38
Commentaires

Le rabot, les niches, et la loupe

Le gouvernement rabote, c'est une affaire entendue.

Derniers commentaires

Vous vous souvenez des niches fiscales rabotées ??? Le rabot devait être un peu émoussé si l'on en croit les actualités.

A l'heure où le BMC (bénéfice mondial consolidé) est remis en cause avec le rapport Gilles Carrez, il serait intéressant de faire le point sur le sujet dans une émission ASI. Pourquoi c'est si difficile à dénicher une niche ? Sont-elles si bien cachées qu'il faille à chaque fois un nouveau rapport pour les démasquer ?

http://www.marianne2.fr/Scandaleux-l-impot-des-groupes-prives-du-CAC-40-n-est-que-de-33-_a208207.html

http://resultat-exploitations.blogs.liberation.fr/finances/2010/10/niche-cope.html

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/170756;rapport-carrez-les-niches-fiscales-des-societes-dans-le-colimateur.html

http://info.france2.fr/economie/les-societes-du-cac-40-payent-moins-que-les-pme-69562005.html
Comme dirait le Canard Enchaîné " le Rabot des Niches du Nabot des Riches" .
(ce petit écart sur le physique juste pour le jeu de mot, pardon).

Mais bon raboter pour trouver dix milliard alors que le déficit annuel est passé de 60 milliards à 160 milliards en 1 an, c'est se foutre de la tête des gens. Mais aucun journaleux n' a relevé l'enfumage.
Le "trou Fillon" n'est pas près de se boucher.

Au fait , quand ils veulent , les traités ils s'assoient dessus. Ils avaient Maastricht à la bouche pour se cacher derrière. Et là la crise les excuses de ne pas respecter les critères de ce traité?
ça y est j'ai trouvé c'était le rat , les boniches et la poule ! Je sais 9 jours c'est long mais prems quand même !
On revise notre fiscalité sans recuperer l'argent qu'on nous doit deja?
qu'est ce qu'attend notre gouvernement pour recuperer son du sur les produit des colonie israelienne?
Sachant que l'UE a confirmé que ses derniers produits ne pouvait benificier des accords UE/Israel ou est ce une niche pour inciter les gens a financer des crimes?
personnellement ca ne me pause pas de probleme de devoir payer si le pays a besoin mais d'abord qu'on recupere ce qu'on nous doit avant de reclamer a ceux qui sont en regle
le problème est le même pour la sécu, pour les retraites, pour l'assurance chomage etc
c'est une question de recettes et de "détournement" de la valeur ajoutée au bénéfice du capital, les sources ne manquent pas pour défendre cette idée et pour attester de cette migration (mot plus adapté que "détournement" fortement connoté) de la valeur ajoutée entre travail et capital. La solution résulte d'un choix idéologique, d'un choix politique. Or cette discussion idéologique n'a jamais vraiment lieu, le débat se situant sur des questions annexes (importantes en elles même mais annexes au regard de la problématique posée) pour ne pas dire hors sujet.
cette approche par la répartition des richesses produites, n'est qu'un approche parmi d'autres, mais le problème c'est que le débat est confisqué, au lieu de nous faire l'inventaire complet des solutions et de nous dire, par idéologie le parti élu pour gouverner a choisi cette solution là plutôt qu'une autre (ce qui pour le coup serait de la pédagogie), on tente de nous faire croire qu'il n'y a qu'une seule solution possible, et que donc il n'y a pas de choix, et donc pas d'idéologie (ce qui pour le coup n'est plus de la pédagogie mais de la propagande ).
Notre vrai et immense problème c'est que ce roulage dans la farine semble assez bien fonctionner sur un grand nombre (difficile à estimer) de nos compatriotes.
Le nabot, les riches et la soupe !
DS, vous comprenez rien, il faut tout vous expliquer;
Les Echos, c'est lu par les riches, les managers, les gouvernants, les dominants, ceux qui font avancer la France;
Eux ont besoin des bonnes informations pour pouvoir décider en connaissance de cause. Et eux sont capables de prendre ces informations à leur juste valeur, et ne pas s'en offusquer.

Tandis que la plèbe a la télé. C'est un troupeau à la fois bovin et bêlant (je sais, à la fois mouton et boeuf, c'est bizarre, mais c'est la métaphore qui convient le mieux) qui n'a pas besoin de tout savoir. Ils seraient capables de ne pas être d'accord.

Mais par contre, ils ne cherchent pas autre chose. Après tout, ils n'ont qu'à lire Les Echos. Et nous devrions tous nous astreindre à la faire.

Beeeehhhh !
« adeptes du Smecta ou du Spasfon, vous serez moins bien remboursés »
c'est peut-être pour mieux rembourser la vaseline non ?
Un bouquin à lire : La Sécu... un faux déficit ?
Une émission à écouter : Fiscalité, la fabrique des inégalité
Le système fiscal est en France fondamentalement injuste. Outre le poids excessif de la fiscalité indirecte qui frappe indistinctement tous les consommateurs (d'ailleurs davantage ceux qui consomment tout leu revenu que les autres), les revenus salariaux sont particulièrement taxés.

