128
Commentaires

Le nouveau monde planche chez Barthès

Yann Barthès les appelle Fiona, Gabriel et Pierre. Le nouveau monde a déboulé en trio

Derniers commentaires

Pour evemarie, c'est une femme qui a dynamité le premier gouvernement Macron.
On est en plein dans il faut que tout change pour que rien ne change. Une lutte de pouvoir qui ne concerne pas le peuple (abstention).
Un petit journal qui fait mine d'égratigner, mais qui caresse dans le sens du poil et ancre les a priori, trop flottants au grès des courants, qui risquent de prendre le large et de se perdre à jamais, la défense de la cause des possédants bourgeois qui ont peur de tout perdre!
Plantu invente l'insolence faux-cul une insulte à tous les dessinateurs satiriques qui se mouillent.

Ce qui est encourageant c'est que ce n'est jamais abouti, dans un sens ou l'autre, rien n'est jamais définitif, tout recommence!

https://www.youtube.com/watch?v=kSlughJCPLc
Gabriel Attal, 28 ans s'est présenté dans ma circonscription;
il était ou est au PS ( Vanves);
j'ai découvert en discutant avec des jeunes de "en marche" que certain(e)s avaient encore leur
carte au PS;
je suis contente de lire que Gabriel Attal a abandonné son travail de conseil pour se consacrer
à la députation ...
malgré que le Président de la république E.M. n'a rien à foutre de l'Assemblée nationale
car s'il y a contestation => ordonnance etc
la question que je me suis posée sur cette Assemblée Nationale est la suivante:
il y a beaucoup de chefs d'entreprise et de professions libérales: quid du cumul travail de
député(e) et clientèle ou direction d'une entreprise ?
La plume de Daniel est en forme aujourd'hui. Bien vu les "khmers roses" !
Le secteur de l'environnement (l'éco-secteur ou le secteur vert ou l'industrie du respect de la planète ou etc.., voir les résultats du chiffres d'affaire en Annexe), la branche industrielle de la vie familiale, etc etc.
Oui Daniel Schneidermann a l'image juste un entretien d'embauche
Mais peu importe l'âge des guerriers, ce sont leurs convictions qui comptent et leur aptitude à gagner cette guerre
Une guerre contre les préjugés (préjugés du genre le code du travail est là pour défendre le salarié, la République doit s'occuper des moins bien nantis, autant de niaiseries qui ne résistent pas à ce mouvement En Marche à reculons, dans la joie de la démolition estampillée Réformes, celles dont notre pays a un impérieux besoin pour lui redonner cette énergie extraordinaire que l'on voit à peine le pied posé aux USA, si on évite de regarder ailleurs)

Comme la critique ne s'est pas faite attendre à l'encontre de tous ces chefs d'entreprises devenus députés qu'il faut bien qualifier de godillots de la République, justement les services de propagande se sont mis en marche à leur tour comme ce matin à l'exemple de France Info qui interviewait un de ces bizuths qui déclarait fièrement qu'il ne voterait pas les lois comme ça, qu'il allait faire jouer son libre arbitre, que le vote était secret etc etc Fin de radio propagande

Petite remarque pétillante de Mélenchon à l'égard de ces nouveaux venus dont le Mathématicien cédric Villani "Il y a des braves gens là dedans. (...) J'ai vu le matheux là : je vais lui expliquer ce que c'est qu'un contrat de travail"
Fiona : "moi je travaille dans le privé, je suis cadre dans le secteur de l'environnement". Car dans le nouveau monde, "l'environnement" est "un secteur".

Et la palme de la réplique la plus gauchistement con dans une chronique matinale est attribuée à…
Reste un argument pas idiot pour la nomination de Ferrand à la tête du groupe, et cet argument par chance (Macron en a beaucoup) ou par intuition (pas mal aussi) va dans le même sens que la mise de côté pour affaires: en tant que recruteur et chef de casting des candidats, il est un de ceux qui connaît le mieux les nouveaux députés; pour tenir le groupe et le professionnaliser c'est un argument.

