161
Commentaires

Le radieux réveil de Dieu

Dieu ouvrit un oeil

Derniers commentaires

Merci Daniel pour cette chronique, c'est de loin l'expression la plus pertinente que j'ai lu jusqu'à présent. Je l'ai d'ailleur reçue par mél d'un ami, preuve qu'elle n'est pas passée innaperçue.
Qu'est-ce que la fable sarcastique de DS présentant Dieu en manager de multinationale tout satisfait qu'on parle de lui, a à voir avec l'objet de ASI, qui est censé nous fournir une réflexion critique et argumentée sur les médias ett non pas servir au patron de défouloir. ? Sur le fond comme sur la forme, cette chronique n'a pas sa place à ASI Outre qu'on n'en a rien à faire des opinions personnelles de DS en matière religieuse, ses plaisanteries douteuses auront surtout pour seul effet de réjouir à bas prix les athées prosélytes, de donner du grain à moudre aux intégristes, de blesser inutilement les croyants de toutes les religions et de faire douter de l'objectivité du journal...
.
Très bonne, la chronique !
Et le radio-réveil de Dieu ? Sur quelle station est-il branché ? Surement pas Radio-Vatican. Ni Radio-Coran. Ni Radio-Shalom...
Une éternité qu'il doit en avoir ras l'auréole de tous ces culs-bénits chantant ses louanges, de ces adorateurs agenouillés, rampants, l'implorant pour le salut de leur âme.
Non, plutôt FIP ou TSF Jazz, s'il a un peu de goût. Pour le changer des cantiques casse-burnes et des trompettes stridentes de sa troupe d'angelots.
J'aime bien le " réveil radieux " du titre. Au moins, ce m'sieur Dieu, là, s'il était, donc, sur la béquille en se réveillant, au moins il n'est pas tombé du lit en entendant les premières niouzes du jour ! ;-)

Quoique, étant donné son âge canonique, sauf Viagra...
j'espère chaque année - à Paques, que le pape ait le courage de dire , de sa fenêtre : Dieu n'existe pas. Mais il a trop à perdre....
Je crains cher daniel que vous ne vous soyez trompé de Dieu, car le notre ( à tous ) n'est que gentillesse, amour. Jamais Dieu ne vous pardonnera de laisser croire qu'il approuve ce auquel nous assistons ces derniers jours, pas besoin en clair que vous en rajoutiez.. Un jour je demandais à un curé "pourquoi Dieu ( j'étais alors un peu comme vous, perplexe ! ) avait laissé les hommes inventaient les armes" ? Ce brave curé sut m'expliquer que si Dieu laissa les hommes inventaient, ou souffla aux hommes l'invention des armes, jamais y ne leur dit de s'en servir ! ...

Sans doute cher daniel, n'avait pas comme moi, et sans doute grâce à Dieu, rencontré encore ce curé, ce que je vous souhaite le plus tôt possible afin d'apaiser vos angoisses sur l'avenir sombre qui nous est promis et annoncé.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/09/20/une-defaite-de-la-pensee_1763176_3232.html

Du bon sens et de la réflexion, et en plus venant d'un personne d'origine musulmane.
Dieu est le seul espoir des pauvres et, avec un accroissement de la pauvreté dans le monde, on n'est pas près de le voir disparaître dans une galaxie lointaine. L'obscurantisme religieux se combat par l'éducation et l'élévation du niveau de vie, pas en appauvrissant les gens. Oui, le "réveil de Dieu" ne fait que commencer.
Comment peut-on encore sérieusement affirmer, penser, envisager, que tout ça a un rapport quelconque avec la religion (même pas avec un dieu quelconque...)? Est-ce que quelqu'un va enfin se décider à faire sérieusement l'analyse marxiste de la situation?
Si ASI s'y met aussi...
Franchement, Dieu, quel que soit le nom qu'on lui donne, et les "vrais" croyants de toute obédience n'ont aucune raison de se réjouir, les seuls qui gagnent à ces échanges lamentables de mauvais procédés, ce sont les intégristes de tout poil, intégristes islamistes, intégristes évangéliques, intégristes juifs, intégristes laïcistes, extrêmistes de droite etc.
D.S., que j'ai connu plus inspiré, surfe sur une vague nauséabonde.
Je n'ai pas eu le temps de lire tous les commentaires mais je me suis régalée à cette lecture comme il y a pas mal de temps déjà la lecture des "écritures" selon Cavana m'avait mise en joie et j'avoue m'y replonger de temps en temps lorsque le moral est en baisse. Merci Daniel.
En toute liberté, je viens de décider de ne pas me réabonner.

