321
Commentaires

Les pravdas du live

Rien. Pas un mot. Pas une image.

Derniers commentaires

Tiens, en traînant sur Facebook, je suis tombé sur cette vidéo. Ça prouve que tous ne sont pas aussi insupportables à l'UMP, mais il y a aussi une belle pépite lâchée par ce cher Franck Riester vers 2min30 : Ruth Elkrief serait politiquement à droite (mais chuuut). Ca ne surprendra personne ici, mais c'est toujours marrant à entendre dans la bouche d'un député UMP :-)
Ca n'a pas grand chose à voir avec le sujet mais journalistiquement je trouve l'affaire qui suit très instructive, elle me semble même comme une métaphore de ce qu'est devenue la presse :

5 juillet 2012 : Gagnez une villa à Marseille pour 10 euros !

25 janvier 2013 : Aix : la "maison à 10€", une escroquerie organisée ?
Faire la pub des pro-lois du mariage pour tous, c'est gèner la droite. Or ce sont des médias de droite.

Ce qui me frappe le plus, dans le suivi des manifestations contre et pour le mariage pour tous, c'est le fait que lors de la manif contre la loi, le slogan des manifestants était la protection des enfants.
Les médias n'ont pas moufté, quelque intervewés s'étaient élevés contre cette contre-vérité. Il semble que tous les psys considèrent qu'un enfant a besoin d'un père et une mère.
Hier, le discours, c'était de dire que les enfants d'homosexuels ont besoin d'un statut par rapport aux gens qui les élèvent.

De tout cela, un observateur extérieur et sans parti pris en conclut que le fait de ne pas avoir un père et une mère est néfaste pour les enfants, mais on doit l'accepter parce que c'est une situation de fait.

Alors que la réalité est toute autre, car on n'interroge pas les bons psys qui pensent que justement, l'équilibre mental, c'est de pouvoir affronter n'importe quelle situation avec les armes que donne l'amour des parents, quels qu'ils soient. Et que le sexe des parents n'a pas d'importance. Ce qui est important, c'est d'avoir de bons parents. Des parents qui vous poussent et vous accompagnent vers votre avenir.
Sans cela, on peut être heureux, mais c'est beaucoup plus difficile.
Devinez ce que Varlin reçoit de ses amis du club des Bannis anonymes?


Bonjour,

Votre message a été modéré.

Si un acte de modération vous paraît injustifié, veuillez nous contacter à l'adresse ci-dessous.

Bien à vous,

Eric Mettout
Rédacteur en chef LEXPRESS.fr
01 75 55 14 66
emettout@lexpress.fr


Votre message : Bravo à Naïve qui a réussi à fourguer ce produit complètement démonétisé à Barclay. Le texte de cette chanson est d'un grotesque à mourir de rire. La pauvre est sortie avec Mike Jagger et toute la crème du rock n' roll, malheureusement elle ne fume pas de joint (c'est comme Bill Clinton qui n'avalait pas la fumée). La pauvresse est passée du Carlton au Sofitel. Vite, achetez son disque qu'elle puisse se loger décemment. (j'espère que je ne fâche pas M. Barbier, son grand ami, ni Éric Mettout, qui ne supporte pas qu'on puisse avoir des appréciations différentes de celles de son patron).
Url de l'article : Carla Bruni chante Chez Keith et Anita, son nouveau single
Ce serait pas mal un article de fond sur le positionnement des médias (et ses éditocrates) sur la question du mariage pour tous. Ca m'évoque étrangement 2005 et le référendum.
LCI et i-télé se sont auto-proclamées chaines d' "info", ce qu'elles font visiblement très mal.
Je propose donc de les renommer en fonction de ce qu'elles sont en réalité: chaines de "m...."

