128
Commentaires

Le nouveau monde planche chez Barthès

Yann Barthès les appelle Fiona, Gabriel et Pierre. Le nouveau monde a déboulé en trio

Derniers commentaires

Pour evemarie, c'est une femme qui a dynamité le premier gouvernement Macron.
On est en plein dans il faut que tout change pour que rien ne change. Une lutte de pouvoir qui ne concerne pas le peuple (abstention).
Un petit journal qui fait mine d'égratigner, mais qui caresse dans le sens du poil et ancre les a priori, trop flottants au grès des courants, qui risquent de prendre le large et de se perdre à jamais, la défense de la cause des possédants bourgeois qui ont peur de tout perdre!
Plantu invente l'insolence faux-cul une insulte à tous les dessinateurs satiriques qui se mouillent.

Ce qui est encourageant c'est que ce n'est jamais abouti, dans un sens ou l'autre, rien n'est jamais définitif, tout recommence!

https://www.youtube.com/watch?v=kSlughJCPLc
Gabriel Attal, 28 ans s'est présenté dans ma circonscription;
il était ou est au PS ( Vanves);
j'ai découvert en discutant avec des jeunes de "en marche" que certain(e)s avaient encore leur
carte au PS;
je suis contente de lire que Gabriel Attal a abandonné son travail de conseil pour se consacrer
à la députation ...
malgré que le Président de la république E.M. n'a rien à foutre de l'Assemblée nationale
car s'il y a contestation => ordonnance etc
la question que je me suis posée sur cette Assemblée Nationale est la suivante:
il y a beaucoup de chefs d'entreprise et de professions libérales: quid du cumul travail de
député(e) et clientèle ou direction d'une entreprise ?
La plume de Daniel est en forme aujourd'hui. Bien vu les "khmers roses" !
Le secteur de l'environnement (l'éco-secteur ou le secteur vert ou l'industrie du respect de la planète ou etc.., voir les résultats du chiffres d'affaire en Annexe), la branche industrielle de la vie familiale, etc etc.
Oui Daniel Schneidermann a l'image juste un entretien d'embauche
Mais peu importe l'âge des guerriers, ce sont leurs convictions qui comptent et leur aptitude à gagner cette guerre
Une guerre contre les préjugés (préjugés du genre le code du travail est là pour défendre le salarié, la République doit s'occuper des moins bien nantis, autant de niaiseries qui ne résistent pas à ce mouvement En Marche à reculons, dans la joie de la démolition estampillée Réformes, celles dont notre pays a un impérieux besoin pour lui redonner cette énergie extraordinaire que l'on voit à peine le pied posé aux USA, si on évite de regarder ailleurs)

Comme la critique ne s'est pas faite attendre à l'encontre de tous ces chefs d'entreprises devenus députés qu'il faut bien qualifier de godillots de la République, justement les services de propagande se sont mis en marche à leur tour comme ce matin à l'exemple de France Info qui interviewait un de ces bizuths qui déclarait fièrement qu'il ne voterait pas les lois comme ça, qu'il allait faire jouer son libre arbitre, que le vote était secret etc etc Fin de radio propagande

Petite remarque pétillante de Mélenchon à l'égard de ces nouveaux venus dont le Mathématicien cédric Villani "Il y a des braves gens là dedans. (...) J'ai vu le matheux là : je vais lui expliquer ce que c'est qu'un contrat de travail"
Le matheux lui a répondu qu'il avait dirigé une entreprise et qu'il avait vu passer beaucoup de contrats de travail.
Et Mélanchon le pétillant, il en a signé beaucoup de contrats de travail.
Il s'agissait de l'Institut Henri Poincarré (ça ne change rien, mais c'est pour préciser).

Après, le mépris affiché de Mélenchon pour ce qui n'est qu'un medal fields et l'un des plus grand mathématicien français ne le rend que plus pitoyable. Cet homme est vraiment un clown.
J'ai entendu une interview de Villani à la radio il y a quelque temps et le bonhomme m'a semblé moyennement politisé, pour être gentil. Le grand matheux est un ancien bayrouiste qui ne jure que par "l'Europe" de manière totalement abstraite, croit dans la fin du clivage gauche-droite, et autres fadaises pour macronistes béats.

