46
Commentaires

Le New York Times supprime les caricatures politiques

Pour avoir publié deux dessins dénoncés avec virulence comme antisémites, le New York Times a annoncé mettre fin à sa collaboration avec des dessinateurs politiques dans son édition internationale. Ces dernières années, le renvoi de plusieurs dessinateurs politiques a défrayé la chronique aux Etats-Unis.

Commentaires préférés des abonnés

l'antisémitisme me fait gerber...mais il y a pire encore qui me donne la nausée : l'instrumentalisation de l'antisémitisme...!!!

Moi, ce que je comprends du dessin vilipendé, c'est que Trump, qui n'y comprend que pouic, se laisse guider dans sa politique au Moyen-Orient par le premier ministre israélien. On s'offusque de voir celui-ci caricaturé en chien, et on y voit de l'ant(...)

Pour simplifier et aider à reconnaître  l'antisémitisme , je propose :  tout ce qui n'est pas juif est antisémite ....

Derniers commentaires

Tout ça vire à la ordre moral .... ça pue..

Le Sun avait bien caricaturé Sarko en caniche... https://www.santevet.com/articles/des-caricatures-de-chiens-sur-fond-de-crise-europeenne

Voir le magnifique dessin de X.Gorce ce matin dans le brief du Monde:

Pour simplifier et aider à reconnaître  l'antisémitisme , je propose :  tout ce qui n'est pas juif est antisémite ....

Pour avoir publié deux dessins dénoncés avec virulence comme antisémites, le New York Times a annoncé mettre fin à sa collaboration avec des dessinateurs politiques dans son édition internationale.


Puis :


depuis plus d'un an, nous réfléchissions à aligner l'édition [internationale] avec l'édition nationale en mettant fin aux dessins politiques quotidiens


Il y a une contradiction dans l’exposé des faits.

Je comprends que les dessins antisémites n’y sont pour rien. Le NYT avait décidé de mettre fin aux dessins politiques, de toute façon.


Or, j’ai l’impression d’avoir vu partout l’annonce qu’un dessin antisémite (celui de Netanyahou et Trump) a provoqué la disparition des dessins.


En tout cas, c’est triste de voir le dessin de presse disparaître, comme le dit Chappatte.


NB : j’ai une question qui peut paraître idiote, mais en quoi le deuxième dessin est-il antisémite?

Moi, ce que je comprends du dessin vilipendé, c'est que Trump, qui n'y comprend que pouic, se laisse guider dans sa politique au Moyen-Orient par le premier ministre israélien. On s'offusque de voir celui-ci caricaturé en chien, et on y voit de l'antisémitisme. Lorsqu'on a caricaturé Tony Blair en caniche de Bush, on ne s'est pas tant offusqué. Est-il possible de critiquer la politque de Netanyahou sans être taxé d'antisémitisme ?  Est-il encore possible de se moquer des travers de nos dirigeants ? Est-il encore possible de dénoncer leur bêtise ? Est-il encore possible de pointer leur ridicule, lorsqu'ils montrent leur ridicule ?

Interdire la caricature, ou le pamphlet, ne me parait pas être un bon signe de santé démocratique. Quelqu'un compare le dessin politique à un éditorial. Est-ce qu'on va donc, en conséquence, regarder de plus près les éditoriaux trop critiques ?

l'antisémitisme me fait gerber...mais il y a pire encore qui me donne la nausée : l'instrumentalisation de l'antisémitisme...!!!

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.