Salut.
Une question sur toute cette histoire de caricatures: pourquoi personne ne s'offusque du rôle joué par BFM TV et I Télé???? Pourtant toute cette séquence était extrémement dérangeante à regarder, on voyait tellement où ils voulaient en venir.

Pour faire une mayonnaise, il faut un jaune d'oeuf, puis verser de l'huile et battre le tout.
CH a bien mis l'oeuf au fond du bol, mais nos deux chaines d'info ont quand même passé la journée à verser de l'huile et à mélanger le tout.

Prenant bien soin de montrer à la télé en gros plan, les dessins que CH avait choisi de ne pas mettre à la une, interviewant tous ceux qui leur tombaient devant le micro (et dont je suis convaincue que la grand majorité n'avait pas vu les caricatures).

C'est vrai, il aurait quand même été dommage qu'on ne parle de ces dessins que le jour de la sortie de CH (faut être le premier...) ou pire que personne n'en parle (alors là, la catastrophe totale). Alors que là il y aura peut être une manifestation, voire même un attentat contre Charb ou CH (l'orgasme parfait, au moins deux jours d'antenne ininterrompue à coups de "on a été les premiers à le dire")
« Dieu a fait l’homme à son image. Nous le lui avons bien rendu. »

VOLTAIRE

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/09/20/l-oci-veut-inscrire-le-blaspheme-dans-le-droit-international_1762602_3224.html
Alléluia, DS et thomas legrand sont pour charlie hébdo... les vilains sont donc les intégristes!!!

Mais comme je sais que c le fric et pas dieu qui dirige le monde, tout ça me laisse un goût amer...
Si j'étais sociologue, je m'intéresserais au revenu moyen et au niveau d'éducation des musulmans...
Paske dans tout ça, si on critique mahomet juste pour emmerder les intégristes, mais sans analyser leur colère, on pourrait en venir à se dire que les musulmans sont les plus agressifs...
C'est comme ça que je les aimes, les chroniques du matinaute. Merci Daniel
Caricatures et Islam : le complexe du civilisé

Qu’on ne s’y trompe pas : il ne sera pas question ici de remettre en cause un seul instant la liberté d’expression et donc le droit des caricaturistes de Charlie Hebdo de publier ce qui leur passe par la tête. Nous sommes entre Occidentaux libres et civilisés, et si notre sens du sacré a depuis longtemps déserté les autels, il est toujours vaillant lorsqu’il s’agit de défendre les droits individuels. Mais que cela ne nous empêche pas pour autant d’exercer un autre de nos droits sacrés en appliquant notre jugement critique sur la publication en question.

Car la liberté (inattaquable) de publier quelque chose ne signifie pas automatiquement qu’on a raison de le faire. Comme le dit mon ami Virgile, je suis libre de me donner des coups de marteau sur la tête, mais je ne le fais pas : mon jugement, en mettant en balance le sain défoulement de l’exercice et les fâcheuses conséquences sur ma boîte crânienne, est arrivé à la conclusion que je ferais mieux de m’abstenir. C’est un peu cette question-là que j’aimerais poser à nos compatriotes de Charlie Hebdo.

Des conséquences, il y en a, et pas uniquement de l’ordre de quelques menaces de mort anonymes ou caillasses dans la vitrine du journal. Les vrais dangers sont bien loin de Paris, au Moyen-Orient, où des agents de police de base sont contraints de défendre les ambassades occidentales (et accessoirement leur propre vie) en tirant sur des manifestants minoritaires mais très actifs ; où des milliers d’Occidentaux vivent et travaillent avec des Musulmans, sans qu’il leur soit jamais venu à l’idée de venir insulter leur prophète, et n’ont pas forcément envie d’être assimilés à ces quelques journalistes français en mal de sensations fortes. Fort heureusement, aux dernières nouvelles, il semble que le Cairote moyen se tamponne le coquillard de Charlie Hebdo – et il a sans doute raison.