Que font ces branleurs du CSA?
Pour une fois les chaînes d'infos ont couvert un évènement à la hauteur de ce qu'il représente. le mariage gay n'est qu'un sujet de plus pour diviser les Français...et soyons honnêtes il ne déchaîne pas les foules... il n'y a pas des millions de Français qui sont prêts à se battre pour donner le droit à l'enfant à des couples stériles... par contre les gens sont contents de voir un exploit sportif, belle distraction et rendez-vous autentiquement populaire. il n'y a qu'à comparer les deux foules présentent à Paris et aux Sables d'Ollones...
en plus ce n'est pas sur ce site qu'on va nous expliquer que les médias sont vent debout contre le mariage Gay. il ne se passe pas un jour sans que les grands éditorialistes le défende en nous expliquant qu'il s'agit d'une évidence. je sais que tout le monde a une fâcheuse tendance à se croire minoritaire et persécuté mais il faut être un peu honnête. je compte sur @SI pour faire ce travail là. Sinon à quoi bon vouloir jeter un autre regard sur notre monde médiatique.
Un étudiant en école de journalisme
Du calme Daniel :
Et les leçons du passé alors ?
Comment se forgea l'opinion durant les années ORTF qui aboutirent au 10 mai 81 ?
comment se forgea l'opinion lors du Non au référendum Européen en 2006 ?

Qui regarde le chaînes d'infos en continu : très peu de monde.
Qui suit leurs débats ? encore moins de monde
Qui les regarde pour se faire une opinion ? deux pelés trois tondus.

Les leaders d'opinion existent, ils ne sont pas sur les Chaînes en continu. On se calme.
J'aime la candeur de DS quand il fait semblant de croire que les chaînes dites "d'information continue" ont pour but d'informer.
et dire que les journalistes (pas tous..) nous ont expliqué , pendant l'affaire Cassez, que la télé mexicaine était orientée.. il est vrai qu'en France, grande démocratie qui donne des leçons au monde entier, nous avons , grâce au grand nombre de chaînes " indépendantes" , une diversité de points de vue , dixit Alain Duhamel dans une émission de Ruquier. Ah bon... Regardez par exemple C dans l'air, pourtant sur une chaîne publique, la diversité des points de vue......notamment sur l'économie, l'Europe etc.. ce sont toujours les mêmes "experts" que l'on entend ( parfois les mêmes sur des sujets très différents: ex : Christophe Barbier, quel talent..il sait tout...... ). Quand aux LCI, iTélé, BFM et compagnie, c'est la course à l'audience, mais racontent tous la même chose sous des formes différentes ,et encore!
Est-ce que vous ne faites pas un procès d'intention un peu rapide ? Non pas qu'il ne faille pas se poser les questions, mais je me demande plutôt si les causes de la surmédiatisation ne sont pas à trouver autre part que dans l'association à une partie ou à une autre. Ce qui est recherché, c'est le buzz, c'est ce qui va faire le plus d'audience : or, il y avait dans la manifestation du 13 janvier quelque chose de bien plus "médiatique" que dans celle de dimanche : la possibilité d'un dérapage. N'est-ce pas ce qu'attendaient les médias ce jour-là ? Le bon gros dérapage homophobe ? En revanche, la dénonciation des accusations en homophobie ne font pas recette : elles ne font que renforcer le camp des anti. Plus on insulte les anti d'homophobes, plus ils se mettent sur la défensive et refusent le débat, campent sur leur position, et au final refusent de voir les arguments rationels qui démontent les leurs. Et puis, la manifestation du 13 janvier était au moins deux fois plus importante, deux fois plus nombreuse ; n'est-il pas quelque peu logique quelle soit moins médiatisée ?

Je ne dis pas que tous ces arguments absolvent BFM TV ou Itélé. Je cherche juste à mettre en évidence que les raisons de ce silence ne sont pas forcément à chercher dans un parti pris idéologique. Mais bien dans la vieille fabrique de l'information : l'audience, l'audience, l'audience.
Quelqu'un peut m'expliquer en quoi cette manifestation devait primer sur le vendée globe ? Ces manifestation (pro comme anti) n'auront la moindre influence sur l'adoption de cette loi ! La législation se fait à l'assemblée nationale, pas dans la rue... Pourquoi privilégier une non-information à une vraie ?

J'en ai plus que ras-le bol de n'entendre parler que de ça dans les médias! Ras-le-bol d'entendre des pseudos débats qui ne sont qu'invectives et insultes.

