207
Commentaires

"Les Guignols, j'essaie de trouver ça drôle"

Le gouvernement est donc composé d'amateurs, d'apprentis, qui vont de couacs en cafouillages. Le moins qu'on puisse dire est que les journaux nationaux, les grands éditorialistes ne sont pas tendres ces jours-ci avec l'équipe de Jean-Marc Ayrault. Le gouvernement est-il victime d'un lynchage médiatique? Cette sévérité est-elle justifiée? A propos, que change dans la manière de gouverner le nouvel environnement médiatique, composé de Twitter, du Petit Journal, et des chaines d'info continue?

Derniers commentaires

J'aime bien Cécile, même si je ne fais pas parti de ses électeurs. Mais là désolé, je me suis endormi devant mon écran. J'ai trouvé que le discours était le même que d’habitude.
Emission étonnante.
Les râleurs ne mesurent pas à quel point il est précieux d'avoir le retour sincère (je pense) d'un acteur de l'intérieur de cette folie, qui est à la base du gouvernement représentatif, qui veut que de tels pouvoirs soient concentrés en si peu de mains. Etre ministre, premier ministre et à fortiori président dans ce cadre d'hystérie médiatique et politique où aucun débat n'est possible, c'est toucher de très près la névrose contemporaine.


Cela explique que la VI république faisait partie des points non négociables pour EELV avant l'entrée au gouvernement, dommage...
Autant les verts, et Duflot aussi sans doute, méritent tous les sarcasmes, autant je dois bien avouer que de tout le personnel politique en ce moment au gouvernement, c'est la seule qui ne ferait pas tout à fait tâche dans mon entourage, dans mon quotidien. En comparaison, les autres continuent d'avoir l'air d'extra-terrestres. Ce n'est pas tout à fait rien.
Le Petit Journal bidonnerait ??? Nooooooon...
Ah Daniel, vous avez eu une réaction digne d'Apathie!

La rénovation énergétique des logements pas un enjeu majeur?
Le remplacement du SNIT passé inaperçu? On passe à un schéma de mobilité durable?! On passe du réflexe bien techno du "tout équipement" à une conception de la mobilité (à ce sujet, le rejet des amendements vélos à l'Assemblée est lui aussi passé inaperçu http://isabelleetlevelo.20minutes-blogs.fr/archive/2012/10/24/3-amendements-deposes-a-l-assemblee-nationale.html)

Je constate une fois de plus que l'environnement n'est pas un sujet d'intérêt pour @asi. Mais la prochaine fois, évitez à vos préjugés de sortir!
Comme je suis heureux de ne plus avoir de télé, et de ne pas avoir de "représentants"!
Par souci d'exactitude je suis allé vérifier et en fait j'ai envoyé 27 posts (celui-ci compris)
Est-ce qu'il n'y aurait pas un moyen de supprimer les messages qui n'ont strictement rien à voir avec l'émission ?
C'est insupportable de devoir suivre des discussions débiles alors qu'on vient lire des avis sur le sujet de ladite émission.
Créer un forum pour ceux qui veulent se défouler ?
Quel manque de respect pour ceux qui viennent donner leurs impressions, leurs avis (que l'on soit d'accord ou non)
Je serai pour un modérateur qui dégagerait les hors-sujets, mais j'entends déjà les cris d'orfraie "censure".

Personnellement j'ai trouvé que cette ministre ne parle pas la langue de bois, mais plutôt qu'elle a un devoir de réserve inhérent à son statut.
Elle a réussi à être calme et posée et à répondre intelligemment aux questions parfois lourdes de Daniel Schneidermann (il voulait un scoop genre monsieur Ayrault est un gros nul qui devrait tourner 7 fois sa langue avant de parler ?). J'ai eu un sentiment de malaise comme si DS cherchait à la pousser à la bavure. Dans une émission cherchant à décrypter les médias il est pénible de voir les animateurs/journalistes tomber dans les mêmes travers qu'a priori ils sont censés souligner, voire dénoncer.
( je viens de visionner l'émission). Mme Duflot est, à tort ou à raison, censée incarner la "bobo". J'aimerais opposer deux visions du bobo.La pessimiste: Le bobo altère l'opposition droite-gauche, en compromettant la gauche par sa complicité droitière, en brouillant toute lecture politique de la lutte des classes, en minimisant la politique au profit de la psychologie médiatique. La vision optimiste- que j'aimerais être la mienne- est que le bobo échappe - pour la toutoute première fois !- à l'atroce déterminisme sociologique: Certes je suis hypocrite et hésitant, mais pour la toutoute première fois je vote contre les intérêts de ma classe! Je suis irrationnel ! Je suis moral! J'avais avant l'émission une très basse idée de Mme Duflot. Ça s'est un peu arrangé.
[quote=Daniel Schneiderman] (Cahier des charges: citation de l'invitée, relativement brève, résumant l'émission et -horreur- donnant envie de la regarder...)

