131
Commentaires

Les Enfoirés, révélateurs malgré eux d'un violent conflit de générations

"Faudrait vous bouger". La réaction des jeunes (et moins jeunes) internautes a sans doute dépassé les espérances des Enfoirés. Dans leur dernier clip, Goldman et ses amis font face à de jeunes chanteurs inconnus et rejouent le conflit de générations en conseillant aux plus jeunes de se "bouger" face à toutes les difficultés ("violences, chômage et sida"). Un peu réac ? Deux jours après la mise en ligne du clip, les réseaux sociaux ont flingué les Enfoirés... au point que Goldman a été contraint de publier une explication de texte.

Derniers commentaires

Sur le conflit entre générations, il y a aussi cette belle chanson de Maxime Le Forestier, de 1973, Dialogue :
http://www.dailymotion.com/video/xc6cfm_dialogue-maxime-le-forestier_music
La charité par Gérard Mordillat. Je viens de trouver cet excellent texte donné sur un autre forum par Pierre 38330. Tout est dit. C'est la précarité qu'il faut combattre, c'est bien elle qui risque de nous diviser et même pire. Après avoir lu ce texte, nos prétendues guéguerres entre jeunes et vieux me paraissent bien dérisoires.
Toutes proportions gardées (au sens strict) c'est comme si des parents qui gagnent deux fois le smic, demandaient dans la rue devant l'école, tous les jours où il y a école : "vous n'auriez pas 1 € pour acheter un gouter à mon gosse?"
Le besoin de manger auquel on ne répond que pendant l'hiver, (c'est s'abriter du froid qui est un besoin saisonnier, pas manger).
L'argent récolté (chiffres à la louche: restos du coeur 150 millions, téléthon 80 millions) comparé à des budgets pas gros de ministères (culture, écologie, chiffre à la louche aussi 7000 millions chacun).
Tout ça rend amer, mais les gens qui filent gentiment un euro ou un pain au chocolat sont quand même des gens formidables d'abnégation, (modérée, mais qui est dans le sacrifice total à notre époque ou à d'autres, sauf dans les légendes?)
Cette polémique autour de la chanson - assez mauvaise je trouve mais ça c'est personnel- relève à mon avis d'une amnésie et d'une difficulté, surement aidée par les réseaux sociaux, à comprendre le second degré ou l'autocritique portée par la chanson.

Car que sont "les enfoirés " ?
Un groupe de nantis qui dans les années 80 décide, à l'initiative de Coluche qui leur donnera ce nom, de créer une cantine collective pour essayer d'apporter un bout de réponse à la question sociale.
Mais dès le début, dès l'origine, on a bien cette autocritique qui imprègne ce mouvement.
Oui ce sont des enfoirés qui ne font pas grand chose pour changer le monde qu'ils fustigent. Et dans cette chanson, dans ce clip,c'est bien une bande d'enfoirés millionnaires, dont certains n'ont rien fait d'autres qu'un seul titre à succès qui leur permet aujourd'hui de continuer à squatter dans la troupe dans une logique d'autopromotion plus que de don...
Certes, ils ne comprennent peut-être pas tous ce qu'ils chantent, dans quel mouvement ils s'inscrivent... mais ils restent des enfoirés donneur de leçon à une génération. En cela, rien de neuf, la chanson s'inscrit dans la continuité d'un mouvement. Mais pourquoi cette surréaction ? J'espère seulement que c'est un buzz pensé par le community manager des enfoirés, auquel cas, ce serait pas mal joué.
Et il me semble que les propos de Goldman, notamment dans le Petit Journal, invite à une telle lecture : revenir aux fondamentaux, oui, ces chanteurs sont bien des enfoirés.

Signé, un "vieux jeune" de 33 ans
Bonjour,

Je constate qu'il n'y a toujours pas de forum pour discuter des articles publiés sous la rubrique vite dit, dont la régulière médiocrité appelle pourtant à commentaire.

Dernier en date, l'article "Ferguson / rapport : policier disculpé, police accablée".