Oui, l'arrivée du vendée globe à été une bouffée d'air frais dans l'info de ce dimanche, et j'en redemande, l'aventure de ces marins me fait plus rêver que le marriage, qu'il soit pour tous ou pas...
Il ne faudrait pas que le traitement scandaleux des chaînes privées eclipse et excuse le service public.

Dans la manif, à 16h, espérant avoir deux-trois chiffres (et la couverture 3G étant pourrave dans la manif - cher Thomas :) ) je me branche sur France Info. Premier titre, qualifié d'"évènement de la journée" par la journaliste : l'arrivée de François Gabart. Deuxième titre ? L'Open d'Australie. La manifestation pro-mariage (et pro-PMA, il ne faudrait pas l'oublier non plus, François !) ne fait que le troisième titre...
pour savoir si je suis un cas isolé... Est-ce qu'il y a quelqu'un sur cette planète qui en a quelque chose à ficher (je reste polie) de tous ces navigateurs et navigatrices qui font le tour du monde seul ou accompagnés, d'est en ouest, du nord au sud, avec des sponsors divers et variés???

Les mats cassés, les tempêtes, tout ce bazard, là. Qu'est-ce qu'on en a à f...

Pour la météo marine sur France Inter, ça passe désormais en grandes ondes. Je propose qu'ils fassent la même chose pour les courses maritimes. Les journaux de la matinée de dimanche n'ont été consacrés qu'à cela + un obscur joueur de tennis dont l'éventuelle victoire à je-ne-sais-quoi serait la 1ère fois qu'un joueur gagnerait je-ne-sais-quoi à je-ne-sais-combien de fois consécutive... :-(
Il n'y a pas que le Vendée Globe qui ait fait de l'ombre à la manif. L'incendie de la discothèque brésilienne grignote aussi de précieuses minutes de temps médiatique. A se demander si ce n'est pas Frigide Barjot qui a mis le feu.
Sauf que ceux qui défilaient le 13 janvier sont un petite minorité. Donc, leurs idées sont représentées grâce à une couverture médiatique (et surtout téloche) sans commune mesure avec leur poids.
Les Français approuvent le projet de loi et désapprouvent le temps d'antenne et autres articles consacrés à ce sujet.... donc Itélé et BFMtv ont d'autant plus tord de faire ces choix éditoriaux.
et après, les médias pleurent parce qu'ils ne sont pas crédibles....
Que c'était beau ! Tout un peuple, le jour du Seigneur, uni pour célébrer ce héros hétéro, symbole de la famille européenne respectueuse des Lois naturelles, mettant ses talents au service d'une de ces entreprises qui pallient les défaillance de notre pauvre sécurité sociale antédiluvienne, comme l'étaient ces pauvres rastaquouères qui, au même moment, échouaient à labourer les pelouses du Champ de Mars.
La prouesse qui consistait à oublier la manif d'hier n'étonne pas chez BFM et son patron riche homme de droite Alain Weil.Pour Itele du groupe Canal,ça surprend davantage puisqu'ils ne sont pas spécialement des parangons de vertu...Quant à la barjot(syn:folle,farfelue)elle ne le fut pas non plus.BFM et I tele préfèrent les manifs hypocrites et moisies.
François Gabart fut leur excuse ce dimanche.Il mérite mieux que ça,pour ce qu'il est et ce qu'il a fait. Quelques jours plus tôt ces chaines ne connaissaient plus que Florence Cassez.Elles auraient pourtant dû la laisser tranquille.L'info,chez elles ,c'est du sensationnel à tout prix.
