45
Commentaires

Les portables sont-ils dangereux ? Oui. Enfin... peut-être.

"Dangers du portable : l'appel des médecins". Avec la Une, et deux pleines pages du Journal du Dimanche du 15 juin, le dernier coup médiatique de David Servan-Schreiber a fière allure.

Derniers commentaires

Vous l'expliquez très bien par le buzz sarkozien.
Le NON irlandais vous préoccupe et vous vous demandez à quel titre on bourre à fond l'opinion de la nécessité de faire plus d'EUROPE, afin de sauver l'EUROPE , de faire voter et revoter pour obtenir un OUI franc et libre , qui sait, à la fin ?
Eh bien, distrayez, déviez ! suscitez un problème grave et émotionnel, dépourvu d'urgence, mais on sait créer une urgence artificielle.
CONCLUSION, vous ne tombez pas dan le panneau, vous laissez tomber ça : Nous sommes tous des Irlandais.
Comment Daniel avez vous pu relayer un personnage comme Servant Schreiber qui ne cherche que la pub tout le reste ne l'intéresse pas le débat est valable mais sans le David comme origine! Comme con il y a mieux, demandez à mon ex-prof à Strasbourg Mr Israel. Le sujet est valable, la pub faite à David me révolte, comme pour le cancer, excusez-moi mais c'est un con et seul le marketing l'intéresse, comme papa et je cite Coluche: excusez-moi je vérifie les robinets....
à bon entendeur salut! Je précise je n'ai pas de télé depuis 10 ans mais internet me permet de choisir.
Je me suis amusé à faire une petite étude généalogique rapide de DSS. Voici ce que cela donne :



David Servan-Schreiber, médecin, auteur du best-seller Guérir (2003, Laffont) et de Anticancer (2007, Laffont)
Il dirige l'Institut Français d'EMDR, ainsi que l'association regroupant les praticiens français de cette méthode de psychothérapie (EMDR-France).
Il rédige des chroniques journalistiques dans la revue Psychologies Magazine

Petit fils d'Émile Servan-Schreiber, journaliste, co-directeur du journal Les Échos, et de Denise Brésard.

Fils de Jean-Jacques Servan-Schreiber Fondateur de L'Express, homme politique important et de Sabine Becq de Fouquières.

Frère de :
Édouard Servan-Schreiber, directeur d'un institut d'études, protagoniste de Conversations impudiques avec Madeleine Chapsal.
Franklin Servan-Schreiber, spécialiste des nouvelles technologies, ancien directeur de la communication du CIO
Émile Servan-Schreiber , spécialiste en marchés de l'information, fondateur du site newsfutures.com

Son oncle, Jean Louis Servan-Schreiber, auteur d’une dizaine de livres, crée avec Jean Boissonnat L’Expansion. Autour de ce titre se développera le premier groupe de presse économique français, le Groupe Expansion. Il comprendra entre autres, L’Entreprise, La Lettre de L’Expansion, La Vie Financière, La Tribune et des activités d’édition et de séminaires. Au début des années 90, JLSS, par une série de rachats et de lancements, étend l’activité de son groupe à l’Europe. Eurexpansion rassemblera des titres et des participations dans une quinzaine de pays. Il est particulièrement investi dans le magazine « Psychologie magazine »
http://www.strategies.fr/archives/1134/113404601/strategie_comment_jlss_a_relance_psychologies.html


Je suis certain qu’il y a beaucoup plus à creuser que cette simple recherche sur le net. Mais j’ai du mal à croire qu’une telle opération de com se fasse sans quelque arrière pensée !
Le fait que l'information soit transmise par des journalistes, plus ou moins spécialistes, (des imbéciles certains argumenteraient) est une problématique que asi a déjà rencontrée. Si mes souvenirs sont bons, une des sources du traitement unique et biaisé des jeux vidéo était cette même inculture du sujet traité. On a également vu qu'internet était un repère de pédophile du point de vue de la mère de famille alors que le professionnel du net avait une vision différente des choses. Et on remarque que dans les tous les cas les effets sont les mêmes. On a une méfiance des jeux vidéos, il faut arrêter de téléphoner et brider internet. Une peur du public au sujet des ces domaines techniques se développe.1

Je me pose tout un tas de questions à ce sujet. Tout d'abord, est-ce que cela provient de la même source que peur de l'inconnu que Stéphane Bohler a si bien décrit ? J'aurais une tendance à dire oui. Ensuite d'ou vient cette inconnue (spécialement pour les jeux vidéos et internet) alors qu'il y a des gens avec une connaissance en profondeur de sujet? J'aurais une tendance à incriminer le manque de culture technique/scientifique de beaucoup de journalistes (qui,corrigez moi si je me trompe, ont majoritairement, une éducation plus proches des lettres que des sciences)2. Est-ce que cela a une influence sur la société?
Pour le site média qu'est asi on pourrait également poser la question du mode de traitement des médias traditionnel des sujets techniques. Quelle légitimité à un journaliste généraliste ou un militan en comparaison d'un expert technique? Pourquoi les militants semblent-ils avoir plus de crédibilité auprès du public? Les blogs ne sont t'ils pas plus adaptés au traitement de ces sujets? Etc, etc...

