162
Commentaires

Les cigares du sous-pharaon

Derniers commentaires

Désolée pour le hors-sujet, mais le patriotisme nous appelle.

Comme beaucoup ici sont de grands sportifs (à commencer par l'hôte de ce forum), j'aimerais annoncer une bonne nouvelle.
La France a établi un nouvel exploit :
le record de lancer de chronomètre à l'autre bout du terrain a été conquis par Robert Duverne, préparateur de l'équipe technique de l'équipe de France de Lancer de Chronomètre et d'Injures.
C'est ici.
Goûteuse chronique. On en sort en appétit du savoir et du partage:
Il s'agit ici d'un extrait des Villes invisibles d'Italo Calvino qui met en scène des dialogues entre Marco Polo et Kublaï Khan.
"Des phrases et des actes seulement pensés, sans doute, tandis que tous deux, silencieux, immobiles, regardaient s'élever lentement la fumée de leurs pipes. Le nuage tantôt se défaisait dans un souffle de vent, tantôt demeurait en suspens entre eux ; et la réponse tenait dans ce nuage. Quand le souffle emportait la fumée, Marco pensait aux vapeurs qui couvrent l'étendue marine ou les chaînes de montagnes et qui, lorsqu'elles s'éclaircissent, laissent un air sec, diaphane, révélant des villes lointaines. C'était au-delà de l'écran d'humeurs volatiles que son regard voulait atteindre: la forme des choses se distingue mieux de très loin.
Ou bien, le nuage s'arrêtant à peine sorti des lèvres, dense, presque immobile, renvoyait à une vision d'un autre genre: les exhalaisons qui stagnent par-dessus les toits des métropoles, l'opaque fumée qui ne se défait pas, la chape pourrie qui pèse sur les rues bitumeuses. Ce ne sont pas brumes fragiles de mémoire ni sécheresse transparente, mais la suie des vies brûlées formant croûte sur les villes, l'éponge gonflée de matière vivante qui ne circule plus, l'engorgement du passé, du présent et de l'avenir qui bloque des existences calcifiées dans une illusion de mouvement : c' est ce que tu trouvais au terme du voyage. "
Votre belle chronique m'y a fait penser. Je suppose qu'on va bientôt interdire, voire - horreur! - le transformer, ce beau texte sous prétexte qu'il évoque la fumée. Merci Alain.
Bon, pour la parité, voici Sharon Stone par... chaipluki, shame on me...et aussi... Rachida, une charmante inconnue Cubaine!
Tssss ! tssss ! Alain !

Il était excellent de fumer le cigare, du temps où il y avait encore des hommes...

Époque révolue depuis un moment...

Et puis un bon havane, qui sent la petite fille un peu négligée, c'est d'une sensualité exquise !

Seulement il faut distinguer entre ceux qui s'offraient leur cigares : Hitch, Groucho et quelques autres...

Et ceux qui font les poches du contribuable pour pétuner !

Savez-vous que vous me faites tous bien rigoler : depuis des années je vous dis qu'on nous détrousse pour de bien mauvaises raisons... Et vous me traitez de poujadiste (un point Godwin offert chaque fois, à découper au marteau et au burin sur vos écrans)

Maintenant vous en faites plus que moi. Un sous-sous-ministraillon pille la caisse pour se payer des havane et vous toussez ?

Vous me faites rire, les mêmes ministraillons (les sous, sous-sous et sous-sous-sous aussi) se paient aussi des gardes du corps, des péripatéticiennes (par bottes de douze) et d'innombrables conforts à nos frais... Vous ne le le saviez pas ?

Je ne vous croyais pas si naïfs mes lapins !

Toujours aussi contents de payer des impôts ? Vous avez de la constance !

***
Bien avant les cendriers-tousseurs, il y avait ceux du modern’style qui, sans être conçus pour faire arrêter de fumer l’homme de 1900, n’en rappellent pas moins une sorte de cœur abîmé par la femme fatale dont la chevelure se confond avec les veines. Mais de ses cendres, elle renaîtra.
Che Guevara et Tintin dans la même chronique ! Mmmmh ! ;-) j'en rougis presque, mes deux idoles de jeunesse ;-)

ps clomani : moi aussi j'aime bien les rêves révolutionnaires de midinettes...

Et, à choisir, sachant même ce qu'il a commis, je n'hésite pas entre Che Guevara et le gros capitaliste, oppresseur cynique du peuple.
Merci Alain, excellent, as usual !