Les autres revenus (notamment les plus importants) échappent souvent en grande partie à la taxation par divers moyens: fraude,montages juridiques plus ou moins élaborés,prix de transferts, trust...(notons au passage que le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux est appliqué avec la plus implacable sévérité ...au Ministère des finances qui devrait précisément être renforcé pour combattre la vraie fraude fiscale)
Cela n'infirme pas le bien fondé de certaines restructurations génératrices de gains de productivité (fusion en particulier des directions du Trésor et des impôts)

Lorsque tout ceci ne suffit pas, nos plus grandes fortunes émigrent dans un pays à fiscalité privilégiée ou dans un "paradis fiscal " après avoir fait précisément fortune grâce à nos infrastructures, notre système éducatif, la qualité de nos salariés et cadres ...

De plus, la fiscalité locale vient aggraver le problème. Les effets pervers de la décentralisation placent nos balieues en particulier dans une situation parfois alarmantes: impôts locaux très chers,services publics en baisse, nombre d'enseignants insuffisant compte tenu du public concerné. Il est à noter à ce propos que les enseignants affectés dans ces quartiers sont souvent jeunes et bientôt mal formés (suppression de l'année IUFM précisément pour réaliser des économies dans le cadre du "moins d'impôts")

A quand un réveil citoyen ?

Roger Bacon
Sevran
[large]
Le rabot, les niches, et la loupe[/large]

et pourquoi pas

[large]Le nabot, les riches, et (par ici) la(bonne) soupe[/large]
Il y a une autre niche qui ne sera pas rabotée,celle qui permet d'alléger ses impôts quand on utilise du personnel de maison. A tous ceux qui emploient majordomes,cuisiniers,femmes de chambre et nurses à domicile disons bravo. Quel bonheur de continuer à se faire servir à moindre coût ,ma bonne dame!
D'un point de vue sémantique, j'ai beaucoup de mal à voir comment on peut passer un coup de rabot sur une niche, et ainsi la supprimer.
Concernant le mensonge au sujet du déficit de la sécurité sociale, j'ai entendu hier ce bon Pujadas en causer dans le poste, putain, 12 milliards, le fameux "trou de la sécu", et le pire, c'est que ce sont tous ces malades (cancéreux, diabétiques et autres vieux atteints d'Alzheimer) qui le creusent... Salauds de malades !

Et pour combler le déficit, évidemment, c'est nous qui allons raquer :

- Sur une consultation médicale, allez hop, 1 euro

- Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie .... Sinon, attention le flicage...

- Nous devons consulter un généraliste avant de voir un spécialiste..

- Pour tout traitement de plus de 91 euro, nous en sommes de 18 euros de notre poche,

- Taxe de 0,50c sur les boites

J'en passe et des meilleures ...

Tout ça pour combler le fameux trou qui est aujourd'hui de 12 milliards.

On oublie un peu que :

1°) Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécu, n'est pas reversée. 7.8 milliards

2°) Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu, n'est pas reversée.3.5 milliards

3°) Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu, n'est pas reversée 1. 6 milliards

4°) La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n'est pas reversée 1,2 milliards

5°) La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas reversée. 2.0 Milliards

6°) Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés 2.1 milliards

7°) Retard de paiement par les entreprises 1.9milliards

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'euros.

Si je calcule bien, en fait, ça fait 9 milliards d'excédent. De quoi payer quelques retraités, au passage.

Ces chiffres sont issus du rapport des comptes de la Sécu.

Ayons aussi une pensée émue sur l'achat des 90 Millions de doses de Tamiflu par Madame Bachelot...
"et pour la contemplation duquel le matinaute trouve la force de se lever chaque matin"

Et il a bien du mérite !

(adeptes du Smecta et du Spasfon, vous serez moins bien remboursés)


Deux médicaments utilisés pour traiter les troubles fonctionnels du tube digestif..
Néanmoins le Spasfon est très communément prescrit/utilisé pour éviter/réduire les contractions prématurées et diminuer les risques de fausse couche.


Un détail j'imagine..
"Le nabot, les riches et la loupe"
Merci,je n'ai pas l'occasion de lire les échos et c'est instructif.
Si les JT parlaient de tout votre site ne serait pas aussi précieux!
Les évacués, les expulsés, les reconduits à la frontière... si leurs tracas leur donnent des aigreurs d'estomac ou des maux de ventre, qu'ils aillent se faire voir et soigner ailleurs... en Francedesouche, monsieur, on n'est pas des mauviettes !
"Par quel miracle ces informations sont éjectées de la centrifugeuse des 20 Heures et des radios du matin"?
On pourrait se demander en particulier à quoi servent tous ces gens qui font profession d'éditorialistes : dans un vrai pays démocratique où la Presse serait un Quatrième Pouvoir, les Barbier, Aphatie, Legrand, ... tonneraient tous les jours contre ce gouvernement, contre Woerth, contre ces parlementaires de droite qui s'apprêtent à voter une loi scélérate de plus, ...
Une République, une et indivisible, qui assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens...
Ben tiens.

Merci DS, effectivement le papier des Echos est assez éclairant.
Et la bonne humeur du lever vite attaquée dès qu'un journal ou une radio sont consultés.
Marre...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.