13
Commentaires

Les Inrocks ont-ils vraiment travaillé comme des "sagouins" ?

Le staff de Macron qui passe un savon à des journalistes par téléphone ? C'est l'une des séquences - parmi d'autres - que l'on pouvait voir hier soir, dans le documentaire consacré au nouveau président, Les coulisses d'une victoire, diffusé sur TF1. L'article en question, publié par Les Inrocks, méritait-il une telle soufflante ? Pas vraiment.

Derniers commentaires

C'est ce qui s'est passé avec le mariage pour tous, où on a humilié cette France-là.

Comme souvent, en effet, le titre reflète mal le contenu. Sans le dénaturer pourtant.

Quand même, prétendre que c'est la france rose et bleu qui a été humiliée dans cette affaire, quand on a entendu toutes les horreurs que ces gens là ont déversé sur les homosexuels et sur Taubira... fallait le faire! Personne les empêche de la faire, leur france rose et bleu, papa/maman/grand frère/petite soeur, tous génétiquement orthodoxes. On peut avoir une autre conception de la famille, moins étroitement biologique, sans se faire traiter de zoophile ou de guenon il me semble.
Du coup, l'article des Inrocks (et sa remise en lumière récente) me semble particulièrement pertinent pour montrer à quel point macron a voulu ratisser large, jusqu'à l'extrême droite, car si de nombreuses familles françaises s'en tiennent à la version rose et bleu pour leur propre compte, c'est seulement une minorité très à droite qui prétend l'imposer à toute une société, alors même que celle-ci est en train d'évoluer vers une prise en compte beaucoup plus large de la réalité sociologique.
Du coup, l'article des Inrocks (et sa remise en lumière récente) me semble particulièrement pertinent pour montrer à quel point macron a voulu ratisser large,

Faudra nous expliquer comment obtenir plus de 50% en ratissant étroit....
simple: en ratissant étroit, vous faites 19% mais vous vous comportez comme si vous en aviez obtenu 50%.
Faudra nous expliquer comment obtenir plus de 50% en ratissant étroit....

En convaincant les gens avec un programme qui permet d'envisager l'avenir avec espoir.

C'est là deux approches différentes. Il y a l'approche convaincre / faire changer les gens d'avis / faire bouger les lignes et il y a l'approche séduire un maximum de monde en leur disant ce qu'ils veulent entendre. Je vous laisse deviner laquelle est la plus honnête.
Où et quand êtes-vous parvenu à convaincre plus de 50% des électeurs avec votre approche ?
Pas vraiment d'accord. C'est un des seul qui n'a pas joué le jeu du discours "souverainiste" (genre Mélenchon qui reprend le thème de la directive travailleurs détachés). Un des seuls qui n'a pas tout mit sur le dos de l'UE. Et surtout, il a toujours refusé les polémiques stupides genre Burkini, voile, etc... Il a une vision de la laïcité beaucoup moins "rigide", je trouve, qu'un Mélenchon. Et donc plus ouvert. D'ailleurs en parlant de la colonisation comme d'un "crime contre l'humanité" (et il a raison), vous pensez qu'il ratissait à l'extrême droite ? Au contraire il c'est fait massacrer, pilonné par les Zemmours, Finkielkrault, Polony, etc...
La droite et l'extrême droite c'est d'ailleurs fait un plaisir d'utiliser ses vieilles ficelles homophobes et conservatrice (ouh! Il est soutenu par Pierre Bergé cet affreux personnage ! Il pense qu'il n'y a pas de culture française !).
Donc je vous trouve dur sur ce point. Le seul truc qu'il ai fait, c'est de dire qu'il pouvait parler a des intellectuels comme Zemmour et F. tout en étant en désaccord. Et qu'il fallait aussi écouter cette France du ressentiment. Si ça suffit à vous rendre d'extrême droite...
Deux fois dans l'article on retrouve la coquille humilité au lieu d'humilié.
Ce qui fait un drôle d'effet, on a "humilité" ceux-ci et ceux-là... Mais peut-être manquaient-ils d'humilié :p
"Qui a été humilité ? Les personnes homosexuelles, qui ont subi des agressions verbales et physiques (...) Les enfants qu'on a traités d'enfants Playmobil (...) Elle était où l'humiliation ? Lorsqu'un seul type de famille était validé ?""
Fallait y penser Taubira avant de mettre UN AN a la faire passer cette loi, la peine de mort fait en 1 mois ... Taubira c'est servi de cette tribune pour se fair mousser pendant un an sur le dos des homos qui en effets ont subit bcp de violence; merci #lautredroite de faire passer vos lois en faisant payer les innocents , jute des magouilles politique .
Passer de :
"Je suis en désaccord total avec le politique de Villiers, mais j'admire l'entrepreneur culturel. Je suis également en désaccord avec Zemmour. Mais ce sont des gens avec qui je parle. Une des erreurs fondamentales de ce quinquennat a été d'ignorer une partie du pays qui a de bonnes raisons de vivre dans le ressentiment et les passions tristes. C'est ce qui s'est passé avec le mariage pour tous, où on a humilié cette France-là. Il ne faut jamais humilier, il faut parler, il faut «partager»"

A un titre qui dit "Emmanuel défend la manif pour tous et assume de parler à Villiers et Zemmour", c'est quand même particulier.

Déjà la Manif pour tous, c'est une association. Macron a bien précisé qu'il parlait d'une "partie du pays". Elle n'est pas représentée officiellement par cette assoc (heureusement), mais on comprend qu'il l'a prise comme exemple. Mais il a quand même bien précisé qu'il était en profond désaccord avec Zemmour et Villiers. Qui ont plus ou moins clairement soutenus Marine Le Pen.

Sans parler de "travail de sagouin", je pense qu'on peut parler (pour faire un anglicisme) de "Click bait" ou de titre racoleur.
Pas loin de la "fake news", quand on sait que la majorité des internautes ne lisent que le titre avant de partager un article sur FB.
Ils le disent eux-même, et tout le monde ici a vu les interview, ou devrait avoir, banquier c'est un métier de pute.
Donc on a lune petite querelle d'un banquier dans le journal d'un autre banquier, comme si on allait y donner un quelconque crédit...
Déjà que niveau musique les inrocks ne sont plus ce qu'ils étaient, l'analyse politique d'un tel journal sera aussi indispensable que les positions philosophiques du rédacteur en chef de "moto verte".
"Il ne faut jamais humilier, il faut parler, il faut «partager»".

C'est cocasse de la part d'un type exprimant du mépris de classe à longueur d'interviews et qui veut passer en force sur ses principales dispositions antisociales.

Maquereau, c'est "D'accord on discute à condition que vous me donnez raison à la fin". Un pur bonheur. Et ce pendant cinq longues années...
"On a humilité*" humilié, plutot.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.