55
Commentaires

Les renforts français en Afghanistan ont fondu en quelques semaines

Derniers commentaires

pour les gens qui parlent anglais un débat intéressant sur l'Afghanistan: debate on Afghanistan

au moins ils arrivent à avoir un débat "équilibré" alors que j'au vu cette semaine des emissions (notament "Ce soir ou jamais" jeudi dernier) où toutes les opinions allaient dans le même sens (contre la guerre) et j'ai entendu des trucs délirants: une participante au débat qui disait qu'elle en avait marre de voir l'image de la femme qui se fait executer dans un stade parceque en gros ça donne pas une image des Talibans qui soit fidèle à la réalité....mais c'est quoi ce pays où on entend des trucs comme ça sans que ça choque????
voici le lien vers le site de Liberation voir presentant la situation des effectifs prévues.

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2008/04/les-vrais-chiff.html

Et voici la citation de l article de Mr Jean-Dominique Merchet, journaliste à Libération

"Les vrais chiffres: la France enverra plus d'un millier d'hommes en Afghanistan

En matière militaire, le diable se niche souvent dans les détails. Alors que le président de la République a bien annoncé, hier à Bucarest, l'envoi d'un renfort de 700 hommes en Afghanistan, les effectifs français présents dans ce pays vont augmenter d'un bon millier d'ici à l'automne prochain. Voici pourquoi et comment:

1) Il y aura d'abord les 700 hommes du bataillon, aujourd'hui affecté à la Reserve stratégique de l'Otan (NSR). Cette unité remplacera des Américains, qui partiront dans le sud de l'Afghanistan. Comme l'a précisé Nicolas Sarkozy, ils seront déployés dans l'Est du pays. "Nous voulions une continuité géographique avec Kaboul, où nous sommes déjà. C'est plus simple en termes logistiques et donc moins coûteux" explique-t-on au ministère de la Défense. Ce renfort devrait coûter de l'ordre de 150 millions d'euros par an. La date ("A l'été" dit-on au ministère) et le lieu exact du déploiement n'est pas encore connu. Des discussions sont en cours avec les différents états-majors de l'Otan (Kaboul, Bruxelles, Brunssum). Les troupes actuellement désignées pour cette mission sont issues de la 11ème Brigade parachutiste, en particulier du 8ème RPIMa. Mais, si leur déploiement tarde un peu, les paras pourraient passer leur tour et la mission reviendrait sans doute aux troupes de montagne.

2) A côté de ce nouveau renfort, deux renforts étaient déjà programmés et annoncés:

- En aout, la France doit prendre, pour la deuxième fois, la responsabilité de la RCC (Regional Command Capital), c'est à dire la région de Kaboul. C'est un commandement tournant entre trois pays : France, Italie et Turquie. Pour assumer cette responsabilité, un état-major ainsi que des moyens de soutien et de protection seront envoyés à Kaboul, en plus du bataillon français présent dans la capitale. Soit 300 hommes supplémentaires. Cette mission durera environ un an.

- Dans le cadre de son effort de soutien à l'armée nationale afghane, la France avait prévu d'envoyer une cinquième équipe d'OMLT (Operationnal Mentoring Liaison Team) dans la province d'Oruzgan, un secteur confié aux Hollandais. L'effectif de cette OMLT sera d'environ 80 hommes, issus pour l'essentiel du 2ème Régiment étranger d'infanterie (REI).

Faisons l'addition : 700 + 300 + 80 = plus d'un millier de militaires, qui viendront s'ajouter aux 1500 actuellement présents dans le pays.

