258
Commentaires

Le Pen, Fourest et les soldats musulmans

Le Front national affirme-t-il dans son programme que l'armée française est de moins bonne qualité quand 20% des nouvelles recrues sont issues "de l'immigration originaire du monde musulman" ? Cette question a été l'objet d'une longue passe d'arme entre Marine Le Pen et Caroline Fourest dans la dernière partie de l'émission de David Pujadas, Des paroles et des actes, diffusée

Derniers commentaires

Hé bien hier, Élise Lucet dans le Grand Journal attribue l'enlèvement des deux journalistes Guéquières et Taponnier à l'accent ukrainien du légionnaire de l'armée française. Comment distinguer l'accent ukrainien de l'accent russe, biélorusse - ou même serbe - Un grand moment pour Marine Lepen qui a dû se sentir très intelligente...
Bonjour
Vous écrivez "L'intervention de la journaliste avait donc bien pour but de souligner que qualifier le FN de raciste ou de xénophobe "pendant des années" n'était pas forcément infondé."
A-t-elle besoin de se fonder sur une preuve bidonnée pour cela ?
le problème, c' est peut-être que l' oumma ou communauté des croyants est considérée dans l' Islam comme plus importante que les nations.
En ce qui concerne le thème, et bien que ce soit rédigé d'une façon très FN dans le texte, on peut cependant faire l'effort de comprendre que l'armée recrute au rabais, des cas sociaux des cités qui n'ont aucune qualification et qui bien sur ne sont pas non plus loyaux à la France, ce qui d'un point de vue FN, est une tare insupportable.

Je crois qu'il serait plus judicieux d'attaquer cette thèse qui est à mon sens fausse du point de vue statistique (les 20%) mais bien sur les statistiques ethniques étant interdites, elles sont également inexistantes, et ce chiffre fatalement sorti d'une boule de cristal.

D'autre part, il s'agit d'une attaque sur l'honneur des personnes sur la seule base de leur religion réelle ou supposée. Ce qui est pour le moins discutable.

Enfin sur l'aspect "cas social" on parle évidemment de recrutement type CCM, de 2 ans sans qualification destiné à tort ou à raison à proposer à des gens sans diplômes, et souvent ne sachant ni lire ni écrire, de s'intégrer dans une structure qui peut leur donner des repères. C'est peu efficace, mais ça donne une chance à des individus sans repères, à eux de la saisir. Et cette population est rendue à la vie civile à l'issue du contrat de 2 ans, il n'y a donc pas de "pourrissement" de la structure militaire à long terme.

---

Seulement on préfère faire de la merde, du "clash" et de la "polémique". Désormais les invités des plateaux télé et radio ne sont plus des débatteurs, ce sont des "polémistes" le mot est important. Ils sont là dans le seul but de remplir du temps d'antenne en s'invectivant et sans se répondre sur rien.

A ce tarif, écoutez le Moscato Show sur RMC plutôt que de vous encombrer d'émissions soi-disant politiques.
A la télévision, c'est toujours le même cirque...
L'animateur met face-à-face des personnes qui ne s'entendent sur rien, d'où un débat (stérile) de sourds qui ne s'écoutent pas mutuellement.

Personnellement, j'ai préféré l'entrevue de Caroline Fourest sur France inter (ici et encore ici) où Caroline Fourest était plus intéressante.

Enfin, il faut prendre ce type de débats pour ce qu'il est : [s]une rencontre[/s] un affrontement, une lutte dans lesquels l'arbitre est le spectateur enfoncé confortablement au fond de son fauteuil. Ca vaut un bon match de football Psg-Om.
Un coup de gueule (salutaire) à propos de cette fameuse émission.
"Appréciez au passage la qualité du graphisme de ce site"
Ouais, super, l'argument.
Si vous faites de l'aussi mauvais journalisme condescendant que les titres, supports etc. que vous êtes censés "critiquer" (observer, mettre en perspective, etc.), ben on n'est pas arrivés.
Un article du vendredi 24 juin au sujet de cette émission :

Marine et Caroline, le couple infernal...

Lors de l’émission de France 2 « Des paroles et des actes » du 23 juin 2011, Marine Le Pen a notamment été confrontée à Caroline Fourest.

Cette dernière essaie de faire oublier la stigmatisation de l’islam à laquelle elle doit sa gloire médiatique, en en faisant désormais le reproche à Marine Le Pen. Alors que dans Le Nouvel Observateur, Caroline Fourest plaide pour « analyser et non banaliser » le Front national, elle s’est finalement contentée sur le plateau de France 2, de rejouer le discours inefficace de la diabolisation de ce parti, au lieu de développer des arguments de fond qui permettent pourtant aisément de pointer les absurdités et les dangers programmatiques du FN.

Cette technique de diabolisation médiatique du FN s’est montrée depuis longtemps inefficace et n’a pas empêché Jean-Marie Le Pen de figurer au 2e tour de la présidentielle en 2002. Caroline Fourest, en utilisant des arguments mal construits et souvent anecdotiques, reproduit les mêmes erreurs que ses prédécesseurs, et contribue finalement à servir Marine Le Pen dans sa dénonciation de la connivence des élites.

Mais Caroline Fourest mène une politique qui se nourrit de sa défaite. Tel un couple infernal, plus l’ascension médiatique de Marine Le Pen est importante, plus Caroline Fourest peut espérer se présenter comme un rempart utile contre une menace qu’elle contribue à renforcer.


Texte suivant publié dans l'hebdomadaire Politis, le 23 juin 2011.

Marine Le Pen, l'ennemie utile de Caroline Fourest

« Tel est pris qui croyait prendre ». Caroline Fourest, qui a bâti sa gloire médiatique depuis quelques années sur la stigmatisation de l'islam au nom de la laïcité, s'est vu doublée sur son propre terrain par Marine Le Pen. Un peu gênant pour une femme qui se revendique de gauche. La rhétorique de Caroline Fourest, affirmant dénoncer tous les intégrismes mais concentrant ses attaques sur les musulmans, commençait à être un peu trop visible. Son livre sur Marine Le Pen lui donne l'occasion de faire une opération de blanchiment politique. Il a d'ailleurs bénéficié d'une promotion quasi BHLienne. La semaine de la sortie de son livre, Caroline Forest a trusté radios, plateaux télé, comptes rendu de presse écrite, à peu près dans les mêmes proportions dont bénéficient les livres de Bernard Henri Lévy, par ailleurs l’un de ses mentors. Comme pour BHL, les journalistes ont interrogé l'auteur non pas sur le livre, qu'ils n'avaient pour la plupart pas lus, mais sur le sujet du livre : Marine Le Pen. Cette promotion permet à Caroline Fourest de redorer son blason de gauche et de faire oublier son indignation sélective à l'égard de l'islam.

Il est amusant de lire page 148 que « Marine Le Pen aurait mis au point une laïcité à tête chercheuse visant uniquement l'islam. » Car c'est exactement le reproche régulièrement adressé par ceux qui, contrairement à ses thuriféraires, ont étudié les différents écrits et déclarations de Caroline Fourest. Il est également réjouissant de lire page 225 « Pourquoi le revirement de Marine Le Pen sur la laïcité ? Tout simplement parce que ces thèmes sont très porteurs. » Le reproche d'opportunisme que Fourest adresse à Marine Le Pen pourrait aisément lui être renvoyé. De même, lorsqu'elle reproche à Marine Le Pen de comparer les prières de rue des musulmans à une forme d'occupation, elle semble avoir oublié qu'elle les présentait, dans un article du Monde de juillet 2010, comme du prosélytisme pratiqué par le FIS qui marquait ainsi son territoire.