On y apprend qu'un rapport du ministère de la Justice américain accable la police de Fergusson sur la base de statistiques d'arrestation et d'échange de courriels, sans transition.
C'est très court, de croire qu'il suffit de dire que la majorité des personnes arrêtées sont noires pour indiquer un problème spécifique de la part des policiers. Encore faudrait-il démontrer que cette majorité de personnes ont été arrêtées à tort - faute de quoi, on voit mal ce qu'on pourrait reprocher à la police de Fergusson. Dans aucune démocratie on ne peut démander à la police de ne pas arrêter d'auteurs d'infractions sous prétexte qu'il sont de telle ou telle couleur dans un souci statistique.

Et quitte à citer de loin l'article du NY Times, il aurait été bon de se pencher un peu sur son contenu. En lisant l'article source, on comprend bien que Eric Holder, Attorney general, est très impliqué dans ce rapport. Ce même gaillard est dans le même temps suspecté d'avoir fait abandonner des poursuites contre des membres du New Black Panther party accusés d'avoir tenu des propos racistes et de s'être postés armés devant des bureaux de votes un jour d'élection. http://en.wikipedia.org/wiki/New_Black_Panther_Party_voter_intimidation_case

Une fois de plus, ce vite dit en dit bien trop peu pour figurer sur un site qui voudrait analyser et critiquer les médias.
Ce n'est pas la chanson qui me pose problème, ce sont les gens qui ne mangent pas à leur faim et qui n'ont pas de toit sur la tête qu'ils soient jeunes ou vieux. Conflit de génération mon c*** . Bon si Goldman le dit ..... pfffff. Encore une polémique mal placée, je veux dire pas là ou l'on serait en droit de l'attendre.
ont-il seulement une fois entendu du Mozart ?
Au début je me suis dit c'est quoi ces vieux cons bobos qui répondent à des jeunes cons.

Difficile d'entendre des Goldman, Zazie, Bruel dirent qu'ils en ont bavé.

Puis je me suis dit (en moi même intérieurement après avoir fait le ménage du dimanche) : Et si ils interprétaient et que ce sont des rôles, que ce n'est pas ce qu'ils pensent?)

Et puis je me suis dit: "m'en fout, de toutes façons des enfoirés"
je ne vois pas ce qu'il y a de mal à dire bouges-toi,
c'est ta vie, tu as toute la vie devant toi, vas-y, fonces,
c'est ton tour etc etc
c'est mettre un être humain face à sa vie: c'est le mettre face
à ses responsabilités;
personne ne fera la vie d'un jeune à sa place: la balle est dans son
camp;
l'autre ne doit pas être un prétexte à ne rien faire: ça c'est valable
pour tout le monde;
oui les conditions d'aujourd'hui ne sont pas les mêmes que celles d'hier, et alors ?
chaque génération a eu son environnement et cela dure depuis des millénaires et continuera
pendant des millénaires
Un petit avis d'un chanteur très différent : https://www.youtube.com/watch?v=HDDy8wycAXw
Comment peut-on imaginer que des gens qui pratiquent la charité ostentatoire soient des personnes progressites ?

http://www.lgoutelle.org/article-2662059.html
Bien qu'elle fût évadée fiscale, Laroque venait faire son numéro aux enfoirés tous les ans. Peut-être se sentait-elle un peu coupable ? Ainsi elle pensait compenser. Enfoirée au sens propre donc.
Bonne pub pour "l'homme doré", et sa tribu ...
Les enfoirés, ce curieux groupe de millionaires qui demandent à des smicards de payer pour des RSAistes ...
Bonne ou mauvais foi ? Dans les deux cas, c'est indécent. C'est la génération plus âgée qui détient les postes de pouvoir, les décisions et l'argent. C'est la responsabilité de ceux qui peuvent embaucher au lieu de se payer des dividendes.

Que se passe t-il à la fin d'une partie de monopoly ? C'est à eux de rendre la société plus équitable en redistribuant l'argent qu'ils accumulent.

Un animal ne tue pas à l'infini, il s'arrête quand son estomac est rempli.
ET oui les jeunes artistes deviennent comme bcp des vieux cons qui ne veulent meme pas être responsable , comme les zelites , ce sont les sans dents qui ont voté non en 2005 , la gauche en 2012 qui sont responsable de l'ultraliberalisme aussi …. Les femmes , les gosses les grands responsable du monde , merci les bourgeois et les psychanalystes
Pour rembourser les dettes que nous leurs avons courageusement laissées...