Tout cela fait beaucoup de questions. Mais j'ai l'impression que c'est au cœur de beaucoup de sujets récents d'asi (ou d'ailleurs on a vu un DS dépassé par l'aspect technique des choses, alors qu'il est très à l'aise sur des questions de politique). Il pourrait être intéressant d'avoir un plateau composé de différents acteurs de ce genre de débat. Un militan, un lobbyiste, un expert technique, un journaliste généraliste, un bloggeur.... Et de préférence des spécialistes sur des sujets différents (de manière à éviter de tomber dans la discussion sur le fond, personne n'aura de fond en commun).3

Désolé de vous dire ce que vous devez faire, mais j'ai la nette impression que cette problématique est centrale et qu'elle nécessite un traitement indépendant de l'actualité et du fond.


1 J'aurais également pu citer la problématique sur les OGM ainsi que sur le 9/11 (même si l'aspect technique est moins important, il y a un clash experts-à-la-solde-des-puissants et gentils militants).
2 Bien entendu ce n'est pas la seule source, l'inculture scientifique et technique du public en général y est aussi pour beaucoup. Mais notre travail ici est la critique des médias.
3 Il pourrait être intéressant d'avoir plusieurs émissions sur le sujet avec des plateaux variés (mettre en relation la journaliste anti-OGM, le militan anti-GSM et le spécialiste en économie numérique et le mois suivante un jounaliste généraliste, un spécialiste jeux vidéos, un lobbyiste du tabac et un vulgarisateur scientifique).
Mais oui, le portable est ultra dangereux!

Regardons ensemble des conséquences d'un usage intensif sur une personne que nous voyons très souvent.

- L'usager a le cerveau qui se divise en 6 parties totalement déconnectées les unes des autres ce qui lui vaut de prendre des décisions absurdes et dangereuses.
- L'usager est saisi de soubresauts d'épaules, de tics nerveux, d'une hypersymétrie des mouvements digne d'un bébé de 3 semaines, d'un déséquilibre émotionnel flagrant.
- L'usager est accro à l'objet, et le personnalise au point de vouloir utiliser uniquement le sien perso, celui qui n'est pas protégé par un cryptage élyséen et du coup prête le flanc à des interceptions de SMS non désirées. (Il suffit d'un équipement type valise/recepteur et une proximité avec la source d'émission du mobile, ça coûte un peu cher mais pour un pro....)
- L'usager est sujet à des crises d'amnésie et a des accès d'incohérences type: " Moi je n'aime pas trop le fromage, hein, bon j'adore le fromage"(@Rungis2008)
- L'usager peut avoir des mini accès de syndrome de Tourette, style "casse toi pauvre con alors"... Brrr, ça fait peur hein?

Utilisons nos portables avec modération, sinon on aura tous une tête d'abruti comme..... qui ça déjà?
Bonjour,

à propos de l'étude interphone et du fait que "Le Centre international de recherche sur le cancer a d'ailleurs indiqué à @si que « le Dr Cardis a quitté la France il y a plusieurs semaines »...", quelques infos qui ne manqueront pas de vous intéresser sur http://www.microwavenews.com/interphonecracks.html

J'indique à Dan Israël que si Pujol relativise sur RTL pour éviter la panique, c'est aussi l'intention de Servan-Schreiber quand il dit qu'il continue à utiliser son portable. Le communiqué n'a rien d'alarmiste en lui même.

Comme j'ai bien suivi la couverture de l'appel, je me suis étonné d'un mélange sur le 20h de TF1 : le sujet commençait par les images de youtube sur les pop-corns, le fameux fake de la société d'oreillettes. Après réflexion, je ne pense pas que ce soit une volonté de décrédibiliser l'appel, téléguidée par le patron-opérateur. A moins que vous n'ayiez des infos ?

Christophe (www.guerir.fr, dirigé par DSS)
Je ne sais si certaines choses ont déjà été écrit par quelqu'un, auquel cas, désolé...

