionnements ayant eu lieu avant 2009 et signalés par la Sécurité sociale », précise M. Decanter, insistant sur le fait que « contrairement à ce qui est dit dans les médias le médecin n'a pas été condamné parce qu'il travaillait trop ». Il tient aussi à souligner qu'il s'agit d'une décision du tribunal et non pas du Conseil de l'ordre des médecins.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

La haine de DC Bendit pour Mélenchon n'a plus de limites. Je pense qu'il serait temps qu'il prenne sa retraite, plus il vieillit plus il devient con, la vieillesse est un naufrage.
Jusqu'où une société peut elle se salir avant de faire marche arriere...

Sinon, cher DS, votre remarque ironique sur la hiérarchie de l'info augurerait elle la promesse d'une réflexion à venir sur le sujet?
sinon pour revenir sur France Inter, c'était effectivement une matinale assez consternante de mon point de vue.

Non seulement avec l'interventionde Cohn Bendit qui propose de résoudre la crise en boycottant la coupe du monde dans 4 ans, le tout le plus sérieusement du monde, mais aussi avec une interview très complaisante de CLara Dupont-Monod juste avant 8 h. du viticulteur, Olivier Cousin, qui est en procès parce qu'il veut mettre Anjou sur ses bouteilles, mais sans respecter les normes de l'AOC (parce le label est devenu "industrialisé", avec du "désherbage", alors que lui est un "artiste"); et qui ajoute tout guilleret qu'il refuse aussi de faire figurer une femme enceinte barré sur l'étiquette parce que c'est "discriminatoire". Si j'avais l'esprit paranoïaque je dirais qu'il se fait le cheval de Troie des accords de libre échange transatlantique avec les Etats Unis, qui souhaitent eux aussi la suppression des appelations contrôlées.

En tout cas j'aurais aimé que la journaliste lui pose des questions un peu plus poussées sur les conséquences qu'aurait une telle décision. En admettant que lui soit un parfait viticulteur angevin, comment savoir ce que d'autres feraient si ils étaient libres de mettre ce qu'ils veulent sur leur étiquette ? Si il y a un procès, il aurait été judicieux d'exposer les griefs qui lui sont fait de manière plus impartial (même si le viticulteur a organisé une dégustation de vin dans les studios à la suite de son interview comme on l'a remarqué..). Bref cet interview s'est donné à entendre comme l'histoire du petit viticulteur, artiste, artisanal, du bon côté, opposé aux AOC industriels qui l'obligent à mettre des additifs et des herbicides, et l'empêchent d'épanouir son art et sa sensibilité. Je suis sûre qu'on aurait pu faire plus nuancé, même si cela aurait été moins satisfaisant pour le story-telling.

Pourquoi pas aussi évoquer le cas de ce viticulteur bio qui refuse d'appliquer les traitements obligatoires, et qui pose des questions majeures sur les limites du label Bio, sur l'ampleur des traitements préventifs, leur nécessité, les conséquences sur l'environnement.. on en parle là :
http://www.bfmtv.com/societe/un-viticulteur-bio-tribunal-avoir-refuse-traiter-ceps-718760.html

Bref, je crois qu'il y a un "effet ASI" qui me porte à supporter de plus en plus difficilement les simplifications des journalistes, et qui fait que je passe tout le petit déjeuner à râler en découvrant leur programmes. Le coup de l'invité multifontions comme Cohn Bendit, ça a été le coup de grâce, et quand il s'est mis à disserter sur la coupe du monde avec le ton péremptoire qui le caractérise, là j'ai éteint la radio. Faut pas pousser non plus.
Si seulement il n'y avait eu que l'évocation de "camps" dans l'article de Coûteaux...

Petite analyse lexicale pour saisir les symptômes :
"le spectacle désolant de ces femmes, de ces enfants, et quelquefois de ces familles entières qui, dans un état d'abandon indescriptible, parsèment l'arrondissement, l'amochent de part en part, et rompent le charme de la moindre promenade."

E.F., habitante pour ainsi dire institutionnelle du quartier, m'a fièrement dit avoir écrit à M. le Maire pour lui demander « ce qu'il compte faire contre cette lèpre »

ce spectacle est indigne de Paris, indigne de la France, indigne d'un grand pays. Du fait que des familles entières s'installent au milieu de nos rues avec leurs bouts de lit rouillés, leurs matelas, leurs cabas, de cette saleté et des épidémies qu'elle ne manquera pas de provoquer, de cette marée montante de la barbarie grise, nul ne se sent responsable.

A mon intérêt pour l'invasion des Roms, il est une dernière raison (...) : l'ordre esthétique, et ce que je voudrais appeler « l'esprit du VIe »."


