4
Commentaires

Les journalistes du Figaro condamnent un sondage sur l'arabe à l'école

“Etes-vous favorable à l’enseignement de l’arabe en option au sein des écoles publiques ?” C’est la question posée aux internautes du Figaro dans un sondage publié sur le site et le compte Twitter du quotidien. La Société des journalistes du Figaro dénonce une "question insidieuse". Effet collatéral de l'argent de Facebook ?

Commentaires préférés des abonnés

Ce commentaire pour dire que j'apprécie beaucoup les qualités rédactionnelles et le contenu des deux articles de cette nouvelle journaliste sur le site.

Vu que ces temps-ci je râle pas mal sur le forums, faut bien dire ce qui va aussi !

Merci pour l'article. A propos de relation entre Facebook et les médias, je saisis l'occasion pour poser une question qui pourrait mériter une mini-enquête. On sait que Facebook paye plusieurs médias Français pour traquer les fake news sur Facebook, (...)

Derniers commentaires

Merci pour l'article. A propos de relation entre Facebook et les médias, je saisis l'occasion pour poser une question qui pourrait mériter une mini-enquête. On sait que Facebook paye plusieurs médias Français pour traquer les fake news sur Facebook, c'est à dire pour faire ses poubelles. Parmi ceux-ci, France Télévision (l'audiovisuel public financé par Facebook, déjà, c'est dingue en soi). Or, il se trouve que France Info a modifié depuis peu sa chronique de fact-checking,  "le vrai du faux". L'an dernier, on y passait des déclarations de responsables politiques au scanner. Depuis septembre, ce sont les fake news de Facebook, toutes plus débiles les unes que les autres, qui sont démontées. Tout ça est d'un intérêt très secondaire, et surtout, marque par contrecoup la fin d'une (petite) pression exercée sur les responsables politiques et leurs petits mensonges, même si, bien sûr, le fact-checking n'est pas la panacée.

Comme France Info est désormais liée à France télévision via leur chaine télé commune, j'aimerais bien savoir si cette inflexion de l'offre éditoriale d'une chaine de radio publique est une conséquence ou non du financement de Facebook. Si oui, je trouverais ça, toutes proportions gardées, assez choquant :  ici, il ne s'agit pas d'enrichir l'offre éditoriale, mais bien de la réorienter. C'est différent et ça pose plein de problèmes, surtout si c'est à l'avantage du sponsor...

Soutien sans réserves aux journalistes du Figaro . Connaître l'avis du peuple sans les petits inconvénients qui vont avec, c'est de l'irénisme.

Ce commentaire pour dire que j'apprécie beaucoup les qualités rédactionnelles et le contenu des deux articles de cette nouvelle journaliste sur le site.

Vu que ces temps-ci je râle pas mal sur le forums, faut bien dire ce qui va aussi !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.