30
Commentaires

Le voyage de Hollande en poupées indiennes

Alors, ces Rafale, on leur vend, ou pas ? demandent les joyeux drilles du plateau vespéral de BFMTV

Derniers commentaires

J'ai cherché un forum d'@SI où exprimer mon respect en venant d'être averti de la démission de Madame Taubira.
Il m'a semblé normal de le faire sur le forum du billet de Daniel Schneidermann.

Je ne sais les raisons exactes qui peuvent avoir conduit Madame Taubira à démissionner, je sais que j'entendais Jorge Semprun rappeler les mots d'Elias Canetti disant qu'une des vertus de l'écrivain est toujours d'être contre le pouvoir.
Madame Taubiras qui a mis la poésie en si haut lieu dans son combat pour défendre la justice ne pouvait s’accommoder plus longtemps d'un gouvernement qui enfreint tous les principes défendus jusque là par les grands défenseurs de la Liberté et de la Justice.

Mes hommages à Madame Taubiras.
Daniel, si vous me permettez, l'accusation de "cacher" les infos en bas d'article est un peu
J'ai justement consulté le net dans la journée pour cette infos : un des 1ers liens donnés par google était un article du figaro, qui listait de façon très claire chaque type de contrat, avec dans l'ordre (de mémoire) : rafale, EPR, solaire, traitement eau...

Que le monde décide de mettre en avant autre chose que les EPR, c'est une chose et vous pouvez le regretter. De là à en faire une généralité à tous les médias dans une chronique, ça me semble tout much...
Comme trop souvent sur ASI, on perd les pédales dès que ça cause nucléaire.

Pour le fond : le Monde n'a pas forcément tort de ne pas s'exciter sur ce projet de contrat (peut-être-bientôt-qu'on-l'imprimera-mais-sans-le-signer). Dès 2010, il y avait des pourparlers pour 2 EPR + 4 en options. On a vachement avancé depuis, hein ?
Quand au fait de "disséminer la radioactivité sur toute la planète" (cf. 1er message), on se référera à wikipedia pour voir qu'ils ne nous ont pas attendus (20 en service + 5 en construction).
Je me réveille ce matin en écoutant France Inter, une chroniqueuse chante les louanges des qualités de VRP de nos dirigeant. Ils savent prendre le temps de lier des relations de confiance, font de multiples voyages et n'annoncent pas en avance le contrat avant sa signature. Ce ne serait donc que ça la différence entre Hollande et Sarkozy, leur qualité de vendeur.

Pas une seule réflexion sur les produits vendus, pas une seule réflexion sur l'efficacité toute relative des rafales dans la lutte contre le terrorisme.

Mais c'est pas bien de vendre des armes ! Non ? Je me trompe ? C'est odieux cette sensation que ça ne choque plus personne de vendre des armes.

C'est odieux cette impression d'être seul à croire encore que le principal problème des français ce n'est pas le chômage mais l'absence de revenu qui va avec. Si quelqu’un gagne au loto il va s'arrêter de bosser non ? Si on bosse c'est quand même pour gagner sa vie non? Les nobles ils ne bossaient pas quand ils n'avaient pas à gagner leur vie.

C'est quoi cette musique qu'on a réussit à nous mettre dans la tête ? Qu'il faut travailler à n'importe quel prix, qu'il faut vendre à tout prix qu'importe le produit, en commençant par soi-même et à n'importe qui, du moment qu'il en donne le meilleur prix.

Quel ringard je fais de ne pas croire que ce dont le pays le plus peuplé au monde à le plus besoin ce sont des rafales.
C'est odieux cette sensation que ça ne choque plus personne de vendre des armes.

Hélas, il n'y a aucune raison d'être choqué par le fait que nous vendons des armes.
On peut même penser qu'il serait choquant de refuser, pour des raisons morales, de vendre des armes à ceux qui en ont besoin alors que nous-même en possédons. Et qui n'a pas besoin d'armes ?
Si j'estime que j'ai le droit d'avoir des armes, je ne peux pas refuser ce droit à quiconque.
[quote=Julot Iglésias]Si j'estime que j'ai le droit d'avoir des armes, je ne peux pas refuser ce droit à quiconque.