Il me semble que ça respectait le cahier des charges, sans préjuger de la sincérité de l'invitée. A chacun de se faire son opinion. Je pense, bien entendu, que Cécile Duflot n'est nullement indifférente à son image. Mais que, par contre, elle n'est pas prête à la modifier pour complaire à ses détracteurs. Précisément parce qu'elle y tient.
"Je suis très détendue avec mon image"

Et ça, ça aurait pas fait un joli titre? Moins restrictif et plus exact (plus honnête) que "Les guignols, j'essaie de trouver ça drôle", qui sous entend, en effet, contrairement à ce que dit tout le contexte, qu'elle se force, mais que ça la fait pas rire du tout.
j'ai beaucoup aimé cette femme ,elle est remarquablement intelligente dans un terrain aussi miné que le monde politique courage cecile!!
J'aime bien Cecile Duflot, parce qu'elle est une débatteuse habile, mais pas langue de bois. Qu'elle soit en conformité avec les idées qu'elle prétend prôner est une autre histoire, qui mériterait une émission entière, mais qui est un problème de nature politique ou politicienne, qui n'est pas l'objet d'une critique de l'image.

Cette façon d'être consciente de ce qu'elle dit et pourquoi elle le dit, en fait une cliente pour @SI car elle n'a pas besoin de se retrancher derrière des barrières infranchissables qui brouillent le débat, et le rendent ennuyeux à force d'enfumage et d'embrouillassage. Après, on partage ou nom ses idées...

Pour ce qui est de démentir et de s'expliquer, car Duflot prétend qu'il vaut mieux ne pas prolonger la discussion, car l'image qui a été donnée restera même s'il on se justifie et on donne la bonne version, je ne partage pas son avis.
En tant que réceptrice, il est utile que la bonne explication figure quelque part. Dans l'opinion, il y a une mémoire vive, très sujette aux images et aux a prioris, qui ne s'embarrasse pas de nuances, et est proprement émotionnelle, et il y a une mémoire "morte" qui revisite les évènements à posteriori et est en mesure, et a besoin, de les replacer dans leur contexte. Et c'est aussi une des fonctions d'Internet, qui fonctionne d'autant plus ainsi. Ne serait-ce que pour ça, il est important de donner la bonne version et expliquer.
Une autre raison est que sur le nombre de récepteurs, certains écoutent vraiment, peut-être pas beaucoup, mais ils existent, alors avoir su ce qu'il en était vraiment permet une approche plus pragmatique de la réalité.
[quote=Anne Sophie]"Moi, j'aimais bien être Pujadas"

Promis, si Anne Sophie remplace Pujadas, je recommence à regarder le 20 heures et il n'aura pas de plus fidèle abonnée que moi!
(Euh, c'est sur quelle chaîne, déjà, voilà que je confonds la Une et la Deux, je me demande bien pourquoi!)
J'ai ici trouvé Daniel particulièrement coupeur de paroles, ce qui était très désagréable.
J'aurai préféré pouvoir entendre un peu plus que les premières secondes des réponses de Cécile Duflot.
Entre laisser un invité disserter longuement et l'empêcher de répondre à la moitié des questions posées, il y a une marge.
Pas étonnant que cette émission ne fasse que 53 minutes.
"our large developer base -- over 540 people at the end of September 2012 -- is an incredibly efficient self-governing machine" dixit Italo Vignoli, director at the Document Foundation.
"notre socle de developpeurs -plus de 540 personnes fin septembre 2012- est une machine incroyablement efficace et auto-gouvernée".