Si on ajoute que ces petits nouveaux aux dents longues risquent de respecter un peu plus celui à qui ils doivent leur embauche, mettre chacun à son poste, là où il sera le plus utile et efficace, c'est aussi le principe des entreprises qui marchent. En Marche n'est plus une start-up, c'est une licorne et bientôt une baleine.

SI on était méchant (mais tout n'est que bienveillance et empathie bien entendu) on pourrait dire que c'est la dent du cliquet qui saute d'un cran quand le principe de Peter se fait trop visible (Mme Goulard semble l'appliquer à elle-même?).
Ferrand premier marcheur, Ferrand moteur de campagne, Ferrand recruteur de cinq cents et quelque candidats parmi quinze mille, il a brillé. Mais Ferrand ministre c'était peut-être trop, ou trop tôt, et dans le monde du juste milieu on n'est jamais trop, ou pas longtemps.
Même Jupiter sait revenir chez les mortels, rappelez-vous le cygne, la pluie d'or, l'invitation à la brasserie du premier tour, dans une entreprise efficace on ne fait pas moins d'erreur, on les corrige plus vite, et on donne à chacun l'occasion de prouver qu'il peut en sortir par le haut, à Ferrand de démontrer qu'il vaut mieux que ses arrangements passés.
Dans une précédente émission d'ASI Emmanuel Todd résumait simplement la sociologie du corps électoral français : il y a "ceux qui n'ont pas de problèmes" et n'ont donc pas intérêt au changement, et les autres. On voit et entend beaucoup la première catégorie, comme ici (intervieweur et interviewés bien sûr).
Oui, j'ai regardé aussi, mais juste avant j'étais sur France 5, chez Lapix, avec trois têtes de gondole, dont le célèbre et médaillé mathématicien, me disant : Va falloir que la télé change aussi et sorte des figures médiatiques à toute heure et sur tous les plateaux... Misère, c'est le privé qui s'y colle !
Et le fait que Ferrand soit nommé président du groupe parlementaire par le Chef, il en a parlé, Barthès?
Et, si oui, comment ont réagi ses invités, à qui revient en principe cette décision?
C'est quand même mieux quand on est "dans le privé", d'avoir l'état (et les contribuables) comme seul client.
Gageons que la réduction des dépenses de l'état ne touchera pas les évaluateurs, les consultants, les coachs, les conseils en organisation... on va plutôt supprimer des postes de fonctionnaires, et engager des "dans le privé" à 1/2 smic/jour pour auditer, évaluer, réorganiser, optimiser, informatiser, et gérer pénurie et faire des powerpoints sur les domaine ou on peut encore éliminer des charges...
Je me prépare au choc de l'ineffable félicité qui va ruisseler sur la France. Dans 5 ans on flottera comme Pesquet, mais dans la rue. J'ai hâte.
"Il me semble que DS dit exactement l'inverse de ce que vous lui reprochez"
Evemarie: lapincompris!
daniel vous et votre generation de mai 68, vous allez stopper l infantilisation où vous mettez les autres... non , les copains de mes enfants ne sont pas des gens de HEC ou. d autres ecoles. vous infantilisez les deputes , et n' avez rien dit sur l hyer infantilisme d un mec qui est mari? avec sa mère , qui n a pas pris le risque de la responsabilité d une famille , mais va diriger notre pays. les députés sont des mômes et leur president un mec bien ... ? quel fronde , quel courage d analyse Daniel.
Pour moi qq sois leur âge les députés de droite sont dangeureux et porteur de plus d esclavage des femmes , et vous les infantilisez, les rendez symp, a les prendre pour vos enfants , vous etes ridiculle et irrespectueux du choix des Francais, c est avec ce mépris pour les générations d après la votre ( la plus profiteuse de l'histoire mondiale) qu on est a ce point degout?. Vous pensez que qq d adulte aime être licencier par un patron, ou subir des lois indignent et qq soie l age de celui qui decide, se sont des adultes (18 ans la majorité) dangeureux pour les femmes... Daniel c est finie pour votre génération, la seule chose qu elle produit en masse c est du mepris , la droitisation de la realite, un égocentrisme masculin maladif, une jalousie de la jeunesse, et une aigreur a ne plus être aux commandes, une irresponsabilité ecologique et sociale, votre génération cohn bendit, n a fait que profiter et pourir la vie de vos enfants, et maintenant les grand père vous allez emmerder vos petits enfants, vivement que cette generation disparaissent , vous etes le cancers de notre monde.
Il me semble que DS dit exactement l'inverse de ce que vous lui reprochez :
"Il va falloir apprendre que l'adversaire peut avoir de bonnes têtes de copains des enfants"
Ça veut justement dire que même s'ils ont des têtes de gamins, de la génération de ses enfants, ça n'en fait pas des anges pour autant, et la méfiance est de mise.
Loin de moi l'idée de répondre à sa place, mais il me semble justement qu'elle va plus loin que la simple analyse "même les pires fachos peuvent avoir des bouilles sympas".