Le livre épais n'est pas une réelle biographie de Marine Le Pen, pas plus qu'un examen minutieux du programme du Front National. Il s'agit plus d'une galerie de portraits des différents dirigeants du Front National, tendant à montrer qu'au-delà de l'image de modernisme affichée par Marine Le Pen, les vieux fachos sont toujours présents.

Au-delà de l'aspect « blanchiment » il y a une grande impasse dans le livre. Comment expliquer le succès du Front National et de Marine Le Pen ? Il ne suffit pas de dire qu'elle paraît sympathique et masque ainsi le véritable visage du Front National. Ce n'est pas parce que c'est une femme blonde qui peut demander des clopes à son interlocuteur que Marine Le Pen est populaire. La question sociale est dramatiquement absente du livre de Fourest, en digne émule de BHL. À aucun moment Caroline Forest se demande pourquoi la dénonciation des élites et de leur connivence, de leur oubli des classes populaires, est l'une des clés du succès de Marine Le Pen. Parce que là aussi elle pourrait se renvoyer la question à elle-même.
Je me suis infligé la vision de cette émission contreproductive.
Le but d'un tel programme étant semble-t-il de discréditer Le Pen, non seulement ça a probablement échoué, mais le méthodes employés pour le faire ont tout brouillé.
Sur le plan économique d'abord, que ce soit Lenglet ou Le Pen les arguments étaient à côté de la plaque. Le graphique voulant établir un lien entre croissance modérée mais rendue potable par la comparaison biaisée à l'Angletterre et aux US, et l'euro est aussi faux que de dire que l'euro est responsable de la situation économique. Les deux mentent ou se trompent.
Mais l'émission en elle-même était écoeurante, le zèle affiché des journalistes qui pour une fois s'appliquaient à chercher leur invité (même s'ils le faisaient mal) rappelait la servitude habituelle face aux partis dominants. Pourquoi ne pas agir ainsi avec tous? Nous avons eu la réponse à cette question quand Namias a fait la même bourde que Pujadas jadis en nommant notre président par son petit nom.
En fait, je vais tout vous avouer. J'avais reculé à regarder cette émission de Pujadas à l'idée de la souffrance qu'engendre chez moi le fait d'entendre Marine Le Pen. Oui, de plus en plus, je pense que les idées perverses font des bleus à l'âme, alors je fais attention.

Pour la première fois, j'ai pensé clairement, je saurai suffisamment par @si.
Et hop, abracadabra, ce papier sur @si. Merci donc.

Et pour Caroline Fourest, elle a les haines tenaces et parfois exagère, mais franchement, elle touche souvent juste, elle défend nos idées républicaines.

Et quelle intelligence, quel féminisme, un vrai plaisir.

Enfin, j'ai vérifié sur le site du FN par quelle bizarrerie on peut si facilement lire le programme de 2007, ben tout simplement que depuis 2007, à la rubrique Armée, rien de nouveau n'a été pensé. Donc c'est parfaitement affiché comme une pensée d'actualité du FN, Sinon, ils auraient changé le texte, non ?

http://anthropia.blogg.org
combien de "vrais" Français sur le mont Cassino , combien ont débarqué à Perpignan, combien de vrais français ont libéré Marseille, sont arrivés à Berlin ?
Je viens de tomber sur cette vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=m3S35a35GpI&feature=player_embedded

Info ou intox ?
Aïe, ça vole pas bien haut les remarques. Déjà il me semble que les musulmans à l'armée posent un problème d'allégeance, puisque plusieurs d'entre eux ont refusés de se battre contre d'autres musulmans. Donc tuer du non-musulman, c'est halal ? Pourtant je suis totalement contre la guerre en Afghanistan. Mais l'armée c'est l'armée, et ne pas vouloir se battre contre des musulmans c'est quelque chose, quand on réfléchit un minimum bien sûr, de profondément raciste, puisque dès lors, tuer du non-musulman c'est permis. Tuer tout court, c'est pas bien, mais dans ces cas là il ne faut pas faire l'armée.
Elle n'est hélas pas une bête de foire mais bien une bête politique la Marine ... et si on continu de lui opposé des personnages aussi mauvais (au moins dans la qualité de la prestation télévisuelle) que pouvait l'être ce soir là Joffrin et Fourest ne nous étonnons alors pas de "la voir progresser dans les sondages" comme le veut la formule consacrée.
La mâchoire serrée et la dent dure, les lèvres pincées...


Des yeux de laborantin (et de souris de laboratoire car les chercheurs finissent toujours par ressembler à leurs cobayes), le regard droit et déterminé qui annonce des procès d'intention sans nombre…


Une coupe de cheveux qui fait que rien ne dépasse car, rien ne doit dépasser, jamais ! Une tenue vestimentaire, celle de tout le monde, unisexe - chemise grande taille aux manches retroussées et jeans, dans la plus pure tradition des sorties du vendredi soir, à l’heure où il nous faut tous remplir un cadi chez Auchan (même les magasiniers de chez Leroy Merlin l’enchanteur sont mieux vêtus)…


Sans goût donc (plus généralement, d’aucuns diront : « sans appétence »), sèche… mais forte de ses études d’Histoire, de sociologie et de communication, Caroline Fourest n'a qu'une seule idée en tête : nous mettre tous à l’abri de trois fléaux imminents :


- Le catholicisme intégriste omniprésent dans les médias, à la propagande ravageuse, et aux effets sociétaux dévastateurs…


- Un Front national (à 17% depuis trente ans ; cela n’aura échappé à personne !) … non pas variable d’ajustement de la vie politique française (copyright Serge ULESKI), tout comme le chômage pour ce qui est de l’économie… mais bien un FN sur le point de conquérir tous les postes clés du pouvoir - Le Parlement, Matignon, l’Elysée, télés, journaux, radios, banques, multinationales.


- Et pour finir : Tariq Ramadan… de la religion du même nom ; un Tariq Ramadan entouré de ses troupes de choc, musulmans déchaînés, véritables bombes vivantes d’un feu de Dieu, par millions, à la tête d’un complot national aux ramifications internationales : la conquête de l’Europe par des arabes en bivouac à Poitier et dont les têtes pensantes ont élus domicile en Suisse dans l’attente de l’assaut final.


***

Passionaria de la lutte contre les extrêmes, surtout quand ils sont minoritaires – mais… ne le sont-ils pas toujours par définition ? -, le courage étant la qualité la moins bien répartie chez les êtres humains, Fourest prend pour cibles, non pas les causes mais les effets ; en d’autres termes… les petits poissons plutôt que les gros…


Rien de surprenant en la matière : les petits n’ont-ils pas pour unique fonction de nourrir les gros, seuls à même de vous aider à prospérer ?


En effet, avec eux, n’a-t-on pas la garantie d’une évolution, ou bien plutôt… d’une prolifération de carrières jusqu’aux confins de l’ubiquité, salaires mirobolants, voyages voyages ! partenaires très certainement bedonnant et gras (ou grasses, c’est selon) mais riches et influents - compensations qui en valent bien d’autres...