LibreOffice est devenue la meilleure et la plus populaire des alternatives libre, ouverte et gratuite à Microsoft Office. Le rachat par Oracle de OpenOffice.org avait décidé les programmeurs bénévoles à en créer l'enfant prodige, libre, gratuite, ouverte et gérée par The Document Foundation.

Les modèles de gouvernance, d'auto-gestion et d'ouverture sont utilisés par la communauté des logiciels libres; et leur efficacité pourrait être un modèle pour un parti comme EELV. Pour tous, bien sûr, mais particulièrement pour les écologistes, car il y a de nombreux intérêts convergents dans la philosophie de ces deux communautés.
Je suis pas écolo, mais franchement, elle passe bien., Cecile Duflot. Oui, je sais qu'on me dira que c'est un positionnement marketé, mais on peut pas lui retirer sa spontaneité. Feinte? Peut etre, mais si c'est le cas c'est une tres bonne actrice.
En tous les cas j'ai apprécié l'exercice de l'émission.
Madame Duflot, regardez ce doc, et particulièrement à partir de 53:34 http://www.dailymotion.com/video/xpl3jb_notre-dame-des-landes-au-coeur-de-la-lutte-le-film_news
fine mouche, la Cécile Duflot et non pas adolescente rebelle !
elle a raison de ne pas se mélanger les pinceaux avec son poste
ministériel qui implique certaines contraintes ( ne nous leurrons
pas) et ses convictions intimes;
il n'y a pas eu de couac Ayrault il y a eu du bruit ( ou de la mousse );
pourquoi ne pas parler des 35h, vous aussi pouvez en discuter;
ce n'est pas parce-que vous acceptez d'en débattre que vous
êtes contre les 35h;
si tabou il y a pour les 35h il y a aussi le même tabou pour les 39h ou
autre !
simplement les médias ont voulu faire du bruit
comme d'hab car ils ne savent plus faire autre chose et ça c'est
grave;
nous sommes complétement désinformé(e)s; la majorité de ce que l'on
entend, voit ou lit dans les médias traditionnels est fait de contre
vérités ou de bruit ;
Vraiment bonne émission, qui parle certes de politique mais surtout sous l'angle médiatique, donc "cahier des charges" rempli haut la main (parce qu'y a d'autres émissions, heu, bref... ;-)

A propos de ce phénomène hebdomadaire voire quotidien (!) qu'on nomme "emballement médiatique" : je crois qu'on y gagnerait tous à trouver d'autres termes pour le désigner, ou tout au moins pour le distinguer du genre de choses auxquelles on assiste aujourd'hui.
Car qu'est-ce qui "s'emballe" ? En général, une machine ou un cheval. Ce qui sous-entend que ce n'est pas vraiment la faute du machiniste (ni du cavalier), c'est "la machine" (ou la monture) qui s'est emballée ma bonne dame, on n'y peut rien... Alors que dans nombre de cas, "on" (les directeurs de rédaction) peut TOUT : on peut choisir la mousse ou le fond. En plus, de nos jours, pour s'emballe t'as plus rien.

Bref, sans rire, même si on peut évidemment comprendre (sans forcément le cautionner) un "emballement médiatique" pour un fait réel et peu fréquent, quand on voit ce que font lémédias français au quotidien moi je vote pour qu'on appelle ça un "Délire Collectif Médiatique" (DCM). (si quelqu'un a mieux pour qualifier ces divagations frénétiques des médias pour le premier pseudo-couac venu sur touiteur ou ailleurs je suis preneur.)

Bonne émission aussi pour ceux qui croyaient avoir tout vu mais qui comme moi avaient loupé le récent Valeurs [s]Antédiluviennes[/s] Actuelles. Comment ne pas vomir devant ce magazine qui n'hésite pas à travestir la réalité juste pour casser du Vert (cf. la photo de CD en fauteuil roulant avec légende fantaisiste digne de frédéric lefèbvre), qui sur sa couv' réduit l'écologie à la fumette et parle de "Dictature" des Verts... Je savais qu'ils étaient plutôt gravos, mais de là à MENTIR à ce point-là, de là à être aussi grotesques que Le Point (avec par exemple sa couv' racoleuse récente sur l'Islam... Mais en fait tout s'explique : les Verts, la Marche Verte, tout ça c'est pareil, n'est-ce pas, c'est contre "nos valeurs"...) Quelle déchéance pour la presse française reprise par tous lémédias jour après jour !