Merci une fois de plus Daniel de faire le boulot pour nous !
Pendant ce temps, je suis allée voir "Alceste à bicyclette" : Lucchini et Wilson épatants ! et l'ile de Ré !!!
rentrée chez moi, j'ai relu le misanthrope et j'ai fait une découverte de taille : je croyais connaître mon Brassens sur le bout des doigts (ses inspirations et tout et tout ... mais j'ignorais que "le temps ne fait rien à l'affaire" était du Molière dans le texte !
à côté de ça, BFMTV ou Itélé, du pipi de chat (sauf le respect que je vous dois...)
Ceux qui défilent dans la rue en espérant passer à la téloche méritent le mépris et les sarcasmes. On bat le pavé pour des idées, des principes, pas pour passer aux 20H de TF1 et France Télévision.
Et j'en ai ras le bol du "mariage gay", de ces unes et de ces faux débats qui s'étalent sur des pages avec l'avis du dernier people en date. Qu'on leur donne le droit de se marier et qu'on passe enfin à des problèmes autrement plus urgents.
Leur non représentation ? Mais c'est une blague ! Comparé aux 8 millions de pauvres que compte le pays, combien de fois en voit-on invités sur les plateaux de télé pour un débat, ou se voient offrir une tribune dans un grand quotidien ?
Non mais BFM et iTélé n'ont pas de journalistes le week-end, c'est des stagiaires sans initiatives. Par contre, BFM et iTélé, ce qui les intéressait, c'était d'être présent au spectacle au théâtre du rond point qui suivait l'opération same-sex mariage. Paraît qu'il y avait le champagne qui coulait à flot.
Bonjour
Dites Daniel, vous tirez un peu sur l'ambulance.
Pouvez-vous nous indiquer le taux d'écoute de ces 2 moulins à "bonnes" paroles ? Fifrelinesque.
Ca m'arrive de voir leur patos pendant 1 seconde en zappant très vite. Alors comme le dit Thomas, souhaiter son passage sur ce genre de média ça me parait un peu décalé.
Tient, dans mon zapping du dimanche, j'ai aperçu un comique sur la 5 en fin d'après midi. Chacune de ses paroles était un gag pas loin de celui du petit pain au chocolat. L'UMP est vraiment au fond du trou.
Dans le meme registre les medias du jour nous balancent une info qui vaut "parti pris " : "le defilé des pour 3 fois moins nombreux que c est des contre !!! " aucune enquéte sur les moyens deployés par qui ? comment ? pourquoi ? et l astuce médiatique des cathos (? ) de la droite ( ? ) de extréme droite ( ? ) de se refugier derriere des paravents bien ciblés (Frigide Fardot , une contre dite de " gauche " etc .... )
C est plus vendeur que le cardinal Barbarin disant que le mariage homo etait la porte ouverte à l inceste ......
Magnifique édito. Parfait. :)
"Tu n'existes pas, tu n'as jamais existé, je ne te vois pas, je ne t'ai jamais vu. Cette humiliation-là, que subissent à longueur "...de temps les opposants au mariage dit "pour tous" : accusés ouvertement ou par sous-entendu d'accointance catholique (et donc d'archaîsme) ou pire (est-ce vraiment pire pour certains ?) d'homophobie. La morgue affichée par le gouvernement à l'endroit des opposants à ce projet est systématique...

