17
Commentaires

Les "Grandes Gueules" vont-elles virer Anasse Kazib ?

Un syndicaliste engagé, oui... mais seulement s'il ne mène pas d'actions politiques ? Anasse Kazib, cheminot délégué SUD-Rail et chroniqueur régulier des Grandes Gueules, a été pris à partie en son absence du plateau par un auditeur mécontent de sa participation à l'émission de RMC. Le présentateur n'a pas exclu une fin de collaboration avec Kazib. Il n'en fallait pas plus pour lancer la rumeur. Un militant syndicaliste radical dans les Grandes Gueules, c'est fini ?

Commentaires préférés des abonnés

Tour de "Gaule"  à Bézier, après Henin Beaumont, avant Fréjus

Anasse n'a rien à perdre en quittant cette émission, qu'il les laissent entre eux déblatérer leurs propos réacs et nauséabonds, plus de dix minutes on pête un cable. En plus le son est pourri, régulièrement on entend des chuintements numériques qui f(...)

" Les grandes gueules  ont souvent des petites bites " ( Jean Sol Partre )

Derniers commentaires

Une émission qui s'appelle les "grandes gueules" fait franchement populiste. Cela ne peut faire que du bien au syndicaliste et au syndicalisme que ces marchands de pub le virent. Y rester serait se compromettre. Bravo l'artiste d'avoir instrumentalisé le capitalisme pour faire entendre les luttes sociales !

" Les grandes gueules  ont souvent des petites bites " ( Jean Sol Partre )

Vous savez que l'audience des GG ne dépasse pas 150000 personnes dans un pays de 67 mimmions d'habitants.

Ils ne sont rien et n'existent que par le buzz qu'ils font .De mémoire leur audience radio est en baisse depuis deux vagues . Franchement ils font beaucoup de bruit mais ne répresentent que peu de gens

La conclusion de cet article est déjà démontre dans les nouveau chien de garde : soit tu rentres dans le moule, soit t'es viré. Cest pas pour rien qu'on trouve ce fort biais d'observation dans les média d'ancien "gauchiste" (même si on peut douter de leur engagement) qui ont clairement vire droite voire extrême droite

Anasse n'a rien à perdre en quittant cette émission, qu'il les laissent entre eux déblatérer leurs propos réacs et nauséabonds, plus de dix minutes on pête un cable. En plus le son est pourri, régulièrement on entend des chuintements numériques qui font baisser le niveau sonore, BFM pareil, et ça fait des années que ça dure, les cons.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Tour de "Gaule"  à Bézier, après Henin Beaumont, avant Fréjus

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.