Par ailleurs, il est assez ironique de qualifier Mélenchon de clown, alors que Villani est en permanence dans la mise en spectacle médiatique de lui-même comme "génie".
Je parlais du mépris exprimé pour le matheux.
Il s'agit bien de Cédric Villani, le matheux arachnéen...
Cédric Villani, qui a d'ailleurs dû commencer par négocier sa lavallière, rassurez-vous, elle sera tolérée en remplacement de la cravate.
Paraîtrait qu'il y a un précédent... très différent, un mec qui a voulu rentrer en bleu de travail, avec cravate quand même: recalé!

J'attends Ruffin avec gourmandise.
Villani se présente lui-même comme un "matheux", et JLM comme moi d'ailleurs se demande si quelqu'un d'aussi brillant, actif dynamique et intime de Bernard Arnaud pourra passer des heures en commission pour éplucher le code du travail.
ça n'enlève rien à la qualité du monsieur, mais une autre, une esthétitienne, a déjà décidé qu'elle viendrait le jeudi... ou le vendredi, mais pas le mercredi car elle veut jouer au tennis avec ses enfants.
C'est juste que "la société civile" a bien vu les avantage du poste, et naïvement déclare avoir à apprendre le "métier", on verra la présence et le travail actif de ces députés.
Bon, comme, ils vont voter les pleins pouvoirs, Villani et les autres pourront moduler leur temps partiel.
Sauf que Cédric Villani se définit comme matheux par fierté, alors que JLM utilise le terme avec mépris.
Les Comoriens, vous voulez dire ?
Ou les salariés français ?
Vous savez, Freudqo est capable de se prosterner devant n'importe quel soliveau du moment qu'il affiche un vernis "scientifique".
Allons bon, vous en êtes désormais réduit aux accusations gratuites ? Petite forme.
Dit-Il après avoir multiplié les accusations gratuites juste au dessus.
Tiens, le caniche de garde de service est là pour contrôler les éléments séditieux.
Henri Poincaré.
" Douter de tout ou tout croire sont deux solutions également commodes, qui, l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir " ( H. Poincaré )
(M. Mélenchon donne parfois l'impression qu'il possède un quotient intellectuel très supérieur à un médaillé Fields, ce que, bien sûr, on peut croire ou au contraire en douter )
J'en doute beaucoup .... et vous ?
" La leçon faite à Villani exprime le complexe de Mélenchon : sa peur de demeurer inférieur qui se mue en prétention supérieure. Il se venge en insultant l'intelligence " ( S. Courage )
Explication parmi d'autres ....
La place qui est faite à JL Mélenchon est bien symptomatique des journalistes...un exemple.

Voyez ce qu'écrit Maxime Bourdeau de Huffington Post....comme si le temps était fixé avec un centre mélenchonnien. Ils "écrivent" autour de lui,sa personnalité, sa façon de dire...Cette députée LREM ne viendra pas mercredi, elle a tennis...Les autres députés venus...Pfftttt!

Ils désignent ainsi " leur dieu" qu'ils détestent.

Ils adorent leur propre peur. Infantilisés qu'ils sont car ils dénigrent ce qu'en fait ils admirent: son intelligence et l'art "politique" de s'en servir. Ce n'est pas un "bon client", c'est "le client".

M. BOURDEAU: " POLITIQUE - Elle ne peut pas, elle a tennis. La centriste Sandrine Josso, élue dimanche députée de la République En Marche de la 7e circonscription de Loire-Atlantique, a déclaré qu'elle allait décaler son arrivée à l'Assemblée nationale pour faire un peu de sport, et certains électeurs ont vu rouge.

