72
Commentaires

Les naufragés et les interprètes

700, après 400. Pour faire recette, pour forcer les Unes, pour percer la carapace du rédacteur en chef moyen

Derniers commentaires

Petit suivi. Un reportage édifiant sur la situation sur place des interprètes. Pour les faits nouveaux, c'est à la fin de l'article :

(...)" Pour faire connaître leur situation auprès des autorités françaises, les interprètes ont organisé trois manifestations à Kaboul. La dernière, le 5 mars, devant l’ambassade de France, a connu un grand écho médiatique. L’avocate française Caroline Decroix a décidé de se battre pour régler le problème des interprètes afghans et « les faire venir en France », explique-t-elle. Un collectif de 35 avocats a vu le jour ; il s’occupe de 127 dossiers.
Cette mobilisation a porté ses fruits : une délégation du Quai d’Orsay s’est rendue à Kaboul pour déterminer les modalités et les critères du nouveau processus de relocalisation. Le 22 mai, le collectif a été reçu au ministère des affaires étrangères, où il a appris que « tous les auxiliaires afghans qui ont travaillé pour l’armée française pourront déposer une demande de visa de long séjour pour eux et leur famille » avant le 30 juin.
A Kaboul, Adil Abdulraziq n’est pourtant pas tout à fait rassuré. « La France nous a abandonnés une fois et nous avons peur qu’elle recommence, explique-t-il. Tant qu’on n’obtient pas de visa, je doute que cette nouvelle décision puisse débloquer notre situation. »"
Sur les naufragés africains, Solo andata du groupe apulien Canzoniere Grecanico Salentino.
Leur dernier album, dont cette chanson est extraite, est magnifique.
A la fin du clip, apparait Erri De Luca, l'auteur des paroles.
Alarm phone est un numéro d’alerte fonctionnant 24h/24 pour faciliter le sauvetage de clandestins perdus en mer. http://cqfd-journal.org/Boat-people-Une-vigie-sur-la

« Si les migrants disposent à bord d’un GPS et d’un téléphone satellitaire, ils peuvent nous indiquer leur situation. À partir de là, nous consultons le site d’un réseau professionnel auquel nous nous sommes abonnés et qui te donne en temps réel la position des navires qui croisent à proximité, pour pouvoir les contacter et leur demander de porter secours aux naufragés. Nous n’avons pas de flotte à notre disposition, nous ne pouvons que servir de relais, ainsi que soutenir psychologiquement les désespérés en attente de secours. »
"Pour faire recette,"
On commence à pouvoir faire des moyennes !
Sur la question des traducteurs : le même problème aux Etats-Unis vu par John Oliver, avec interview de l'un d'eux et Smoke l'âne irakien devenu américain en guest-star.
@BIBI
Je suis d'accord avec vous, Bibi, sur le fond. Mais sur la forme, beaucoup moins.
Arrêtons enfin de nous _ la France_ auto flageller en nous désignant responsables de tous les maux sur terre!
Peut on admettre qu'on n'a pas toujours prise sur les évènements?

Les migrants sont les victimes de leurs propres régimes.
Vous avez raison, les dirigeants, là bas!, pas les nôtres! confisquent, exploitent à des fins personnelles les richesses des pays, appauvrissant matériellement et culturellement les peuples.
Ceux là s'enfuient, cherchent refuge dans nos pays, et cela, par voie de conséquence, devient notre problème, parce qu'on n'a rien à leur offrir, et que cela peut mettre en péril notre mode sociétal, lequel n'est certes pas parfait, mais tellement enviable!

Cherchons, suggérons plutôt des solutions ce que vs faites, en partie, Bibi.
Tiens, ce matin, j'ai entendu Borloo sur RMC, ça me semble sensé ce qu'il dit. Cela semble proactif, ça change de nos éternels belliqueux et néanmoins stériles débats.
Trois grandes tendances se partagent l'Islam : Sunnisme, Chiisme, et Kalachisme.
Après avoir éliminé un écrivain et un blogueur accusés de critiquer l'islam, les jihadistes bangladais aimeraient ajouter Taslima Nasreen à leur sanglant tableau de chasse.
C'est bien connu, les naufrages de migrants, c'est la nouvelle politique de l'UE de pêche au thon rouge !
J’ai un peu de mal avec l’ironie sur autant de morts, msieur Daniel…

Je profite de ce forum qui fleure bon l’amour et le pacifisme, pour vous signaler l’interview de Bachar Al-Assad par David Pujadas.
L’intégralité de cet entretien - France 2 n’ayant pas jugé utile de le retransmettre en intégralité dans son journal de 20h - se trouve sur le site de France 2.
Très sincèrement, ceux qui citent BHL lui accordent beaucoup plus de crédit qu'il n'en dispose et qu'il n'en mérite.

Quand je dis "nous", je désigne le mouton que conduit le berger médiatique. Il va de soi, et tant mieux, que certains, à la culture solide et à l'esprit critique affuté, sont moins enclins à se laisser entrainer par les gesticulations médiatiques et/ou politiciennes.
A vrai dire, je n'y croyais pas trop non plus au printemps Arabe. Trop beau pour être vrai, pensais je, avec ma petite tête de mouton.

La position de l'Europe face aux immigrations massives, et aux drames corollaires peut se résumer ainsi: on ne peut pas tous les accueillir, et on ne leur souhaite pas de mal non plus.

Oui DS, il faut offrir l'asile aux interprètes afghans, c'est là la moindre des choses!

Il n'empêche que des centaines et d'autres centaines de migrants risqueront leur peau sur les rafiots Qu'est ce qu'ils risquent? La mort? Juste un peu plus tôt!