Concernant les 3 graphiques de cerveaux on peut lire :

*** On y apprend au passage qu'elles datent de... 1996, et donc du balbutiement du téléphone portable [...]
[...] que « les chercheurs de l'étude INTERPHONE ont obtenu des résultats comparables avec 129 téléphones portables récents », mais qu'ils « n'ont pas évalué l'absorption des cerveaux d'enfants » !
Ces belles images n'ont donc pas été réévaluées depuis plus de dix ans. ***

La dernière phrase est logiquement fausse! apparement seul les cerveaux d'enfants sont concernés par cette non-réévaluation, donc les 2 autres graphiques sont ok.
La 1ère phrase est bizarre, puisque vous même dites qu'on ne sait pas grand chose par rapport à ces graphiques, d'où pourquoi seraient-il forcément obsolètes? (ce qui est largement sous-entendu par cette phrase et la suite)

J'ajoute que globalement, on lit que " l'on n'a aucunes certitudes ", alors que ce qu'il ressort de tout ça est bien qu'il y a des choses concrètes, notament les personnes directement affectées de différents symptomes ;
et il serait illusoire de croire que toutes ces ondes n'auraient strictement aucunes influences sur le corps des gens, mêmes "normaux" ;
alors en effet, comme vous le dites, c'est une question de dose, degré ; on aura alors peut-être par la suite des seuils officiels à ne pas dépasser, d'absorption d'ondes par personne, mais comme quasiment tous les seuils officiels, il seront sûrement mal évalués, et hélas je ne sais si ces seuils existent : pourquoi ne serait-ils pas par exemple comme les PCB, absoluments tenacent !
De façon générale, les logiques officiellements "scientifiques" de dire "on n'observe rien donc aucun danger", voir souvent la logique "on n'arrive pas à demontrer Z par X+Y, donc on ne sait rien ", avec parfois "[...]et donc et aucuns dangers" ne me convient pas du tout, or c'est bien de cette façon que l'on rêgle les problèmes actuellement... : mon sentiment est que l'on néglige souvent la simple observation, et en même temps y accordons beaucoup trop d'importance quand l'on n'observe rien.

Ce que j'en conclut est que vous aimez bien aller à contre courant, être plus critiques que critiques ; ce n'est pas la premières fois que je me fait cette réflexion, et de ce côté-là, j'avoue être assez déçu ; cela n'empêche que vous soulevez régulièrement des sujets intéressants et que vous apportez des références et idées utiles, mais il faut encore faire du trie (non-négligeable) soi-même, décidement.
ON PEUT VOIR ASSEZ CLAIREMENT QUE LES TROIS IMAGES DU CERVEAU ET DES CONTOURS SONT EXACTEMENT LES MEMES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

ALORS, EST CE UNE SIMPLE ILLUSTRATION OU UNE SIMPLE SUPERCHERIE?????!!!!!!!!

COMMENCENT A NOUS EMMERDER AVEC LEURS MONTAGES TRUQUES............
L'utilisation du portable, c'est comme tout le reste... Des esprits inventifs ont créé un besoin au fil du temps
la cigarette (on voit dans tous les films et docus des gens qui fument...
qui boivent...
qui grillent leur pain entre deux plaques bardées d'amiante...
etc... etc...
le téléphone portable c'est venu avec ce désir du don d'ubiquité, d'être partout au même moment,
et du besoin de sécurité qu'on nous a inculqué au fil du temps...
Alors, on peut se demander simplement
pourquoi ai-je un téléphone portable ?
en ai-je vraiment besoin ?
Mais c'est trop demander
?
Si on arrêtait......................

Yolaine
On en reparlera dans 10 ans. Je constate simplement que les lobbies deviennent très nerveux quand des associations type Robin des toits dénoncent les portables et des études donnant des taux d'émission moyens et non des valeurs absolues pour les antennes relais installées sur les toits (si je me souviens bien, c'était dans un article lu il y a quelques bonnes années ; en tout cas ça avait fait des remous). Auraient-ils eux-mêmes des doutes ?
Les plus visés sont les gros utilisateurs : plus de 20 heures par mois (si je me souviens bien du reportage ...) J'ai l'air malin avec mon forfait deux heures partagées, jamais épuisé ...
En même temps, heureusement, parce que j'ai les bras trop courts, ben oui, pour tenir mon portable à bout de bras à 1m, je suis un peu juste.
Ce qui me fait m'inquiéter pour les enfants de 5 ans, qui ont les bras encore beaucoup plus courts que les miens : un enfant de cinq ans utilisant son portable plus de 20 heures pas mois court un gros risque, alors si en plus il fume ... ben quoi ?
Un esprit malveillant pourrait imaginer que M. David Servan-Schreiber a trouvé un moyen de relancer les ventes, peut-être fléchissantes, de son dernier ouvrage à succès... Après les mixtures de plantes médicinales, pour prévenir les cancers, se protéger des electro-magnétiques funestes émises par les portables prolongerait le filon? Mais ne cédons à la pure médisance et louons comme il se doit ce sauveur de l'humanité...
Attention ! Je vois ! Je vois ! Dans ma boule de cristal.
Je viens de devenir voyante. Subitement ! La foudre m'est tombée dessus en ce beau jour de juin où les nuages moutonnent au-dessus de Paris.
Je vois........ que Dan Israël est toujours pendu à son téléphone portable (normal, c'est son boulot qui veut ça), et qu'il a toujours le dernier modéle, avec les photos, et l'Internet.