À la façon de celui qui invite au restaurant et disparaît juste avant l'arrivée de l'addition, la dernière bouchée dans le bec !

PG
Les Oligarques du Charity-Business qui squattent les ondes publiques (financées - de force - par nos soins) à longueur d'année pour se maintenir à flot et faire leur auto-promotion nous font chier à un point incroyable !

Et en plus leurs conneries permettent à l'État de se battre encore plus les couilles de la misère qui monte dans le pays... Tant que des andouilles distribuent gratuitement du Chocapic à ceux qui n'ont pas les moyens d'en acheter tout va bien, Madame la Marquise, n'est-il pas ?

PG
Moi j'attends la sortie du prochain tube des Enfoirés, intitulé "Qu'ils mangent de la brioche !".
Bientôt disponible sur I-Thunes...
Trop dépassés , les enfoirés ...
Ils essaient de se trouver un nouveau public ! En fait ils se sont seulement leurs pubs !
1. Honnêtement la chanson peut-être interprétée de plusieurs façons. C'est vrai que "maintenant il faudrait vous bouger" peut passer pour de la propagande pour le "struggle for life" à l'américaine (dans le cas où l'on considère que les enfoirés dans la chanson jouent le rôle de donneurs de leçons légitimes). Mais dans le cas d'une mise en scène jeunes/vieux, ça peut aussi montrer, comme l'a dit goldmann, la mauvaise foi des "vieux".
En fait, en essayant d'être dans l'analyse la plus froide possible, la chanson peut simplement montrer la différence de mentalité entre des "vieux" et des "jeunes"

2. Remarque aussi: les "jeunes" et les "vieux" ça existe, mais ce ne sont pas des catégories socioprofessionnelles.

3. De plus, je crois qu'on ne peut pas vraiement, en tant que "jeune", reprocher aux "vieux" de n'avoir rien fait étant donné qu'à partir du moment où l'on vit dans des conditions favorables (plein emploi, etc.) comme nos ainés, ont a tous tendance à moins se battre et à se laisser endormir petit à petit!

Salut à tous!
"plein emploi"
Le taux de chômage en 1985 (il y a trente ans) était à à peu de chose près le même qu'en 2010.
Oui. Et s'agissant du SIDA, il existait déjà aussi. Et il était mortel dans 100% des cas.
Ta courbe c'est des %age d'évolution du chômage en valeur relative et non en valeur absolue. Donc il faut le lire comme une progression constante avec de moins grandes progressions par moments.

Pour en revenir au 1. de Raphael le "Si vous le voulez vous pouvez le faire". C'est vraiment ce qui me gène dans cette chanson (en dehors de l'aspect esthétique). Comme si le bonheur (la réussite pour certain) était totalement indépendant de l’environnement.
Les femmes violés, les cancéreux, mutilés de guerre etc, seront content de savoir que leurs malheurs vient du fait qu'ils ne l'ont pas assez voulu.
"Ta courbe c'est des %age d'évolution du chômage en valeur relative et non en valeur absolue."
Le taux de chômage est une grandeur relative significative. Bien sûr il y a plus de chômeurs aujourd'hui qu'alors, mais il y a aussi plus de travailleurs !.
Ah bon? J'avoue que je n'ai pas regardé les chiffres mais en tout cas quand je parle à ma mère où à des personnes de son âge, le ressenti est qu'il était bien plus facile de trouver un emploi à l'époque. De plus, la vie était beaucoup moins chère. Par exemple, en 1985, pas besoin d'être un couple d'ingénieur pour pouvoir à peine se louer un studio de 35 m2 dans Paris!
C'est moi ou ça sonne comme "get lucky" de Daft Punk la guitare derrière?
oui raphael , il a opéré un "open tuning" facon "chic" (edwards)pour sonner comme lui chez daft punk
opéré un open tuning ????


c'est quoi?
open tuning

Pas sûr qu'il y ait besoin d'open tuning pour sonner funky.
c’était sur le mot opéré que je tiquais..
open tuning c'est surtout utilisé dans le folk il me semble .
j'opterais plutôt pour un gros plug-in de prodeux branchouille ..
Coluche avait pourtant déjà lui même rédigé une chanson d'une grande profondeur sur le conflit des génréations. Mais ça c'était avant...
https://www.youtube.com/watch?v=8lRW17Pll2Q

"nan moi c'est c'que j'dis toujours : heureusement
qu'y a les riches pour nourrir les pauvres sinon qu'est-ce qu'on d'viendrait nous les pauvres
si y aurait pas les riches pour nous nourrir ?"
Bon, les Enfoirés, c'est une chose : c'est clair que depuis longtemps leur productions semblent passer à côté de la qualité artistique qu'on en attend.
MAIS, cela ne doit pas empêcher de continuer à soutenir et à donner aux Resto de Coluche, quitte à se boucher les oreilles (et les yeux) !