Par ailleurs, j'en apprends encore sur les agissements du petit journal, comment ne pas vomir devant ces hummm... sympathiques rigolos super-cools qui n'hésitent pas à travestir la réalité juste pour qu'on se marre sur le dos de ces hommes et femmes politiques décidément tous pareils et tous pourris surtout quand on leur fait dire ce qu'ils n'ont pas dit, pas vrai marine ?
Oui, ben on dirait que la muselière a fait un petit. Je n'ai jamais trouvé Daniel aussi calme, aussi peu pinailleur, ni "inquisiteur". Etonnant comme il la laisse parler, ce qui n'est pas son fort avec d'autres invités, d'habitude.

Puis, le côté faussement spontané de la dame ne m'impressionne pas du tout. Elle sait très bien se couler dans le moule, ne pas dire ce qu'on ne l'autoriserait pas à dire, mettre les limites acceptables et surtout se taire ou minimiser tous les reniements écolos de ce gouvernement et les siens pour le coup.
Elle n'a pas fini d'avaler des couleuvres et apparemment, elle les avale très bien. Ah l'opportunisme et la carrière mènent à tous les renoncements, beurk ! Sa verve est dorénavant bien mesurée hé hé
Et sur ce qui se passe depuis bientôt trois semaines dans la "ZAD" (Zone A Défendre) à Notre-Dame-des-Landes ? S'il y a une info qui passe sous le radar des médias ces temps-çi c'est bien celle-là ! Cela ne concerne t-il pas Cécile Duflot au premier chef même en tant qu'"ex-secrétaire d'EELV ?
Pour plus d'infos voir ici : blog du collectif de lutte contre l'aéroport de NDDL et j'ai trouvé ce documentaire vidéo (amateur ?) très intéressant.
J'ai trouvé cette émission tellement intéressante que je me suis écoutée tout de suite après l'émission de 2009. Ne connaissant pas trop Cécile Duflot, mis à part les quelques caricatures récurrentes sur sa voix, son débit ... et parfois son agacement, qui a l'air d'être assez communicatif quand parfois je l'entend dans le poste alors que je n'en suis qu'au stade du réveil ... bref, tout cela a aiguisé ma curiosité. Joli portrait, je dirai, en résumé.
Et j'ajoute que je trouve qu'elle a une pêche d'enfer et qu'elle nous montre pas mal l'envers du décor, une politique mais un peu comme si elle venait de la société civile, sauf qu'elle a des convictions et qu'on sait d'où elle parle, quand même, donc il n'y a pas d'entourloupes. Super, quoi.
Merci à vous qui, en cette journée de la Toussaint, nous apportez tant d'énergie ! (je dois en avoir besoin)
Quelle charlotte, cette Duflot ! (sexiste cette blagounette ?). Le personnage des Guignols tape tellement juste : la fausse rebelle, qui l'ouvre mais qui roule à fond pour le système...
Et pour parler de la participation d'EELV au gouvernement, n'aurait-il pas été intéressant de comparer avec certains partis, notamment ceux du front de gauche, qui ont pris la décision de ne pas participer au gouvernement. Il aurait même été facile de traiter d'écologie, puisque Mélenchon revendique l'écologie comme une des valeurs centrales de son parti et qu'il a multiplié les déclarations sur les sujets abordés pendant l'émission.
Ce n'est pas le seul reproche que j'ai à faire sur l'émission, mais bon, vu le thème de l'émission, je ne m'attendais à rien, perso... Une fenêtre de com pour Duflot auprès de votre cible, la gauche qui trouve Méluche trop méchant, et qui est encore susceptible de voter EELV... Pour finir, une petite question : c'est vous, ou bien c'est elle qui a décidé de ne pas inviter de contradicteur sur le plateau (à part les chroniqueuses grave véners) ? A moins que la décision n'ait été prise en parfaite symbiose, sans même avoir besoin d'en discuter...?
Le débat aurait été beaucoup plus intéressant avec un vrai contradicteur, là elle était comme "chez des potes" .. J'attend le jour ou vous inviterez quelqu'un de l'UMP ou ou FN avec autant d'empathie..
Dailymotion est HS ?!
"Les Guignols, j'essaie de trouver ça drôle". Pourquoi titrer cette émission d'une formule aussi réductrice ? C'est déjà très réducteur de ramener Cécile Duflot IRL à la Cécile-marionnette des Guignols mais en plus de ça, c'est limite mensonger de lui faire dire qu'elle "essaie de trouver ça drôle" comme si elle parlait des Guignols en général ou de l'ensemble de ses "prestations" aux Guignols. Ce n'est pas ce qu'elle dit ! Lorsqu'elle réagit aux séquences que lui propose la rédaction d'@si où elle est particulièrement caricaturée en tête à claques d'adulescente rebelle elle dit effectivement quelque chose comme ça "Je vais essayer de trouver ça drôle" du coup DS relève la formule, la trouve intéressante et du coup il se dit "J'ai mon titre pour l'émission !" mais par rapport à l'ensemble de ce qui a été dit pendant 53mn c'est rien, pour ne pas dire que c'est insignifiant et donc frauduleux.


