18
Commentaires

Le web est un jardin emmuré

Du scandale Facebook au scandale antitrust Google, l'actualité du numérique illustre un réseau qui, depuis sa création, n'a de cesse de se refermer. Conçu pour être ouvert et décentralisé, internet est devenu un jardin emmuré par les Gafam.

Commentaires préférés des abonnés

"Regardez cette présentation. Bon, okay, juste quelques minutes – de quatre à six minutes, précisément."


J'étais prêt à tenter l'expérience, il se trouve que sans compte Facebook, on ne peut regarder que quelques secondes ! Le web est un jardin emmuré(...)

Excellent article. Merci. Pas de Z ; ça fait du bien de voir qu'asi ne s'enferme pas... complètement. 

A voté!


Article à recommander comme toujours dans cette rubrique.


Pas facebook ici donc pas de vidéo visible, c'est sans doute aussi bien comme ça!


Pas si difficile que cela de se protéger...


(...)

Derniers commentaires

Ça n’a (presque) rien à voir, mais je suis tombé sur la vidéo du mega-concert donne par Jean-Michel Jarre à La Défense en 1990 (https://youtu.be/Zfe8OGJn2BE).


Des millions de gens entassés sur l’avenue des Champs Élysées.


On était alors encore plein d’espoir pour ce futur monde technologique, ouvert à toutes les cultures, le village global, etc…


Très prosaïquement, je me suis dit qu’aujourd’hui, il ne serait même plus possible d’organiser un tel événement.


En 2021, JMJ donnait un concert en réalité virtuelle dans la cathédrale de Notre Dame. Avec un casque de VR, on pouvait se retrouver seul à seul avec JMJ dans l’église…


C’est à quel moment qu’on a déconné ?


Était-on foutu dès le départ : https://youtu.be/cHWs3c3YNs4


Ou avons-nous pris le virage fatidique plus tard ?

Ce qui m' "amuse", c'est que la plupart de ceux qui s'insurgent contre les GAFAM, dans un coin, vous proposent :

de les suivre sur ... facebook, twitter; instagram, etc...

où est la logique ?

le fameux "Faites ce que je dis, pas ce que je fais", mais faites le quand même en douce pour nous suivre

reçu ceci de Avaaz (j'ai enlevé les liens pour faire un don, mais si ça vous dit, allez sur leur site ;)) :


Chères amies, chers amis,

Une courageuse lanceuse d’alerte vient de révéler des documents secrets de Facebook... et ce qu'ils montrent fait froid dans le dos!

Facebook savait. L'entreprise savait que des trafiquants l'utilisaient pour réduire des femmes en esclavage sexuel. Elle savait servir à amplifier des appels à la violence contre les minorités. Et elle savait que ses systèmes dépubliaient moins d'1% des contenus violents.

Tout cela, Facebook le savait. Et pourtant, selon la lanceuse d’alerte, le réseau a continué à faire passer “les profits avant les vies”.

Sans des lois efficaces cadrant ses activités, mensonges et haine continueront d'atteindre des millions de personnes sans le moindre garde-fou. 

Cela doit changer -- et aujourd’hui, c'est possible!

Cette semaine, la lanceuse d'alerte Frances Haugen témoigne devant les institutions européennes et le Sénat français, et les projecteurs vont être braqués sur les géants du numérique. Grâce à nos enquêtes et rapports explosifs dans les médias, Avaaz sera présente au coeur des discussions. Et nous nous battrons de toutes nos forces pour remporter des lois qui protègent les citoyens et notre vie privée de la corrosion des réseaux sociaux.

Mais face à nous, l'écrasante machine de lobbying des plateformes numériques s'est mise en branle.

Si nous collectons suffisamment aujourd'hui, nous pourrons tout donner et contrer les 100 millions de dollars qu'elles mobilisent pour combattre toute régulation efficace. Nous pourrons financer notre équipe de chercheurs aguerris et rassembler davantage de preuves, apporter les témoignages des victimes des réseaux sociaux aux décideurs et nous faire entendre lors de chaque décision clé avec des actions de rue faisant la une des médias et des encarts publicitaires.

C’est un de nos projets les plus importants, mais aussi l’un des moins financés. Nous ne pouvons pas nous permettre de ralentir la cadence -- c’est maintenant ou jamais! Contribuez maintenant et domptons les réseaux sociaux pour de bon!



À maintes reprises, nous avons vu quelles terribles conséquences les réseaux sociaux pouvaient avoir dans le monde réel. En Birmanie, les militaires ont transformé Facebook en un outil de nettoyage ethnique, répandant des discours de haine qui ont alimenté un bain de sang. En Palestine et en Israël, les mensonges viraux enflamment continuellement le conflit. Et en ce moment-même, les réseaux niant en ligne la réalité du changement climatique font tout pour entacher les négociations climat urgentes en cours à Glasgow.

Afin de remporter des lois capables de nous protéger, nous devons faire toute la lumière sur ces dérives et en informer les gouvernements qui élaborent les lois de demain. Si nous collectons assez, nous pourrons:
  • Mener et publier davantage de rapports d’enquêtes exclusifs prouvant l’étendue des dommages causés par ces plateformes sur nos sociétés;
  • Mettre sur pied un solide mouvement de survivants et de communautés luttant contre la désinformation et la haine en ligne, et faire entendre leurs voix auprès des responsables politiques;
  • Démultiplier nos efforts de plaidoyer auprès du Parlement européen et des Congrès américain et brésilien pour qu’ils ne cèdent pas à la pression des géants du numérique;
  • Mener des actions de rue spectaculaires et publier des encarts lors des moments clés pour aider à remporter les lois dont nous avons besoin.
Il y a tant en jeu. Les réseaux sociaux érodent nos sociétés. Ils alimentent la haine et la division, et sabotent les grandes luttes de notre génération, des droits humains au changement climatique en passant par la santé mentale de nos enfants. C’est un combat que nous ne pouvons pas nous permettre de perdre.