Charles Sannat, éditeur du blog Le Contrarien avait y a quelques semaines rappelé qu'en tant que commissaire aux comptes, les Resto sont bien gérés.
Moi, c'est tout ce qui m'importe.
Je pense que ce serait bien, quand on parle des Restos du coeur, de mentionner leur site et le lien pour faire un don.
Après, chacun fait ce qu'il veut.
Les Enfoirés ne sont pas ma came, mais de là à ce que le bad buzz affecte une association qui est en situation tendue ces dernières années, ca serait vraiment la double peine.

Donc voilà, même si vous avez les oreilles abîmées par cette chanson, il y a une association qui a besoin de vous et ça peut se faire par ici :
https://dons.restosducoeur.org/
Lu vite fait le forum. Depuis hier les rézossossio ne parlent que de ce clip et d'une robe qui change de couleur selon comme on la regarde, c'est dire. Limite les lolcat ce serait hasbeen. Mais bref, je ne crois pas qu'il ait été évoqué le fait que pour l'oreille moyenne, cette chanson est tout simplement atroce. Pourtant ça saute aux yeux, si je puis dire. J'ai réussi à y échapper jusqu'à ce matin quand ce salaud de Cohen a mis des extraits dans sa matinale. Pas eu le temps de zapper. Depuis j'ai un de ces mal de crâne...
C'est curieux, j'ai visionné et écouté le clip avant de lire les réactions qu'il a suscitées. Le premier message qui m'est apparu à travers les "invectives" entre jeunes et vieux est : notre génération a porté les restos du coeurs, on n'a pas tout réussi, loin de là, mais c'est à vous de prendre le relais, votre jeunesse signifie aussi espoir. Car le message final est délivré par les vieux, quand les jeunes sont dans l'invective. Effectivement, quand le but relève de la passation de témoin, c'est un peu lourd, mais, génération oblige, je n'ai d'emblée retenue que le message positif.

Je vois la polémique entre intention et ressenti à propos de cette chanson comme une vraie manifestation de conflit de générations : la maladresse de l'une qui déclenche un couperet définitif chez l'autre. Il se trouve que j'ai à peu près l'âge de Goldman, et certaines critiques qu'il a mis dans la bouche des jeunes, je les ai entendues. Il ne s'est pas trompé.

Sauf sur un point, et qui n'est pas de détail : la vieille génération représentée par les people a bénéficié des combats des générations précédentes et n'a fait que se résigner à voir grignoter des acquis fondamentaux de notre société. Nous sommes indéfendables sur ce sujet, nous les post-baby-boomers.

Enfin, la forme a eu raison du fond : depuis le début des restos du coeur, ce sont des artistes, des gens connus, donc forcément des gens qui ont réussi, qui portent le message de solidarité. Dans le cas de cette chanson, effectivement, une bande de people "faisant la leçon" à une bande d'inconnus, ça fait un peu tache. En conclusion, je dirais que le principal responsable de cet échec médiatique c'est le producteur de ce clip, qui aurait pu imposer une autre mise en scène que ces deux chorales stupidement opposées.

