43
Commentaires

Les séries maltraitent-elles leurs actrices ?

"J'ai un problème avec mon personnage". Anna Gunn, plus connue sous le nom de Skyler White, l'épouse de Walter White, héros de la série "Breaking Bad", dont la cinquième et ultime saison est actuellement en cours de diffusion aux États-Unis, ne supporte plus les critiques gratuites et misogynes envers son personnage. A tel point qu'elle a décidé de l'écrire dans le New York Times le 23 août dernier. Son témoignage, largement repris par les médias américains et français a permis de faire remonter à la surface un problème inédit dans les médias : la difficulté d'être "femme de" dans les séries télévisées américaines.

Derniers commentaires

Ceux qui poursuivent de leur colère un personnage et même de façon aberrante la comédienne qui l'incarne,
la confondant avec son personnage, vont se calmer (spoiler alert) en regardant le dernier épisode de
"Breakingt Bad", et hurler de joie en voyant que leurs interventions ont infléchi le scénario et transformé Skyler,
et oh divine surprise!, Marie aussi...
Ils oublieront seulement que cet épisode a été tourné il y a près d'un an, avant leur débile attitude.
contre exemple : Fringe... contre exemple : Me White m'énerve, ms M. Whiteme dégoute encore bien plus au fil des saisons, donc...pas convaincue convaincue sur le sempiternel machisme omniprésent...
Un autre contre-exemple de femme forte dans une série : Tami Taylor dans Friday Night Lights, qui à au moins deux reprises dans la série contrecarre les désirs de carrière de son mari. Cette série qui plonge dans un coin d'Amérique sensé conservateur développe un discours féministe subtil, où nombre de personnages féminins font plus que tenir a baraque face à leurs maris / copains.
Toutes les séries ne sont évidemment pas sexistes. Comme le note Marie Turcan dans Le Figaro, Edie Falco, celle-là même qui incarnait déjà Carmela Soprano, incarne aujourd'hui un personnage féminin complexe, et en haut de l'affiche, dans Nurse Jackie.

Edie Falco jouait d'ailleurs déjà un personnage féminin complexe dans _Oz_ il y a 15 ans. Série dont je n'ai pas souvenir que les (rares, puisque tout se passait à l'intérieur d'une prison pour hommes) rôles féminins aient été en retrait, maltraités.
et moi qui pensait que les geeks étaient sexistes. J'attends la page facebook sur "mais que Tomb Raider se fasse violer 'tain" avec 10 000 "like".

Sinon, j'ai vu aucune de ces séries. Y a des comédies dans le tas?
D'ailleurs souvent dans les series ou film ou jeux video , si une femme a un role important , son personnage se conduit souvent comme un heros ou une victime, jamais comme une personne avec sa complexité , ses emotions, ses ambitions , sa personnalité ...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce matin, en prenant mon pti dèj, j'ai appris que j'étais misogyne à cause de scénaristes qui font mal leur boulot. [/stoïque et perplexe]
Enfin, ASI nous parle des vrais problèmes du monde!
Sinon, un article sur l'actuelle et éhontée propagande de guerre dans presque tous les médias français, c'est prévu?
Pas d'accord avec votre sous entendu.... Certes la guerre est un sujet brulant, et je suis sure qu'on aura assez vite un article sur le sujet...
(Peut être pas immédiatement, l'intéret d'ASI étant justement de prendre du recul sur les sujets brulants...)

Mais cet article sur les séries est loin d'être futile/creux/inutile. Les représentations qui sont véhiculées au quotidien par les séries, les magazines, les publicités... ont un vrai poids sur notre conception du monde et notre vécu.
C'est une question moins "brulante" que celle de la guerre en Syrie, mais sans doute plus insidieuse.
D'ailleurs de nombreuses séries n'hésitent pas à traiter de l'actualité. Je me souviens d'un épisode de The Good Wife qui date d'il y a un an et demi (Live from Damascus, saison 3 ep. 15, février 2012) et qui traitait du conflit syrien, à une époque où celui-ci débutait encore et où pas grand monde n'en parlait justement !
Ils se sont aussi payé la tête de Chavez dans l'épisode 20 de la saison 2 et fait joujou avec bitcoin dans l'épisode 13 de la saison 3
Enfin, ASI nous parle des vrais problèmes du monde!
Sinon, un article sur l'actuelle et éhontée propagande de guerre dans presque tous les médias français, c'est prévu?


