4
Commentaires

Les outils numériques, alliés du féminisme

La marche "historique" contre les violences sexuelles de samedi a rassemblé 49 000 personnes à Paris sans "avoir de site Internet", se félicite Caroline De Haas. La militante féministe explique à ASI comment les outils numériques tels que WhatsApp, Canva ou Typeform ont "bouleversé les règles du jeu des mobilisations".

Commentaires préférés des abonnés

Titre un peu court. On dirait l'émerveillement des journalistes en 2011, sur le thème Facebook a permis les Printemps arabes. La réalité des outils numériques, et votre article sur Twitter il y a quelques jours le rappelais bien, c'est que le harcèle(...)

Canva est un outil de création graphique en ligne, gratuit, lancé en 2013 par une start-up australienne.


Gratuit ? Vous êtes sûrs ? Alors comment sont rémunérés les professionnels qui fournissent les gabarits, les applications, le site, les outils, et(...)

Derniers commentaires

Mmh, contre le plan Juppé des retraites il y avait bien plus de monde, sans site Web, sans pub sur les réseaux sociaux, ni Canva Facebook ou Whatsapp.


En plus, «sans site web» pour une organisation dont le logo est un nom de domaine…

Canva est un outil de création graphique en ligne, gratuit, lancé en 2013 par une start-up australienne.


Gratuit ? Vous êtes sûrs ? Alors comment sont rémunérés les professionnels qui fournissent les gabarits, les applications, le site, les outils, etc ?

J'ai regardé, une partie est payante, évidemment. Exemple : des images, l'impression. Il y a des abonnements payants, par ailleurs.


Ce genre de site qui raconte qu'on fait du graphisme et des bandes dessinées les doigts dans le nez m'agacent beaucoup. Ils dévalorisent le travail des professionnels. Et en exploitent certains.

Titre un peu court. On dirait l'émerveillement des journalistes en 2011, sur le thème Facebook a permis les Printemps arabes. La réalité des outils numériques, et votre article sur Twitter il y a quelques jours le rappelais bien, c'est que le harcèlement sexuel se déchaîne sur les outils numériques. 

D'ailleurs, cet article le dis aussi : "Quand on publie directement sur les réseaux sociaux les liens des groupes WhatsApp, il y a des trolls qui diffusent de la pub, du porno ou des messages violents" 

Lundi soir j’ai vu par hasard un moment de l’émission Quotidien ... impression de découvrir la version télé de cet article. 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.