Les forces spéciales ne retourneront pas en Afghanistan

Le COS n'enverra pas un nouveau détachement, même si l'hypothèse a été sérieusement étudiée. Les forces spéciales ont été présentes en Afghanistan de la mi-2003 à la fin 2006, dans le cadre de l'opération Arès. "Les forces spéciales doivent être employées dans des opérations spéciales", explique un responsable militaire. Or, la mission confiée aux Français s'apparentera à du "contrôle de zone" dans un secteur difficile. Un travail pour l'infanterie légère. Les leçons de Spin Boldak (où avait été engagé le COS) semblent avoir été tirées. En revanche, le COS poursuivra sa participation à la formation des forces spéciales afghanes".
bon. partons d'une banalité : "la guerre, c'est pas bien"
et quand le reste du monde se bat contre un tout petit groupe de gens, y a sans doute moyen de le amener à plier sans utiliser la violence, non ? à 5 milliards contre eux je crois que l'histoire va durer très peu de temps
après, ça veut dire qu'il faut qu'on fasse la guerre à la chine, à la russie, à la corée... et parfois même un peu aux états-unis, et là, on n'a pas gagné...
non, la guerre c'est vraiment pas une solution ; on l'admet pour ces grands pays-là, pourquoi ne pas l'admettre aussi pour des petits états, et des groupuscules terroristes, moins bien organisés, moins clairement identifiés, mais dangereux au même degré... (même si c'est peut-être plus visible là)
à propos du vite-dit

http://www.arretsurimages.net/vite-dit.php#id362


Bien avant le Post, cette vidéo qui tourne un peu sur Daily et youtube a déja été signalé ici

http://www.lecourant.info/spip.php?article980


(auto-promotion personnelle)

Je sais qu'on a pas l'aura de la filiale du Monde mais autant le signaler.....
100 , 1000 hommes ça ne va pas changer grand'chose à la situation de l'Afghanistan.
Qu'est-ce qu'on veut faire ? gagner une ou deux batailles sans doute , et après ?
Le problème est l'occupation; les russes n'y sont pas arrivés avec de 80 à 100000 hommes.
Il faudrait une armée de 750 000 hommes pour occuper l'Afghanistan.
Même si on ne s'occupe que du 1/3 de l'Afghanistan, ça ferait quand même 250000 hommes.
On est très loin du compte, et cette guerre ne peut pas être gagnée durablement contre la population.
Et les USA vont finir par composer avec les talibans.
Tout ce qu'on a à gagner c'est : des pertes de soldat, des dommages collatéraux sur la population voire des exactions,
un risque d'escalade, et certainement aucune reconnaissance des USA.
Bonjour,
C'est facile de dire , on envoie mille hommes, mais ça suppose qu'on en a deux mille sous la main pour les remplacer sur 1 an, vu que les durées de séjour sont de 4 mois, sur plus long terme, je ne vous évoque même pas le problème.
En pleine révolution RGPPiénne, dont l'équipe d'audit Défense (voir le site du point) propose la suppression de 32000 militaires d'içi 2014, il faudra peut-être racler les fonds de réserve, pour vouloir continuer à maintenir son "rang" de "grande puissance" sur tous les théâtres d'opérations dans lesquelles les forces françaises sont engagées ou prépositionnées (11 100 au mois de mars 2008 ; http://www.defense.gouv.fr/).
En pleine restriction budgétaire, il va falloir trouver "des sous" pour payer le surcout de solde du aux "opérations extérieures" et l'usure ou la destruction du matériel. Tout cela est loin d'être gratuit.
Alors les effets d'annonce, il faut pouvoir les gérer dans la durée, ce qui manifestement ne sera pas évident, les réserves humaines et financières n'étant pas extensibles. L'autre solution consiste à dégager le terrain ailleurs (Afrique ??) pour que d'autres (devinez qui ??) puissent nous remplacer.

Cordialement
@liftt123

quand les américains et les sous-américains sont entrés en afghanistan par les airs (missiles tirés de très très loin), ce n'était pas pour secourir des femmes accusées d'adultère et abattues à la kalachnikov dans les stades. On connaissait ces images avant le 11 sept.
mais rassurons-nous le gouvernement de jospin aurait boycotter les Jeux de Kaboul s'il y avait eu des Jeux dans ce curieux endroit du monde.

vous insistez lourdement sur le fait que si les américains s'en vont, c'est la porte ouverte aux talibans.

vous pensez sincèrement que la présence des américains et autres bactéries européennes sont en afghanistan pour protéger les afghans des talibans et leur délire de charia ?

il y a d'autres pays à haut degré de charia qui sont amis des états-unis et où les femmes sont lapidées joyeusement ( mais bientôt elles pourront conduire des voitures, fini les courses crapuleuses sur la banquette arrière avec le chauffeur).

choisir entre bush et mollah omar ? waouh !