Car… manifestement, l’Histoire que Caroline Fourest a étudiée à l’EHESS, ainsi que la sociologie, appuyée par une solide méconnaissance du réel qui n’a de robuste que son ignorance des véritables causes et enjeux, lui ont enseigné que, dans les années à venir, le fascisme et l’intégrisme religieux seront bel et bien les deux périls en le demeure ; fléaux qui nous menacent tous autant que nous sommes… et plus encore si nous ne sommes ni d’extrême droite ni musulman ni sympathisant…


Voyez où en sont aujourd'hui les Grecs et les Espagnols pour avoir ignoré les alertes de Fourest ?


Et demain… qui d’autres ?


« Les Grecs ? Les Espagnos ? Quel rapport ?! – Ben… aucun justement ! »


La sociologie quant à elle, aura permis à Fourest de réaliser à quel point des pans entiers de notre société étaient sous l’emprise démoniaque – surtout dans les beaux quartiers -, de barbus racistes, anti-républicains, machistes et antisémites...


Et la communication - qu’elle a étudiée en Sorbonne… qu’il est urgent d’opposer à tous ceux qui contrôlent nos chambres à coucher, nos quartiers, nos villes, nos départements, nos régions, notre pays et notre continent, la diffusion d’une information à la fois offensive et dissuasive.


Et devinez quoi ?

.................

Allez ! Faites un effort !

................

Caroline Fourest est... omniprésente dans les médias ? C'est ça ?


Bravo ! Vous voyez quand vous voulez !


Oui ! Caroline Fourest est bien omniprésente dans les médias ! Télés, radios, journaux… chroniqueuse au Monde, à France 24, à France Culture, à France Inter...


***

.

Approximative et sans scrupules, un peu comme ses adversaires tout désignés par elle… si tant est qu’elle soit intellectuellement et humainement capable d’identifier nos vrais ennemis : ceux qui préparent une organisation de l’existence liberticide et dégradante pour l’immense majorité...


Alliée objective de l’extrême droite (dans sa victimisation de tout ce qui ressemble de près ou de loin à un musulman)…


Imbécile ô combien utile ! en larbin d’une stratégie de la diversion – on aura remarqué depuis une bonne trentaine d’années que les intellectuels de récré et les journalistes de bac à sable passent mais l’entreprise des médias de diversion demeure -,

N’occupe-t-elle pas son temps de cerveau disponible à prendre pour cibles des catégories qui ne sont en aucun cas une menace pour la liberté, la justice sociale et notre cohésion nationale, pour le plus grand bonheur de ceux qui n’ont qu’un seul programme : remettre en cause les trois piliers de notre république – la liberté, l’égalité et la fraternité…


N’en doutons pas un seul instant ! Avec Caroline Fourest, en nouvelle faussaire de l’intelligence et de la lucidité, on en prend pour trente ans ! Oui, pour trente ans ! Pour peu que l’on ait encore la folie et le courage d’allumer un poste de télé, une radio, ou bien, de lire un journal…

Car, dans les années à venir, ce sont bien les Fourest, Clark, Morandini et consorts, (après des Elkabbach et des Duhamel), véritables nains de l’existence et de l’engagement... individus sans colonne vertébrale autre que celle que peut leur offrir le confort du dos du fauteuil dans lequel ils posent chaque jour des fesses tièdes et maigrichonnes (à force de les serrer ?)… qui feront la leçon… toutes les leçons et qui rendront tous les verdicts…

Et c’est alors que tous ces acteurs, bras armés de toutes les stratégies de diversion, viendront donner à la représentation du réel son dernier coup de grâce : libre ensuite au mensonge de régner sans entraves ; mensonge qui donne au pouvoir et à l’argent, toutes les clés de l'avenir mais… sans nous puisque cet avenir se passera de notre consentement...

Puisque... telle est la finalité de ce mensonge.



_______

Pour prolonger - cliquez Pascale Clark

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Merci de cet article.
Je voulais justement un éclaircissement sur ce fameux point houleux du débat. Sans avoir envie de fouiller sur le site FN (non merci). C'est fait. Merci :)
Vous me paraissez bien indulgent avec Mme Fourest et M. Joffrin. En ce qui me concerne, je ne les ai pas trouvé très professionnels, mais surtout malpolis. Alors vous en prendre à Marine Le Pen quand elle n'a pas pu répondre une seule fois sereinement à ces deux personnages vraiment trop agressifs et vulgaires, c'est un peu faible. Le mépris est rarement profitable.
Caroline Fourest est en l'espèce une "serial menteuse"...
N'a t-elle pas écrit un livre à charge contre Tarik Ramadan et qui était truffé de mensonges.

Et n'oublions pas un autre point. Caroline Fourest est celle qui a lancée la première le soit-disant problème des "prières des rues".

Ce sujet polémique des "prières des rues" a ensuite été récupéré par Marine Le Pen...

Donc pour moi, Marine Le Pen = Caroline Fourest = personnes favorisant l'islamophobie.

[large]Caroline Fourest est pire car plus hypocrite.[/large]

SEMIR
Je ne parlerai ni de Fourest , ni du fond du débat, mais plutôt de Laurent Joffrin.
J'ai été extrêmement étonné de son attitude, à tel point, et je crois qu'il serait bon de revisionner les images, que je me suis demandé si'il était vraiment dans un état normal.
Il faut reconnaitre au moins une chose à Marine Le Pen, quoiqu'on en pense ; ne pas avoir frappé en dessous de la ceinture en disant que Mr Joffrin est le fils de Mr Mouchard (aujourd'hui décédé) et ancien patron de l'organisme de financement du FN le Cotelec.
C'est très étrange d'être aveuglé par le besoin de prouver qu'on est démocrate à chaque instant au point de ne pas sentir le côté totalement contre-productif de la chasse en meute et de la position de procureurs auto-proclamés...

Ignorez-vous combien le peuple a de compassion pour les "victimes" ?

Fourest, comme d'habitude, s'est ridiculisée - Et, plus grave, a fait gagner un ou deux points à la fasciste : Bravo ! Avec l'aide du traître Joffrin on doit monter à plus trois ou quatre points Un véritable exploit du crétinisme militant ! Surveillez donc les sondages des prochains jours, ce sera une leçon de politique appliquée... à l'usage des nuls...

L'ennui, dans la lutte contre le fascisme, c'est que n'aligner en face que des roquets totalement abrutis est la garantie de faire leur jeu... Ceux qui n'ont pas vu Joffrin trembler d'excitation, Fourest écumer de haine en compagnie de son compère, d'énervement et, l'un comme l'autre dire strictement n'importe quoi face à la facho impavide ne peuvent comprendre à quoi je fais allusion...

J'écrivais ceci dans l'épicerie fine de Guy, ce matin :

Pour ce qui est du sous-président ce qu’il n’a pas compris c’est que sa totale incompétence va nous valoir cinq ans de Marine Le Pen, avec rétablissement de la peine de mort et tous les charmes des régimes fascistes… Il suffisait de la voir ramasser tous ses adversaires hier soir chez la laisse d’or de l’année !

Elle est naturellement catastrophique, mais beaucoup plus douée que les roquets qui voudraient bien lui mordre les mollets pour démontrer à la France ébahie qu’ils sont des démocrates, eux !