Qu'est ce qu'on peut faire, that is the question! Critiquer Msieur untel ou untel ne change rien. Que celui qui critique propose!
A billeentete:

"
La pression médiatique et de l'opinion publique _c'est un pléonasme_ était en faveur d'une intervention contre Kadhafi" dites-vous. Je me demande bien d'où vous vient cette certitude; moi non plus, je ne fais pas partie de ce" nous".

Au début de son quinquennat, m'sieur Sarkozy a invité le 14 juillet tous les chefs d'état des pays qui ont peu après connu le "printemps arabe". M'sieur Sarkozy tenait beaucoup à faire l'Union de la Méditerranée. Une hypothèse: Cette Union avait les mêmes objectifs que le TAFTA; faute de l'avoir obtenue m'sieur Sarkozy et ses alliés s'y sont pris autrement.

Mais m'sieur Sarkozy et BHL sont très occupés en ce moment par l'Ukraine et la nouvelle guerre qui commence.
On a toujours la mémoire courte et sélective. Il faut quand même rappeler qu'on reprochait à Sarkozy sa relation avec Kadhafi _ le baiser du serpent disait Rama Yade_, et qu'avant l'engagement de la France en Lybie, on n'avait de mots assez durs pour juger l'inaction de nos dirigeants face à un méchant dictateur qui allait bombarder son propre peuple.
La pression médiatique et de l'opinion publique _c'est un pléonasme_ était en faveur d'une intervention contre Kadhafi. Nous étions POUR défendre l'opposition en Lybie, nous étions POUR le printemps arabe.
C'était une fausse bonne idée, on le sait. Sarkozy lui même si c'était à refaire, ne le referait pas.
Mais comment aurions nous juger le même Sarkozy, ou un autre, s'il n'avait rien fait?
La gesticulation hypocrite s'applique à nous mêmes.
Lorsqu'un avion allemand se crashe et fait 140 morts, les médias arrêtent leurs programmes et des émissions spéciales sont diffusées...

Quand 3 bâteaux en moins de 5 jours sombrent faisant 1400 morts :
- 400 mercredi
- 700 samedi
- 300 encore aujourd'hui ce lundi !
au moins, ces mêmes médias parlent de la mort de Richard Antony.

Ainsi, aucune interruption d'antenne ni direct spécial pour les naufrages d'immigrés ! Mais pour le drame Germanwings, on est plus touches..Bizarre.. Etonnant non ?

Cherchons l'erreur...

Moralité : un Afghan, un Noir, un Arabe d'Afrique du Nord n'a pas la même valeur qu'un Allemand.
http://expositions.bnf.fr/daumier/grand/148.htm
Qui a detruit la Lybie? il n'y avait pas tout ça du temps de Kadhafi l'ancien ami de Sarko .reçu a l Elysée en grande pompes pour se faire bombarder et assassiner queques mois aprés,aprés avoir fait son chèque Mais chut...faut pas le dire. On a detruit un Etat sous pretexte que c'etait une dictature ,et on en a fait une pétaudiere sans nom..au nom de la democratie ,selon B H L.le pote a Sarko..Maintenant on paye, Poutine l'avait prédit et pile poil..
Les passagers du Thalys au départ d'Amsterdam, sont restés bloqués sept heures à Bruxelles, à cause d'une panne d'électricité...
Oui, vous avez bien lu. Sept heures !
Alors hein, vos naufragés africains...
La solution intelligente, digne et bon marché: affrêter des bateaux trans-méditerrannée, gratuits pour casser l'arnaque des passeurs et contrôlés en solidité et en capacité pour éviter les catastrophes. Comment ? Atteinte étatiste à la liberté de circuler ?
Réponse de Stéphane le Foll ce matin, sur RMC : tous les interpètes qui en feront la demande pourront venir s'installer en France (à 5'22"). A suivre...
Merci à Daniel Schneidermann d'avoir contribué au coup de projecteur
Ce matin, j'ai même entendu sur Europe 1 hein, un chiffre plus élevé encore :900, dont 200 femmes et 50 enfants.

L'europe, c'est la paix, c'est aussi un mouroir aux alouettes.

Dans un autre genre, sur rtl, toujours ce matin, un chroniqueur a comparé l'indifférence des politiques européistes à du racisme. passeur = terroriste, politicien européiste = raciste, ouarff...
Les interprètes afghans sont traités comme les harkis l'ont été jadis-et encore aujourd'hui: injuriés par Georges Frêche qui les a qualifiés de sous-hommes récemment.

Au Vietnam aussi des faits similaires; dans le coffret 2 d'Apostrophes de Bernard Pivot, l'émission 12 a pour thème la guerre. Parmi les invités Hélie Denoix de Saint Marc( dont on a parlé récemment, rue rebaptisée à son nom par le FN). Il raconte le départ de l'armée française d'un village, les habitants s'accrochant aux camions et les soldats ayant ordre de les laisser sur place leur frappant les mains à coups de crosse.

Le silence de BHL et de Sarkozy est assourdissant.
Bonjour
Détrompez-vous Daniel, l'incrémentation des centaines du nombre de naufragés n'est pas suffisant pour que les médias en parlent. Hier en milieu de journée il y a eu un naufragé qui s'est perdu corps et bien et qui a eu la vedette auprès des médias à la botte (comme en Italie).
"les passeurs sont des terroristes"

Tiens voilà donc un exemple de plus que la distinction entre criminels et terroriste a été abolie dans la novlangue gouvernementale. [Gros soupir...]
Merci pour ce papier.

Parce que les juristes sont des casse couilles je voudrais juste souligner que "le TPI" n'existe pas.
Il y a "les" TPI, à savoir le tribunal international pour l'ex yougoslavie et le tribunal international pour le Rwanda, et LA CPI = Cour pénale internationale.
Voilà, c'est pas pareil hein.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.