L'émission était intéressante par ailleurs mais à la place de l'invitée, qui est venue contre la volonté de son attaché de presse paraît-il, j'hésiterais à deux fois à la prochaine invitation.
RAZ LE BOL de ces histoires politico-politicienne créant de la controverse improductive ayant très peu d'emprise sur le réel. (une semaine de débat sur les vacances de Hollande, annonce prématurée sur le refus du conseil constitutionnel à propos de la lois sur le logement, les agissement de la dame V. Trierweiler etc ...)

Dans ces histoire de "couac", qui ne sont en fait que des montages de phrases sorties de leur contexte sur des déclarations d'idées ou de pistes de réflexions très souvent complètement détournés de leurs sens initial, il y a souvent l'AFP ...
A mon avis il faudrait un enquêter sur cette agence aux comportement parfois très douteux (http://www.acrimed.org/rubrique444.html)

Dans un contexte complexe de crise, les idées, les débats et les pistes de réflexion doivent rester ouverts. Certaines pistes ne seront pas retenues, d'autre le seront. Comment voulez vous qu'elles émergent dans un contexte fermé dicté par un seul chef autoritaire, si à chaque tabou abordé, la presse, pour se faire mousser, souffle sur les braise des pervers de la polémique inutile, largement relayée par une opposition attendant la moindre occasion pour se faire valoir en criant "au scandale", et si à chaque phrase du débat on dénonce un couac alors qu'on est dans une phase de préparation à la construction d'une refondation sociale. On ne pourra JAMAIS avancer dans un tel contexte et le citoyen que je suis qui n'a QUE le bulletin de vote pour s'exprimer en a RAZ LE BOL !!!!

Quand va t-on enfin s'intéresser enfin au REEL, vous savez ce que c'est le REEL ?? ce qui échappe au dogme, cette tentative de faire une approche objective, pragmatique, même si c'est difficile, même si c'est utopiste, c'est un préalable indispensable à toutes démarches d'un "PROFESSIONNEL" agissant au service d'un groupe, qu'il soit journaliste, historien, sociologue, en général sur tout ce qui concerne les règles et les conséquences des agissement d'un groupe d'humain.
Le politique a un rôle différent, il délibère, concrétise dans le réel les idées retenues qui émergent d'un débat constructif qui passe nécessairement par des pistes avortées ou rejetées, parfois bonnes ou mauvaises.