Que les journalistes de Charlie Hebdo se foutent de ce que leurs fantaisies provoquent loin de chez eux est au fond compréhensible : les remous de ces pays exotiques paraissent presque abstraits vus à la télévision depuis la rue Serpollet. En revanche qu’ils ne réfléchissent pas à ce que cela creuse, entretient, envenime, dans la société française, c’est un peu triste.

Car les premières victimes de ces provocations, disons-le clairement, ce ne sont pas les intégristes, qui sont au contraire trop heureux de trouver là une bonne occasion de déchaîner leur violence. Ce n’est même pas le sens religieux des croyants, qui pour la plupart en seront peinés deux minutes, puis oublieront cette énième agression en vaquant à leurs affaires quotidiennes. Les victimes, ce seront une fois encore les Arabes vivant en France, que l’opinion assimilera de plus en plus aux quelques manifestants extrémistes mis en valeur par les médias. Ce sera encore l’Islam en général, qui fera l’objet de rejets haineux à l’emporte-pièce de la part de millions de Véronique Genest.

Mais qu’importe aux journalistes de Charlie-Hebdo et à leurs défenseurs que ce geste renforce des décennies de préjugés lepénistes, des années de stigmatisations sarkozystes ? Il présente tout de même l’immense bénéfice de se sentir vraiment libre, vraiment laïc, vraiment héritier des Lumières, vraiment supérieur. C’est ce qu’on appelle le complexe du civilisé.
Évidemment c'est autre chose que la vidéo de m*** et que les caricatures connes de charlie hebdo, mais bon, ça suffit non. Les bornes des limites dela provocation sont dépassées. Qui aurait l'idée de chatouiller chaque jour que dieu fait, un malade mentale fou furieux.

(je me demande où Daniel a trouvé ses images (je cause du texte) ? Sourire espiègle.
Y a bon !
gamma
"... poursuivait Dieu, en enfilant le Peignoir de lumière, que lui tendaient les stagiaires du service des archanges..." Vaut mieux enfiler le peignoir (même de "lumière") qu'un stagiaire du service des archanges... et de se taper Gabriel ou Raphaël en prime. Bravo Mister DS, mais on dirait un scénare pour un vieux film de Noël Noël, non ? Comme le temps passe. Tiens, ce jour, je vais fleurir la plaque du chevalier de la Barre, à Montmartre, des fois que ça rappellerait qquechose aux jeunots. La Paix soit avec vous...
Un texte divinement génial, merci.
Même en creux, il n' y en a que pour les croyants.
Les non croyants, agnostiques ou athées, n'ont pratiquement jamais accès aux grands médias en cette qualité.
Pourtant, nous aussi nous souffrons.
Qui ne s'est senti rabaissé dans son coeur et sa raison par les messes télévisées sur le service public..
Qui n'a pas été agaçé, jadis, (ça s'est un peu calmé depuis quelques décennies), par la présence systématique d'un curé sur les moindres plateaux de télé débattant de la contraception ou de la sexualité des humains.
Il semble très difficile de faire respecter une non croyance.
c'est dur d'être aimé par des cons.

(Dieu)
Belle inspiration ce matin.
[quote=Daniel Schneidermann] C'est ce mélange de naïveté et de cynisme, dans l'exploitation du désespoir éternel de l'humanité, qui maintenait l'entreprise à flot depuis tant de millénaires. Et lui garantissait un avenir radieux, que rien ne semblait pouvoir menacer.