Les mots ont un sens, et oui il y a de quoi tiquer quand on lit "copains des enfants". Nombreux sont les français à ne pas avoir parmi les copains de leurs enfants de petits bourgeois bien élevés qui une fois à l'assemblée feront ce qu'on leur à appris à l'école depuis leur plus jeune age : obéir.
Moi je le lis juste comme "des gens de la génération de mes enfants", évidemment que tout le monde ne fait pas HEC ou autre "grande école". Il ne dit pas que ce sont des copains de ses enfants (ce que votre citation tronquée peut mener à penser), ni même que ses enfants évoluent dans ce milieu. Il dit juste que physiquement, ils lui font penser à ses enfants parce qu'ils sont du même âge.
Ce que je peux comprendre. Pour moi c'est plus de l'ordre de la réalisation personnelle que de l'analyse politique de toute façon ce genre de phrase, et je ne pense pas qu'il faille y lire plus.
"Il va falloir apprendre que l'adversaire peut avoir de bonnes têtes de copains des enfants"

La seule jeunesse n'est pas évoquée. "Ce sont des jeunes que pourraient fréquenter nos enfants."

Voila ce qui est dit. Or, quand on a lu Bourdieu, comment dire ...

J’ignore combien d'enfants d'@sinautes pourraient fréquenter de tels petits bourgeois. En revanche, à l'échelle Française ...
Je persiste, c'est vous qui ajoutez "que pourraient fréquenter nos enfants". Moi je ne lis la phrase de DS que comme une remarque sur l'allure générale d'un "jeune" de fin de vingtaine, début de trentaine. Après je ne suis pas dans sa tête et je me trompe peut-être, et peut-être que ses enfants évoluent dans le même milieu que ces néo-députés, mais de toute façon peu importe : pour revenir au truc de base, la tirade d'evemarie me paraît quand même très très violente (surtout avec le "cancer" à la fin) à partir d'une phrase, qui, à minima, peut être interprétée de plusieurs façons.
Et même s'il dit inconsciemment qu'effectivement, ses enfants sont du même milieu socio-culturel, il précise quand même qu'il faut s'en méfier, c'est ça le fond du truc et l'idée importante de la phrase.
Par ailleurs, je ne pense pas non plus qu'il y ait volonté d'infantiliser ; la phrase s'inscrit dans un paragraphe axé sur la jeunesse de ces nouveaux députés (cf phrase "Même Barthès..."). C'est juste quelqu'un qui réalise que le temps a passé et que les personnes en position de pouvoir maintenant ont l'âge de ses enfants. Je comprends que ça puisse faire bizarre, car justement il les voit comme des enfants.
"copain" = qui partage le pain.

Les mots ont un sens.

Et c'est d'ailleurs bien ce qu'il faut comprendre de la chronique à mon sens "oh mon dieu s'il faut mon fils/ma fille fréquente un de ces petits cons !"