Donc nous sommes dans la merde, grave… Il ne fallait pas élire le lapin Duracell, je me suis épuisé à le dire sur le net pendant des mois. En vain. Maintenant il faut payer l’addition, très salée !

Le seul autre scénar étant l’écroulement de l’économie occidentale avant la présidentielle, ce qui permettrait une sérieuse redistribution des cartes tout en ayant quelques menus inconvénients. Quoi qu’il en soit la question n’est pas de savoir si l’économie occidentale va se crasher, mais quand…

Et pour répondre @ Martine BARRAU : parce que Caroline Fourest est une effroyable dinde qui participe, par nigauderie (et pas par conviction mais ce n'est pas une excuse : seul compte le résultat) à l'arrivée en fanfare - très militaire - du Front National au pouvoir !

Il serait donc vraiment nul, et même honteux de la remercier... L'enfer est pavé de bons sentiments, personne ne vous l'a jamais dit ?
"L’armée de terre française ne compte plus que 130 000 soldats et il est prévu, à partir de 2007, de ramener ce nombre à 100 000. Après avoir «supprimé» le service militaire, Chirac a ainsi créé, non pas une armée de métier, mais une armée de moitié. Faute de crédits, non seulement il est impossible de recruter beaucoup d’engagés, mais il devient de plus en plus difficile d’avoir un recrutement de qualité. 20 % des nouvelles recrues sont désormais issues de l’immigration originaire du monde musulman."

quand je lis ça, je ne vois pas une critique envers les immigrés. Pour moi, il s'agit de montrer que nous n'avons plus d'armée digne de ce nom. Les engagés sont peu nombreux et du coup nous prenons "tout ceux qui viennent" qui ne sont donc pas forcément les meilleurs (c'est d'ailleurs le cas pour les enseignants cette année - vu le nombre de présents au concours, il a fallu rendre admissible presque tous les candidats et une partie ceux qui seront admis cette année n'aurait jamais pu l'être les années précédentes).
bref, je reprends, et nous manquons tellement de militaire que nous sommes obligés de recruter des immigrés à 20%.

dis comme ça je ne vois pas le problème si ce n'est une explication de sa volonté d'augmenter le budget défense.

Essayez en remplaçant les soldats par les médecins ou les enseignants avec les une autre nationalité et vous verrez que cette phrase seule ne suffit pas à attaquer Marine Le Pen.

Encore, c'est taper à côté. La question serait plutôt de savoir si elle pense que le fait qu'ils soient originaire du monde musulman lui pose problème ou si c'est simplement le fait qu'ils soient étrangers (et là on peut rouvrir le dossier de la double nationalité qui en cas de guerre pourrait effectivement poser pas mal de questions/débats).

Sur l'émission, j'ai toutefois regretter l'absence de Jean-Luc Mélenchon qui est bien meilleur pour débattre car c'est vraiment argument contre argument avec lui. Notamment sur la question de l'immigration qui est une richesse pour la France. J'attends ce débat avec impatience (celui sur RMC avait vraiment été trop court).
Les commentaires sont aussi confus,dénués d'analyse que l'émission. Pourquoi tant de hargne envers Caroline Fourest?A quand des arguments sérieux plutôt que des anathèmes?A-t-elle tort de s'en prendre aux extrémismes de tous ordres?
Ah Fourest! La Bobo capitaliste anti musulmans. Et encore une fois, elle fait parfaitement son job. Comme si les salariés en avaient quelque chose à faire de l'armée, "Marine dit que les musulmans nuisent à l'armée! Rendez-vous compte, bou bou le FN, votez PS ou UMP, bou bou votez n'importe qui mais votez pour justifier tout notre système, notre démocratie et surtout le mode de production économique qui la soutient"
C'est vraiment affligeant. Tout d'abord, est-ce que c'est un problème que des musulmans nuisent à l'armée? (en admettant, bien gentiment, d'aller dans le sens ubuesque de la Marine) Tout ce qui peut nuire à une armée occidentale impérialiste est bon.
Ensuite, voilà encore une manière vaine et COMPLETEMENT contre productive d'attaquer la Pen (et ses idéologues comme Zemmour and co). Pourquoi ne se penche-t-elle pas sur le programme économique et sur l'amour du capitalisme chez les Pens? Parce que cette "idiote utile" est tout aussi capitaliste que les Pens (et parce que s'attaquer à la mécanique économique, dans ses détails, dans ses paradoxes internes, c'est dévoiler toute la mascarade qu'est notre démocratie, c'est innocenter complètement les salariés étrangers, c'est révéler le jeu de domination d'une minorité sur la majorité à l'échelle du monde et il suffit seulement que la majorité prenne conscience de cela pour que les Pens soient finis, tout comme les PS et autres UMP et surtout ce serait la fin des passages télé pour Fourest, ce serait la fin de ses bouquins démago et écrans de fumée, ce serait la fin du "personnage Fourest" qui n'existe que par ses services rendus à la bourgeoisie française, exactement comme les Pens).
Hier soir, c'était le jeudi 23 juin et non pas mai !
Je n'ai aucune illusion sur le parti de Marine Le Pen.
mais,

Ce n'est pas cette cacophonie de la fin de l'émission qui donnera raison à ses détracteurs et qui fera douter ses sympathisants. Question posée, parole coupée, ce sont les deux journalistes qui avaient une attitude agressive.

Qu'on lui pose une question. Qu'on la laisse aller au bout de sa réponse. Qu'on apporte des contre-arguments, d'accord. Mais pas cela.
Même s'ils ont raison sur le fond, s'ils l'empêchent de parler, ils ont tort sur la forme.
Et allez, c'est reparti pour un tour ! Les faux témoignages pour l'habituelle mise en accusation de Caroline Fourest...
Désolé, Gavroche, c'est surement un de nos seuls points de désaccord, mais il est de taille.
Est-ce bien normal de voir La Pen "invitée d'honneur" sur le service public ?

Et opposée à l'inévitable Caroline Fourest, dont on connaît la [mode ironie on] tendresse particulière[mode ironie off] pour l'immigration musulmane/arabe ?

Ne serait-ce pas pour faire, ce que vous évoquiez dans cet article (trois millions de téléspectateurs) de l'audience ?
Belle tentative, mais Mélenchon a été bien plus efficace face à Le Pen lors de leur débat il y a quelques mois, même s'il manquait largement de temps. Cela dit, je n'ai pas regardé toute cette émission.

Ça ne sert plus à rien d'entrer dans leur jeu diabolisation/dé-diabolisation, sinon peut-être à les renforcer...

Il faut les démonter par la raison, démontrer rationnellement que tout ce qu'ils disent est tout simplement faux, infondé et surtout inapplicable. Voilà comment il faut maintenant combattre le FN dans ce contexte de poussée de l'extrême-droite qui est en partie due à son entreprise de "dé-diabolisation". Tenter uniquement de prouver qu'ils sont racistes pour leur clouer le bec ne marche malheureusement plus. Prouver que c'est un parti de menteurs, d'idiots et d'incapables est bien plus efficace.
Que du beau monde sur ce plateau de télé dis donc. Joffrin, Fourest, Pujadas, et la grande méchante Marine Le Pen...

Joffrin l'homme choisi par les capitalistes du Groupe Rothschild pour prendre la direction du journal fondé par Jean Paul Sartre...

Pujadas, qui s'est exclamé GÉNIAL! en septembre 2001 quand en arrivant au bureau le matin on lui montrait les tours jumelles en train de s'ecrouler.

