26
Commentaires

Le promeneur des Tuileries

Derniers commentaires

Delahousse il dit qu'il est journaliste quand on lui demande son métier ?

ça donne pas envie aux autres journalistes de se désolidariser ?
ce personnage aura vécu de l'indécence et de l'intérêt maladif pour les personnalités d'une partie peut etre majoritaire de la population... quand les citoyens auront compris que ces importants n'existent ue garce à la bêtise de la masse alors on pourra progressé , en attendant continuer à lire Paris match, Point de vue et autre Gala ....
Mon épouse s'est battue 35 mois contre un cancer du pancréas . Elle était réputée pour la qualité de son travail, son exigence morale et son intégrité .
Je respecte la douleur de M Tapie, mais
je trouve obscène et vomitive la complaisance avec laquelle le journaliste accepte la mise en relation des poursuites judiciaires et l’apparition du cancer de l'homme d'affaires .
il semble que certaines formes de cancer affectent gravement l’éthique professionnelle et publique
Le père Korkos serait là, je lui aurais bien suggéré d'illustrer ça par une danse macabre, ces fresque qui a l'époque de la grande peste montraient riches et pauvres, faibles et puissants emporté par le Faucheur.
Ah, Nanard, désolé : le cancer y a aussi la faute à pas de bol, hein. Mais si ça te permet d'alléger les antidouleurs de croire que c'est dû aux magouilles que t'as monté, c'est pas moi qui vais te jeter la première pierre...
Le mec il frole la mort mais il à toujours rien compris à la vie, décidément, quand ça veut pas ça veut pas...
Bon je ne tire pas sur les ambulances
Je ne m'arrête pas aussi pour voir les ambulanciers à l’œuvre histoire de ne pas leur rendre le travail plus ardu
Alors cette émission, je suis content de ne pas avoir eu à la regarder même par le plus impur des hasards

Mais je dois dire que je me souviens des larmes de ce monsieur Tapie devant la commission du Parlement qui l'interrogeait
et tous les crocodiles autour de moi disaient "chapeau bas, ses larmes sont encore plus fausses que les nôtres"
et tous les ouvriers d'Addidas en Allemagne et ailleurs disaient "Nos larmes à nous, elles étaient salées d'amertume et de désespoir, nous dont la vie a été bousillée par ce grand socialiste et cet immense humaniste capitaliste"

Ce Delahousse rappelle en quelques sortes toutes ces maisons de disques qui sortent en ce moment des compilations de stars de la chanson dont la fin est prochaine, mais dont les tubes sont chantés par d'autres chanteurs comme un hommage pré-posthume, histoire de faire du fric avant le fric qu'il se feront après à l'hommage posthume.
dans le genre locution populaire, cancer à l'estomac pourrait aussi supposer quelque chose qu'il n'aurait pas digérée, qui serait mal passée ?
- sa carrière de chanteur ?
- sa carrière de toutouyoutou toutouyoutou ?
- sa carrière de ministre de la ville ?
- sa carrière de patron de l'OM dans l'affaire OM-VA ?
- sa carrière de voyou en col blanc (au fait, comment va l'estomac de Mâme Lagarde ??)
j'espère que Delahousse l'aura aidé durant cette petite promenade digestive dans son travail d'absorption-acquisition-élimination... avant la grande sieste ?....
ah bon, ils n'ont parlé de rien ?...pfff pas bon pour la guérison tout ça tout ça....
oui c'était une belle promenade.

ET SINON IL Y A AUSSI ÇA:
La CEDH condamne la France pour une intervention policière mortelle
16 NOVEMBRE 2017
Huit ans après la mort de Mohamed Boukrourou dans un fourgon de police, la Cour Européenne des Droits de l'Homme vient de condamner la France pour traitements inhumains et dégradants.
Tapie en christ !
Moi je vois plutôt la lente et résistible descente aux enfers des notions de justice et d'équité, exactement comme dans les affaires Chirac.

La vie humaine étant ce qu'elle est, il suffit de faire traîner les affaires en justice suffisamment longtemps pour que les puissants en délicatesse avec elle se délitent de la tête ou de l'estomac. Ils ont alors profité de leurs biens acquis (l'oreille des médias en fait partie), la justice dira éventuellement si c'était bien ou mal, ou renoncera à se prononcer par pudeur, par indifférence ou par oubli, et tout le monde y trouve son compte?

C'est à comparer en miroir aux procès de l'amiante, des boues rouges, des irradiés de Polynésie: certains ont la mort et la maladie immédiate, la justice comme consolation des proches une éternité après, d'autres ont la prolongation de jouissance toute leur vie et éventuellement des maux d'estomac à entendre ceux qui en disent du mal.
Dans les deux cas la justice s'est laissé bouffer par la vie, c'est pas une réflexion médiatique, ça pourrait être une révolte citoyenne.
Je suis vraiment déçu par Delahousse, nous n'avons eu aucune radiographie, ou coupe scanner de l'estomac agressé par les requins politico-médiatque
Pourtant, à l'en croire, les lésions doivent être légion.
il aurait pu chanter un ptit truc vu qu'il a fait un peu carrière dans le show biz , la c'était un peu tristounet. sinon il a rendu la maille de l'arbitrage ?
"Accessoirement, c'est peut-être dans cet hôpital que les soins sont les meilleurs. Allez savoir..."

En 2014 Saint Louis était 11e, loin derrière Lille, Bordeaux, Rennes et Toulouse (provinciaux donc ça compte pas !)
Bonjour
Bel exemple de premier de cordée qui s'est sorti par lui-même du bas de l'échelle en volant et escroquant les autres.
Comme d'habitude monsieur micron...

Concernant ce quidam, par ailleurs, voici une petite vidéo bien piégeuse pour les marcheurs en rond.
Quelques heures de plus d'émission auraient été nécessaires pour arracher quelques larmes ...
Si son cancer à débuté par un lymphome, les perturbateurs endocriniens ne seraient pas un peu plus responsables que la bile ?
Peut-être que le Grand Arbitre ( céleste ) ne sera pas favorable à cet homme extrêmement pudique et philanthrope
Quelle est l'utilité de cette ITW de Delahousse? M Tapie n'est pas spécialement un homme public, il est homme d'affaires, point. Je ne pense pas que les Français éprouvent un attachement particulier à ce monsieur. Alors pourquoi interroger sur sa maladie? Purement et simplement une opération abjecte d'instrumentalisation de sa maladie pour attirer la compassion.
Et tant qu'à parler du cancer en tant que maladie professionnelle (si homme exposé médiatiquement est une profession), pourquoi ne pas aller faire un petit reportage M Delahousse chez les ouvriers d'Arcelor, ou même pire ses sous traitants, respirant joyeusement les fumées toxiques de la coulée continue qui permirent de faire l'acier permettant à M Tapie de construire son Phocéa? Ou bien chez tous les habitants du bassin pétrochimique de Fos sur mer?

Selon que vous soyez puissant ou misérable...
Promener son cancer devant les caméras, en toute impudeur...
Bientôt une émission de téléréalité, "le Cancer des Célébrités", avec la participation de Johnny ?
Bref, détournement d’un problème de santé au profit de la com avec le journalisme pour aide...
N’en va-t-il pas de même avec Valls, pas de problème de santé avec lui, juste revenir dans les premiers rangs du jeu politique, dans votre chronique de la semaine chez Libération ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.