Cette diététicienne-nutritionniste de 41 ans ne découvrira l'hémicycle que jeudi ou vendredi et non ce mercredi 21 juin, au lendemain du passage mouvementé de Jean-Luc Mélenchon, car elle va "être avec (ses) enfants et et faire un peu de tennis avec eux", a-t-elle annoncé dans les colonnes de Ouest-France. "

Je mets le lien:

https://fr.news.yahoo.com/d%C3%A9put%C3%A9e-marche-sandrine-josso-tennis-005500667.html
Croyez vous vraiment qu'il s'agit de savoir lequel des deux a le plus gros QI ?
Bien sûr que non, mais de là à le présenter comme un demeuré qui n'aurait aucune notion de droit du travail ( çà me parait légèrement arrogant )
En revanche, il est bien possible que le camarade Jean Luc soit légèrement "demeuré" en mathématiques ( ou en tous les cas , pas tout à fait dans la même classe que le médaillé Fields )
Et Villani je lui mets sa branlée en informatique et pourtant je ne suis pas le plus calé dans mon domaine. Ca rime à quoi ces comparaisons ?

Le droit du travail ça c'est un sujet de société et non une discipline ou un métier et quand le gars prétend qu'il est mauvais et qu'il faut en revoir une grande partie, il me semble quand même assez pertinent de mettre en avant que sa volonté repose uniquement sur de l'idéologie et non pas sur une connaissance de ce qu'il permet et de ce qui le fonde.

Je vous rappelle qu'Einstein était socialiste.
Est-ce que l'arrogance est une maladie mélenchonnienne ?

Quant au droit du travail , on peut passer quelques années à l'apprendre ( sans d'ailleurs, dominer le sujet complètement,... çà me rappelle quelque chose)
C'est con, mais je pensais qu'en potager je lui mettais la pâtée.
Pour le pâté, canard à l'Armagnac.
Ca va?
Est-ce que l'arrogance est une maladie mélenchonnienne ?

C'est "demeuré" d'être arrogant ?
Il faut reconnaître que vos deux ou trois messages qui précèdent sont pleins d'aménité et de bonne foi.
En même temps, je crains que Mélenchon en soit resté à l'image publique sans savoir de qui il parlait exactement. Villani a répondu en rappelant qu'il est directeur de l'Institut Henri Poincaré et qu'il en a vu passer des contrats de travail.
La belle affaire.
C'est quand même dommage d'utiliser un cerveau de Médaille Fields à faire autre chose que de la recherche fondamentale.
Au lieu de ça, comme directeur, il est obligé de faire de l'administratif, de dicter la nouvelle circulaire pour qu'on arrête de jeter des mégots dans la cour, de se taper les discussions sur le contrat de travail avec le nouveau sous-chef jardinier, d'organiser les heures sup' et de faire la planification pour les congés d'été sans que le personnel ne râle trop (je suis sûr qu'il utilise Excel pour ça) etc, etc.
Enfin, au moins, avec tout ce bagage, il pourra en remontrer à Mélenchon en ce qui concerne le code du travail.
"C'est quand même dommage d'utiliser un cerveau de Médaille Fields à faire autre chose que de la recherche fondamentale. "
Si les mathématiciens ne délivrent effectivement la Médaille Fields qu'à des mathématiciens de moins de quarante ans c'est aussi parce qu'ils souhaitaient encourager de nouveaux travaux (mathématiques donc) après une réussite exceptionnelle.
Je ne sais où le mettre. Je le colle sous le commentaire de Robert

Voici le lien proposé par Bibi dans un autre fil. Les "Young leaders".

Un petit coup d'oeil sur la liste 2012...des noms.

https://frenchamerican.org/youngleadersclasses
"Je le colle sous le commentaire de Robert"
Si c'est pour faire remarquer que je n'y figure pas, sachez que je ne regrette pas la compagnie de, par exemple, Alain Minc, François Hollande, Laurent Joffrin, Marisol Touraine, ou, mais oui, Aquilino Morelle et Nicolas Dupont Aignan (2001).
Désolé Robert pour la peine occasionnée qui a du remuer bien des souvenirs douloureux.
Pourtant le petit Robert était précoce ...
Non! non ! Il y a quarante ans j'avais déjà l'âge d'en être.
C"est normal, avec votre culture encyclopédique ...
"avec votre culture encyclopédique ..."