Manu Chao : http://www.dailymotion.com/video/x2y0wm_manu-chao-petite-blonde-du-boulevar_music
Julien D est le concurent direct de Sgd !!!
Tu as eveille des vocations Sgd on dirait c'est bien .
{Refrain:}
Je fume
Contre tous les avis
Je fume
Sans trêve et sans répit
Je fume
Pour l'amour de la vie
Je fume
A m'en relever la nuit {x2}

Paquet plein de délices
Petits cylindres clairs
Parfum d'or et d'épices
Et volutes sorcières
Braises dans la nuit blanche
Espoir et allégresse
Noces et petits dimanches
Tiges enchanteresses
Sexe bleu, liqueur douce
Charmant, puissant mensonge
Ciel pâle, odeur de rousse
Enigmatiques songes

{au Refrain}

Aile de papillon
Poudreuse et veloutée
Lys ailé, grand pardon
Riche et civilisé
Tour d'ivoire arrogante
Et triomphe assuré
Renaissance troublante
Envol prématuré
Cigarette marquée
De rouge, noir fatal
Cigarette jetée
Dans un puits de cristal

{au Refrain}

Cigarette chérie
Languide et dangereuse
Encens vers la Pythie
Caline tubéreuse
Cigarette fantôme
Goûtée, déjà finie
Cigarette à l'arôme
De poison trop exquis
Toi, plaisir sans rival
Amoureux serpent chaud
Minaret de santal
Rien jamais ne te vaut

{au Refrain}

A m'en relever la nuit {ad lib}

http://www.youtube.com/watch?v=RHPcVY6jSG4
«Car les femmes roulent et fument le cigare, oui, et pas seulement Carmen.»

Alain, puisque tu as l’air de t'y connaître, [s]en bon capitaliste que tu es,[/s] peux-tu nous expliquer siteplè comment tu roules un cigare ?
Belle chronique Alain . Je profite de ses quelques minutes
avant d'aller me préparer pour aller joue un concert en quartet .
"Hommage à Chet Baker" Je ne sais plus si lui fumais le cigare en
revanche l'hero et l'alcool ont eu raison de sa gueule d'ange !!
Nous n'aurons pas "Smoke on the water" au répertoire ce soir
mais d'autres bonnes choses toutes aussi fumantes !!!
Au fait Alain , les femmes fument le cigare ???? Non ????
Tu déconnes Babylone (Bill Deraime)
un groupe grand-breton pas très recommandable
ben ça dépend des goûts !
En fait c'est un obscur groupe punk anar hardcore dans le même registre que leurs copains Crass ou bien encore en quelque sorte l'équivalent des amerlocains de Dead kennedys.
RÉPONSES EN VRAC DU SAMEDI MATIN


La chronique a été publiée hier en fin de journée, parce que le patron voulait en faire bénéficier les non-abonnés dans un cadeau promo (si j'ai bien compris). C'est pour cette raison qu'elle fut, dès sa parution, classée en contenu d'utilité publique.
Si à l'issue de ce ouiquinde il y a un abonné de plus, on pourra en déduire que c'est peut-être grâce à ma chronique enfumée.

Pour Groucho, je ne suis pas tout à fait convaincu mais dans le doute, j'ai changé la photo.

J'ai viré la pochette de disque signé Anthrax. Il ne s'agissait pas du célèbre groupe de métal amerloque, mais d'un groupe grand-breton pas très recommandable, m'a-t-il semblé après coup (les connaisseurs de zizik, sleepless, alain b, etc. confirmeront ou infirmeront mon sentiment).

Le cigare est né à Cuba !, nous affirme Oblivion.
Ouaipe, même que la gare de Perpignan (qui est le centre du monde) est à Cuba.
Hommage
Toute l’âme résumée
Quand lente nous l’expirons
Dans plusieurs ronds de fumée
Abolis en autres ronds

Atteste quelque cigare
Brûlant savamment pour peu
Que la cendre se sépare
De son clair baiser de feu

Ainsi le chœur des romances
À la lèvre vole-t-il
Exclus-en si tu commences
Le réel parce que vil

Le sens trop précis rature
Ta vague littérature.


Stéphane Mallarmé, Poésies.
Pour avoir le vrai poids de la fumée il faut encore déduire le poids de ce qui reste dans les poumons.
Comment faire ? Se peser avant et après ?
Pas si simple.
à une heure déraisonnable, de celles qui appellent des Cohiba siglo III et des cognacs sans âge, moi j'dis merci Alain...
J'ai retrouvé le VRAI sourire ultra-brite sinon, allélouiah!

http://farm4.static.flickr.com/3190/3855780030_8e1381b5a9.jpg

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Mais,... j'ai pas fumé assez de cigare ou quoi ?
Je rentre un peu embrumée d'un apéro prolongé, et je trouve la cronique d'AK !
Il est quelle heure de quel jour, là ?
C'est pas le samedi matin, la belle chro sur les images ?