J'ai relu plusieurs fois en espérant que ça pourrait être du second degré, mais non, hein?
Du coup, je me pose la question, est-ce que j'estime que j'ai le droit d'avoir des armes? Ben non, en fait, pas du tout, j'estime que je n'ai pas du tout le droit d'avoir des armes. Ouf, j'ai donc le droit moral d'estimer que c'est immoral d'en vendre. Il y a par ailleurs un glissement subtil qui rend le raisonnement spécieux: on peut bien trouver normal de posséder des armes, si on a vraiment besoin de se défendre des méchants. Et reconnaître ce même droit à d'autres. Sans pour autant devenir pourvoyeur d'armes pour la planète, favorisant ainsi une dangereuse prolifération, envenimant des conflits et des trafics, pour finalement, ironie suprême, se prendre un jour sur la gueule nos propres fabrications, quelle joie de mourir d'une bombe française tombée d'un avion français, cocorico, cocoriboum!
On va s'en prendre "une" sur la chétron, mais c'est pas grave si elle est française. La libre circulation des armes et des citoyens (hum), elle est pas belle la vie ?????????? Les kalachs françaises ou autres à Paris, Julot ne s'en souvient déjà plus.
Il faut réserver les armes à ceux qui n'en veulent pas !

Blague à part, c'est une sacrée question !
Moi qui suis un non-violent-maladif, je sais, je sens, qu'il va falloir se faire à l'idée qu'il faut prendre les armes.

Demandez à Jean Moulin, Stéphane Hessel, … si les armes c'est-pas-bien-kakabeurk !?

Alors voilà, ça c'est une question qui m'empêche de dormir ! nous sommes devenus tellement sensibles au sang et à la violence que nous sommes devenus de braves moutons qu'on amène à l'abattoir !

Les vach's, les moutons,
Les oué's, les -dindons
Pour le compte au farmier se laiss'nt querver la pieau
Tout bounnment, mon guieu !... sans tambour ni drapieau !


...Et v'là !... Pourtant les bét's se laiss'nt pas fer' des foués !
Des coups, l' tauzieau encorne el' saigneux d'l'abattoué...
Mais les pauv's électeurs sont pas des bét's coumm's d'aut'es
Quand l'temps est à l'orage et l'vent à la révolte...

I's votent !...?


(spéciale dédicace à Bruanne)
La question est délicate en effet.
Je ne suis pas sûr que votre réflexion soit tout à fait logique. Car, si vous admettez que j'ai le droit de posséder des armes "pour me défendre contre les méchants" mais que je ne dois pas en vendre pour "éviter la prolifération", vous affirmez implicitement que je celui auquel je le vendrai en fera un mauvais usage. Car si je ne veux éviter la prolifération, je dois l'arrêter à sa source et ne pas en posséder moi-même. Il y a une forme de condescendance moralisatrice, qui fleure le colonialisme, dans le fait de penser que les états technologiquement avancés, capables de produire des armes, en feront toujours un bon usage alors que les états auquel on les vendra en feront un mauvais usage. Une phrase est particulièrement révélatrice dans le message de Jean François Armengaud auquel je répondais, c'est " Quel ringard je fais de ne pas croire que ce dont le pays le plus peuplé au monde à le plus besoin ce sont des Rafales". Ce "droit d'ingérence" que les puissances dominantes s'arrogent est choquant.
Quant à savoir si les armes que je vends ne vont pas se retourner contre moi, c'est une affaire de jugement. La politique consiste en grande partie à savoir quels risques on peut prendre. A ce propos, l'annulation de la vente des frégates Mistral à la Russie a constitué un évènement navrant, car cette vente affirmait que la France - à juste titre, à mon humble avis - ne considérait plus la Russie comme un ennemi potentiel. Et nous pourrons considérer que les Américains ont enfin renoncé à alimenter la guerre froide lorsqu'ils achèteront des chars aux Russes et leur vendront des bombardiers... :o)
http://gastoncoute.free.fr/lefondeurdecanons.htm

J'adore ce texte car il a plusieurs grilles de lecture.
Nous sommes condamnés à fabriquer de la mort pour vivre, ou bien faire la révolution !

J'hésite ! ;-)
[quote=Gaston Coute]
Je suis un pauvre travailleur
Pas plus méchant que tous les autres

Ce beau texte que je ne connaissais pas (je sais à peine lire et écrire) me rappelle celui--ci :

Dieu sait que je n'ai pas le fond méchant
Je ne souhaite jamais la mort des gens...


(Georges Brassens, Le fossoyeur)
Héhé, sur le site gastoncoute.free.fr le sous-titre c'est "Gaston Couté, bien avant Brassens" !