Commentaire navrant et stupide

La place des femmes dans notre société n'est-il pas un "vrai problème du monde"? Leur représentation dans les médias ne vous semble t-elle pas une des clefs de cette problématique?
Excusez-moi, je ne savais pas que la place des femmes dans la série "Breaking Bad", dont la cinquième et ultime saison est actuellement en cours de diffusion aux États-Unis, et probablement dans d'autres séries tout aussi américaines et tout aussi peu diffusées en France étaient un "vrai problème". Je ne le ferai plus.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Quand je lis des analyses aussi poussées, je me dis qu'une émission sur le sujet est superflue.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Gazer son peuple, faut bien admettre que c'est dégueulasse.
Alors qu'il existe tellement d'armes conventionnelles, tout aussi efficaces, qui font l'unanimité.
Des missiles, des roquettes, des grenades, des mitrailleuses, des fusils... tout un arsenal garantissant une guerre propre.
Mais les armes chimiques, quelle saloperie ! Ces victimes qui bavent, vomissent et agonisent les yeux exorbités, c'est insupportable. Peut être aussi parce que visuellement, c'est relativement nouveau.
A la longue, on finira sûrement par s'habituer.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur


Excusez-moi, je ne savais pas que la place des femmes dans la série "Breaking Bad", dont la cinquième et ultime saison est actuellement en cours de diffusion aux États-Unis, et probablement dans d'autres séries tout aussi américaines et tout aussi peu diffusées en France étaient un "vrai problème". Je ne le ferai plus.


Outre l'ironie pas glorieuse, ce message dénote une véritable méconnaissance des modes de "consommation" actuels en France des séries étrangères. Cela fait longtemps que la télé française a perdu de son attrait et, pour tout dire, de sa crédibilité (notamment le service public) dans ce domaine auprès des "sériphiles". J'approche de la trentaine et dans mon entourage presque tout le monde suit les séries télévisées par le biais du téléchargement (qui peut être légal ou illégal) ou de l'achat de coffrets DVD / BluRay, voire en combinant les deux (suivi de séries "en direct" de leur diffusion par le biais du téléchargement, puis achat de certains titres).
Les media présentent la menace de frappes sur la Syrie exactement comme un évènement sportif, BFN tenant le pompon avec Marschall-Truchot qui peuvent passer du foot à la guerre et vice-versa en une seconde. J'imagine les ravages qu'une telle conception de l'information peuvent causer chez les esprits faibles, qui constituent d'après mon récent sondage 89% de la population.
89%? Vous êtes bien optimiste....
Puisqu'on en est à faire des commentaires navrants et stupides, j'aimerais bien un interview de Pujadas.
Une seule question à lui poser (plutôt deux) :
Condamne t-il la violence de continental?
Condamne t-il la violence des pouvoirs publics qui se sont écrasés, abandonnant des citoyens à leur misère, alors qu'ils étaient dans leur bon droit?

Pierre Carles a été trop gentil avec sa laisse dorée... Du goudron et des plumes eussent été plus appropriés...

@si, à la pointe de la neutralité, qualifiait cette acte d'agression...
Peut-être que les sujets plus sérieux et brûlants demandent plus de temps et de préparation à l'équipe (documentation, interview, recouper les sources, etc) ? Peut-être que certains journalistes de l'équipe sont encore en vacances? Je suis sûre qu'on aura droit à un gros dossier sur le sujet dès la semaine prochaine !
En attendant je suis personnellement satisfaite qu'ASI s'intéresse *aussi* aux séries.
C'est assez intéressant, souvent les femmes ont en effet un rôle moralisateur face au méchant qui est, par essence, "cool". Tony Soprano est un enfoire de première mais on l'adore, Walter White devient un psychopathe mais il est fascinant, Don Draper est un menteur égocentrique coureur de jupons mais ses fêlures le rendent passionants... Dans ce tableau les femmes apparaissent comme des "chieuses" qui empêchent les anti-héros d'agir.
Dans The Walking Dead, qui n'a pas eu envie de baffer Lori, la femme du héros Rick ? Son personnage a été écrit comme une girouette : elle demande à son sherif de mari de devenir impitoyable pour aider la famille à survivre à cette apocalypse zombie, et lorsqu'il le devient elle se met à le détester parce qu'il est devenu trop dur ! Sans compter ses cas de conscience et ses actions impulsives qui mettent tout le monde en danger...

Néanmoins il y a énormément de contre-exemples, des rôles de femmes fortes qui existents par elle-mêmes (les Desperate Housewives, Nurse Jackie, Peggy et Joan dans Mad Men, les Gilmore Girls, Buffy...).
Bon article
Site planté entre environ 19h30 et 23h00, que s'est-il passé ? Cyberattack ? OVH planté ? Maintenance non signalée sur la page d'accueil ? Installation du pique-nique duquel nous serons prévenus la veille pour le lendemain ? Quelqu'un a appuyé sur le bouton rouge ? Quand est-ce-qu'on mange ?

Pas lu votre billet, Robin, je me méfie du spoil après m'être fait avoir plusieurs fois.
Désolé.
Par contre, si le chef est d'accord pour un dossier sur le marché transatlantique, il est possible que j'en reprenne.
J'ai décroché sur l'article. Je ne connais aucune de ces séries. J'ai entendu parler de certaines, mais c'est sur des chaînes payantes.

Et je n'ai pas compris en quoi tirer sur des pigeons montre le machisme de quoi ? La nana est une mère au foyer. So what ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.