22
Commentaires

Les évacués de La Chapelle

La presse s’en fit l’écho hier, un camp de migrants installé sous le métro aérien parisien près de la station La Chapelle devait être évacué aujourd’hui. Visite de l’endroit avec Pierre Fouillet, dessinateur de BD et habitant du quartier.

Derniers commentaires

On nous raconte qu'aider les migrants créerait un appel d'air; alors que c'est un ouragan démoniaque qui les envoie tenter de se réfugier en Europe.
http://www.legrandsoir.info/l-immigration-un-genocide-capitaliste.html
Et ce n'est pas près de s'arrêter, les va-t-en guerre n'en terminent aucune et en commencent sans cesse de nouvelles, pour le plus grand bénéfice des marchands d'armes.
"Les campeurs du boulevard de La Chapelle ont été évacués, vont être hébergés «pendant deux ou trois jours dans des hôtels ou des gymnases », [.../...] Avant de se retrouver de nouveau à la rue. "

Normal, quoi. Comme on dit, "circulez y'a rien à voir !"

Pendant ce temps, quand la SNCF a des locaux vides, elle préfère les faire entretenir bénévolement par des artistes pigeons. Un migrant ça ne rapporte qu'au passeur.
edition sarbacane .... haha
L'hiver arrive, heureusement ils sont maintenant secourus.
Pour information, ce lieu est occupé depuis plus de 5 ans. j' ai régulièrement fait des photos de cette zone depuis 2010... et la mairie a régulièrement essayé de le grillager pour qu' il ne soit pas squatté.
Ce lieu existe comme un lieu de passage des migrants depuis bien plus longtemps qu' on le dit.
(photos sur demande)
Ah zut, je croyais qu'il était question de la rénovation des vitraux de la Sainte-Chapelle.
Apparemment, il y a foule: inaccessibles.
http://www.europe1.fr/faits-divers/evacuation-par-la-police-de-deux-camps-de-migrants-a-calais-1349806
Entendu ce matin : crs par cars entiers , hélicoptères , etc ... plus de "force de l'ordre" que de naufragés de la misère et de la violence d'état .
Commentaires ignobles d'un chef crs interviouvé .

Mais pendant ce temps , des messieurs très importants de l'union européenne , propres sur eux ( en apparence au moins ) sont réunis pour réflèchir ... comment les remettre à l'eau sans que ça se voie et sans que ça coûte des sous .
Merci pour ce billet, Alain.
Concernant la partie sur la bande dessinée Majic-Majid, impossible de zoomer sur la première des quatre pages, pour info.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.