32
Commentaires

les animaux de la ferme

Derniers commentaires

Juste un petit mot pour signaler que "la bête est morte" a été l'objet récemment d'une réédition ma foi plutôt agréable. Le cadeau de Noël idéal pour toute la famille.
Le charme de notre ami Korkos (outre le fait qu'il coupe admirablement les cheveux en huit ou en seize) réside entièrement dans le fait qu'après avoir lu l'une de ses savantes chroniques, il n'est plus besoin de lire les autres tant le "procédé" est le même... Gain de temps!
Puisqu'il est tant question d'animaux à la campagne, en voici un qui s'est caché dans une peinture de ce coquin de Muenier, pas si innocente qu'elle n'y parait, en pleine III° République...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:La_lecon_de_cath%C3%A9chisme_.jpg
sont de la qualité supérieure, comme la vache qui rit, Alain Korkos. Merci.

http://anthropia.blogg.org
Allez, juste pour le plaisir, cette étude de canards bien sympathique ( BOUDIN Eugène, 1860 ).
le DVD zone 2 (français, anglais) est disponible dans la sacoche de l'incroyable Doc'Heeza
Animal Farm, c'était mon dessin animé quand j'étais petite ! Je l'avais en cassette, et je la regardais très souvent. Ma mère disait que je pleurais invariablement, au moment ou Snowball est tué par les sbires de Napoléon.
Récemment, j'ai revu le dessin animé, et j'ai appris que la C.I.A avait sans doute secrètement contribué à sa réalisation.

Mais, sur un plan plus proche de la chronique d'Alain Korkos, j'ai une anecdote à raconter : en décembre 1989, nous nous trouvions, mes parents et moi, à Bucarest, en Roumanie (mon père est un diplomate chilien). La révolution contre Ceausescu durait déjà depuis plusieurs jours, et la France avait organisé le rapatriement de ses ressortissants. Bernard Kouchner, alors secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargé de l'action humanitaire, dirigeait l'opération. Je me suis donc trouvée, avec ma mère, près de lui, à l'aéroport de Bucarest, attendant de pouvoir embarquer dans l'avion du gouvernement français. Il était entouré d'une nuée de journalistes, m'a raconté ma mère, et il se mettait en valeur, parlait fort et faisait de grands gestes ( personne ne sera surpris, je suppose...). Et c'est là que je sors, du haut de mes quatre ans : "Toi, tu parles comme un cochon." Kouchner, très supris, me demande : "Pourquoi tu dis ça ?" Je faisais référence au cochon-dictateur d'Animal Farm, bien sûr, mais ça, ma mère s'est bien gardée de le lui expliquer...
je voulais juste rajouter que le bouledogue rouge c'est aussi le chien méchant de Cfqd le journal trés méchant fait a marseille et qu'ils ont besoin d'aides et d'abonnements ...

http://cequilfautdetruire.org/
Quel plaisir de voir et de revoir du Tex Avery !
Jusqu'à la lecture de cet article, Alain, je ne comprenais pas pourquoi j'aime pas les bêtes. Maintenant, si ! Merci.
Le canard "est têtu et batailleur, mais gentil je vous le jure".
En tous cas c'est qu'on m'a appris dans ma jeunesse, remember ;).
toujours pas de niouse du chien de Rembrandt ?
Bon actualité oblige paske "les animaux de la ferme" c'est un cadeau de Noël pour les petits nenfants !

Avec vos chroniques AK c'est Noël tous les samedis. Merci !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Petit manque d'inspiration ? Oui, je comprends, on n'est pas des boeufs.

On retrouve des ingrédients précdemment semés Ici
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.