61
Commentaires

Le vin est le lait des vieillards !

Le conseil interprofessionnel des vins de bordeaux vient de lancer une campagne publicitaire mondiale visant à promouvoir Saint-Estèphe, Saint-Julien, Saint-Émilion et autres Margaux. Avec des affiches très graphiques dépourvues de personnages, afin de ne point tomber sous le coup de la loi Évin.

Derniers commentaires

Quelques Images from the History of Medicine (U.S. National Library of Medicine) :

Prechena alkogol O. Malutena, A. Beden. (The reason is alcohol. Children suffering from physical disorders, social degradation, rufians, and accidents.)
Do not drink alcohol 1 2 3 4 5 6 7
Drug vodki-- vrag profsoiuza (Friend of vodka--enemy of the trade union. )
E?to--prestupno (This--is a crime.)
Fezkultura - zdorovye tolko tak!/ P. Sabenen. (Physical exercise - health, only like this.)
Fizkul?tura-zdorov?e tol?ko tak! (Physical health! Only thus!)
Krushenie nadezhd khudozhniki, S. Alekseev ... [et al.].
Nabor'bu s p'ianstvom (Battle against drunkeness.)
Ot pervoi? sladkoi? riumochki-- khudozhnik, I. Teplitskaia.
Pomni, kogda ty pesh tvoia semia golodna (Remember, when you drink your family goes hungry.)
P?ianstvo unichtozhaet lichnost? khudozhnik, K. Piuss.
P?ianstvo-- samoubii?stvo khudozhnik, A. Lozenko.
P?iastvo, pokhmel?e i dorozhno transportnyi? travmatizm.
The crutch that cripples WHO photo.
Vino skotinit i sverit cheloveka-- khudozhnik, L. Pomianskii?.
[Sad child and alcohol]
[Sobriety lifestyle]
[Vodka in a cell]
J'aime beaucoup le graphisme épuré de ces affiches russes, ça me rappelle le trait des dessins animés polonais des années 50/60 et c'est vrais que ça se rapproche du graphisme de Cassandre, (Bien que français il est né à Kharkov et a beaucoup séjourné en Russie, y-a-t-il une lointaine influence?) Cassandre a largement vécu, et vieux qui plus est, du Dubonnet Dans les tunnels du métro dans les mêmes années il y avait aussi des succession d'inscriptions peintes sur les piédroits: dubo dubon dubonnet dubo dubon dubonnet dubo dubon …dont la lecture, ca avait du être soigneusement étudié je suppose - se synchronisait sur le bruit du métro qui n'était pas a pneu, une scie qui vous trottait dans la tête pendant quelque temps, c'est long Vincennes – Neuilly!

Je me demande, si la drogue était dépénalisée, si on verrait des affiches semblables à celles opposant "boissons naturelles" et "alcools industriels" du genre haschich BON (note infrapaginale: pris sans excès) - cocaïne MAUVAIS avec comparaison des effets sur un cobaye (Un cobaye qui verrait des éléphants roses). Elles sont extraordinaire ces affiches comparatives.

PS/ Saint Estèphe, Saint Emilion et autres Margaux c'est pour des viellards qui ne relèvent pas du minimum vieillesse
34 à 27!
Les ivrognes ont détroné les trisomiques.
C'est une tradition qui remonte à la plus haute antiquité ...

Socrate et Platon ne buvaient pas que de l'eau. Imaginez leurs fameux banquets sans vin ... Quant au Christ, le premier acte de sa vie publique fut de changer l'eau en vin. Le dernier, cette recommandation : Buvez, ceci est mon sang.

Deux piliers de la culture occidentale ...
[quote=Docteur E. A. Maury, Soignez-vous par le vin, Éditions du Jour, 1974, p. 102]GRIPPE
[…]
Crus conseillés :
Vins rouges de Bourgogne de la région des Côtes du Rhône.
Ni alcool, ni air confiné

[quote=Jacques Sternberg]Je regardai l'heure, prêt à sortir, je me ravisai bientôt. Mais demain dès neuf heures...
Je me tournais vers Nadia, mes lèvres bougèrent, je me versai un verre, puis un deuxième. Demain sans faute... Cet éditeur vraiment, comment avais-je pu...
Et sans le vouloir, je bus un troisième verre d'eau. (La sortie est au fond du couloir, Cactus inébranlable éditions, 2014, p. 106)
A l'occasion de la réouverture du musé Picasso , Brice Couturier dans sa chronique de France- Culture a mentionné le dessin de Picasso " A ta santé Staline" réalisé pour le soixante -dixième anniversaire du tyran rouge . Picasso aussi réalisé un hommage à Staline en 1953 ,lors de la mort du tyran , portrait qui n'avait pas été apprécié . On peut trouver ce dessins sur le site ci dessous

http://reellerealite.perso.sfr.fr/picasso.htm
http://www.wat.tv/audio/julie-dassin-vive-vin-vive-1xz3w_2gun9_.html

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

sur l'affiche "l'alcool voilà l'ennemi",le personnage à droite,décadent alcoolisé,est d'un aspect plus sympathiquement humain que le moustachu cravaté au regard inspiré...
Toujours rien sur le "plug anal"? Parce que, si c'était pas un sapin, c'était peut être une amphore, renversée, non?
Comme vous aimez bien les séries d'images en voici une, sur le catalogue de la Redoute. Je la dois à Grosse fatigue, qui a écrit un billet sous le titre particulièrement pertinent de "Lard contemporain"
Bon, ça suffit comme ça, Cultive, le plug anal vous pouvez vous le foutre où j'pense !
Lu l'article de Grosse fatigue.
Ce n'est pas le lieu d'en parler longuement, mais il y a beaucoup à dire sur ce sacré mélange gloubiboulguesque fait dans cet article
Mélanger des reflexions plutôt pertinentes sur un oeuvre en particulier et un long discours sur l'art contemporain en général n'amène pas Grosse fatigue à produire - à mon sens - quelque chose qui fait avancer quoi que ce soit. Mêler avec un tel systematisme art contemporain, artistes subventionnés et marché de l'art est une sombre connerie.