"Pour Feuerbach, la négation de la négation n'est autre chose que la contradiction de la philosophie avec elle-même, en tant qu'elle affirme la théologie (le transcendant etc.) après l'avoir niée, c'est à dire qu'elle l'affirme en contradiction avec elle-même." Karl Marx 1844 (ce n'était qu'un début...).
Faites chier Robert, avec ce cagnard. déjà qu'on doit boire le jaune (mauresque) sans eau car on économise, du fait de la hauteur tragique des nappes phréatiques...comment voulez-vous que je réfléchisse (à faire fondre le quartz des plages) à des phrases pareilles.
Je les mets au frais pour janvier.

Bonne soirée.
Ah, moi c'était la "tomate" à la terrasse de "Chez Félix".
" la tomate" d'accord. Mais pour dimanche avec les enfants. Je penserai, c'est promis, au
Toulousain.
Adishatz
C'est bien ce que je dis à tous mes contradicteurs : Mélenchon est quand même bien plus
clair ( il a , certes, besoin qu'on lui explique un peu les mathématiques..., je ne sais pas si cette formation est comprise dans son contrat de travail.
EN tous les cas, merci. d'avoir mis Marx à contribution pour expliciter la pensée feuerbachienne.
Il m'étonnerait qu'il ait été obligé à quoi que ce soit et je suppose qu'il a pris cette fonction parce qu'elle l'intéressait. Idem pour son mandat. Après tout, le courant libéral, entre technocratie et économie, doit pas mal à de brillants esprits cherchant à maximaliser "mathématiquement" le bonheur.
Condorcet, Lavoisier, Monge, Laplace etc. ont aussi fait la Révolution même si ils n'y survivront pas tous (couic Lavoisier, adieu Condorcet...)
François Hollande en Louis XVI et le petit Emmanuel à sa Brigitte en ... Bonaparte ?

Parce que Robespierre, c'est pas très porteur comme concept.

Les brillants esprits que vous évoquez sont ceux du XVIIIeme siècle.
Ils étaient de véritables novateurs. Qui cherchaient à maximiser le bonheur sans le secours de dieu. Dans son genre Diderot aussi cherchait à maximiser le bonheur.

Cédric Villani me semble bien loin de tout cela.
C'est drôle, je verrais ,plutôt, le petit Emmanuel en Adolphe ... Thiers ( qu'en Bonaparte )
Ce Villani, c'est bien le génie qui trouve que les problèmes de l'éducation nationale sont dûs à la présence d'une population immigrée ?

Il me semble que le périmètre de la garantie "médaille Fields" se limite aux mathématiques.
Au vu de l’organigramme de l’Institut Poincaré, on devine que d’autres personnes ont à conaître dans le détail des contrats de travail des salariés de l’Institut.

On peut aussi imaginer que ce n’est pas pour ses compétences distinctives en Droit Social que Cédric Villani a té nommé directeur de cet institut.

De plus, « voir passer des contrats », ce n’est peut-être pas avoir une connaissance approfondie de l’histoire du droit Social en France et des luttes dont il est issu.
Reste à savoir quel type de contrats de travail est amené à signer le Directeur de l'IHP dont les employés permanents
(administratifs ou techniciens peu nombreux) sont recrutés par l'Université Pierre et Marie Curie ou le CNRS.
Les chercheurs qui y travaillent n'en sont pas des employés.
Je crains que Mélenchon n’ait que trop bien compris que Villani est un opposant idéologique :

"Il faut aider à assouplir l'ensemble : le licenciement mais aussi la complexité à l'embauche", dixit Villani.

