Les journalistes du Figaro condamnent un sondage sur l'arabe à l'école
article

Les journalistes du Figaro condamnent un sondage sur l'arabe à l'école

Un effet collatéral des subsides de Facebook à la presse ?

Réservé à nos abonné.e.s
“Etes-vous favorable à l’enseignement de l’arabe en option au sein des écoles publiques ?” C’est la question posée aux internautes du Figaro dans un sondage publié sur le site et le compte Twitter du quotidien. La Société des journalistes du Figaro dénonce une "question insidieuse". Effet collatéral de l'argent de Facebook ?

C'est un sondage publié  sur le compte Twitter du Figaro. La question : "Etes-vous favorable à l’enseignement de l’arabe en option au sein des écoles publiques ?".  Le "oui" en est sorti majoritaire à 52%, contre 48% d’avis défavorables. 

sondagefig

En parallèle,  sur Facebook, dans son émission en ligne Points de vue, le Figaro interrogeait en direct la pertinence d’apprendre l’arabe à l’école, tout en incitant les internautes à participer à son sondage en ligne. Rien de tel qu'un sondage bien polémique pour générer trafic, vues et réactions des internautes. D'autant que depuis 2016, Le Figaro (comme nombre d'autres médias) reçoit des millions d'euros de Facebook pour ...

Il vous reste 82% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.