Voyez plutôt par ici comment vivent les soit-disants artistes subventionnés :
http://multi-prises.fr/post/2014/09/24/Etre-artiste-en-France-Partie-1-Et-toi-tu-fais-quoi

Je ne peux que déplorer le côté "généralités grossières sur l'art" de l'article de Grosse Fatigue.
Mais alors vraiment, vraiment, on n'a pas le même point de vue sur les choses...
J'opine.

Ras le bol de voir confondu, en matière d'art contemporain, l'arbre des gros magouilleurs friqués et la forêt des vrais créateurs.
Pfff... c'est la page de La Redoute qui me faisait marrer. Quant à Grosse Fatigue, je l'aime bien, et je trouve que c'est pas du tout sérieux de le prendre au sérieux. À la rigueur au tragique, oui... Et l'idée qu'il pourrait vouloir écrire "quelque chose qui fait avancer quoi que ce soit" confine à la diffamation.
Hahaha, ok, j'en prends bonne note et arrête de m'emporter. Même si je n'en pense pas moins...
Pfffez tant que vous voulez, ça ne changera rien à ce que je pense, qui d'ailleurs ne vous visait pas spécialement.

Su le thème de l'Art contemporain, je crois en connaître un bout pour avoir un fils artiste, galeriste, prof d'arts plastiques et d'arts appliqués. Pour fréquenter des lieux d'accueil d'artistes qui ont autant de rapport avec la Fondation Arnault* que le gite rural de mes amis du Cantal avec un hôtel F1.

Fustiger l'Art contemporain à cause des cacasmaccarthy, c'est comme si on fustigeait la chanson française à cause de Mireille Mathieu et Pascal Obispo.

* Confusion volontaire.
Mon slogan soviétique préféré est " l'alcool, ennemi de la production".
Puisqu'on arrive inexorablement vers des températures moins clémentes, un petit coup de vin d'hiver.
Notre trésor? Le vin. Notre palais? La taverne. Nos compagnes fidèles? La soif et l'ivresse. Nous ignorons l'inquiétude, car nous savons que nos âmes, nos coeurs, nos coupes et nos robes maculées n'ont rien à craindre de la poussière, de l'eau et du feu.

Bois du vin, car tu dormiras longtemps sous l’argile,Sans un intime, un ami, un camarade, une femme;
Veille à ne jamais dire ce secret à personne:Les tulipes fanées ne refleuriront jamais.

Bois du vin… c’est lui la Vie éternelle,C’est le trésor qui t’est resté des jours de ta jeunesse:
La saison des roses et du vin, et des compagnons ivres ! Sois heureux un instant, cet instant c’est ta vie .

J'avais sommeil. La Sagesse me dit: "Les roses du Bonheur ne parfument jamais le sommeil. Au lieu de t'abandonner à ce frère de la Mort, bois du vin. Tu as l'éternité pour dormir."

Bois du vin! Tu recevras de la vie éternelle. Le vin est le seul philtre qui puisse te rendre ta jeunesse. Divine saison des roses, du vin et des amis sincères! Jouis de cet instant fugitif qu'est la vie.

Donne-moi du vin, remède de mon cœur blessé,Bon compagnon de ceux qu’a fatigués l’amour;
Mon esprit aime mieux l’ivresse et ses mensonges Que la voûte des cieux, fond du crâne du monde.

Je bois du vin, et l’on me dit, à droite et à gauche; » Ne bois pas de vin, c’est l’ennemi de la religion ! «
Quand j’ai su que le vin était l’ennemi de la religion,J’ai dit » Par Allah ! Laissez-moi boire son sang, c’est un acte de piété. «

Le vin est un rubis liquide, et la coupe en est la mine,La coupe est le corps dont le vin est l’âme.
La coupe de cristal où rit le vin Est une larme dans laquelle est caché le sang du cœur.

Du bonheur, nous ne connaissons que le nom. Notre plus vieil ami est le vin nouveau.
Du regard et de la main, caresse notre seul bien qui ne soit pas décevant: l'urne pleine du sang de la vigne.

Les hommes bornés ou orgueilleux établissent une différence entre l'âme et le corps. Moi, je n'affirme qu'une chose: le vin détruit nos soucis et nous donne la quiétude parfaite.

Du vin! Du vin, en torrent! Qu'il bondisse dans mes veines! Qu'il bouillonne dans ma tête! Des coupes... Ne parle plus! Tout n'est que mensonge. Des coupes... Vite! J'ai déjà vieilli...

Une telle odeur de vin émanera de ma tombe, que les passants en seront enivrés. Une telle sérénité entourera ma tombe, que les amants ne pourront s'en éloigner.

On me dit: "Ne bois plus, Khayyâm!" Je réponds: "Quand j'ai bu, j'entends ce que disent les roses, les tulipes et les jasmins. J'entends, même, ce que ne peut me dire ma bien-aimée."

Quand l'ombre de la Mort s'allongera vers moi, quand la gerbe de mes jours sera liée, je vous appellerai, et vous m'emporterez, ô mes amis! Lorsque je serai devenu poussière, vous façonnerez, avec mes cendres, une urne que vous remplirez de vin. Peut-être, alors, me verrez-vous revivre.

rubaiyat
Omar Khayy?m
http://www.youtube.com/watch?v=1Oh-rtWyVwE

Les affiches soviét.. hic... quelle créativité !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.