Avaaz joue un rôle clé dans cette épopée depuis des années. Nos rapports explosifs ont plusieurs fois fait la une des journaux et provoqué de grandes avancées. Il y a quelques semaines de cela, nos enquêtes ont contribué à mettre Google sous une pression telle que le groupe a annoncé que les vidéos niant le changement climatique sur Youtube ne recevraient plus de revenus publicitaires. Mais nous ne pouvons pas faire confiance à la bonne volonté des géants du numérique. Nous avons besoin de lois -- au plus vite! Rendons-les possibles, ensemble.

Avec espoir et détermination,

Anneke, Marigona, Mike, Bert, Mouhamad, Christoph, Camille et toute l’équipe d’Avaaz


Pour plus d'informations:

Merci Thibault pour cet article excellement écrit et documenté, avec une analyse puissante des enjeux invisibles qui nous gouvernent et menacent. A (pour-)suivre !

Pour celles et ceux qui se demandent depuis quand tout ça à commencer à se mettre en place, une petite question pour avoir une idée :

Depuis quand vous ne "surfez" plus sur les internets ? Depuis quand vous n'allez plus sur un site à la recherche d'une information, puis en consultez un second un peu similaire mais différent et à la fin vous retrouvez sur les différentes méthodes pour cuisiner un risotto après avoir regardé des photos de gens qui font du kayak dans le Verdon ?

Depuis quand on ne va plus sur internet pour chercher quelque chose mais pour trouver uniquement ce que l'on veut ?

Internet crée par les hommes et a l'image des humains dominants,ceux qui façonnent le monde. Cupidité, volonté de domination y règnent en maître. J'assistais a la Conférence du web à Lyon en 2018  Tim Berners-lee co-inventeur du web y déplorait le detournement de son projet initial , le partage égalitaire et neutre de l'information au sens large. Sur la scène se trouvaient des représentants des Gafam qui le regardaient avec condescendance et ironie voilée, eu égard à ses états de service. Le metavers de FB sera encore pire que la version actuelle. Jacques Ellul, penseur majeur de la critique du fait technologique decedé ou Ivan IIllitch voient confirmer leur vision d'un système technicien autonome, sans controle.

Beaucoup de choses que j’ai du mal à comprendre. 

Je ne pratique pas Facebook et google. 

Mais est-ce que le problème concerne tout le monde utilisateurs ou pas?

Peut-être que par l’emballement que cela produit sur une masse de gens, avec le téléguidage de leur comportement de consommateurs, la vie de tous sera alors impactée?


Oui, on se demande si on est encore autre chose qu’un consommateur, de chaudière a gaz, non pas à gaz, de voiture électrique, non hybride, non hydrogène .. de culture, lisez ça, visitez ça, payez payez tous ensemble en même temps dans des grosses structures de culture, ou du foot?


Oui, mais on est quand même toujours autre chose qu’un consommateur, si on est réduit à n’être  que ça aux yeux de glouglou et faceB jamais chacun ne se verra uniquement ainsi et ne le sera.

Donc je ne comprends pas précisément de quoi on a peur?


- Malheureusement le web n’est pas un jardin,  plus un « grand magasin » et un grand archivage.


- Dans l’article il est dit: « Dans la vraie vie, à la Bourse, c'est comme si LVMH détenait le CAC 40, et qu'il n'existait que cette place boursière. » 

Le cac 40 est un indice, comment ça détenir le cac40? Ça ne m’a pas aidé à comprendre! :-)


Bon j’arrête d’étaler ma bêtise. Ça m’interesse mais je ne comprends pas tout.

j'aime bien la caricature de Zuck en Frankenstein  , ça lui va tres bien, et ça résume bien le truc !

A voté!


Article à recommander comme toujours dans cette rubrique.


Pas facebook ici donc pas de vidéo visible, c'est sans doute aussi bien comme ça!


Pas si difficile que cela de se protéger...


3 commentaires ? à 13 h18 il n' y en a que 2


sinon MVRS  en lecture dite kabbalistique on ne fait apparaitre que les consonnes ( il manque le T ! ) mais c'est de l'antisémitisme

"Regardez cette présentation. Bon, okay, juste quelques minutes – de quatre à six minutes, précisément."


J'étais prêt à tenter l'expérience, il se trouve que sans compte Facebook, on ne peut regarder que quelques secondes ! Le web est un jardin emmuré, en effet.

Excellent article. Merci. Pas de Z ; ça fait du bien de voir qu'asi ne s'enferme pas... complètement. 

J'allais justement faire remarquer qu'il faudrait peut-être un jour penser à faire disparaître ce vilain bouton "f" en bas des articles...

En espérant que les utilisateurs sachent encore partager un article...

Avec le bloqueur de pub Ublock et le filtre qui va bien, je n'ai les boutons facebook et autre twitter.

J'allais faire la même... 

Merci pour cet excellent article

Si, si, il y a un Z dans montagne de sucre.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.