Avec le sous-entendu qui n'est jamais loin "merde je risque de me fâcher avec mes mioches si je commence à critiquer leurs copains".
Toujours pas convaincu, "let's agree to disagree" ! ^^
"Les pires fachos" les khmers roses"
y'aurait pas comme un peu d'abus quand même ?
Surtout que si Schneidermann pense "rose" pour dire "gentil", il devrait être attentif au choix des mots vu ce qui circule actuellement :
- Najat Vallaud-Belkacem réplique au «Fig Mag» et à sa «Khmère rose» : "Sous le titre «la Khmère rose», l’hebdo donne la parole au député UMP-Manif pour tous Hervé Mariton qui met en garde contre cette «Viêt-minh souriante» qui veut «désaliéner le peuple»"
- Les Khmers roses : Essai sur l'idéologie homosexuelle par François Devoucoux du Buysson
"daniel vous et votre generation de mai 68"
Il avait 10 ans (et un mois) en mai 68.

"les copains de mes enfants ne sont pas des gens de HEC".
Ils ont quel age, vos enfants ?
Esprit de 68 est-tu là ? Si tu est là frappe trois coups.

Euh ... j'attends toujours du haut de mes tout juste douze ans d'alors.

Et même que à Bruxelles, à l'athénée, j'ai fait la quête pour le bidasse Alain Krivine (présidentiel my husband !)

Esprit de 69 est-tu là ? Si tu est là, saches que mes valeurs de 68 et les tiennes sont toujours présentes.

Chaque premier de l'an, je sort prendre une photo "importante", puis je regarde la VHS devenue DVD "Woodstock" et enfin je relis des passages "Mourir ou Crever" de James Jones ("La Ligne Rouge")

Et je fais le point sur mon évolution dans cette société : suis-je, toujours et encore, avec un coefficient de rentabilité négatif ?

PS Khmers Roses ? S'il répètent en coeur le même discours que Le Grand Timonier Jupiter, pourquoi pas !
Ouaou ! Heureusement que les mots ne sont pas des balles. Ceci étant dit il parait qu'il faut se méfier des généralités. Génération 68, oui relativement à l'âge et pourtant je ne me sens aucune affinité avec des Cohn Bendit et bien d'autres de son acabit. Pourtant également il me semble avoir plus d'inquiétude pour l"avenir que ma fille, par exemple. Dans ma jeunesse ( putain je parle comme un vieux con ) ce qui était à la mode c'était le conflit des générations, on en mangeait à toutes les sauces. C'était insupportable. Quant à la fenêtre historique qui nous a permis de vivre dans un environnement social en net progrès nous savons ce que nous devons à nos anciens et aux malheurs qui nous ont précédés. Pour ces raisons la présence de ce profil politique dont l'argument de vente est la jeunesse qui masque des retours en arrière est désespérant, mais apparemment une majorité de nos concitoyens trouvent ça très séduisant. Enfin rassure-vous si tout se passe comme prévu la génération la plus ancienne devrait disparaître sans pourtant malheureusement éteindre le cancer des malfaisants.

mais apparemment une majorité de nos concitoyens trouvent ça très séduisant


Justement, à ce sujet ...
Je suis de ceux qui estiment que le fond doit primer sur la forme, mais là... Votre commentaire est tellement compacté (mais pas concis pour autant), que l'ensemble me donne le sentiment d'un "gloubiboulga" à peu près illisible, dont au final le fond se rapproche de la forme.

Vous parlez d'aigreur, et au vu de ce qui transpire de vos commentaires d'une manière générale, je suppose que c'est au moins un sujet que vous maîtrisez.
Je crois qu'il y a déjà un correcteur d'orthographe ; ça serait bien de lui adjoindre un correcteur de grammaire. On fait tous des fautes ; une de temps en temps c'est bien, ça donne de la spontanéité à l'écrit mais quand il y en a trop, on perd un peu le fil parfois.
votre génération cohn bendit, n a fait que profiter et pourir la vie de vos enfants, et maintenant les grand père vous allez emmerder vos petits enfants, vivement que cette generation disparaissent , vous etes le cancers de notre monde.
J'allais vous répondre, evemarie, votre mépris généralisé de tous ceux qui sont nés à la fin des années 40 (qu'y pouvons-nous?) assimilés abusivement à tous les arrivistes qui ont piétiné mai 68 me touche au coeur, car j'en fais partie.
Mais finalement, vous ne méritez même pas les 30 secondes que ça m'aurait coûté. Je vous range désormais dans la même catégorie que la grande blonde.
Le Jon Stewart français, qu'y disaient...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.