8
Commentaires

"L'Est républicain" empêtré dans une affaire de "blackface"

Le 18 mars dernier, la "reine du carnaval" de Maîche, dans le Doubs, avait le visage maquillé en noir ; elle est aussi la suppléante de la présidente du Conseil départemental. "L'Est Républicain" n'a pas vu le problème, avant de rétropédaler en partie. L'organisation du carnaval ainsi que l'élue se défendent de tout racisme, alors que la polémique a enflé en début de semaine.

Commentaires préférés des abonnés

Je... je... viens d'avoir un bug cérébral. Une personne à la peau noire qui est aux toilettes, mais pourquoi ? Comment on peut réfléchir déguisement de carnaval et accoucher de ça ???
Et la légende de la photo est ignoble. Comment est-ce possible qu'i(...)

"Le visage noir, c’est juste pour ne pas être reconnue."

Le niveau de l'excuse quoi...

a l'est rien de nouveau

Derniers commentaires

Le plus naze dans tout ça, c'est le "circulez rien  voir". Et ces mêmes médias qui vont continuez à critquer lérézosocios comme l'antre du wokisme et la source de tous les maux qui entravent "nos traditions". Le fait qu'un journal, même baptisé l"Est Répubicain" (rien que ça je me dis méf) puisse assortir une telle photo d'une telle légende, c'est ou du racisme infâme ou d'une bêtise d'un niveau surnaturel. Y a quelque chose de pourri...

Le blackface est déjà un problème (avoir la peau noir n'est pas un déguisement), son association avec des chiottes encore plus, le journal de coin qui trouve ça amusant c'est assez grave, mais la légende de la photo est l'exemple parfait de la lepénisation des esprits.
Les gens ne se pensent pas xénophobe, mais refusent de remettre en question leur clichés racistes et trouvent même normal de les diffuser de manière décomplexée.

Je sais bien que le "blackface" a aujourd'hui des relents plus que douteux et il me paraît difficile de ne pas le savoir, vu les polémiques récentes sur le sujet (cf. Griezmann). On peut évidemment penser que ce fut cependant innocent, après tout, on empêche pas (encore) les mimes de se grimer le visage en blanc.

Mais l'association "blackface" + toilettes ? Qu'en penser ?

Qu'elle traduisait exactement la légende de l'Est Républicain, qui va droit au but dans le commentaire raciste ? Troublant. Et malsain.

a l'est rien de nouveau

L'auteur de cet article semble méconnaitre l'absence totale de maturité de nos amis francs comtois.





plus sérieusement, j'ai relu  plusieurs fois l'article et agrandi les  3 photos de l'article et je ne comprends toujours pas.

autant la légende "le bruit et l'odeur" rattaché consciemment à Chirac ne me laisse aucun doute et vaut le détour ! (chirac faisait référence au travailleur immigré et sa grande famille et non à des toilettes défectueuses dans des hlm)


concernant les photos:

 sur les 2 premières photos, on voit un déguisement imposant assez inconfortable avec un "black face" : j'ai l'impression que le déguisé porte l'ensemble des toilettes (mur compris)  seule sa tête dépasse, la chemise est vide...

Du coup c'est quoi cette troisième photo avec un black face boudeur avec exactement la même chemise et un jean, mais des lunettes un peu différentes et de vrais bras et jambe.


Alors oui, il semble se passer des trucs bizarres dans l'est républicain.


Je... je... viens d'avoir un bug cérébral. Une personne à la peau noire qui est aux toilettes, mais pourquoi ? Comment on peut réfléchir déguisement de carnaval et accoucher de ça ???
Et la légende de la photo est ignoble. Comment est-ce possible qu'il n'y ait eu personne de la rédaction pour réagir avant publication ?

"Le visage noir, c’est juste pour ne pas être reconnue." Pareil pour la perruque brune à bouclettes, j'imagine ?

"Le visage noir, c’est juste pour ne pas être reconnue."

Le niveau de l'excuse quoi...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.