MEDEF inside…
Et par hasard, ce ne serait pas, plutôt son comptable qui établirait les contrats de travail?
Vous voulez dire que ce ne serait pas le directeur de l'IHP qui rédigerait les contrats de travail ? Han, je crois que vous avez solutionné cette polémique.
A part les contrats de travail de ses "assistants parlementaires" payés par l'Europe peut-on enfin savoir en quoi consiste précisément l'expertise présumée de Mélenchon sur cette question ?
Toujours aussi mielleux le Tiji du soir au matin il repeint tous les fils de commentaires.
Sur sa petite échelle avec son petit pinceau il peint.

Son expertise, cher Tigi, vient, peut-être, du collectif.
A savoir le nombre de camarades impliqués, les mains dans le code du travail. Des syndicalistes, des inspecteurs du travail, des chômeurs, des juristes, des historiens des luttes sociales ....qui ont bossé et qui ont écrit et qui ont donné des synthèses...et un JL Mélenchon qui, contrairement à vous, sait lire, sait comprendre, sait analyser et surtout sait dire avec des mots qui vous défrisent.

C'est ainsi.

Les insoumis qui vont parler à l'Assemblée risquent de vous faire grincer les dents et alimenter votre ulcère à l'estomac...je ne sais pas si le "bon" cataplasme macron vous protégera.

Continuez, Tigi, si vous en avez envie, mais vous êtes pathétique.
Ce Tigi est vraiment à plaindre: son horizon mental se limite à la détestation de Mélenchon qui l'obsède du soir au matin. Et croit absolument utile de le faire savoir. Parhétique est bien le mot.
Et si ce n'est rond, c'est Poincaré !
…mais c'est toujours un plaisir de recevoir des cours particuliers!, a-t-il ajouté.

Comme quoi, il est beaucoup plus réaliste que vous… :)

Il y a de bonnes probabilités pour que Jean-Luc Mélenchon connaisse largement mieux l’histoire du droit du travail
que Cédric Villani.

A contrario, ce dernier maîtrise beaucoup mieux les mathématiques que sont collègue député.

Mais pour ce qui concerne le proooojet qui est en mesure d’être appliqué dans les mois qui viennent,
connaître l’histoire du contrat de travail est plus urgent.
Oui, mais pour faire gagner plus d'argent aux capitalistes...il faut savoir compter.
D'où Cédric Villani, le matheux arachnéen. (il aurait été matheux octopussien que cela aurait été trop visible et contre productif)
Qui a parlé d'histoire du droit du travail ? Il a parlé de lui expliquer le "contrat de travail". On est dans la caricature complète.
Il faut bien débuter par un bout.

J'ai vu le matheux, je vais lui expliquer ce qu'est un contrat de travail, il va tomber par terre.
Il ne sait pas ce qu'il y a dedans. Il ne sait pas que la journée de 8 heures, c'est 100 ans de lutte.
Le gars croit que ça a toujours été comme ça", a lancé Jean-Luc Mélenchon.


(je ne connais pas la raison ou citation qui fait dire à JLM Le gars croit que ça a toujours été comme ça, je précise).
Excusez moi, mais vous vous rendez compte que la citation complète rend encore plus méprisant Jean-Luc Mélenchon au moins ?
Votre " mais vous vous rendez compte" même s'il est précédé de "excusez-moi" ( que l'on aurait pu remplacer par : " je vous demande de bien vouloir m'excuser") n'est-il pas encore plus méprisant que ce que vous reprochez à J-L Mélenchon?
Non.
Le mépris des littéraires pour les scientifiques a de beaux jours devant lui alors.
et vicié versailles...
A part quelques contrats d'assistants parlementaires pour des gens qui bossaient pour son parti ou son association on se demande ce que Mélenchon a bien pu rédiger comme contrats de travail qui lui donneraient une telle expertise.

Quant à ses contrats de travail à lui, le dernier qu'il a pu signer en tant que salarié doit remonter à 30 ans...
Le troll Tigi en roue libre.
Je connais qqun qui travail dans la retraite complémentaire et qui est constamment en interface avec des dirigeants d'entreprise, et d'après ce que cette personne me raconte, ces derniers sont loin de maîtriser les aspects liés aux contrats de travail, ils sont même pour la plupart plus proche de l'ignorance sur le sujet qu'autre chose. Ces aspects sont généralement gérés par les comptables et les ressources humaines.