Fourest, grande partisane du choc des civilisations qui essaye de se montrer modérée en s'opposant à Marine LePen...

Un débat qui sert juste à créer du bruit...
erreur de lien ici:

"Mensonge", assure aussitôt Marine Le Pen. Qui esquive ensuite la question, en préférant parler du livre "à charge" que Fourest vient d'écrire sur elle. "

c'est une page 404
Si vous n'avez regardé que la fin des débats, vous avez fait comme moi, et si vous regardé l'intégralité de ce programme, je vous plains sincèrement Sébastien.

Vous ne parlez pas de ce projet de faire payez davantage de cotisations sociales aux étrangers en position légale, de ne pas leur accorder les mêmes droits d'allocations familiales qu'aux familles françaises. Je n'ai rien vérifié sur le programme en ligne du FN. A quoi bon ?

C'était une cacophonie inaudible, insupportable, avec un Pujadas totalement dépassé, comme d'habitude avec un sourire satisfait. Une horreur, alors que le public avait l'air tout aussi consterné que moi.

C'est la première fois que j'ai eu autant envie de jeter ma télé. Je vais la garder pour les bons documentaires et les bons films, les bonne séries, point barre.

La campagne présidentielle s'annonce absolument lamentable.
Il était enfin tant que journalistes ou chroniqueurs présentent les "arguments de campagne" d'un parti politique et qu'ils ne se laissent pas "enfumés" par des réponses inappropriées ou par des circonvolutions. Mais attendent des réponses précises à une question précise.
L'exemple est à réitérer avec TOUS les politiques, et intervants, experts...
Merci à Caroline Fourest.
Les commentaires de Caroline Fourest sur cette partie de l'émission sont ici (avec une zolie photo).
Caroline Fourest ou l'honneur du journalisme .
C'est pour rire? On parle bien de la copine réac de Philippe Val, là?

C'est pour rire? On parle bien de la copine réac de Philippe Val, là?


J'ai regardé à ce moment là cette émission

Je ne suis pas FN, je n'ai JAMAIS voté FN de ma vie et d'ailleurs, je ne voterai pas FN en 2012

Mais en voyant ces deux pseudos journalistes ne laissant pas répondre complètement Marine Le Pen, ne la laissant pas exposer ces arguments, ce qu'elle a à dire en lui coupant la parole à chaque fois qu'elle tentait de répondre, j'ai pensé à l'interview de Marine Le Pen part Duhamel dont Didier porte disait sur le ton de l'humour "Un type comme ça me ferait voter Le Pen" (Je voulais mettre le lien de la vidéo mais il semble que la vidéo ait été retirée)

Les deux pseudos journalistes par leurs grands professionnalismes ont dut apporter des voix supplémentaires au FN

Concernant le ".", c'est sûr que c'était une excuse vaseuse
en quoi elle est réac ?
Voir sa défense et promotion du "choc des civilisations", théorie réactionnaire et fumeuse s'il en est.
Elle n'a jamais défendu ni promu le "choc des civilisations", au contraire elle l'a notamment dénoncé dans son livre "tirs croisés", où elle explique que le véritable choc, c'est non pas entre civilisations, mais entre démocrates et fanatiques, notamment dans le monde dit "musulman" où les démocrates laïques affrontent les intégristes religieux. Donc vous êtes soit un ignare, soit un menteur, comme l'ami Boniface, qui soit dit en passant est un fan de Tariq Ramadan, donc un raciste anti-musulman, car pour lui Sifaoui est un "traitre". Ce n'est pas pour rien qu'il a été invité par le régime algérien pour donner des conférences.
Elle n'a jamais défendu ni promu le "choc des civilisations", au contraire elle l'a notamment dénoncé dans son livre "tirs croisés

je me disais aussi, ça me paraissait bizarre de la part de quelqu'un qui nomme les partis islamistes arabes de parti d'extrême droite à l'instar des partis d'extrême droite européens afin qu'on ne différencie pas ces idéologies antirépublicaines, antidémocratiques. analyse que je partage.

toutenbateau
Lisez les Intellectuels Faussaires de Pascal Boniface et vous direz "l'horreur du journalisme"...

SEMIR

Lisez les Intellectuels Faussaires de Pascal Boniface et vous direz "l'horreur du journalisme"...
SEMIR


Pascal Boniface est mal placé pour faire la leçon aux faussaires, lui qui a pompé des passages du bouquin "les éditocrates" et a fait plus que s'inspirer de certains articles d'Acrimed (qu'il cite en tout et pour tout une seule fois dans tout son bouquin, écrit sans doute par un nègre). Ce serait intéressant qu'ASI pose la question à Boniface et interroge les auteurs des Éditocrates, et notamment Mathias Reymond.
Vous êtes injuste avec Pascal Boniface. C'est un excellent analyste. Du foot.
Même qu'il s'est fendu d'un bouquin de 120 pages pour prendre la défense de Thierry Henry, après sa main subreptice qui qualifia l'équipe de France pour le mondial sud-africain (où elle brilla de mille feux).
C'est dire si en plus de sa grande rigueur intellectuelle, il a le sens des priorités...
Vous êtes injuste avec Pascal Boniface. C'est un excellent analyste. Du foot.
Même qu'il s'est fendu d'un bouquin de 120 pages pour prendre la défense de Thierry Henry, après sa main subreptice qui qualifia l'équipe de France pour le mondial sud-africain (où elle brilla de mille feux).
C'est dire si en plus de sa grande rigueur intellectuelle, il a le sens des priorités...


Décidément, les raccourcis deviennent une manie ! Fais gaffe, Ulysse, Caroline chérie est en train de déteindre ...

Pascal Boniface est l'auteur de plus d'une quarantaine d'ouvrages et de nombreux articles, dont quelques-uns effectivement, traitent de la géopolitique du sport, et en particulier le football.