"Athéisme marque de force d'esprit, mais jusqu'à un certain degré seulement." (Pascal, Pensées). Ce degré a été fixé par Feuerbach dans L'essence du christianisme où "Dieu" se trouve défini comme étant l'aliénation de l'essence humaine. Le 9:15 de ce matin l'illustre parfaitement et démontre ainsi de quel côté se trouve aujourd'hui la difficulté dans "le débat mondial d'idées": à savoir, dans l'arrogance "humaniste" de l'Occident, et la violence symbolique exercée à partir de lui sur les populations qu'il continue, de fait, de considérer comme mentalement retardées. Version maintenue donc du conflit: "civilisation et barbarie". Et, corrélativement, irréflexion touchant le ressort de la nocivité des différents "humanistes" succédanés de la divinité que furent, en particulier, au siècle dernier: Duce, Führer, petit père des peuples, et autre Grand Timonier. Cela précisé, sans faire négliger ce plus constant et puissant succédané qu'aura été l'argent, si fortement "de retour" actuellement. Le ressort de ces "profanes" aliénations peut être caractérisé comme le refoulement du spirituel définissant cette "désublimation répressive" que Marcuse a décelée à l'origine du mouvement emportant l'Occident. La référence à Freud était particulièrement bien avisée, car, ce que l'on sait beaucoup trop peu, la découverte freudienne est aussi celle d'une "sublimation originelle" à laquelle nous devons ces créations spirituelles que sont les différentes civilisations reposant toutes, à l'origine, sur des magies ou religions: à devoir intelligemment interpréter plutôt que violemment caricaturer.
Quand je lis ça je ne regrette pas mes 35 euros d'abonnement.! Bravo !
Ça me fait penser au God's Club de Gotlib en 1973,
ah 1973 c'était le bon temps http://www.eurotrib.com/files/3/060204_Gotlib_Gods_club.jpg
Du grand, du très grand Schneidermann !

Juste un petit ajout : parmi les misères du moment, ne pas oublier le traité Merkel-Sarkozy que Les socialistes s'apprêtent à avaler tout rond avec leurs alliés... de droite !
(à ce sujet, une intervention de Guigou entendue ce matin sur France Inter, qui vaut son pesant de cacaouettes !)
Quel plaisir de lire votre chronique D.S.Malraux,je crois avait dit :"Le 21 ème siècle sera religieux ou ne sera pas "Il semble que les intégristes de tous poils soient en train d'essayer de lui donner raison.L'humour peut apaiser une réelle crainte qu'ils finissent par parvenir à leurs fins et que leurs combats débiles infectent durablement notre bonheur à vivre sur terre.Pour l'athée moyenne que je suis,les religions ont engendré des guerres,des malheurs,des morts.La tolérance n'est pas leur fort.Le respect de ceux qui ne croient pas ou croient ailleurs n'existe pas.l'évangélisation pour les uns,la guerre sainte pour les autres.La domination...
On dirait que asi cherche à se faire un coup de pub en provocant la colère des croyants dans une période déjà difficile.
C'est irresponsable de jeter de l'huile sur le feu. Bien sûr, la liberté d'expression est fondamentale mais il ne faut pas choquer les gens qui refusent d'entendre des opinions divergentes!
Bien sûr, la liberté d'expression est fondamentale mais il ne faut pas choquer les gens qui refusent d'entendre des opinions divergentes!

"belle" contradiction.

il ne faut donc surtout ne rien dire et laisser les tarés faire du bruit. Et déranger ma sieste !
houla! l’ironie n'est pas votre fort (comme les fondamentalistes en fait)!
C'était juste un condensé des idioties entendues depuis hier: "coup de pub", "huile sur le feu", "ne pas choquer", etc
Faut se détendre un peu!
ah. c'était de l'ironie donc.
Bien sûr, la liberté d'expression est fondamentale mais il ne faut pas l'exercer quand ça énerve Machin, Truc, Bidule et ma concierge.

Déclaration de Charb en page 2 :

Peins un Mahomet glorieux tu meurs.
Dessine un Mahomet rigolo tu meurs.
Réalise un film de merde sur Mahomet tu meurs.
Tu résistes à la terreur religieuse tu meurs.
Tu lèches le cul aux intégristes tu meurs.
Prends un obscurantiste pour un abruti tu meurs.
Essaie de débattre avec un obscurantiste tu meurs.
Il n'y a rien à négocier avec les fascistes
La liberté de nous marrer sans aucune retenue,
la loi nous la donnait déjà,
la violence systématique des extrémistes nous la donne aussi
Merci, bande de cons.

Pour moi, le Mahomet à poil comme BB n'est pas la meilleure caricature, car il n'a pas de pertinence directe. La meilleure est de Luz. Sous le titre "ado à problème" on voit une jeune salaf boutonneux : "il boit pas il fume pas il se drogue pas il baise pas". Et sa mère de gémir : mon fils est salafiste !