Bref, il est accroc.

Je vois aussi que ce n'est pas le cas d'Anthony Morel, ni d'Hurluberlu, ni de Sylvain........

Bref, je suis persuadée que ceux qui sont accrocs à leur portable considèrent que ces dangers sont forcément purement virtuels, et que les autres y sont beaucoup plus attentifs, si ce n'est convaincus de leur dangerosité.

Pour ma part, je n'ai pas de portable. Ne pas vivre dans l'immédiateté, ça permet de faire sa vie cool et ça permet de réfléchir sereinement. Et je suis persuadée que les micro-ondes basse fréquence qu'émettent les portables peuvent être génératrices de cancers du cerveau et de tumeurs des glandes salivaires (étude japonaise) si on en abuse.

Mais je reconnais que ce buzz médiatique autour de Servan Schreiber est limite douteux, en tout cas inapproprié.
Sensibilité électro-magnétique, kesako ? Ben un truc reconnu comme handicap en Suède, et surveillé en Allemagne, mais pas en France. On a vraiment trop de chance en France, tout s'arrête à nos frontières : le nuage de Tchernobyl, les ondes tueuses, et bientôt la Coupe d'Europe de foot :-)
Merci pour ce très bon article... que j'avais réussi à lire hier soir lors de son passage ultra-express sur le site (volonté de DS d'étaler dans la semaine la diffusion des articles ou bien bug informatique?). L'article est daté d'hier soir et il n'a été mis définitivement en ligne qu'aujourd'hui midi...

C'est une très bonne enquête sur un micro-emballement médiatique au sujet de quelque chose qui n'est pas neuf. Enfin, si, il reste quand même que nous avons tous les jours la preuve devant nos yeux ébahis que le portable fait du mal au cerveau des tous petits :-)

Et encore bravo pour la comparaison terme à terme des deux extraits de jités.

Hurluberlu
Nous et notre manie des tiroirs...
Effectivement, un berger sarde ne risquera rien avec son portable (oûtre le fait qu'il n'aura ni réseau, ni interlocuteur); par contre, il serait temps que nous raisonnions en termes d'accumulations: additionnez les différents rayonnements de votre portable, votre ordinateur, le système électrique où que vous alliez, la télé, la photocopieuse, la chaine hifi, le micro onde, ... Le raisonnement de base (focalisons sur le portable) me rappelle Tchernobyl: un journal avait calculé qu'il ne fallait pas manger plus de 15 kg de myrtilles... C'est évidemment ridicule, mais en comptant tous les végétaux, les champignons consommés, on arrive allègrement au cancer de la thyroide.
Bizness is bizness.

Un publicité virale traîne aussi sur le net. Elle a été lancée par un fabricant d'oreillette bluetooth.
http://www.koreus.com/video/telephone-portable-mais-popcorn.html

Au début, j'y ai cru, alors j'ai mis du sucre sur mon portable pour faire des pop-corns au caramel.
J'ai pas l'air d'une conne, maintenant, avec mon portable qui colle.
J'aime beaucoup les citations du genre "il ne faut pas tomber dans la paranoïa de l'amiante" ... pourquoi ? l'amiante n'était elle pas dangereuse finalement ? j'aime beaucoup aussi les attitudes visant à tempérer à mort l'affaire à tord ou à raison ce thème - vu que personne n'a l'air de savoir quoique ce soit, quand d'autres sujets provoquent des alertes findumondesque à la moindre évocation de son nom. Deux poids une mesure qui pourrait s'expliquer par les fréquentations présidentielle si on n'était pas taxé tout de suite de théoriste du complot... parano... parano...
Il est dommage que la forme de ce type de campagnes nuise finalement au fond du problème.
S'il n'existe pas (encore) de démonstration scientifique validant les dangers d'une utilisation abusive du portable, il n'en reste pas moins qu'un faisceau de présomptions peut nous inciter à faire preuve de prudence.
Les lobbies sont très puissants en la matière, et il est dommage que le gouvernement français n'utilise pas les exemples du passé pour faire preuve d'une véritable vigilance sur le sujet.

Bien entendu, nous recevons des millions de particules de l'espace, nous vivons depuis des millénaires au milieu de champs magnétiques (dont celui de la terre); mais serait-ce une raison suffisante de ne pas prendre en considération les effets imputables à l'immersion dans de nouveaux types de fréquences ?

Nous aurons la réponse d'ici 20 ou 30 ans.

Anthony [ Blog à part ]
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.