24
Commentaires

Les petits pois sont rouges (de colère)

Pris dans une nouvelle embuscade

Derniers commentaires

[quote=La rapidité n'est pas le seul avantage des médias en ligne sur les mammouths des anciens médias]

Bof bof : et alors, ça fait changer la face du monde ? D'ailleurs, vous dîtes qu'il faut du temps pour ingurgiter tout ce déferlement d'infos...

Bref, la sphère est le dernier lieu de défoulement ou le catalyseur de pensées qui n'ont d'autres exutoires puisque vérouillées par les rédac' chef des médias. Mais cela s'arrête là !
Les preuves :
- la carte militaire a fait des vagues, mais les militaires n'ont pas fait de coup d'Etat, si ? ou j'ai râté un épisode ?
- la carte judiciaire fait des remous, mais j'ai pas vu de rébellion, si ? les dossiers vont être expédiés plus rapidement ? la cour de cassation sait faire des lois rétroactives ? ou j'ai râté un épisode ?

Cela reste la France des Grognards, celle des élites qui savent tout et ne disent rien de peur de déplaire au pouvoir napoléonien.
Autant dire que je reste serein, tout comme je l'ai été pour cette rentrée sociale de septembre qui devait être des plus chaudes ! Joffrin ne sait vraiment plus quoi faire pour attirer son lectorat.
Cette affaire de laisser trainer 2 missiles derrière soi est proprement scandaleuse, il y avait bien un moyen simple et rapide de les neutraliser avant de partir et je ne ferait pas l'affront aux militaires de leur expliquer comment mais le plus surprenant est venu d'un journaliste qui sur la radio a dit qu'il n'y avait aucun mort Français...pour l'instant car avec 2 missiles anti char, il y a moyen et ce gradé qui a dit que les talibans n'auraient peut être pas le mode d'emploi prend sûrement les autres pour des imbéciles, au pire" la recette "est peut être déjà sur internet.
A propos de la rapidité de diffusion des nouvelles sur les médias classiques, d'aucun devrait cesser de se demander pourquoi les gens n'achètent plus la presse.
Je viens de regarder le "C dans l'air" consacré à la colère des magistrats, diffusé jeudi sur France 5, intitulé Rachida Dati face à ses juges. Question que je me pose :Yves Calvi pousse t-il jusqu'au bout son rôle d'avocat du diable - dans ce cas, avec un sens du sacrifice remarquable -, ou bien est-il réellement un fervent admirateur de la garde des Sceaux ?
Toutes ses questions et relances - imprégnées de ce bon sens populaire tellement à la mode - ont semblé n'avoir de cesse que de trouver des justifications à la ministre et des poux dans la têtes des magistrats ou avocats, opinion des Français à l'appui. Seul le personnel pénitentiaire a été épargné par ses remarques faussement naïves.
Yves Calvi a focalisé son émission sur le conflit à l'égard de la personnalité de la ministre - probablement, imagine-t-il, victime de corporatismes étriqués -, mais aucune question sur le problème de fond, dont Rachida Dati est le symptôme : perte des valeurs humanistes, dictature de l'émotion, méfiance grandissante vis-à-vis des intellectuels, inculture philosophique (la séparation des pouvoirs dans une démocratie...) et, au bout du compte, la tentation totalitaire que l'on sent poindre derrière les revendications de protection. Il suffit de lire chaque jour les réactions des lecteurs du Figaro ou de lepost.fr, de plus en plus terrifiantes, pour se rendre compte à quel point quelque chose est en train de se déliter dans la société française.
Bref, "de quoi Rachida Dati est-elle le nom ?" est le titre de l'émission que l'on attend encore.
C'est hors sujet mais j'avais envie de dire que je suis sûre de me réabonner à @si.
Cordialement !
à propos de petits pois
... enfin pas complètement hors sujet.
Dans l'émission politique de France Inter et I-télé du dimanche 19 octobre, Cohn-Bendit, interrogé sur l'affaire DSK, avait fait le parallèle avec Haider.
Il avait dit à peu près ça : Les histoires extra-conjugales de DSK ne nous regardent pas, tout comme cela ne nous regarde pas qu'Haider ai passé 2 ou 3 heures à se souler dans un bar homosexuel avant son accident.
Et voilà que le matinaute apprend de la même oreille de le politicien autrichien Haider était bisexuel.
je l'avais lu ou vu il y a déjà quelques jours, sur le net il me semble (voire même sur google actualités).