Imaginez simplement jeunes et vieux mélangés, occupés à une tâche manuelle et commune, genre décharger un camion de nourriture pour les restos du coeur. Ne changez pas le moindre mot de la chanson. Ajoutez-y un poil de dérision, genre réaction mdr d'un jeune au propos sur la génération qui fume. Et peut-être que Glodman n'aurait pas eu à se justifier.
On ne peut pas imaginer qu'il y ait un second degré (comme semble le dire Goldman)? Du style Les vieux cons parlent aux jeunes cons.
Nota : je ne connais pas bien l'oeuvre de Goldman.
Autrement, il y a la belle chanson de Ferrat Un jour futur.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

En regardant le clip, j’espérais qu'un djihadiste se mette entre les jeunes et les vieux cons et fasse tout sauter. J'ai honte…
Trop de clichés réunis. Je n'ai pas pu le supporter.
Et si on disait que JJG l'avait fait exprès? A la "le roi est nu". En fin de compte, presque tout le monde (en tous cas sur les réseaux sociaux) comprend que les "vieux" dans le clip sont des vieux cons. Tu coups, en voyant la vidéo, ce sont les chanteurs qui se font une petite frimousse sympathique et bienveillante (genre Mimi Maty) qui nous révèlent leur fond réac parce qu'ils n'ont pas compris que ce qu'ils disent les font passer pour des salauds en pantoufle et qu'ils étaient supposer jouer les méchants. En tous cas, si ce n'était pas l'objectif recherché, il est tout de même atteind.
C'est une chanson à 3 balles, mais qui fait (malgré elle?) plus pour la conscientisation des injustices, de la responsabilité envers les générations suivantes dans les domaines du respect de l'environnement, de la justice sociale, de la dette publique, ... que tout ce qui a été fait depuis quelques années.
Peut-être Goldman, vraiment mal inspiré, a-t-il voulu ré-interpréter un conflit générationnel déjà chanté par Le Forestier en … 1973 !

http://www.dailymotion.com/video/xc6cfm_dialogue-maxime-le-forestier_music
Une fois encore, on tente de jeter l'opprobre sur des artistes majuscules comme Mimy Mathy,une comédienne qui réchauffe les cœurs dans chacune de ses apparitions télévisuelles.

Des compositeurs de talent comme JJ Goldman qui toute sa carrière a su se renouveler en ciselant des chansons magnifiques avec des paroles égalant les vers des plus grands poètes.
Citons par exemple, elle a fait un bébé toute seule ou elle met du vieux pain sur son balcon pour amuser les pigeons.
Un homme qui a écrit pour les plus grands comme Céline Dion tant moquée par les mêmes qui persiflent aujourd'hui mérite mieux que ces attaques puériles sur une chanson qui rend hommage à la jeunesse.
Un humoriste de talent Gad Elmaleh attaqué injustement ces dernières semaines pour des broutilles fiscales donne de son temps et sans doute une part de ses revenus pour venir en aider aux démunis.
Patrick Fiori a derrière lui tout le peuple corse, Pascal Obispo, le plus modeste de nos chanteurs se donne corps et âme pour cette belle association que sont les Restos du cœur.
Jean Louis Aubert, un rockeur rebelle, auteur de l'inoubliable Voilà c'est fini ne peut être suspecté de ne pas aimer la jeunesse, la preuve il a fait du rock et du bon, si si souvenons nous des paroles de Métro c'est trop ou argent trop cher, de véritables hymnes révolutionnaires !
Patrick Bruel doit sans doute verser une partie de ses gains gagnés à la sueur de son front dans des casinos où ses droits d'auteurs mérités grâce à l'écriture de magnifiques chansons comme place des grands hommes, une ode à l'amitié et à l'amour entre les hommes ou alors regarde, beau clin d'œil à Gilbert Montagné
Ne parlons pas de Zaz ni M Pokora , l'avenir de la scène française, des artistes qui ont à plusieurs reprises montré leurs capacités d'analyse sociologique sur une société qui devient bien cynique.
Souvenons nous également de la participation de Franck Ribery qui aujourd'hui déçu par la France s'apprête à demander la nationalité allemande.

En salissant cette troupe d'artistes désintéressés qui ne disposent que de trop rares occasions pour s'exprimer, on tente de décourager les bonnes volontés.

Alors messieurs les salisseurs, veuillez retourner dans vos chapelles bien pensantes et continuez à défendre les hordes d'envahisseurs cosmopolites interlopes qui viennent profiter de notre système bien trop généreux, envahisseurs défendus par des artistes gauchistes et cessez de cracher sur cette belle soirée qui permet aux bénévoles d'assister à l'un des plus grands concerts depuis ceux de Michel Sardou à l'Olympia en 1985.
Que peut-on attendre de Goldman aujourd'hui (si tant est qu'on a attendu quelque chose de lui dans le passé) ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.