L'Elysée veut exiler les journalistes hors du palais
article

L'Elysée veut exiler les journalistes hors du palais

"Macron ne veut pas qu'on puisse décrire la tête qu'il fait tel ou tel jour"

Réservé à nos abonné.e.s
Et encore un tour de vis, hautement symbolique. La communication du président a fait savoir qu'elle déménagerait d'ici à l'été la salle de presse en dehors de l'enceinte du palais de l'Elysée. Désormais, les agences de presse, qui y ont un accès permanent, et les autres journalistes, qui y ont accès lors des événements officiels, seront rue de l'Elysée. Mais que voyaient donc les agences de presse dans cette cour de l'Elysée ?

C'est une décision "unilatérale" et prise "sans concertation". Les mots sont des conseillers en communication d'Emmanuel Macron, mercredi 14 février. L'Elysée a décidé, avec l'aval du président, de déménager d'ici à l'été la salle de presse du palais hors-les-murs. Plus précisément dans une annexe rue de l'Elysée. La raison ? "L'Elysée invoque la modernisation et l'agrandissement de la salle de presse qui permettra d'accueillir plus d'accrédités", relaie Le Monde. L'ancienne salle de presse, au rez-de-chaussée d'une des ailes du bâtiment principal de l'Elysée, deviendrait une salle de réunion pour les conseillers du président.

Coup de tonnerre, alors que la veille, le prési...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Attentat contre Charlie : faut-il parler de "terrorisme" ?

La BBC, Reuters et l'AFP préfèrent éviter le terme

BlackRock, maître du monde et des pensions de retraite

Un documentaire d'Arte décrit la surpuissance planétaire d'un financier US qui a rencontré plusieurs fois des membres du gouvernement Macron

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.