Les Intellectuels faussaires, Jean-Claude Gawsewitch Éditeur, 2011
Sans concessions. Conversations avec David Reinharc , avec Gilles-William Goldnadel, Éditions David Reinharc, 2010
Football & mondialisation, Armand Colin, 2010
Comprendre le monde, Éditions du Moment, 2010
Pourquoi tant de haines ?, Éditions du Moment, 2010
Atlas des crises et des conflits avec Hubert Védrine, Armand Colin / Fayard, 2009
Vers la Quatrième guerre mondiale ?, Armand Colin, 2009
De But en Blanc, co-auteur avec Pape Diouf, Hachette, 2009
Atlas du monde global avec Hubert Védrine, Armand Colin / Fayard, 2008
Atlas des relations internationales, Hatier, 2008
50 idées reçues sur les États-Unis, avec Charlotte Lepri, Hachette 2008
Lettre ouverte à notre futur(e) président(e) de la République sur le rôle de la France dans le monde, Armand Colin, 2007
50 idées reçues sur l'état du monde, Armand Colin, 2007
Football et mondialisation, 2006
Le monde nucléaire, avec Barthélémy Courmont, Armand Colin, 2006
Halte aux feux, avec Élisabeth Schemla, Flammarion, 2006
Quelle politique européenne pour la France ?, 2005
Les Relations internationales de 1945 à nos jours, nouvelle édition, 2005
Vers la 4e guerre mondiale ?, 2005,, nouvelle édition, 2009
L'Année stratégique, 2005
Chroniques proche-orientales : [2001-2005], 2005
Les Défis du monde arabe, (avec Didier Billion), 2004
Quelles valeurs pour l'Union européenne ?, 2004
Est-il permis de critiquer Israël ?, 2003
Atlas des Relations internationales, 2003
Le Monde contemporain : grandes lignes de partage, 2003
La France contre l'empire, 2003
Chroniques géopolitiques 2002, 2003
La Complainte du phoque en Alaska: Beau Dommage et le souverainisme au Québec, 2002
Le 11 septembre : un an après, 2002
La terre est ronde comme un ballon : géopolitique du football, nouvelle ed., 2002
Petit dico européen, 2002 (avec Bastien Nivet)
L'Europe et le sport, 2001
Les Leçons du 11 septembre, 2001
Les Grandes Lignes de partage du monde contemporain, 2001
Les Guerres de demain, 2001
Lexique des relations internationales, nouvelle ed., 2000
Guide du savoir nuire à l'usage des dictateurs, 2000
La France est-elle encore une grande puissance ?, 1998
Repenser la dissuasion nucléaire, 1997
Dictionnaire des relations internationales, 1996
Les Relations Est-Ouest, 1945-1991, 1996
La Volonté d'impuissance : la fin des ambitions internationales et stratégiques ?, 1996
Relations internationales, 1995
Manuel de relations internationales, 1994
La Puissance internationale, 1994
Les Écologistes et la défense, 1994
Contre le révisionnisme nucléaire, 1994
Les Nouvelles pathologies des États dans les relations internationales, 1993
Vive la bombe : éloge de la dissuasion nucléaire, 1992
L'Armée : enquête sur 300 000 soldats méconnus, 1990
La Puce, les Hommes et la Bombe : l'Europe face aux nouveaux défis technologiques et militaires, 1986

Lire ici un article sur rue 89Il est édifiant. Le foutebole, selon lui (et il me semble qu'il a raison) ne mérite ni cet excès d'honneurs, ni cette indignité...
J'ose espérer que parmi tous ces bouquins, il y en ait au moins un ou deux qui tiennent la route.

Un article d'un certain Yves Delahaie sur nouvelobs.com, repris par Caroline sur son blog.
Il y est question (entre autres) de Boniface, de sa rancune, de sa mauvaise foi et de ses omissions.
Je ne prétends pas te convaincre de quoi que ce soit, Gavroche. Ces polémiques sont sans issue.
Il surfe sur tout, ce journaliste voilà ce qu'on se dit en voyant cette liste. En deuxième intention, il parle de ce dont on parle. Son domaine c'est de n'avoir pas de domaine, un spécialiste de rien. Comme le disait Ulysse à sa façon quoi.
voilà ce qu'on se dit en voyant cette liste.

Comme quoi, vous vous faites une opinion en lisant une liste.

Péremptoire, on dit.
Mais après tout, ça vous regarde.
Merci pour le lien je ne savais pas qu'elle tenait un blog : je commence un peu a decouvrir l'eventuel pourquoi d'attaques tres nombreuses contre elle sur ce site ou ailleurs, et qui m'ont toujours supris, etant donne que je l'ai a chaque fois entendue ou lue combattre toutes formes d'extremismes, surtout religieux et pas seulement l'integrisme musulman
Pas sûr que toute les attaques se valent, évidemment.
Pour ma part, je retiens celle-là :
« On envie Caroline Fourest de vivre dans un monde aussi idyllique : à la lire, s’il n’y avait pas la menace islamique, tout irait bien en France. Page 246 - dans Frère Tariq -, elle concède quand même du bout des lèvres que, parmi les musulmans, “certains sont victimes de l’exclusion économique, sociale et raciste”. Page 357, elle mentionne un “contexte de regain de racisme antimusulman”. Ce qui fait, en tout et pour tout, trois lignes sur 425 pages. Et cela, c’est impardonnable . » Mona Chollet.

Pas sûr que toute les attaques se valent, évidemment.

Pour ma part, je retiens celle-là :

« On envie Caroline Fourest de vivre dans un monde aussi idyllique : à la lire, s’il n’y avait pas la menace islamique, tout irait bien en France. Page 246 - dans Frère Tariq -, elle concède quand même du bout des lèvres que, parmi les musulmans, “certains sont victimes de l’exclusion économique, sociale et raciste”. Page 357, elle mentionne un “contexte de regain de racisme antimusulman”. Ce qui fait, en tout et pour tout, trois lignes sur 425 pages. Et cela, c’est impardonnable . » Mona Chollet.


Il n'est pas toujours facile d'expliquer les choses avec une réponse courte
Il faut quelques fois, faire une mise en situation pour mieux expliquer son point de vu

ces deux zigotos ou voulut surtout "cassez du Marine" et rien de plus, ce qui n'est pas la bonne stratégie pour s'attaquer au programme du FN
Ils de laissaient pas répondre au questions, ils lui coupaient la parole dès qu'elle commençait à parler

Je ne suis pas Fan de Marine LE PEN mais on m'a déjà fait ce genre de truc et je peux dire que ce n'est pas agréable du tout

Un bon journaliste qui se respecte doit laisser parler son invité et pas l'empêcher de parler comme elle l'a fait

Des gens comme ça augmenteraient le nombre de voix en faveur du FN lors des prochaines élections
mouiap ...

Facile de ne retenir que quelques attaques qui, comme tu le dis ne se valent pas.

Mais peut-etre qu'au lieu de se referrer uniquement a un texte d' analyse / critique lorsqu'on ne connait pas forcement les motivations de son auteur, il quand meme important de lire les textes originaux.

Maintenant que j'ai decouvert le blog et qu'on peut y trouver les textes originaux, voila par exemple le genre de discours qui me vient a l'esprit lorsqu'on evoque Fourest :

LE MONDE | 02.10.09 | 13h38

extraits :

"Avec un peu d’habileté rhétorique, les ambassadeurs d’un islam intolérant parviennent à occuper l’espace médiatique au détriment des musulmans laïques, mieux, à les faire passer pour de « faux » musulmans. Les citoyens se demandent où sont passés les esprits libres de culture musulmane. Les populistes n’ont aucun mal à les convaincre que tous les musulmans sont… des intégristes."

[...]

A propos de Riposte Laique :

"Son intransigeance envers l’islam n’a d’égal que sa complaisance envers le christianisme, décrit comme porteur « de valeurs qui ont conduit à la sécularisation et à la démocratisation » caractérisant « le modèle occidental ». Comme s’il n’avait jamais fallu arracher ces valeurs à l’Eglise… Ces « laïques »-là travaillent désormais en réseau avec des sites nationalistes chrétiens. Leur vision de l’islam rejoint celle des islamistes. Aucun de ces deux extrêmes ne veut d’un islam éclairé et laïque."