Y'a beaucoup de ressemblances entre les deux. J'ignore si Brassens lisait Couté, mais ça ne m'étonnerait pas.

Y'a un couple d'amateurs, un chanteur et un diseux (tous deux paysans), qui tournent dans les campagnes, avec un mix des textes de Brassens et Couté. Y'a plein de concordances, entre l'anti-militarisme, le récit des petites gens, l'anarchie,… et cet humanisme animaliste qu'ils partagent.


" (je sais à peine lire et écrire) " ben voyons, on va vous croire !
Le fossoyeur de Brassens a plutôt son écho dans Le champ d'naviots de Couté

La mauvaise réputation - Le gâs qu'a mal tourné

Si, si, on leur vend des métros...
En réponse à votre commentaire "on ne leur vend pas de métros, on a vérifié", sachez qu'au contraire, on leur en vend et que les entreprises françaises sont très présentes en Inde dans le secteur du transport de personnes. Alsthom a vendu 65 rames pour le métro de Kochi, dont la construction est entre les mains des dirigeants du métro de Delhi (DMRC), celui qu'a emprunté Hollande. Par ailleurs, le groupe SNCF fait partie du tour de table financier du même métro de Kochi. De plus, sa filiale de transports urbains Keolis va gérer pendant 30 ans le métro de Hyderabad. Le groupe Caisse des dépôts ainsi que la RATP ne sont pas en reste: leur filiale commune gère pour 30 ans la première ligne du métro de Bombay; du coup, les deux premiers métros en gestion privée en Inde ont été confiés à des groupes français. Alsthom a aussi décroché des contrats pour l'électrification de lignes ferroviaires; il n'y a que 38% du réseau qui est électrifié, ce qui en fait un fond de commerce intéressant. De plus, ces grands groupes français de transport ont des filiales d'ingénierie, qui sont elles aussi très présentes en amont des projets d'infrastructures de transport, un réel atout si l'on veut ensuite se positionner pour les réaliser. Il y a une bonne vingtaine de projets de métros en Inde et dans les autres pays du sous-continent indiens et les entreprises françaises sont très bien placées. Il faut tout de même rappeler que les 3 grands groupes français de transport de personnes (Transdev du groupe Caisse des dépôts, le groupe SNCF et la Ratp) figurent dans le "top 10" mondial pour ce type d'activité. Donc, ASI a eu du flair: ce n'est probablement pas un hasard si Hollande a pris le métro à Delhi...
Et si on leur vendait des TGV, c'est plus simple que des armes, non ?

Et bien, c'est raté, ils ont signé un contrat avec le Japon en décembre pour construire une ligne à grande vitesse entre Bombay et Ahmedabad.
Le coût de travaux est évalué à 13,5 milliards d'euros. La mise en service pourrait avoir lieu vers 2023-2024.

http://www.mobilicites.com/011-4472-grande-vitesse-ferroviiaire-Le-Japon-place-son-Shinkensen-en-Inde.html
J'ai appris ce matin que la tactique de Hollande était plus subtile que celle de Sarkozy.
Sarkozy faisait dans le vendeur à la sauvette, il aurait bien fait de lire L'Express (je déconseille fortement cette lecture, c'est juste un exemple);
Hollande lui ne se félicite jamais avant que la vente soit effective et signée.

Mais à part cette différence mise en avant, la radio ne disait rien des réacteurs mais ventait aussi le périple en métro écolo. L'arbre qui cache la drôle de forêt.
Il va falloir qu'on vende de quoi se défendre aux Pakistanais maintenant, par soucis d'équité !
Une bonne description de la fatigue qui m'empare quand je lis la presse le matin... Comme sur l'affaire kirviel ou le fond du fond étant est-ce que la SoGé va rembourser 2 milliards à l'État qu'elle a reçu comme compensation de fraude...
C'est la hiérarchie de la désinformation chapitre 18 mais ils devraient rélire pour corriger les fautes d'orthographe (chapitre 22)
Où il est démontré qu'une indignation peut être mise en avant pour en occulter une autre, qu'un Rafale peut cacher une, voire plusieurs, centrales nucléaires. Que notre place honorable au palmarès des vendeurs d'armes va peut être s'effacer devant notre capacité à disséminer, coûteusement, la radio-activité sur toute la planète. Qu'est ce qu'on est bons! mon identité nationale s'épanouit d'aise.
On a bien besoin de journalistes (sans guillemets) pour dépiauter tout ça.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.