Tout est là, dans cette nouvelle illustration du célèbre "la religion est l'opium du peuple". Le pouvoir était trop content de voir les djeuns se faire cadrer par les barbus : tant qu'ils étaient à la mosquée ils n'étaient pas à se battre pour une vie terrestre plus digne.

Bon, c'est un peu raté : ils veulent se battre. Mais attention, uniquement parce qu'en chiant sur leur prophète on leur chie dessus. Uniquement.
"Pour faire le portrait d'un religieux (sic),
Peindre d'abord une cage..."
Puis une bombe?
Pauvre Prévert!

.../... Bien sûr, la liberté d'expression est fondamentale mais il ne faut pas choquer les gens qui refusent d'entendre des opinions divergentes!



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09:49 le 20/09/2012 par Myrrkel.


J'aadorrrrrrrrrrrrrrre cette blague ! ;-)
paraît que c'est de l'ironie.....si, si
... gnagnagna la liberté d'expression de charlie ... faut la défendre coco. Ok, ok. Bon déjà j'ai appris un truc en regardant F2 et un mec de charlie c'est qu'ils sont journalistes. Je savais pas, je m'en fichais aussi, mais bon, les dessinateurs sont journalistes. Et même mieux que ça, dans le JT de F2 ils ont fait un truc incroyable pour un journal de journaliste donc : "ils ont fais leur travail de journaliste" (en faisant ces dessins). Trois abrutis qui s'excitent dans le monde contre un autre film d'abrutie ... et donc leur travail de journaliste c'est donc de nous le dire que quatre abrutie s'excitent sur rien. Non, c'est pas ça ? Je sais pas, je m'occupe pas de ces choses là. Bon au lieu de nous dire cela il nous font un dessin et ils s'en fichent du reste (de toute façon c'est avec notre pognon qu'on va leur mettre les flics devant la boutique, et ils vont la faire tourner la boutique - ah oui, je sais pas, je m'occupe pas de ces trucs mais ça doit être une maladie française(peut-être) mais tu peux pas faire deux trucs en même temps, genre faire tourner la boutique et faire de la provocation et faire de la liberté d'expression, non faut choisir. Ou tu es liberté, ou tu es marchand, ou tu es autre chose, on s'en fiche, mais y faut choisir, deux trucs non, ça tu peux pas, c'est pas possible. Mais bon, c'est pas le tout je voulais dire un truc qui a rien à voir et j'ai oublié - je dois être surement en train de faire deux trucs en même temps, et comme c'est pas possible, je rate les deux, c'est évident - et pis non, mais bon ça demanderait des explication ou je vais passer pour un idiot et bon, personne aime passe pour un idiot (ça c'est vrai) mais quand même, bon, elle est où l'atteinte à la liberté d'expression des mecs du journal de droite charlie ? Non, parce que - peut-être j'ai raté un truc, ça va si vite le monde - mais ils l'ont publié leurs truc ? Il a pas été interdit ? Genre, je vais au kiosque je peux l'acheter ? Je peux, ou pas ? Et pis un autre truc - comme ça, vite fait - mais bon le blasphème ok, c'est bon on peut d'accord, d'accord, mais bon c'est juste pour rappeler qu'en france on a aussi un mec qui nous a fait une loi (si,si) contre l'outrage au drapeau ... Alors, bon, moi je sais pas, je dis ça je dis rien, mais bon personne trouve ça rigolo ? Tous les mecs de la politique qui ont un avis sur la liberté d'expression et le droit au blasphème (c'est très bien) mais en même temps si tu fais une photo avec un pauvre drapeau de merde entre tes fesses c'est horrible et insupportable, tellement que (avec la chanson ??? si, si aussi je crois bien) bon y'a une loi qui dit que ça non c'est pas possible. Bon je retourne faire mon deuxième truc, il sera peut-être moins raté que le premier.
Excellente, la chronique de ce matin
Comme Luz et Charb, le maître de céans fera bientôt ses courses entre deux gorilles.
Ben dis donc, du début à la fin de ce texte c'est blasphème et compagnie !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.