Diagnostic dans le style "cerveau malade" : "Les personnes qui souffrent de TOC sont obsédées par la propreté, l'ordre, la symétrie ou sont envahies de doutes et de peurs irrationnels".
Allez, paf... retournement de situation... Le Dr Lamarre est un arnaqueur ! Viiite, respectons l'ordre du Conseil de l'Ordre ! Surtout pas contester, surtout pas se sentir soldaire... nan, compter, comptabiliser, rentabiliser, décréter que ça n'est pas bien traiter que de traiter 75 personnes par jour...
En l'occurence, je vois, derrière cette éviction, un côté révulsé des confrères "normaux" qui se trompent de diagnostic même en dehors de l'urgence... et la trouille qu'on leur demande la même rentabilité peut-être, ou qu'on les oblige à soigner des "pouilleux... des gens qui n'ont pas leur carte de sécu. Et si le Dr Lamarre essayait de soigner une famille en une seule consultation, ça ne vous vient pas à l'idée que c'est faisable si on veut éviter que des camps de Roms ne se retrouvent infectés par un même virus ?
J'imagine que la médecine de guerre, où les blessés arrivent par dizaines, ne prévoit pas un "contingentement" des patients !
Moi j'ai l'impression, une fois encore, que l'économie a pris le pas sur l'humain dans cette révocation d'un toubib pas très politiquement correct... (surtout quand on sait que Valls expulse les Roms aussi vite que son prédécesseur le faisait) !
bien d'accord avec Photine
je ne connais pas le médecin dont vous parlez, mais rien ne peut justifier une activité à 75 patients par jour....
Impossible de travailler correctement ...
l' alibi , je ne peux pas faire autrement ne tient pas.... Tout est question de vouloir !
75 patients et 18 h de boulot.... vous croyez ça possible sans arnaque? ou plus gentiment sans danger?
comment prendre en charge au milieu de tout ça qui un soins palliatif, qui une depression sévère....
Attention aux faux héros Daniel !!!
vous,vous n'êtes pas une arnaque aux poncifs.
Désolée, mais 75 consultations par jour, c'est de l'arnaque à la sécu pure et simple (et je te garde la carte vitale de mes patients en tiers payant pour leur "rendre service" - enfin, plutôt pour faire marcher la machine à fausses consultations)
Quant à l'explication "refuser des patients à 4 heures du matin" : qui peut penser qu'il vaut mieux être pris en consultation à 4 heurs du matin par qqun qui travaille depuis plus de 12 heures, même avec des consultations de 10 minutes (autre arnaque aux patients et à la sécu) ?

donc je ne vois pas trop l'intérêt de faire des titres sur une banale arnaque à la sécu, sauf à faire prendre conscience aux gens qu'ils ne doivent pas laisser leurs cartes vitale à leurs médecins et que même s'ils sont à 100 % et en tiers-payant, ils ne sont pas obligés d'aller voir leur médecin tous les deux jours.... même si celui-ci le leur demande ("allez Monsieur X, on va faire une prise de sang et vous revenez après-demain avec vos résultats" "oh bein y sont bons vos résultats, bon, on va vérifier tout ça, on refait une prise de sang et vous revenez après-demain avec vos résultats")
Et pour Lamarre, on peut faire quelque chose?

J'ai connu un interne en médecine, qui avait été missionné par un grand patron pour le "remplacer" au bloc opératoire auprès d'une patiente privée. Mais la patiente se méfiait, elle a refusé d'être endormie hors de la présence du grand ponte, qu'on a dû rappeler de toute urgence, l'était parti en week end assez loin de Paris.

Le même interne en avait remplacé un autre (ou le même?) à sa consultation: un patient toutes les 5 minutes, à un tarif prohibitif. Les 75 patients, il se les faisait en 6 heures15 minutes.

Où l'était, le Conseil de l'Ordre?
Paraît que Cohn-Bendit a "revendu" sa chronique d'Europe 1 sur France Inter ce matin... Donc Cohn-Bendit était invité en tant que chroniqueur à Europe 1 (ça, c'est un twitt de D. Porte) ... Quand arrêteront-ils d'inviter ce bavard opportuniste ?
Pour le docteur Lamarre... ça réagit en effet sur les réseaux sociaux. Tant mieux !
Parce que pour l'Ukraine, sur twitter, je n'ai trouvé qu'une vidéo de BHL parlant ukrainien... retweetée en invoquant un entartage rapide.
En revanche, rien, mais rien de rien, sur les magouilles électorales de Manuel Valls, l'éternel... qu'on peut découvrir dénoncées par Mélenchon ici : https://www.dailymotion.com/video/x1efcyl_les-bidouillages-electoraux-de-valls_news
Pourtant, ça nous concerne...
En même temps, le problème ce n'est pas vraiment ce que dit le FN des roms. Qu'ils veuillent s'en débarrasser d'une manière ou d'une autre, quitte à passer par des camps, ça reflète assez bien leurs délires.

Non, ce qui est vraiment rigolo, c'est qu'il faille attendre une connerie du FN pour réentendre parler des roms. Après tout, c'est pas comme si on avait une population de crève-la-faim errant dans nos rues sans aide, dont les enfants passent la journée dehors à faire la manche avant de rentrer vivre dans la crasse. Il faudrait être mauvais esprit pour voir là une occasion pour la société française de faire preuve de solidarité et de briller aux yeux du monde pour ses fameux Droits de l'Homme tout ça.

Non, les roms, en plus, c'était un problème réglé : on a renvoyé Leonarda [s]dans son pays[/s], [s]chez les siens[/s] euh... Ailleurs quoi. Et on avait dit qu'on attendrait que les gamins soient chez eux pour les exiler plutôt que dans un bus scolaire. Tout allait bien quoi.
Il est connu Lamarre, il est même passé chez Ardisson...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.