Comment voulez vous qu'on soit efficace, juste et lucide si lors d'un débat d'idées, à chaque détail dénué de sens, on fasse une sorte de comédia delle arte pour abrutir l'individu et le maintenir dans un système pervers d'excitation mercantile et politicienne ?
Je n'ai pas une très haute opinion de Cécile Duflot ministre, mais comme observatrice des médias et du théâtre politiques, elle est plutôt bonne.
Comme en plus, l'émission était agréable, merci ASI.
Mais quand même, le journalisme politique en France aujourd'hui, quelle misère !
Mam Duflot , quoique maîtrisant bien la cuiller de bois (et la langue du même nom), ne met pas assez de poivrons verts dans son chili. N'y voyez aucun message politique.
Une vidéo des guignols ( pour rester dans le thème) qui s'amuse bien de ce difficile dezintoxicage qui nous concerne aussi nous spectateurs-citoyens. Habitué à pouvoir rire et râler chaque jour de nouveaux sujets, la gauche bien moins communicante et bien plus contradictoire nous déçois .heureusement que l'on a copé pour animer la newsOsphere
http://www.ozap.com/actu/zapping-les-guignols-veulent-rappeler-sarkozy/443384
XD comme dirait l'autre
Z'aviez fait un pari Anne-Sophie ? Caser « en rajouter une louche » et « auto-flageolation » dans l'émission ?
Je vais regarder par acquis de conscience mais Duflot c'est le prototype de l'arriviste "super sympa cool jean basket parler vrai sans langue de bois mon cul sur la commode" en politique prête à dire une chose et son contraire pour attraper un ministère.
En participant à ce gouvernement, EELV s'est décrédibilisée.
Bravo pour le theme ; les couacs ou le panurgisme mediatique , bravo pour le théme c est quoi un ministre , bravo pour le théme comment les medias peuvent ils se desintoxiquer de 10 ans de sarkozisme et d annonces non suivies , bravo pour le théme comment faire la difference entre "les guignols " et "le petit journal " bravo pour le théme du danger du tweet et de l humour quand on est responsable ....

Tout ceci pour résumer que cette émission est de salubrité journalistique sur comment informer sans poleminiquer, comment communiquer avec un responsable politique en essayant d aller au fond des choses .....
Bravo pour ce solo politique (avec 3 femmes pour un seul homme sur le plateau !)

Le problème quand le pilote d'une nouvelle série accueille un invité de la qualité de Martin Winckler ou de Cécile Duflot, c'est qu'on est forcément inquiet pour la suite...
Emission agréable à suivre ( pas comme la dernière !), dans laquelle on ne risque pas de se fouler un neurone, mais c'est dans une ambiance bon enfant qui prépare le week-end prolongé ...
Je ne suis pas vraiment certaine d'avoir appris ou découvert quelque chose, mais vous, vous remontez votre quota de femmes sur le plateau, c'est déjà pas mal.

Allez, reposez-vous, tout le monde est crevé en ce moment, j'espère qu'il fera beau !
10'48" Daniel sabre la question d'Anne-Sophie. Bof !
Je ne lis pas vos chroniques dans "Libération" (en fait je ne lis pas "Libération") mais j'ai favorablement reçue l'explication de Cécile Duflot sur son tweet.
Dommage, en effet, que le conformisme du web (du aux guetteurs de couacs) l'oblige (et pas elle seulement) à ne plus tweeter qu'avec circonspection.
Help ! Dailymotion ne répond plus ! Merci.
Cécile Duflot, ministre atypique, drôle et spontanée. La cible idéale des pisse-froid.
Bonne émission, intéressant d'avoir une ministre sur le plateau. Bonne idée également de m'avoir invité une seule personne, c'est quand même vachement plus clair que le boulgiboulga de la semaine dernière.

Je me rends compte que j'avais une image faussée de Cécile Duflot (tiens, "Dictée" reconnait votre nom, cool la célébrité quand même), cela dit je continue de croire qu'EELV a porté un coup fatal à l'écologie politique...
On dit le gloubiboulga, en vrai.
Il faudrait le signaler à Méluche, aussi, il a du mal avec ce mot aussi.
bougli-bougla !!! :-D
Tu as dû louper également le blougi-blouga ^^
Heureusement que ses interviewers ne connaissent pas plus que lui le monstre gentil :)
bunga-bunga ?

(J'ai pas encore vu l'émission. C'est mon niveau maximum de commentaire là...)
"Il faudrait le signaler à Méluche, aussi, il a du mal avec ce mot aussi." (fan de canard)

S'il n'avait du mal qu'avec ce mot !...
Il me semble que nous en avons déjà parlé ensemble. Ce n'est qu'une assertion gratuite.
Ceux qui ont du mal depuis longtemps, ce sont les sous-payés, les mal-logés qui subissent les habituelles politiques droite dure-gauche centrée depuis des années.
Mais chacun son truc, chacun son vote..
chacun ses cibles.
Le problème de l'émission, c'est qu'à l'exception de la question de l'isolation des bâtiments et de la "loi retoquée", on ne voit rien de son action en tant que ministre.