Justement tout le contraire de ce qu'on lui reproche.
Sauf qu'elle ressasse ad libitum et activement ces problèmes d'affrontements entre religions, les remet toujours au centre du problème, les avive, souffle sur les braises, etc. Pour après s'étonner qu'il y a des dérives qui apparaissent !
Ce n'est tout simplement pas sérieux. Et rend toujours impardonnable l'oubli que relève Mona Chollet - oubli fondamental.
En meme temps il s'agit de la critique d'un seul de ses livres et selon l'angle choisi, ca n'est pas forcement un oubli
Je n'en ai lu aucun mais il serait interessant de voir si elle n'en a reellement pas parle dans d'autres


Par ailleurs, c'est justement la ou elle a totalement raison et que tout le monde refuse de vouloir comprendre : Tous les extremismes, religieux et nationalistes ont besoin les uns des autres pour seulement exister.
Quand on veut analyser la place des musulmans en France, se focaliser sur Tariq Ramadan, en faire des tonnes sur les discours islamistes, en se refusant d'analyser pourquoi ces discours pourraient (encore faut-il le démontrer) avoir une résonance sur le public qui l'écoute, se refuser d'analyser d'où proviennent ces discours (ils n'apparaissent pas comme par magie, juste parce que l'islam est "méchant" par essence), etc., ce n'est pas sérieux.
Et c'est justement ainsi, bon gré mal gré, même à son corps défendant, qu'on entérine et qu'on avalise insidieusement, en participant à l'air du temps, l'idée que l'islam est coupable par essence ; d'où on entre d'une part sur ce terrain ou on finit par confondre religieux et extrémistes, d'autre part sur le fait que les musulmans n'ont pas un mode de vie compatible avec la République, etc. Que Fourest déplore qu'on en arrive là alors qu'elle a participé activement au climat ambiant, sans prendre en compte les populations musulmanes dans leur réalité, ce n'est pas sérieux.

Les extrémistes ont surtout besoin de public qui les écoute, et qui ont des raisons de les suivre, ou de sympathiser.
Refuser d'analyser ces raisons, brandir des slogans faciles, que ce soit balancer du "extrémiste" à Ramadan, ou du "raciste" à LePen, se focaliser sur la partie émergée de l'iceberg en le caricaturant qui plus est, c'est d'une part se priver de comprendre un problème en profondeur, et donc d'avoir de vrais leviers d'action, d'autre part rester fasciné et bloqué par le sujet comme le lapin dans les phares d'une voiture, en finissant par tout voir au travers de ce seul prisme, et éviter d'avancer et de réfléchir réellement sur les problèmes de fond autrement plus dévastateurs - ceux qui, justement, facilitent et incitent les extrémismes à avoir du succès.
?

Le bouqin dont il est question ici s'appelle "Frere Tarik" ... A propos de Tarik Ramadan ... Que l'on voit dans ous les medias francais depuis quelques annees.

Il me semble relativement logique, dans mon petit esprit que Fourest se focalise donc sur Tarik Ramadan et je ne vois pas pourquoi dans un ouvrage consacre a Ramadan, il lui aurait fallu parler de la place des musulmans en France.
Oui, justement, elle met toute son énergie sur le seul Tariq Ramadan, et pas sur ceux qui l'écoutent, c'est bien le problème.
Alors qu'en France, d'autres lui ont déroulé le tapis rouge dans leurs talk shows, et qu'au Royaume-Uni, puis aux Pays-Bas, des responsables (?) politiques lui ont confié des postes de conseiller.
Mais c'est elle qui a tort. Pas eux.
Oui, et on voit à quel point l'Europe s'est islamisé, et combien ça pèse sur nos vies de tous les jours. Pfiou, terrible.
Des musulmans ? En Europe ? Vous fantasmez, comme dirait votre maîtresse à penser Mona Chollet.
Et qui sont ceux qui écoutent Ramadan et que Fourest ignore ?
Ha.
Vous, vous n'êtes pas fan de Fourest, non, faut pas dire ça, mais moi Chollet c'est ma maîtresse à penser. Et aïe donc !
Voilà de la rhétorique comme j'aime, celle qui fait bien avancer l'analyse.

Ceux qui écoutent Ramadan et que Fourest ignore, ce sont bien des musulmans (ce qui ne fait de l'Europe ou de la France une terre islamisée, la Constitution française est encore valable, et il n'y a pas de drapeau au croissant vert flottant au-dessus de l'assemblée nationale), musulmans dont une grande partie, entre autres raisons, en ont de plus en plus marre qu'on leur applique ce même genre de rhétorique que vous venez de me servir.
Je n'approuve pas le discours vers lequel ils se tournent, mais je comprends qu'ils le fassent.
Quelle rhétorique !?
J'ai fait référence à l'islam avant que vous ne l'évoquiez ?
Quant au fait que vous compreniez les extrémistes musulmans, ce n'est pas une surprise pour moi.
Je n'approuve pas le discours vers lequel ils (certains musulmans, pas les extrémistes eux-même) se tournent, mais je comprends qu'ils le fassent.

au fait que vous compreniez les extrémistes musulmans

Cette rhétorique-là.
Vous ne les approuvez pas, mais vous les comprenez.
Mais quelle rhétorique suis-je censé servir aux musulmans pour qu'ils se tournent vers Ramadan ?
vous les comprenez.

Pas les extrémistes... Les musulmans...

"Europe islamisée" devient "Europe dans laquelle il y a des musulmans"...

Voyez, que vous ne vous aperceviez pas de ces glissements rhétoriques, ce n'est pas une surprise pour moi.

Bon, sinon, trève de plaisanteries, je préfère me concentrer sur Lordon/Coutrot, si vous n'y voyez pas d'inconvénient, c'est un tantinet (euphémisme) plus important que de déblatérer sur ces éternels épouvantails pourfendus à grand coup de glaive dans l'eau.
Non, vous comprenez les musulmans qui, lassés d'une certaine rhétorique que vous êtes bien incapable de définir, sont séduits par les discours extrémistes. Des musulmans qui n'étaient pas extrémistes mais le deviennent.
Quant à "Europe islamisée", ce sont vos propres termes, pas les miens.
Vous êtes avec moi dans l'outrance et la caricature, comme les contempteurs pavloviens de Fourest le sont avec elle.
Si le sujet vous gonfle autant, le plus sage aurait été de ne pas l'aborder.
Je ne vous retiens pas, et vous laisse en bien meilleure compagnie que la mienne.
Vous êtes avec moi dans l'outrance et la caricature

comme les contempteurs pavloviens

Lol
Djac Baweur, est-ce que vous ne voudriez pas reconnaitre ceci. Si on laissait Fourest à son terrain, et qu'on ne la juge que sur son terrain (intellectuel, dans l'abstraction des arguments, qui vise à convaincre par le raisonnement) qui ne s'adresse pas à tous (même moi, j'ai décroché du débat)? Si il y avait des relais autres, dans l'espace public pour faire percer le non-intégrisme et trouver une place à la religion musulmane dans la société, on reprocherait moins de choses à Fourest, qui il est vrai endosse la responsabilité, malgré elle a priori, d'être portée par l'hostilité latente à un groupe social, hostilité qui va contre la liberté de culte, qu'on doit dénoncer.