Villanni nous ressort le mythe du chef d'entreprise qui sait tout faire ...

Quand à Mélenchon, il n'est que le porte parole d'autres personnes, et parmi ces personnes il y a notamment des inspecteurs du travail, juristes et syndicalistes ou autres experts en droit du travail.
En outre il bénéficie de l'expérience de nombreux salariés qui ont vécu eux même l'application ou la non application de ces droits pour pouvoir en témoigner et ainsi alimenter le débat public avec les situations injustes / les violences sociales auxquelles il faudrait remédier et les pistes de solutions à apporter.
C'est tout l'intérêt de la mise en commun de l'intelligence et de l'expérience humaine.
Donc Mélenchon il parle avec ce bagage là.
En outre il bénéficie de l'expérience de nombreux salariés qui ont vécu eux même l'application ou la non application de ces droits pour pouvoir en témoigner et ainsi alimenter le débat public avec les situations injustes / les violences sociales auxquelles il faudrait remédier et les pistes de solutions à apporter.
C'est tout l'intérêt de la mise en commun de l'intelligence et de l'expérience humaine.

Vous avez complètement raison, et je m'étonne de ceux qui, encore, prétendent Mélenchon tout seul et n'ont rien vu du remarquable travail qui transparaît, par exemple, à travers les livrets thématiques. Non seulement un travail remarquable, mais des flopées de gens bien formés et bien informés, ayant réfléchi à des solutions. Cela transparaît aussi à travers les discours de Mélenchon et à travers certaines de ses évolutions, parfois je me dis "tiens, quelqu'un de son entourage a dû compléter ou rectifier ceci ou cela".

Heureusement, rien de tout ça ne sera perdu, car en effet l'intelligence collective dépasse de loin les intelligences particulières qui en sont à l'origine.
La hargne dans les commentaires sur Le Monde contre Mélenchon est effroyable. Le JLM en sort mouliné piétiné. Il a fait un crime de lèse-majesté, il a dit que de manier les méthodes d'entropie pour les équations de Boltzmann ne pouvait amener à comprendre les méthodes de misanthropie du Medef et Macron pour les équations basées sur la valeur du travail.

Vous rendez-vous compte Mélenchon a dit que la connaissance du Code du travail et des luttes qui y ont conduit ne s'acquière pas de façon arithmétique ou QIesque.

Si Einstein se fut mis En Marche aussi, rien n'empêcherait de s'étonner qu'il y soit aussi. N'a-t-il pas dit “Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique : ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement.”
La hargne dans les commentaires sur Le Monde contre Mélenchon est effroyable.

Comme les insultes, cette hargne démesurée en dit plus sur ses auteurs que sur son objet.
Fiona : "moi je travaille dans le privé, je suis cadre dans le secteur de l'environnement". Car dans le nouveau monde, "l'environnement" est "un secteur".

Et la palme de la réplique la plus gauchistement con dans une chronique matinale est attribuée à…
Reste un argument pas idiot pour la nomination de Ferrand à la tête du groupe, et cet argument par chance (Macron en a beaucoup) ou par intuition (pas mal aussi) va dans le même sens que la mise de côté pour affaires: en tant que recruteur et chef de casting des candidats, il est un de ceux qui connaît le mieux les nouveaux députés; pour tenir le groupe et le professionnaliser c'est un argument.

Si on ajoute que ces petits nouveaux aux dents longues risquent de respecter un peu plus celui à qui ils doivent leur embauche, mettre chacun à son poste, là où il sera le plus utile et efficace, c'est aussi le principe des entreprises qui marchent. En Marche n'est plus une start-up, c'est une licorne et bientôt une baleine.

