"L'Est républicain" empêtré dans une affaire de "blackface"
article

"L'Est républicain" empêtré dans une affaire de "blackface"

Un article supprimé après une légende douteuse

Réservé à nos abonné.e.s
Le 18 mars dernier, la "reine du carnaval" de Maîche, dans le Doubs, avait le visage maquillé en noir ; elle est aussi la suppléante de la présidente du Conseil départemental. "L'Est Républicain" n'a pas vu le problème, avant de rétropédaler en partie. L'organisation du carnaval ainsi que l'élue se défendent de tout racisme, alors que la polémique a enflé en début de semaine.

Les 2 300 âmes de Maîche, dans le Doubs, attendaient depuis deux ans le retour de leur carnaval printanier. Après deux annulations pour cause de Covid, l'édition 2022 a bien eu lieu les 18, 19 et 20 mars derniers, regroupant près de 20 000 participants. Le bal masqué a "fait le plein, sous le soleil et sans les masques", nous rapporte France Bleu.

Vendredi soir s'est même tenue l'élection du plus beau déguisement. La gagnante, une ex-élue locale, était déguisée... en personne assise sur le siège des toilettes. Mais cette "reine du carnaval" arborait également un "blackface", soit le visage entièrement maquillé en noir. Dans un premier temps, l'...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.