10
Commentaires

Le président iranien Rohani, virtuose de la tweet-diplomatie

Après la conversation téléphonique hier entre Obama et Rouhani, le nouveau président iranien et son équipe de communication montrent qu'ils maîtrisent parfaitement toutes les finesses de la Tweet-diplomatie, alors que l'équipe Obama fait un service minimum sur Twitter qui est pourtant un outil américain, mais difficille à utiliser par les Iraniens à cause de la censure.

Derniers commentaires

Pour information, en jetant un rapide coup d'oeil aux données EXIF de la photo, on confirme que l'appareil de la photo est bien de la marque à la pomme :
http://regex.info/exif.cgi?imgurl=https%3A%2F%2Fpbs.twimg.com%2Fmedia%2FBVMjPXiCIAEs0dy.jpg%3Alarge
Les Etats-Unis et Israël perdent leur ennemi maléfique (et la justification de leurs visées guerrières), la frange neuneu-hargneuse de la galaxie anti-impérialiste perd sa tête de pont régionale, les iraniens gagnent probablement une amélioration notable de leur futur à court et moyen terme bref, jusqu'à preuve du contraire, l'élection de Rohani est une très bonne nouvelle, peut-être même une historique bonne nouvelle. Il y a si peu d'occasions de se réjouir, on est quand même en droit de ne pas trop faire la fine bouche. Je conseille l'émission de Mediapart sur le sujet. (Je conseille d'ailleurs toutes les émissions de Mediapart diffusées vendredi, Syrie, Dassault, Lordon, un vrai régal.)
Merci Néophyte mais c'était aussi l'occasion de souligner la contradiction, en Occident le président iranien utilise Twitter, mais le iraniens ont, eux, du mal à y accéder.
Cette information a été ditben directbhier soir lors du Live de médiapart et la démocratie et l'Iran, ce qui a fait rire tout le monde car deux présidents qui utilise twetter pour converser il faut dire que ce n'est pas banal non plus

Merci à Gilles Klein d'avoir fait un enquête la dessus bien qu'en chronique cela aurait été largement suffisant je pense

Heureux de le suivre sur twitter :-)
pour info "Khodahafez" veut dire "au revoir" en persan et non pas "bonne journée".
Obama avait déjà au début de son premier mandat présenté ses voeux en persan au peuple iranien pour leur nouvel an.
comment peut-on être iranien ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.