ça c'est une question qui vaut des millions !

j'ai le droit à un appel téléphonique je crois. - allô mohandas karamchand ?
a voir absolument : war made easy bientot diffusé sur planète
http://www.planete.tm.fr/programmes/fiche.html?PROG_ID=197899&BROA_ID=34682

Comment on peut encore croire que les raisons de la guerre sont la liberté et la paix alors que les guerres ont toujours été économiques!

Vous croyez aussi que c'est Ben Laden / AL Qaeda à l'origine des attentats du 11/9 ? (démenti par lui même et non prouvé par les US).
Vous croyez aussi qu'il y a des armes de destruction massives en Irak ? (gouvernement US a reconnu qu'il avait tort)

Quel est le seul pays constamment en guerre depuis 1945 ? au nom de la "démocratie" et de la "liberté" ?
Quelles sont les matières premières disponibles en grande quantité en Irak et Afghanistan ?

Notez bien le pourcentage de victimes civiles entre la 2eme guerre mondiale, la guerre du vietnam et les guerres en Afghanistan et en Irak....on est à 90% en Irak il me semble.
Vous pensez que les Irakiens et les afghans encore vivants remercient les USA ?

Il serait temps d'ouvrir un peu les yeux tous ceux qui croient que c'est une guerre contre les talibans... ils ont bon dos. En plus ils sont sacrément doués car avec l'OTAN contre eux, ils sont toujours là des années après!
Et alors 1000 soldats versus 250 hommes, c'est pas incompatible .
Yaka envoyer 750 femmes ( avec casque et visière bien sûr pour ne bas choquer les talibans )
Je trouve vos avis extrêmement intéressants sur la "guerre d'Afghanistan."

J'ai évidemment moi aussi un avis. Seulement, j'estime qu'il n'est pas intéressant parce que de toutes façons, personne ne nous demandera notre avis. Ni à nous ni à qui que ce soit d'autre.

C'est tellement évident que cette décision n'a même pas été annoncée officiellement en France. Parce que ce qui me laisse pantoise dans cette article, c'est d'apprendre que Le Figaro, journal très proche du pouvoir actuel en France, l'a appris par un canard anglais. Il semble que personne n'ait à connaître dans notre pays de cette décision régalienne, et personne ne saura pour quelle raison nous augmentons les effectifs français dans cette guerre de pacification. Pourtant, ça me semble important, parce que ça concerne la vie d'un certain nombre de gens, d'Afghans, d'Américains, et incidemment aussi de Français.

Nos gouvernants sont tellement occupés à faire de la com pour de la com qu'ils n'estiment ne pas avoir à nous informer de ce genre de décision sans parler d'en débattre, au Parlement, par exemple. D'éminents spécialistes expliquent qu'aux USA, pays très avancé, c'est le cinéma qui permet de "décider" collectivement de grands choix stratégiques.

Peut-être que chez nous, c'est dans la BD, dans Astérix ou Iznogoud, par exemple. Yaka regarder.
Au moins, si on ne trouve pas, on se consolera parce qu'on se sera bien marrés..
Une dizaine ,de centaines ?
ben, c'est quoi la différence? "quelques", c'est quoi? 1,2,3 ... 10, eh ben, dix centaines ça doit faire pas loin d'un millier.
non mais ...
vive la com ...

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

sarko ne part pas combattre les talibans au nom des femmes, sinon ça se saurait. il ne s'agit pas de choisir entre combattre sarko ou combattre les talibans, ce sont deux choses bien distinctes.
on peut combattre les fous furieux de tous bourds, de toutes religions, qu'ils égorgent les femmes ou qu'ils placent les curés au dessus des instituteurs . tout est relatif, la menace et la réaction devant être gradués

Je suis athée et chaque jour un peu plus fier de l'être

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

des renforts en afghanistan sont indirectement des renforts en irak . c'est la même guerre , le même objectif : encercler l'iran , pour ensuite l'attaquer ; et bush aimerait accomplir ce grand oeuvre avant de partir .

euh pardon, la France n'est pas en guerre. ça obligerait de passer par le Parlement pour envoyer les troupes ^^
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.