Dans la réalité, pour préciser, mais de façon schématique, hein. Si au lieu de chanter "toujours le poing levé", des jeunes musulmanes chanteuses et célèbres chantaient "laisse tes cheveux au vent", "laisse ta femme faire la bise à tes copains d'école maternelle", "laisse le mari de ta sœur faire la bise à ses copines d'enfance", ou sur un mode comique "je ne suis plus vierge parce que j'ai fait du cheval" et "j'ai brodé un coquelicot sur le drap, et c'est plus pudique, oui plus pudique qu'un tchador pudique".
Pour la naissance, et surtout la mort, on ne peut pas tellement se permettre de taper à bras raccourcis sur les religions. On voit dans le bricolage des enterrements ou des baptêmes non religieux à quel point on a besoin de recréer du rite. La majorité de la population française faisait un usage modéré de la religion, depuis la loi de séparation et après la 2de guerre encore plus. La religion catho était là pour les rites, au grand dam de certains curés, mais la plupart assez généreux pour l'accepter.
Y-a-t-il un endroit où l'on présente la religion musulmane sous cette angle? Toujours l'accent est mis sur son emprise sur le quotidien des vies, et jamais sur son rôle d'accompagnement des passages périlleux.
Qui exprime une rébellion de l'intérieur, qui soulagerait un peu Fourest face à Ramadan? Où montre-t-on autre chose que la face sombre?

Pour dire qu'on reproche à Fourest de ne pas aussi défendre les musulmans et d'alimenter leur rejet, mais il faut la prendre pour ce qu'elle est, elle ne peut pas être à la fois au four et au moulin. Si attaquer l'intégrisme intellectuellement de l'extérieur est impossible, quelle possibilité reste-t-il de s'en défendre? Si il y avait des relais, des signes de possibles "pliages pour entrer dans la loi française", on ne ferait pas porter à Fourest toute la responsabilité de l'anti-musulmanisme (qui n'est pas son discours à y regarder de près, et si c'est ça qui la mène c'est à désespérer de tout).
Sauf que son message n'est pas intellectuel, mais sensationaliste, le but du jeu étant plus de faire trembler dans les chaumières avec des figures du diable genre Ramadan, plutôt que d'essayer de comprendre les sources du phénomène extrêmiste.
Concernant Ramadan, par exemple, on peut choisir de s'interroger sur le phénomène qu'il y a autour, de saisir les composantes qui font qu'il est écouté (ou pas), de saisir quel place réelle cela a dans le monde musulman (rejet ressenti et/ou réel des musulmans en pays européens, tensions dans le corps social, pauvreté généralisée, absence de perspectives d'avenir, ressentiment vis-à-vis de l'impérialisme occidental, et vis-à-vis d'Israel, que sais-je encore...) - exemple ; ou alors on peut choisir de se focaliser sur la personne elle-même, en accumulant à chaque pages les inquiétant, sinistre,effrayant, terrifiant, guère rassurant, à faire frémir, à faire froid dans le dos, à glacer le sang, (in. Frère Tariq), ou les métaphores du style les Frères musulmans sont une matrice infernale dont les tentacules diffusent encore aujourd’hui l’intégrisme aux quatre coins du monde (on l'a encore constaté récemment dans les révolutions tunisiennes et égyptiennes, n'est-ce pas...), qui ne sont pas du registre de l'analyse intellectuelle, mais du journalisme à sensation, sur le registre de l'émotion plus que dans celui de la recherche.

Vous avez raison de vous demander quels relais d'intégration il pourrait y avoir ; des associations cherchant à jouer ce rôle existent, mais sont immédiatement suspectées (par exemple, la commission Islam et laïcité) de ne pas être suffisamment féministe, suffisamment laïque, d'être potententiellement dangereuse, voire carrément d'être de toute façon en cheville avec Ramadan, dès lors qu'une telle association osera s'élever contre les caricatures faites à l'islam ("Ramadan" joue le même rôle qu'"antisémite" - suffit de brandir ce sceau d'infamie, et, hop, terminé, vous voilà désigné comme représentant le comble de l'abjection, repoussant ainsi toute possibilité réellement critique. Le procédé est maintenant bien rôdé, voire usé jusqu'à la corde).
Et ce n'est certainement pas en agitant continuellement le chiffon rouge de la peur de l'islamisme qu'on va arriver à promouvoir ces mouvements d'intégration, et à présenter un discours qui convainc les musulmans d'être avec nous, plutôt que d'être tentés de se tourner vers des discours régressifs par absence de perspectives positives.
En complément :

Quoi qu’il en soit, ces divers itinéraires de rupture assumée entre le religieux et le politique traduisent la reconnaissance implicite que l’idée de conquête est illusoire. Peu importe alors de savoir si des velléités d’expansionnisme existent, l’essentiel est de relever leur invalidation par les transformations sociologiques.

Mythe renaissant de l'islam conquérant
J'ai pas lu tous les échanges jusqu'au bout mais j'ai bien aimé ce que tu as dit au début Djac Bawer, Il faut pas se laisse embobiner par le discours de Fourest qui affirme des idées tout en véhiculant l'idée inverse... Les grecs anciens doivent avoir mis un nom à ce type de rhétorique...

Il y a une scène d'un excellent film; Jules Cesar, avec Marlon Brando, ou celui ci fait l'apologie de Brutus, mais en fait ne fait qu’attiser la haine du peuple contre lui et dénoncer le crime immonde qu'il vient de commettre tout en paraissant l'approuver. Cette scène est fabuleuse dans mon souvenir, un bijou de finesse, que Fourest n'atteindra jamais.
Je reste avec l'impression que vous vous trompez d'ennemi.
Le fond de la pensée que vous ne percevez peut-être pas clairement est qu'on ne veut plus de religions qui aient une telle emprise sur la vie de l'individu. Ce n'est plus possible dans notre mode de vie et donc notre mode de vie, auquel on tient, est menacé. Ce n'est pas seulement un ressenti provoqué par les médias.
Confondre cette attitude avec celle de ceux qui attisent une haine pure et dure, et nous mener tout droit dans un conflit à deux camps, si tu n'es pas pour tous les musulmans, ton combat est le même que celui du FN, mais déguisé, c'est le pire tour que peut nous jouer l'aspiration à la liberté de culte, cause juste.
On pourrait pareil amalgamer et dire que les discours anti-Fourest semble servir le FN (j'ai lu le lien de Djac Baweur tout en bas et j'ai trouvé que c'était utile la mise au point sur je vote pas FN dans sa chronique).
Je suis pour que des soldats musulmans soient recrutés par l'armée. Je suis pour que les femmes portent les vêtements qu'elles souhaitent dans la rue si elles ont envie, mais je ne veux pas que la religion l'impose, je ne veux pas que ça devienne un signe revendicatif, je ne veux pas qu'on mélange croyance et revanche. Je ne veux pas que la religion soit un moyen de se distinguer et de se replier névrotiquement dans ses origines, imaginaires.
Merci Djac Baweur de m'avoir obliger à attiser mon regard sur Fourest, et d'avoir relancer mon questionnement sur ces sujets. Car je tourne de plus en plus les talons, et refuse de me sentir concernée. Dans la rue et tout, partout, ça se passe pas mal. Ceux qui s'insupportent le plus, ce sont les noirs africains et les arabes, vu de mon micro-univers. Et même de même religion, mais ça reste informel, non récupéré par personne et donc c'est vraiment pas un problème!!! :-)
Justicière auto-proclamée, strictement insupportable, agressive et prétentieuse. Son principal défaut est de faire le jeu de ceux qu'elle s'imagine combattre et de leur apporter des voix sur un plateau, ce qui est pour le moins désolant !

Son copinage misérable avec le très ignoble Val ne plaide guère en sa faveur non plus... Enfin une personne totalement infréquentable, quel @sinaute du sexe masculin se verrait-il affublé d'une telle harpie ?

Edit : amitiés à Madame !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.