SI on était méchant (mais tout n'est que bienveillance et empathie bien entendu) on pourrait dire que c'est la dent du cliquet qui saute d'un cran quand le principe de Peter se fait trop visible (Mme Goulard semble l'appliquer à elle-même?).
Ferrand premier marcheur, Ferrand moteur de campagne, Ferrand recruteur de cinq cents et quelque candidats parmi quinze mille, il a brillé. Mais Ferrand ministre c'était peut-être trop, ou trop tôt, et dans le monde du juste milieu on n'est jamais trop, ou pas longtemps.
Même Jupiter sait revenir chez les mortels, rappelez-vous le cygne, la pluie d'or, l'invitation à la brasserie du premier tour, dans une entreprise efficace on ne fait pas moins d'erreur, on les corrige plus vite, et on donne à chacun l'occasion de prouver qu'il peut en sortir par le haut, à Ferrand de démontrer qu'il vaut mieux que ses arrangements passés.
Dans une précédente émission d'ASI Emmanuel Todd résumait simplement la sociologie du corps électoral français : il y a "ceux qui n'ont pas de problèmes" et n'ont donc pas intérêt au changement, et les autres. On voit et entend beaucoup la première catégorie, comme ici (intervieweur et interviewés bien sûr).
Oui, j'ai regardé aussi, mais juste avant j'étais sur France 5, chez Lapix, avec trois têtes de gondole, dont le célèbre et médaillé mathématicien, me disant : Va falloir que la télé change aussi et sorte des figures médiatiques à toute heure et sur tous les plateaux... Misère, c'est le privé qui s'y colle !
Et le fait que Ferrand soit nommé président du groupe parlementaire par le Chef, il en a parlé, Barthès?
Et, si oui, comment ont réagi ses invités, à qui revient en principe cette décision?
C'est quand même mieux quand on est "dans le privé", d'avoir l'état (et les contribuables) comme seul client.
Gageons que la réduction des dépenses de l'état ne touchera pas les évaluateurs, les consultants, les coachs, les conseils en organisation... on va plutôt supprimer des postes de fonctionnaires, et engager des "dans le privé" à 1/2 smic/jour pour auditer, évaluer, réorganiser, optimiser, informatiser, et gérer pénurie et faire des powerpoints sur les domaine ou on peut encore éliminer des charges...
Je me prépare au choc de l'ineffable félicité qui va ruisseler sur la France. Dans 5 ans on flottera comme Pesquet, mais dans la rue. J'ai hâte.
"Il me semble que DS dit exactement l'inverse de ce que vous lui reprochez"
Evemarie: lapincompris!
daniel vous et votre generation de mai 68, vous allez stopper l infantilisation où vous mettez les autres... non , les copains de mes enfants ne sont pas des gens de HEC ou. d autres ecoles. vous infantilisez les deputes , et n' avez rien dit sur l hyer infantilisme d un mec qui est mari? avec sa mère , qui n a pas pris le risque de la responsabilité d une famille , mais va diriger notre pays. les députés sont des mômes et leur president un mec bien ... ? quel fronde , quel courage d analyse Daniel.
Pour moi qq sois leur âge les députés de droite sont dangeureux et porteur de plus d esclavage des femmes , et vous les infantilisez, les rendez symp, a les prendre pour vos enfants , vous etes ridiculle et irrespectueux du choix des Francais, c est avec ce mépris pour les générations d après la votre ( la plus profiteuse de l'histoire mondiale) qu on est a ce point degout?. Vous pensez que qq d adulte aime être licencier par un patron, ou subir des lois indignent et qq soie l age de celui qui decide, se sont des adultes (18 ans la majorité) dangeureux pour les femmes... Daniel c est finie pour votre génération, la seule chose qu elle produit en masse c est du mepris , la droitisation de la realite, un égocentrisme masculin maladif, une jalousie de la jeunesse, et une aigreur a ne plus être aux commandes, une irresponsabilité ecologique et sociale, votre génération cohn bendit, n a fait que profiter et pourir la vie de vos enfants, et maintenant les grand père vous allez emmerder vos petits enfants, vivement que cette generation disparaissent , vous etes le cancers de notre monde.
Le Jon Stewart français, qu'y disaient...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.