Par contre, les missiles, effectivement je découvre ça ici. ;-)
Comme ça ne sert à rien de dire "de mon temps", je ne le dirai pas. M'enfin... de quoi vous étonnez-vous ? Pour être journaliste, quand j'ai commencé, il fallait ne rien dire contre l'Algérie française, aimer Sartre et avaler toutes les couleuvres proposées par le patron ou le rédac' chef. Les journalistes qui, aujourd'hui, sont encore "l'honneur de la profession" sont tout naturellement venus aux blogs. C'est évidemment là que ça se passe... en attendant que les "contrôleurs" contrôlent. Tout le reste est farce et bla bla d'enfumeurs. Je me demande - je ne le verrai heureusement pas, à moins que... - s'il n'y aura pas bientôt un "diplôme universitaire" obligatoire pour l'obtention d'une "carte de journaliste"... comme la nécessité existe en Histoire (ah! les "comités de vigilance") ou pour l'économie (ah! les grotesques). On s'achemine vers un monde muselé, ficelé. Un seul espoir : internet !
Et les nouveaux cadeaux fiscaux bien spéciaux , présentés par un type bien spécial ,Nouvelle salve de cadeaux fiscaux à l'assembléevotés par l'UMP à l'assemblée en pleine crise financière , ils en ont parlé les médias?
Qui, déjà, nous promettait la suppression des niches fiscales ? Allez, un effort de mémoire, quoi !
Le meilleur moyen de supprimer les niches fiscales reste quand même de supprimer les impôts, ne lançons pas la pierre au gouvernement à ce sujet...
1 - Non.
2 - Si.
3 - Même que c'est le prix à payer pour toujours bénéficier de notre imparfaite démocratie.
À ce qu'il me semble.
supprimer les impôts bien sur que non.
comme le dit FDC, c'est le prix d'une démocratie; réduire les impôts indirects, locaux, les plus injustes pour les remplacer par l'impot sur le revenu , oui;
remplacer en partie les charges salariales et patronales par l'impot sur le revenu, oui. ça reviendrait à payer es services publics en fonction de nos revenus.
shakeqi vient de supprimer la taxe professionnelle : par quoi remplacer ce revenu important pour les mairies ? impots locaux pour ensuite accuser les mairies majoritairement à gauche de mauvaise gestion ?
Dès que je lis une déclaration de ce personnage ma tension artérielle s'envole
Je me souviens des biscuits Petits LU (Lefevre Utile )
Lui c'est LI (Lefebvre Inutile)
Cet excellent visuel nous ramène tout droit à l'une des questions les plus fondamentales de notre existence : Bonduelle ou Cassegrain ?

N'oublions pas, au demeurant, que la terre est bleue comme une orange (un amateur de Curaçao)

Nous prendrait-on pour des billes, je n'ose le croire ?

Pour ce qui est des missiles Milan que nos brillants soldats se sont fait piquer en Afghanistan, d'ici à ce qu'ils ne leur retombent sur la poire dans une version modernisée et tragique de l'arroseur arrosé, il n'y a pas loin, à mon avis ! Encore une histoire d'existence, ou de fin d'icelle…

Haider quant à lui, non content d'être nazi couchait avec son assistant, se querellait avec lui, allait se beurrer comme un petit SS (faute de Petit Lu) dans une boîte Gay avant de se crasher comme une bouse avec sa somptueuse Volkswagen Phaeton V 12 lancée à près de 200 kmh en ville…

Un brave garçon, en somme !

Mais une existence de con...

***
Sans aller chercher hors de nos frontières, il y a aussi des infos qui ont du mal à passer en France même.
Je vous cite la déclaration de Sarkozy faite en marge de son discours en Haute Savoie.
"J'ai grand respect pour la démocratie, j'ai grand respect pour le droit de manifester. Mais quand j'entends des slogans de manifestation de ces derniers jours, d'une petite partie de la fonction publique d'état, je me demande si ils se rendent compte de la gravité de la crise. Que des gens viennent, de bonne foi, me demander, en réponse à la crise, d'embaucher davantage de fonctionnaires et davantage d'emplois publics, je me demande si ils ont bien compris dans quel monde nous vivons". (Souce France Inter - journal du 23/10/2008 à 19 H 00 de 12 min 32 s à 13 min 07 s)

A part France Inter, je ne l'ai retrouvée dans aucun média (Je ne sais pas chercher peut-être) ! Pourtant, ces propos sont très intéressants quand on les compare avec ses actes. Je vous laisse comparer et trouver.
Je recommande moi aussi la lecture des témoignages de tous les petits (ou gros) pois sur le blog de Maitre Eolas. Tous. Il faut tous les lire. Ca prend du temps. Ca fait peur. Ca chagrine.
Et ce matin, quand j'ai vu sur i-télé un reportage sur la boulette qui aurait été commise la cour d'appel de Paris, je me dis dans mon fort intérieur, comme elle tombe bien cette boulette, pour discréditer un mouvement qui se voulait à en croire certains "naissant".
Les commentaires sous l'article de Libé sont à vomir. On a l'impression de lire les commentaires après un article sur l'éducation nationale ou la dernière grève à la SNCF.
C'est pas étonnant qu'on ait un tel Président, quand on voit à quelle vitesse certains se précipitent sur le moindre nonosse qu'on leur tend. Ils n'ont pas lu le blog d'Eolas.
Pauvre Justice. Pauvre France !
Seriez vous daltonien, Daniel? Parce que les petits pois que vous avez mis en illustration sont verts (de rage?).

Cadeau d'un hurluberlu: les petits pois rouges (de colère) sont ici.
Ah mais ce n'est pas tout ! La chronique politique (souvent très intéressante) de Thomas Legrand, ce matin, sur France Inter synthétisait deux "affaires" suivies de près par asi, depuis quelques jours pour l'une (Chabot, Junker et le lavomatic), depuis quelques semaines pour l'autre (l'utilisation de la caméra cachée par les "Infiltrés").
C'est ici: le texte de la chronique en intégralité
Plus frappant encore, Thomas Legrand fait son boulot d'éditorialiste et donne son avis sur l'utilisation de la caméra cachée, qu'il défend vigoureusement, avec référence à Albert Londres, excusez du peu !

Et voilà donc le "vieux" média radiophonique qui prend part à un débat sur le média "d'âge mûr" télévisuel, initié sur le www-média "préadolescent". Assistons-nous à un mai 68 feutré dans l'univers médiatique ? En tous cas, la domination paternaliste des vieux médias a du souci à se faire.
Apparemment on avait de missiles anti-char (les talibans combien de divisions blindées?)
et pas de soutien aérien (qui pourrait servir aussi contre des chars).
Surement nous ne manquons pas de stratèges.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.