Les médias vont dans le même sens, ne vous en déplaise : ils servent la soupe aux partisans du projet en mettant en avant cette revendication d'égalité comme une évidence à longueur de débat et ils passent leur temps à assimiler extrême droite et religion aux opposants au projet. Si je prenais les mêmes types d'arguments que les partisans du projet je leurs prêterais des intentions plus ou moins fantasmées : le projet de loi étant voué à être voté sans le moindre doute, nul besoin de médiatiser cette manifestation qui n'aura aucun effet. Une manifestation qui va dans le sens du projet du gouvernement en place (avec une large majorité) ne présente pas grand intérêt (mis à part la nouveauté du phénomène). Ils valident ainsi, en creux, l'inéluctabilité et la nécessité de cette réforme.

"il en est peut-être quelques centaines, quelques milliers, qui croyaient encore que l'image télévisée reflète le réel"
Mais vous savez bien que le réel cela s'interprête et qu'il n'est que ce que l'on veut : tenir comme un principe fondateur et structurant qu'un homme et une femme sont utiles pour procréer est une ineptie (non discutable car homophobe) pour les partisans du projet. D'ailleurs, pour les plus fervents partisans du mariage pour tous il n'y a pas de différence entre un couple homo et un couple hétéro (pas de différence du tout, zéro, nada, que dalle) et il n'y en a pas non plus entre un homme et une femme....alors, refléter le réel ???? ils doivent bien comprendre que cela n'est pas une obligation : c'est même souvent preuve d'une volonté passéiste et réac.....

la société veut des héros en direct et du suspens : l'arrivée d'une course répond bien mieux à la modernité à laquelle nous sommes tous sommés de nous plier.
Ca gueulait fort chez les twitteurs hier aprèm ! Boycott des chaînes toute info ! (je les boycotte depuis longtemps). Râlez en envoyant un mail... z'êtes déjà allés sur les sites de ces télés-vendeuses-de-produits-lancés-par-des-pubs ? Quasi impossible d'exprimer un avis : z'êtes un consommateur, un mouton, donc on vous vend nos programmes, eh, vous n'avez aucun droit !
Et j'imagine que les sponsors de Gabart ont dû se frotter les mains, avec toutes ces retransmissions en direk-live !!!

La médiacratie est en train de se tirer une balle dans le pied car elle prend les téléspectateurs pour des cons... Il serait temps qu'elle réalise que ses bénèfs viennent des taux d'écoute et de satisfaction et qu'elle dépend du public qui les regarde. Ce petit monde démédia a vraiment un train de retard.
C'est pas grave, les telespectateurs de la même chaine ont pu une nouvelle nouvelle fois re-réentendre causer Guaino, son pathos, ses nerfs, sa France (rase-rase) en fin d'apm sur fond d'image de la manif en rose et bleue de cakes jours avant.

manif très sympa en tous cas.
la multiplication des chaînes n'est pas synonyme de multiplication des points de vue, juste une augmentation du bruit.
C'est désolant de voir toutes ces rédactions réduites au rôle de mouton [s]de Panurge[/s] d'annonceurs, sponsors ou lubies de propriétaires de ces chaînes.
Vont nous faire regretter l'ORTF.
Certes, mais il y a comme un tourbillon dans cette petite histoire.
Voir tous les contempteurs des chaines tout-info, de leur vide constitutif, de leur éditocratie de 3ème cour, s'étrangler d'indignation parce qu'on ne braque pas les projecteurs sur leur événement du jour, c'est assez vertigineux, non ? Demander au vide de s'intéresser à soi, en quelque sorte : étrange époque...
Et si je peux me permettre, parmi tous ces redresseurs de twiitort, il devait y en avoir un paquet calé au chaud sur le canapé à attendre que St BFM ou notre Dame d'Itélé leur délivre l'évangile exigé, puisqu'ils râlaient en temps réel : que n'étaient-ils pas, pour les parisiens d'entre eux, avec nous, c'est à dire dans les rangs de la manif, la bonne vieille manif 1.0 dans le soleil froid ? Heureusement qu'il y a quelques gueux pour marcher pendant que la twittosphère arbitre les élégances...

Demander à la narration qu'elle décrive le réel qu'ils veulent, sans participer audit réel : vertige !

(oui, je sais, on peut aussi tout faire, regarder la télé dans la rue sur son téléphone intelligent et twitter dans la foulée... n'empêche)
Trois hypothèses :

- Un choix politique, il y avait un bonne manif à montrer et une mauvaise à cacher.

- Le public a besoin de nouveau, donc pas deux fois la même info à un intervalle aussi court.

- Quand on a un si bel objet de divertissement (au sens étymologique du mot) que cette course au large et aux profits on ne le laisse pas dans un placard.

En tout cas, on a encore la preuve que la multiplicité des chaînes n’entraîne pas la multiplicité des sujets ou des angles.

PS Je n’avais pas vu la une de Libé. On dit que ce journal a été, autrefois, de gauche. Maintenant, il est hollandais, du nom de ce type particulièrement flambyant sur ce sujet « sociétal ».
En province comme à Paris, je vois plein d'hétéros divorcés qui défilent pour que tout le monde profite du mariage. Schadenfreude ?
Merci qui ? Merci patron ! Répétez après moi : celui qui peut est celui qui a l'argent dans sa poche. Dans notre cas du matin, celui qui fait le chèque. What else ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.