Les Enfoirés, révélateurs malgré eux d'un violent conflit de générations
article

Les Enfoirés, révélateurs malgré eux d'un violent conflit de générations

"A vous de jouer, mais faudrait vous bouger" : UMP, ou Enfoirés ?

Réservé à nos abonné.e.s
"Faudrait vous bouger". La réaction des jeunes (et moins jeunes) internautes a sans doute dépassé les espérances des Enfoirés. Dans leur dernier clip, Goldman et ses amis font face à de jeunes chanteurs inconnus et rejouent le conflit de générations en conseillant aux plus jeunes de se "bouger" face à toutes les difficultés ("violences, chômage et sida"). Un peu réac ? Deux jours après la mise en ligne du clip, les réseaux sociaux ont flingué les Enfoirés... au point que Goldman a été contraint de publier une explication de texte.



"Toute la vieeeeee, tu sais le temps n'a pas de prix..." Mise en ligne une semaine après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher de Vincennes, la première version du clip des Enfoirés (les paroles taguées sur des murs) était passée inaperçue avec seulement 280 000 vues. Un mois plus tard, lundi 23 février, les Enfoirés ont mis en ligne un nouveau clip. C'est la même chanson, mais la mise en scène est différente : les artistes font face à de jeunes inconnus afin d'illustrer le conflit de génération.

Un clip mis en ligne sur le site officiel des Restos du Coeur (ainsi que sur Facebook et Twitter), aussitôt relayé pa...

Il vous reste 85% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Comment incarner un musicien à l'écran...

...quand on n'a jamais touché une flûte

Le musicien, le cinéaste et la cohérence

Pourquoi Ennio Morricone a flingué Tarantino

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.