15
Commentaires

L'Elysée veut exiler les journalistes hors du palais

Et encore un tour de vis, hautement symbolique. La communication du président a fait savoir qu'elle déménagerait d'ici à l'été la salle de presse en dehors de l'enceinte du palais de l'Elysée. Désormais, les agences de presse, qui y ont un accès permanent, et les autres journalistes, qui y ont accès lors des événements officiels, seront rue de l'Elysée. Mais que voyaient donc les agences de presse dans cette cour de l'Elysée ?

Commentaires préférés des abonnés

Ah bah comme ça les choses sont encore plus claires !

L'Élysée est définitivement un palais, avec sa cour…


- Dis, M. le Président, c'est quand la 6ème république ?

- Tais toi et rame !

CQFD : 

A quoi sert que les journalistes aillent à l'Élysée puisque l'Élysée va directement à France 2 ou organise les visites guidées avec Delahousse


Au moins tout est clair


La seule réponse serait que les journalistes décident tous de n'accepter (...)

N'avoir que la pâtée, rien que la pâtée garantie sans grumeaux, prédigérée, aseptisée, lisse et propre sur elle, les yeux dans les yeux...

C'est con, hein, même la servilité ne paie plus!

Sur le paillasson, il n'y a plus écrit: "bienvenue".

(...)

Derniers commentaires

ca m'en touche une sans faire bouger l'autre.  de toute façon être  à l'elysée relève plus de la courtisanerie que du journalisme.  pas sur que vous serviez la cause du journalisme en vous faisant écho de cette info. 



Franchement, quelle tragédie !

Ils vont mettre dix minutes pour aller retranscrire mot pour mot la communication de l'Elysée !

Quel effort surhumain.

Par rapport aux Turcs qui se retrouvent en prison à perpétuité pour avoir juste émis une opinion, c'est une catastrophe, effectivement. 

Je sais bien que c'est possible que l'autoritarisme passe par là, mais c'est quand même insignifiant, non ?

Bah ! on les traite comme la plupart le mérite. Des valets qu'on congédie. Ils peuvent bien aller où ils veulent. Cette information est tellement insignifiante et ennuyeuse que j'ai abandonné la lecture à la moitié de l'article. Sinon, le matraquage contre ces salauds de privilégiés de la SNCF, on en pense quoi ? ou bien le silence sur la contestation des projets sur l'enseignement ? Je pense que Arrêt sur image file du mauvais coton : Il se rapproche insensiblement de la presse mainstream.

Aujourdhui les journalistes ne perdent plus leur temps à "taper leurs dépêches", voyons...

Ils ont leurs smartphones pour ça...

Plus besoin de monter- descendre des escaliers...

CQFD : 

A quoi sert que les journalistes aillent à l'Élysée puisque l'Élysée va directement à France 2 ou organise les visites guidées avec Delahousse


Au moins tout est clair


La seule réponse serait que les journalistes décident tous de n'accepter la communication de l'Élysée que dans un endroit qu'ils auraient choisi eux-mêmes : par exemple le parloir de la Santé


De même les journalistes Américains devraient accueillir Sarah Huckabee Sanders en arborant des chapeaux de carnaval puisqu'elle ridiculise sa fonction et la presse

Franchement vu leur soumission . on s'en fou, LE Media n'a pas besoins de ce genre d'artifice pour nous informer, que nous importe les laquais du palais ? 

C'est Robert et non Pierre Bourgi.

Ah bah comme ça les choses sont encore plus claires !

L'Élysée est définitivement un palais, avec sa cour…


- Dis, M. le Président, c'est quand la 6ème république ?

- Tais toi et rame !

N'avoir que la pâtée, rien que la pâtée garantie sans grumeaux, prédigérée, aseptisée, lisse et propre sur elle, les yeux dans les yeux...

C'est con, hein, même la servilité ne paie plus!

Sur le paillasson, il n'y a plus écrit: "bienvenue".

Bonjour

J'aime bien dans le début de l'article la locution "relaie Le Monde", c'est bien ça !!!

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.