Je comprends rien !
Les Éditions Atlas présentent "Les cigares des plus grand parrains de la droite française": http://www.arretsurimages.net/media/article/s31/id3094/original.27657.jpg

Des clichés uniques des collections personnelles des plus grands parrains de la droite. D'André Santini à Patrick Balkany, en passant par Charles Pasqua, découvrez les cigares d'exception qui ont été utilisés lors de signatures de marchés truqués, de contrats d'armement, de contrats d'emplois fictifs, et bien plus encore....

EX-CLU-SIF: Le premier numéro "Les Cigares de Pasqua au SAC", 1 € seulement chez votre marchand de journaux !
Puisque personne n'en parle encore, je me dévoue, allez : affaire Lewinsky.
Holaaaaa, M'sieur K. je refuse d'amalgamer le fumeur de cigares cubains (pour faire la pub des cigares produits dans son pays d'adoption, eh, normal... fallait faire travailler les Cubaines) qu'était le Che avec les autres : Pasqua, big capitalists and co , ou même avec celui qui l'a lâché en route ;o)).
Nananan... je veux garder intacte l'affiche du Che qui décorait ma chambre d'adolescente ;o)).
Je suis d'une extrême mauvaise foi lorsqu'il s'agit d'une belle gueule comme le Che. Heureusement, il est mort suffisamment jeune pour devenir une icône, avec ou sans cigare...

Autre chose : quand je vois un gros plan sur la bouche d'un fumeur de cigare, je vois un tout petit bébé qui tète le sein de sa mère... tous ces gros machos n'ont donc pas grandi et ont gardé l'avidité du stade buccal de leur enfance !
Pas de quoi pavoiser n'empêhce... tous "retardés" psychologiquements ??? (je sens que je vais en énerver là)...

Sinon, c'est dingue comme symbole : encore un symbole phallique qui sert à s'affirmer et à écraser les autres... comme les missiles Tomahawk ou les SS20 (beaucoup plus énooooormes) soviétiques ! Il n'y a donc que ça qui vous importe, Messieurs ? ;o)))
Au fait, il a bien dû exister des femmes fumeuses de cigares, outre les rouleuses de cigares cubaines... où sont-elles ? Pas en train de chevaucher un balais (ou un cigare), j'espère...
vous avez oublié de citer un autre fumeur de havane bien connu pourtant, m'sieur Korkos

si le cigare est un attribut du capitalisme c'est parce qu'il est devenu hors de prix ; certains se sont enrichis grâce à cette production et sur le dos toujours des petites mains qui ne peuvent même plus s'en payer, sinon à passer par le marché noir, un comble !!

nb :ceux qui s'amusent à effacer le réel des photos pour qu'elles soient politiquement correctes au XXIème siècle, devraient aller vérifier quelques unes de leurs synapses, je pense que les transmissions se font mal, ça frise la débilité !!!
«Que même à l'extrême-gauche révolutionnaire (photo du Che et de Castro) il se fume sans complexe ?
… malgré le fait qu'il fut historiquement un attribut du capitalisme.»


Mais ! c'est n'importe quoi !
Le cigare est né à Cuba !
Alors un cubain (socialiste ou capitaliste) fume le cigare comme il respire, m'sieur Korkos !
Je n'ai qu'un mot : "Bravo !!!"... Vous auriez pu préciser (vu le photogramme de "Carmen") comment se roulait le cigare... hi hi hi. Et comment, au bon vieux temps, "on" humidifiait l'extrêmité dudit cigare... ach!
J'adore la chronique, mais la photo de Groucho me fait bizarre: il n'y aurait pas de la contrefaçon dans l'air? Il a d'habitude le regard un peu plus divergeant. En plus, j'en trouve la trace sur un site qui donne des conseils pour se déguiser en Groucho.
Il y en a une autre de Chihuahuah Pearl adepte du sourire ultra-brite par ici.
Et sinon, une chro déjà en accès libre (je diffuse) et un vendredi soir, ça veut dire qu'on en aura une deuxième demain matin j'espère ;-)
Mais... vous partez en vacances demain, Alain, et remettez vos copies avant de filer ? :-)

Sinon, youpi, j'avais failli vous demander si ce sujet si photogénique vous inspirait. Chr. Blanc. aurait pu se choisir des vices moins caricaturaux, je sais pas moi, les préraphaélites ou les légumes bio. Mais les cigares... C'est d'un commun !
Super-chronique, super-chronique, comme toutes les semaines, hein pow wow, oups voté. Quelle sensualité, pffff, j'en peux plus tiens, c'est malin m'sieur Alain K.
Super chronique Alain, merci. Effectivement, les pubs super-sexistes ça arrache grave, celle où le mec crache sa fumée au nez de la demoiselle par exemple.

Sinon juste un bémol (de taille), le pharaon ne fume pas des cigares, mais des pétards comme on peut le voir ICI
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.