Il vaut peut-être mieux en fait :
1/ co-organisation de la conférence environnementale, un machin où il était interdit de dire le mot "grenelle" et où on a réussi à inviter la FNSEA, mais pas la Confédération paysanne ;
2/ le démantélement du grand ministère de l'écologie qui était l'un des rares points positifs du sarkozysme pour que Mme Duflot puisse "découper son territoire" ;
3/ un cabinet ministériel totalement dominé par les hommes http://www.territoires.gouv.fr/spip.php?article12
4/ le cafouillage incroyable sur la liste des terains à céder, qui démontre l'absence de confiance des administrations et/ou de ses collègue

C'est une très bonne communicante, maîtrisant très bien la partie "publique" de la politique, mais derrière le paravent, on risque de battre Voynet dans l'incompétence proprement politique en tant que ministre.
"Le problème de l'émission, c'est qu'à l'exception de la question de l'isolation des bâtiments et de la "loi retoquée", on ne voit rien de son action en tant que ministre." (Totoro)

Mais Cécile Duflot n'avait manifestement été invitée que pour parler de NDDL (à la façon d'Apathie le matin, DS ne cesse de remettre la question - parce qu'elle agite un petit club d'intervenants sur les forums - sur le tapis) ; et un peu des "couacs", mais le sujet avait déjà été abordé de façon répétitive quelques heures plus tôt par Apathie.

Help ! Dailymotion ne répond plus ! Merci.


QUELLE LOGOMACHIE SCHIZOPHRÉNIQUE ET AUTOSATISFAITE DE SA VIDUITE POLITIQUE. QUEL NARCISSISME COMPLAISANT ET PLEIN DE MÉPRIS POUR SES PROPRES CONVICTIONS : UNE POLITICARDE À LA VOYNET PRETE A TOUT POUR Y RESTER; AFFLIGEANT;






DES C

;
JE SUIS ENTIEREMENT D'ACCORD SUR LA VIDUITE, MAIS JE LUI TROUVE QUAND MEME UN SOUPÇON DE BRAVITUDE, VOUS NE TROUVEZ PAS ?
Emission intéressante, mais Cécile Duflot ne me convainc pas vraiment, c'est la nouvelle génération de la langue de bois, plus jeune et sympathique mais le fond ne change pas. Elle a beau affirmer "ouvrir sa gueule" en coulisse, au final les faussialistes n'en ont que faire.
Le boubiboulga était surtout dut au fait de se retrouver avec une persone hypers prétentiueuse, inviter cet "insepecteur" était une grosse bourde

Des personnes répectueuses des autres sur un plateau ne font que enrichire le débat
Le boubiboulga
à 1:39= http://www.youtube.com/watch?v=olpMnLx2yF0

"je mange du gloubiboulga et je danse la samba"
C'est vrai... Pas facile de s'y remettre ça fait déjà si longtemps :D (J'avais 8 ans, j'en ai prèsque 40 aujourd'hui)
ca vous ennuierait d'écrire intelligiblement? Et prenez un dictionnaire pour l'orthographe!
Pas sûr que «goubligloubla» soit dans le dictionnaire, mais le mien est vieux.
«goubligloubla», non, mais on peu essayer gloubiboulga !

Patapé Gemp, ou alors, avec votre vieux casimir en tissu !
Pas sûr que «goubligloubla» soit dans le dictionnaire, mais le mien est vieux.
Ouiqui est ton ami
Suite à quelques uns de mes commentaires sur ce fil, j'ai du mal à ne pas me résigner à ce que Monsieur Second Degré soit mort ^^

Quoique ça reste rigolo, même si.
courageuse d’être venue, mais la vraie question, les fayots étaient il OGM d’où la langue de bois?
J'aurais bien regardé, mais je ne supporte pas sa voix. L'écouter pendant une heure, c'est trop pour moi.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.