24
Commentaires

Les journalistes ont-ils "fermé les yeux" sur les attaques des permanences PS ?

Interrogé ce matin, lundi 4 juillet, dans la matinale de LCI, sur l'annulation de l'université d'été du PS, Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti Socialiste, a accusé les journalistes d'avoir "fermé les yeux" sur les violences et dégradations qui ont touché plusieurs permanences PS ces dernières semaines. Qu'en est-il en réalité ? @si a été voir.

Derniers commentaires

Hélas en France qui sème l'ouragan (la loi "travail") récolte un petit pet de mouche (quelques vitrines tagués) !

Bref le manque de réaction des salariés français envers les coupables de la régression sociale est désespérant !
Il y a peut-être une solution.
Tous ces braves gens, le gouvernement et quelques acolytes, s’embarquent depuis la Libye sur un rafiot qui va sûrement couler. Il y aura quelques trahisons et règlements de compte en direct live, mais on sera tenus au courant minute par minute de la détresse de ces tristes sires.

Comment ça, ils ne veulent pas ? Mais pourquoi parler d’eux, alors ?
La violence attise la violence.
Pas assez d'inspiration de mr Sarkozy, il faut réagir plus fermement.

Plus sérieusement, la fuite du dialogue, et la volonté de passage en vitesse de certaines loi (alors même qu'elles ont des points positifs), est probablement une cause sinon la cause de tout cela.
C'est même trop d'honneur d'en faire un article alors que le simple fait d'entendre Camba le dire suffit à savoir que c'est faux ...
Les grands médias aiment juste les chiffres ronds.
Il y a eu la même chose lors des vandalisations de mosquées en réaction à Charlie, seule la presse locale en parlait jusqu'à ce qu'ils puisse titrer "50 actes islamophobes".
Camba ... Qui ?
"Le Premier secrétaire du PS a la dent dure contre les médias ces dernières semaines. Interrogé en avril dernier sur France 2, à propos des sondages qui donnent tous Hollande perdant en 2017"

ça alors! Comme c'est étonnant ! Déroutant même !!!!!
L'important, c'est que les journalistes n'aient pas fermé les yeux sur la dévastation de l''hopital Necker et sur les prises de position lucides et courageuses des différents ministres concernés
.
Comme souvent quand elle est acculée, l'extrême droite invente un complot; ce coup çi ce serait les médias qui occulteraient les attaques de permanences PS (l'occasion de se demander s'il reste encore assez de militants pour nettoyer).

C'est moins romantique que le sac-à-dos-explosif de Cazeneuve à Sivens.

Sur ce sujet là d'ailleurs l'enquête progresse et se dirige vers une conclusion ouverte assez terrible:

Sont ils incompétents en plus d'être dangereux?
Réponse du Premier secrétaire du PS : "On en est arrivés là parce qu'à travers le mouvement social qui s'est développé, il y a eu une radicalisation d'une partie de l'ultra-gauche qui a estimé qu'on ne pouvait pas avoir d'alternative au sein de la démocratie et que tout le monde a fermé ses yeux."
Ah, précisions.
Pourquoi "l'ultra-gauche [...] a estimé qu'on ne pouvait pas avoir d'alternative au sein de la démocratie"? Parce que le jeu démocratique s'est heurté à un gouvernement socialiste de nom, qui a joué du 49-3.
Pourquoi "tout le monde a fermé ses yeux."? Peut-être parce que les citoyens qui avaient voté socialiste aux présidentielles se sont sentis trahis et n'ont plus rien voulu avoir à faire avec ces individus. Sans aller jusqu'à devenir "ultra-gauche" eux-même, ils ont refusé de défendre des traîtres.
Quand on sème le désespoir il faut s'attendre à récolter des actions de désespérés.
Qui s'intéresse à ce que dit ce monsieur.
Je dois lire de la "bonne" presse, puisque j'en étais abondamment informée, comme des saccages de locaux de la Cfdt. En revanche j'ai entendu une seule fois une allusion (à 4h - heure de grande écoute, comme chacun sait) au même sort réservé au siège de la CGT, ainsi qu'aux lettres de menaces, et jolis petits cercueils reçus par Martinez. C'était peut-être une intox?
Être à ce point dans le déni de la réalité mérite qu'on anoblisse ce sieur de Cambadélis et qu'on lui donne pour duché celui des bienheureux près de Charenton.
Bien sûr à aucun moment les 5 syllabes du 49-3 n'évoquent rien pour Cambadélis.
Il a oublié d'évoquer "les heures les plus sombres de notre histoire".
"On en est arrivés là parce qu'à travers le mouvement social qui s'est développé, il y a eu une radicalisation d'une partie de l'ultra-gauche qui a estimé qu'on ne pouvait pas avoir d'alternative au sein de la démocratie et que tout le monde a fermé ses yeux."

Remplacer "ultra-gauche" par "gouvernement PS", et on obtient une remarquable analyse du camarade Camba.
des "Violences", ces peccadilles? Parce que ce n'est rien par rapport à l'extrême violence de ce PS qui nous conchie en conchiant la démocratie.
Le peuple est pour l'instant d'une très grande patience face à la propagande, le mensonge, l'ignominie, la bêtise des journalistes aux ordre. Je crois que l'oligarchie est loin de se douter du niveau de haine qu'elle crée en ce moment!
Bonjour
Les médias ont léché, ils sont en train de lâcher… il ne reste plus qu'à attendre le lynchage.
Passe ta licence, Camba !
Le leader du Pasok français est garé bien loin...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.